Jump to content

Recommended Posts

Découvrez le bilan en carrière des 20 entraîneurs qui officieront cette saison sur les bancs de Ligue 1 Uber Eats.

Antoine Kombouaré, le plus voyageur

Arrivé à quelques semaines de la fin de saison dernière, Antoine Kombouaré a réussi l'opération sauvetage du FC Nantes, remportant les Barrages contre le Toulouse FC, un de ses anciens clubs. L'ancien défenseur parisien dirige actuellement son 8e club différent dans l'élite. Celui avec qui il compte le plus de matchs dirigés ? Le Valenciennes FC (114 rencontres). Après VA, Antoine Kombouaré a coaché le PSG, le 2e club où il est resté le plus longtemps en poste dans l'élite (95 matchs).

Mauricio Pochettino, le plus victorieux

Arrivé en cours d’exercice sur le banc du PSG, Mauricio Pochettino a vécu une saison à rebondissements ponctuée par une victoire en Coupe de France, une place de dauphin en championnat et une élimination en demi-finales de la Ligue des Champions après avoir sorti le FC Barcelone et le Bayern Munich. Le technicien argentin est l'entraîneur en poste avec le pourcentage de victoires le plus élevé : 71%. Sous ses ordres, les Parisiens ont gagné 15 de leurs 21 matchs de championnat.

Claude Puel, le plus capé

Monaco, Lille, Lyon, Nice et Saint Etienne. Claude Puel a dirigé cinq des plus gros noms du football français. Il est tout simplement l’entraîneur qui possède le plus de matchs à son actif dans l’élite (635), devant Frédéric Antonetti (578). Champion de France en 2000 avec l'AS Monaco, Claude Puel a dirigé le LOSC pendant 228 rencontres (2002-2008). Le deuxième club où il est resté le plus longtemps est l'OGC Nice (152 matchs). Après presque trois ans outre-Manche, il est sur le banc des Verts depuis octobre 2019.

Le bilan en carrière des 20 entraîneurs en Ligue 1 Uber Eats :

Jean-Louis Gasset (Girondins de Bordeaux)
Istres FC : 19 matchs (5 victoires, 5 nuls, 9 défaites) ; 26% de victoires
Montpellier HSC : 56 matchs (15 victoires, 13 nuls, 28 défaites) ; 27% de victoires
AS Saint-Etienne : 58 matchs (29 victoires, 14 nuls, 15 défaites) ; 50% de victoires
Girondins de Bordeaux : 38 matchs (13 victoires, 6 nuls, 19 défaites) ; 34% de victoires
Total : 171 matchs (62 victoires, 38 nuls, 71 défaites) ; 36% de victoires

Michel Der Zakarian (Stade Brestois 29)
FC Nantes (avec Japhet N’Doram) : 14 matchs (3 victoires, 4 nuls, 7 défaites) ; 21% de victoires
FC Nantes : 117 matchs (35 victoires, 35 nuls, 47 défaites) ; 30% de victoires
Montpellier HSC : 142 matchs (51 victoires, 51 nuls, 40 défaites) ; 36% de victoires
Total : 273 matchs** (89 victoires, 90 nuls, 94 défaites) ; 33% de victoires

Franck Haise (RC Lens)
FC Lorient : 2 matchs (0 victoire, 1 nul, 1 défaite) : 0% de victoire
RC Lens : 38 matchs (15 victoires, 12 nuls, 11 défaites) : 39% de victoires
Total : 40 matchs (15 victoires, 13 nuls, 12 défaites) : 38% de victoires

Jocelyn Gourvennec (LOSC)
EA Guingamp : 139 matchs (41 victoires, 32 nuls, 66 défaites) : 29% de victoires
Girondins de Bordeaux : 59 matchs (21 victoires, 19 nuls, 19 défaites) : 36% de victoires
Total : 198 matchs (62 victoires, 51 nuls, 85 défaites) : 31% de victoires

Christophe Pélissier (FC Lorient)
Amiens SC : 76 matchs (21 victoires, 20 nuls, 35 défaites) : 28% de victoires
FC Lorient : 38 matchs (11 victoires, 9 nuls, 18 défaites) : 29% de victoires
Total : 114 matchs (32 victoires, 29 nuls, 53 défaites) : 28% de victoires

Jorge Sampaoli (Olympique de Marseille)
Olympique de Marseille : 11 matchs (6 victoires, 3 nuls, 2 défaites) : 55% de victoires
Total : 11 matchs (6 victoires, 3 nuls, 2 défaites) : 55% de victoires

Frédéric Antonetti (FC Metz)
SC Bastia : 205 matchs (74 victoires, 56 nuls, 75 défaites) : 36% de victoires
OGC Nice : 152 matchs (51 victoires, 53 nuls, 48 défaites) : 34% de victoires
Stade Rennais FC : 152 matchs (59 victoires, 38 nuls, 55 défaites) : 39% de victoires
LOSC : 37 matchs (16 victoires, 8 nuls, 13 défaites) : 43% de victoires
FC Metz : 32 matchs (10 victoires, 10 nuls, 12 défaites) : 31% de victoires
Total : 578 matchs (210 victoires, 165 nuls, 203 défaites) : 36% de victoires

Niko Kovac (AS Monaco)
AS Monaco : 38 matchs (24 victoires, 6 nuls, 8 défaites) : 63% de victoires
Total : 38 matchs (24 victoires, 6 nuls, 8 défaites) : 63% de victoires

Olivier Dall’Oglio (Montpellier Hérault SC)
Dijon FCO : 94 matchs (25 victoires, 26 nuls, 43 défaites) : 27% de victoires
Stade Brestois 29 : 66 matchs (19 victoires, 18 nuls, 29 défaites) : 29% de victoires
Total : 160 matchs (44 matchs, 44 nuls, 72 défaites) : 28% de victoires

Antoine Kombouaré (FC Nantes)
RC Strasbourg Alsace : 47 matchs (10 victoires, 17 nuls, 20 défaites) : 21% de victoires
Valenciennes FC : 114 matchs (33 victoires, 33 nuls, 48 défaites) : 29% de victoires
Paris Saint-Germain : 95 matchs (39 victoires, 30 nuls, 26 défaites) : 41% de victoires
RC Lens : 38 matchs (7 victoires, 8 nuls, 23 défaites) : 18% de victoires
EA Guingamp : 88 matchs (27 victoires, 23 nuls, 38 défaites) : 31% de victoires
Dijon FCO : 20 matchs (5 victoires, 3 nuls, 12 défaites) : 25% de victoires
Toulouse FC : 10 matchs (1 victoire, 0 nul, 9 défaites) : 10% de victoires
FC Nantes : 14 matchs (6 victoires, 3 nuls, 5 défaites) : 43% de victoires
Total : 426 matchs (128 victoires, 117 nuls, 181 défaites) : 30% de victoires

Christophe Galtier (OGC Nice)
Olympique de Marseille (avec Albert Emon) : 1 match (0 victoire, 0 nul, 1 défaite) : 0% de victoires
AS Saint-Etienne : 287 matchs (118 victoires, 86 nuls, 83 défaites) : 41% de victoires
LOSC : 123 matchs (66 victoires, 28 nuls, 29 défaites) : 54% de victoires
Total : 411 matchs (184 victoires, 114 nuls, 113 défaites) : 45% de victoires

Mauricio Pochettino (Paris Saint-Germain)
Paris Saint-Germain : 21 matchs (15 victoires, 2 nuls, 4 défaites) : 71% de victoires
Total : 21 matchs (15 victoires, 2 nuls, 4 défaites) : 71% de victoires

Oscar Garcia (Stade de Reims)
AS Saint-Etienne : 12 matchs (5 victoires, 3 nuls, 4 défaites) : 42% de victoires
Total : 12 matchs (5 victoires, 3 nuls, 4 défaites) : 42% de victoires

Bruno Génésio (Stade Rennais FC)
Olympique Lyonnais : 133 matchs (77 victoires, 25 nuls, 31 défaites) : 58% de victoires
Stade Rennais FC : 11 matchs (6 victoires, 2 nuls, 3 défaites) : 55% de victoires
Total : 144 matchs (83 victoires, 27 nuls, 34 défaites) : 58% de victoires

Claude Puel (AS Saint-Etienne)
AS Monaco : 83 matchs (42 victoires, 16 nuls, 25 défaites) : 51% de victoires
LOSC : 228 matchs (84 victoires, 77 nuls, 67 défaites) : 37% de victoires
Olympique Lyonnais : 114 matchs (57 victoires, 36 nuls, 21 défaites) : 50% de victoires
OGC Nice : 152 matchs (61 victoires, 34 nuls, 57 défaites) : 40% de victoires
AS Saint-Etienne : 58 matchs (18 victoires, 14 nuls, 26 défaites) : 31% de victoires
Total : 635 matchs (262 victoires, 177 nuls, 196 défaites) : 41% de victoires

Julien Stéphan (RC Strasbourg Alsace)
Stade Rennais FC : 77 matchs (34 victoires, 21 nuls, 22 défaites) : 44% de victoires
Total : 77 matchs (34 victoires, 21 nuls, 22 défaites) : 44% de victoires

https://www.ligue1.fr/Articles/ACTU/2021/07/21/bilan-entraineurs-ligue-1-uber-eats

Link to post
Share on other sites
  • Replies 2.4k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

On dirait la fin d'un feuilleton de Dallas 😄  Est ce que Peter avouera ses sentiments à Jennifer ? Steven réglera t il ses problèmes d'argent ? La suite au prochaine épisode ... 😁😄

https://www.actufoot.com/aulas-penalty-aberration?fbclid=IwAR0Gsqf-OiQuQXP5B1HGrXQakN4tLYtx5iFARMK22PrEzSU-rQh-GKOQOO4 Aulas, on aime ou on aime pas, mais pour le coup très difficile de lui donne

Haha mais Nice au mois d’août, c’est Chicago 😂 sans plaisanter je bosse dans le bâtiment et le camionneur je le connais, il bosse pour ciffreo bona, une boîte locale qui fournit du matériel pour

Posted Images

Marseille va donc faire LIROLA et WASS ?

Je pensais qu'il jouait en 3-2-5 et que les joueurs de côté étaient de véritables ailiers.

C'est assez fou quand même comment ça "achète" en masse :18:

Faudrait pas que ça parte en fiasco pour eux...

Link to post
Share on other sites

 

Budget de Bordeaux présente à la DNCG 112 millions. En gros Lopez ne veut pas faire de coupe budgétaire... 

Il va faire encore plus de dettes quoi...

Quasiment 2x que le budget presente par KS la saison dernière (avec Mediapro en plus.)

Edited by Ruka-2
Link to post
Share on other sites

112 millions, c'est très élevé. Lens, c'était 46 millions l'année dernière. 

Hier, j'ai lu que Bordeaux s'intéressait au gardien de la Suisse et souhaitait vendre Costil au Losc. Comme si Létang accepterait d'acheter auprès de Lopez. Alors là je demande à voir.

En parlant du Losc, Xeca, Pied, Reinildo, Ylmaz, Araujo et Fonte arrivent en fin de contrat en 2022. Valeurs marchandes plus de 300 millions qu'il disait Lopez.

Edited by david79
Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, david79 a dit :

112 millions, c'est très élevé. Lens, c'était 46 millions l'année dernière. 

Hier, j'ai lu que Bordeaux s'intéressait au gardien de la Suisse et souhaitait vendre Costil au Losc. Comme si Létang accepterait d'acheter auprès de Lopez. Alors là je demande à voir.

En parlant du Losc, Xeca, Pied, Reinildo, Ylmaz, Araujo et Fonte arrivent en fin de contrat en 2022. Valeurs marchandes plus de 300 millions qu'il disait Lopez.

Oh tu sais, qd il y a du pognon à faire, les gens arrivent toujours à s’entendre.

Link to post
Share on other sites
Le 13/07/2021 à 13:52, Lmarco a dit :

 Basic un départ vers la Lazio a été évoqué suite à une 1re offre repoussée par Bordeaux (8,5M € avec bonus alors que Bordeaux en attend 10M €) 

Ils auront donc finalement accepté 8 et non 10, selon les dernières infos. Mais ça reste une belle plus value pour un joueur acheté 3.5M€ et qui a fait partie d'un  Bordeaux à l'agonie

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Adjo a dit :

Ils auront donc finalement accepté 8 et non 10, selon les dernières infos. Mais ça reste une belle plus value pour un joueur acheté 3.5M€ et qui a fait partie d'un  Bordeaux à l'agonie

Un joueur qui était l'une des rares valeurs marchandes du club avec Adli, Maja, Oudin ou Otavio. On est loin des 40 millions de vente annoncés par Lopez.

Surpris du budget de 112 millions annoncé. 

Link to post
Share on other sites

J'ai regardé un peu Marseille-Saint Étienne et j'aime beaucoup 2 joueurs, Konrad de la Fuente qui montre vraiment des choses intéressantes avec son explosivité et sa vitesse, techniquement qui est bon, son premier but est pas mal du tout avec ce contrôle orienté frappe enchaîné puis j'aime bien aussi Bamba Dieng, franchement il a vraiment quelque chose, si Benedetto part, je lui laisse sa chance et je pense qu'il aura car il a un certain potentiel. Défensivement c'est sûrement le souci côté marseillais même si aujourd'hui ça a été mais ils peuvent montré des choses intéressantes, à suivre.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...