Jump to content

Lens - Ajaccio / J37 / 27-05-23


CoeurO
 Share

Recommended Posts

il y a 2 minutes, Sloy a dit :

Avec les résultats en bas de classement aujourd’hui, interdit d’aller à Auxerre en claquettes-chaussettes la semaine prochaine…

Je pense pas que ce soit le tempérament de nos gars ou de Haise :)

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Sloy a dit :

Avec les résultats en bas de classement aujourd’hui, interdit d’aller à Auxerre en claquettes-chaussettes la semaine prochaine…

Faudra juste le dire à Facundo 😅

En tout cas, quelle soirée, et quelle célébration avec la version longue en plus de la LDC... Popopo...

Ma copine arrêtait pas de se foutre de ma gueule en me disant que j'allais chialer, je sentais son regard sur moi tout le long de la musique (version longue donc), l'émotion était folle...

Mais je pense avoir réussi à masquer ça... À peu près...

Link to comment
Share on other sites

quelle saison !!!

se dire qu'on a 16 points d'avance sur le 4eme c'est fou quand meme

on a fait le 17 clean-sheet

on finira avec la meilleur défense

je sais pas pourquoi mais je ne voit pas paris gagner contre clermont la semaine prochaine. On pourrait finir à 1 ou 2 points de paris.....

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, zedweb74 a dit :

Faudra juste le dire à Facundo 😅

En tout cas, quelle soirée, et quelle célébration avec la version longue en plus de la LDC... Popopo...

Ma copine arrêtait pas de se foutre de ma gueule en me disant que j'allais chialer, je sentais son regard sur moi tout le long de la musique (version longue donc), l'émotion était folle...

Mais je pense avoir réussi à masquer ça... À peu près...

T'es un bonhomme, mec ! 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, karldu91 a dit :

Et dire qu'on lance des louanges permanentes à JO, Haise, Samba etc... alors que rien de tout ça n'aurait été possible sans Mme @Hypofrites...

Il est là le facteur X... nous on le sait ! :rolling1:

D'ailleurs, si FH veut dire Franck Haise, ça peut, aussi, vouloir dire Françoise Hypofrites :D:

Link to comment
Share on other sites

2 minutes ago, karldu91 said:

J'espère que l'équipe créa de Puma va bien se reposer ce WE...

Car dès mardi, ils doivent travailler sur un maillot doré en urgence!

Ils ont clairement pas droit à l'erreur. J'espère que la direction va bien communiquer avec eux pour qu'ils nous sortent un maillot mythique. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Toten a dit :

Ils ont clairement pas droit à l'erreur. J'espère que la direction va bien communiquer avec eux pour qu'ils nous sortent un maillot mythique. 

Le club a mis en place un petit "groupe" pour la validation des maillot maintenant. Par exemple, Fofana a été sondé pour les maillots 2023-2024.

Ca avait été dit.

Mais là c'est clair, que je ne vois pas comment on pourrait oublier le maillot Or.

Link to comment
Share on other sites

 
À l'image de Loïs Openda, micro en main au premier plan, les Lensois ont longuement communié avec leurs supporters hier soir à Bollaert.
À l'image de Loïs Openda, micro en main au premier plan, les Lensois ont longuement communié avec leurs supporters hier soir à Bollaert.
Foot
 L1, 
Lens
issu du journal

Lens, la nuit d'ivresse et la Ligue des champions

Lens s'est directement qualifié pour la phase de groupes de Ligue des champions en désarticulant méthodiquement l'AC Ajaccio, dans une ambiance mémorable et étourdissante.

Joël Domenighettimis à jour le 28 mai 2023 à 00h00
ma liste
commenter
réagir
partager
 
 

C'était un soir pour revenir vingt ans en arrière, savourer le retour de l'équipe sang et or en Coupe d'Europe, un plat très apprécié localement. Une 37e journée pour hurler la fierté d'une saison de dingue, avec une dix-septième victoire en 19 rencontres (1 nul) à la maison. La liesse populaire commencée en fin d'après-midi par les supporters lensois devant la mairie, avec un premier feu d'artifice privé à la clé, s'est démultipliée en soirée dans le cratère de Bollaert-Delelis, rempli jusqu'à la gueule pour la vingt-sixième fois de rang et ivre de joie.

 

Le club artésien s'invitera bien à la table des grands la saison prochaine puisque son large succès sur l'AC Ajaccio (3-0) le qualifie directement pour la phase de groupes de la Ligue des champions 2023-2024, la troisième de son histoire après 1998-1999 et 2002-2003. Il s'est montré à la hauteur du rendez-vous contre un adversaire agressif mais limité et vite dépassé. Il a aussi eu le mérite de ne rien lui laisser à manger et d'éteindre tout suspense après trente-cinq minutes de jeu en le dézinguant avec créativité, vitesse et 76 % de possession en première période (79,4 % au final).

La joie collective des Lensois, vainqueurs tranquilles d'Ajaccio samedi (3-0). (F.Faugere/L'Equipe)
 
La joie collective des Lensois, vainqueurs tranquilles d'Ajaccio samedi (3-0). (F.Faugere/L'Equipe)

Openda au même niveau que Roger Boli

L'équipe corse était montée dans le nord de la France dans un bus en 5-4-1. Mais Loïs Openda a imité l'avion, le geste préféré de l'ancien avant-centre Roger Boli, ému et aux commentaires du match en tribunes au profit du club. L'international belge s'est hissé au même total que le Franco-ivoirien saison 1993-1994, 20 réalisations en Championnat, après avoir transformé son penalty à contre-pied (3-0, 35e). Le 2000e but de Lens en L1.

 
Loïs Openda a imité l'avion, le geste préféré de l'ancien avant-centre Roger Boli, qui avait également inscrit 20 buts pour Lens lors de la saison 93-94. (F.Faugere/L'Equipe)
 
Loïs Openda a imité l'avion, le geste préféré de l'ancien avant-centre Roger Boli, qui avait également inscrit 20 buts pour Lens lors de la saison 93-94. (F.Faugere/L'Equipe)

Si l'équipe de Fanck Haise était aussi sereine, c'est sans doute parce qu'Adrien Thomasson s'était déjà occupé de tout en centrant à destination de Deiver Machado au second poteau (1-0, 16e). Avant de reprendre victorieusement d'une frappe croisée au sol une ouverture lumineuse de Facundo Medina (2-0, 22e).

La formation nordiste s'est efforcée de trouver des espaces et d'aggraver la marque en seconde période avec autant d'enthousiasme, mais pas tout à fait la même efficacité. Haise a rapidement procédé à plusieurs changements, rendant hommage à cinq entrants venus du banc, Massadio Haïdara, Alexis Claude-Maurice, Adam Buksa, Wesley Saïd et David Pereira Da Costa dans le désordre.

Depuis un bon moment, le spectacle s'était déplacé en tribunes. Rarement le public sang et or s'était emporté de la sorte avec des chants réservés presque pour chacun des joueurs, des banderoles de remerciements à gogo, « Les Corons » de Pierre Bachelet a capella, téléphones portables en mode torche à portée de main. Un engouement irrésistible qui a secoué les consciences et a grandement participé à magnifier la fête.

Et même Oughourlian les a « chicotés »

Réunis dans le rond central après le coup de sifflet final, les joueurs ont déverrouillé leurs sentiments, étalés leurs émotions pendant que les artificiers déployaient les rampes de lancement des fusées. Écharpes au vent, laMarseillaise lensoise poussée au maximum des cordes vocales a accompagné le tour du stade des joueurs. Florian Sotoca, Kevin Danso, Salis Abdul Samed et Steven Fortes ont secoué les drapeaux de supporters. L'international autrichien a arrosé ses coéquipiers de boisson gazeuse.

Il fallait voir leurs visages quand Loïs Openda a interpellé son boss en public, micro en main : « Président, Président, Président ! » Et Joseph Oughourlian, l'homme d'affaires au sang-froid, d'entonner accroupi face à la Marek, entouré de la délégation lensoise réunie derrière lui : « Olélé, olala, mais qu'est-ce qu'il s'est passé, on les a chicotés ! »

Joseph Oughourlian avec les joueurs lensois après la victoire, samedi. (F.Faugere/L'Equipe)
 
Joseph Oughourlian avec les joueurs lensois après la victoire, samedi. (F.Faugere/L'Equipe)

Puis les lumières se sont éteintes et les panneaux publicitaires ont mis en évidence le jaune soleil avant la remise de lampes de mineurs à l'ensemble des dirigeants, puis des joueurs et du staff. Le speaker faisait grimper les décibels, l'hymne de la Ligue des champions était diffusé. Le feu d'artifice final pouvait embraser l'enceinte.

publié le 28 mai 2023 à 00h00mis à jour le 28 mai 2023 à 00h00
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...