Jump to content

[L1: Saison 2022/2023 du RC Lens] Terminer le plus haut possible


manico
 Share

Recommended Posts

il y a 18 minutes, Amaury a dit :

Pour le maillot je m'attendais à pire. J'aime bien en fait, je ne sais pas, il y a un truc. Ce n'est que mon avis. 😄

J’attends de voir comment ça rend avec le short et les chaussettes. Trop de fois, je me suis dit, il est beau ou il est moche en voyant le maillot et j’ai changé d’avis en le voyant lors du premier match amical 😅

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, tibocm1 a dit :

J’attends de voir comment ça rend avec le short et les chaussettes. Trop de fois, je me suis dit, il est beau ou il est moche en voyant le maillot et j’ai changé d’avis en le voyant lors du premier match amical 😅

C'est vrai et en match c'est encore différent. 😄

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, RiDeR a dit :

OFFICIEL Le maillot 

 

 

 

Il y a des clubs qui gardent toujours la même identité pour les maillots domicile ( Monaco ou Reims, par exemple). A Lens, ça change tous les ans.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Se_Keita_59 a dit :

FU6StdYWIAE9i7E?format=jpg&name=900x900

Bizarrement je le trouve plus beau avec les sponsos

J'aurais pas dû sortir ma connerie sur le caddie car je ne vois plus que cela maintenant 🧐

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, dede62137 a dit :

Putain moi aussi maintenant je vois que ça 😂😂

Désolé 🙃

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Hypofrites a dit :

J'aurais pas dû sortir ma connerie sur le caddie car je ne vois plus que cela maintenant 🧐

Dis toi que tu arrives à couper avec le boulot, tu aurais pu voir des barreaux de cellules. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, CoeurO a dit :

Dis toi que tu arrives à couper avec le boulot, tu aurais pu voir des barreaux de cellules. 

Pas faux. Je n'y avais pas pensé. Ils sont plus épais fort heureusement 😊

Link to comment
Share on other sites

RC Lens : Yohan Démont va prendre les U19, le point sur la formation lensoise avec Éric Assadourian

La réserve du Racing reléguée en N3, les Nationaux U19 contraints de batailler pour se maintenir (10e sur 14), les U17 sixièmes, la formation lensoise a vécu une saison plutôt compliquée. Éric Assadourian, qui en est le directeur, apporte son regard à l’heure du bilan.

Eric Assasodourian dresse le bilan de la saison. PHOTO LA VOIX DU NORD Eric Assasodourian dresse le bilan de la saison. PHOTO LA VOIX DU NORD

 

/sites/all/themes/enacarbon_vdn/images/logo-gris.png
Recueillis par Philippe Leclercq

Publié: 14 Juin 2022 à 17h24 Temps de lecture: 3 min Partage :

- Que vous inspire la relégation de l’équipe réserve en N3 ?

« Force est de constater qu’il est de plus en plus difficile pour des centres qui, comme nous, ont une politique de formation et non pas de post-formation d’évoluer en N2. Il y avait treize centres de formation en N2 et des clubs comme Marseille, Monaco, Montpellier et Lens descendent. Seul Rennes est monté de N3 en N2 lors de la dernière journée. Exister à ce niveau avec des joueurs de 18-19 ou 20 ans, c’est de plus en plus compliqué.»

- Comment expliquez-vous cela ?

« Il y a un premier paramètre récent. De très nombreux matchs des professionnels se jouent le dimanche ce qui fait que certains jeunes ne sont pas disponibles le samedi pour éventuellement rejoindre l’équipe première. Ce qui fait que parfois, vous vous retrouvez en réserve avec cinq ou six U19 pour débuter. Nous avons une politique de formation et si c’est pour recruter des joueurs de 22 ans et plus, ce n’est pas l’objectif. Toutefois, si certains postes ne sont pas pourvus, nous y serons contraints. »

- Le niveau N3 n’en est pas moins inférieur.

« Cela n’a pas empêché Rennes qui était en N3 d’aligner des joueurs issus de la formation en pros. Face à Lens, sur les quatre défenseurs, trois venaient de la formation. Il y a deux ans, ils jouaient en réserve, voire en U19. Et puis les redescendent désormais très rarement en N2. Nous avons eu Wooh en début de saison et Corentin Jean une fois. Il y a eu un temps l’idée de créer un championnat des centres de formation avec des matchs le lundi, mais cela n’a pas été acté. »

- Avez-vous envisagé de tout tenter pour sauver la réserve, quitte à changer l’entraîneur, Yohan Démont ?

« À aucun moment ! ‘’Yo’’ a toutes les compétences requises. L’an dernier, son équipe était bien classée avant l’arrêt du championnat en raison du Covid. La situation n’a rien à voir avec le coach. Maintenant, nous allons réorganiser. ‘’Yo’’ a peut-être besoin de rafraîchir certaines choses, il va prendre les U19 la saison prochaine. Pour le reste, le club communiquera en temps voulu.»

- Qu’en est-il des U19 ?

« Dans tous les clubs professionnels, la génération 2004 a vécu le Covid de plein fouet. Ceux qui sont encore là sont ceux qui n’ont rien lâché. En moyenne, dans chaque club, dix joueurs de 2004 n’ont pas été conservés. Le plus souvent par manque de maturité. Certains ne travaillaient qu’en fonction de la compétition. Les moins matures en faisaient moins car il n’y avait pas de match le dimanche. Ils n’ont pas compris le discours. »

- Est-ce à dire qu’il y a un trou ?

« Il y a du potentiel en U19, ils ont une carte à jouer. J’ai réduit pour garder des joueurs investis. Nos meilleurs U19 doivent jouer en réserve. Mais nous avons aussi du beau monde en U17. Les garçons savent où ils veulent aller. Si on ne ramène pas une certaine normalité dans ce qu’est un centre de formation, il y a danger. Entre les parents qui rêvent pour leur gamin et des agents qui se battent entre eux et promettent des choses aux familles… Certains changent deux ou trois fois d’agent en quelques mois. »

Rétablir la notion d’étapes

 

 

Entraîneur des U19 cette saison, Eric Sikora devrait voir ses missions être élargies au sein du Racing. PHOTO PASCAL BONNIERE Entraîneur des U19 cette saison, Eric Sikora devrait voir ses missions être élargies au sein du Racing. PHOTO PASCAL BONNIERE - VDNPQR

 

 

Directeur de la formation depuis deux ans et demi, Éric Assadourian a imaginé avec le club un projet sur quatre ans. L’une des priorités a été de réinstaurer ce qu’il appelle «  la notion d’étapes ». Il est selon lui risqué de faire signer trop tôt un contrat professionnel : « Il faut d’abord être aspirant, puis stagiaire, quoiqu’il se passe. Il y a 95 % d’échecs lorsqu’on fait signer pro un jeune de 17 ans. Inconsciemment, il en fait moins et tombe dans un certain confort. » Un projet club destiné à perdurer afin de stabiliser « l’institution RC Lens ». Il a à cet effet fait revenir Olivier Bijotat, Dominique Delattre et Éric Sikora dont la mission devrait être élargie. « Il faut qu’on soit sur la même longueur d’onde. Il y a une recherche sur le développement de l’élite. La priorité est de remettre en place la valeur club au quotidien. Avoir le goût d’être au RC Lens. Alors pour tout cela, avoir la réserve en N3 n’est pas un problème. Sauf peut-être pour l’image, mais pas pour le projet », certifie Éric Assadourian.

Des U16 à la réserve, ils sont 58 sur les registres du centre de formation du RC Lens. Joueurs, mais aussi lycéens. Un score de 100 % de réussite au Bac la dernière année auquel le responsable de la formation lensoise n’est pas non plus insensible. Une donnée intégrée dans le classement des centres de formation où le Racing occupe la sixième place, pénalisé qu’il est par le faible ratio du temps de jeu qui leur est octroyé parmi les professionnels. Cinq critères ressortent pour établir ce classement. La professionnalisation, le temps de jeu en équipe A, les sélections nationales, la scolarité et enfin la représentation dans les compétitions européennes.

Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, tibocm1 a dit :

 

Après l'équipe réserve, ce sont les U19 qui vont se faire démonter la saison prochaine. 😁

Quant on a vu son comportement comme joueur, il était évident qu'il n'avait pas les qualités pour faire un entraîneur-éducateur.

Link to comment
Share on other sites

Décevant mais certains points soulignés par Assadourian ont du sens. Je n'avais jamais vraiment pensé au fait que d'avoir la plupart des matchs de L1 le dimanche pénalisait la réserve. En jouant le samedi soir, tu peux convoquer par exemple Baldé, le faire rentrer 5 minutes puis l'envoyer jouer avec la réserve le lendemain. Quand tu joues le dimanche, ce n'est pas possible.

Concernant la création d'un championnat des centres de formations, d'un côté, ça permettrait d'avoir un effectif complet à chaque match, surtout s'ils jouent le lundi, et les jeunes joueraient contre d'autres jeunes. Ça permettrait aussi de "nettoyer" les divisions amateurs et ça ferait de la place pour des équipes A, mais d'un autre côté, ce n'est pas plus mal de s'aguerrir face à des vétérans et des joueurs qui ont connu le monde pro ou des centres de formations. Et puis, si tu alignes des 19 ou 20 ans en réserve, c'est pratiquement comme faire une autre division U19.

Link to comment
Share on other sites

A part ça, je ne sais pas si des matchs amicaux ont déjà fuité à travers les calendriers des autres clubs mais on affrontera Valenciennes à huis-clos le vendredi 8 juillet, 3 jours avant le départ en stage.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, Ruka-2 a dit :

Avez-vous envisagé de tout tenter pour sauver la réserve, quitte à changer l’entraîneur, Yohan Démont ?

« À aucun moment ‘’Yo’’ n'a toutes les compétences requises.

Corrigé

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Lotrian a dit :
Le 14/06/2022 à 17:33, Ruka-2 a dit :

Avez-vous envisagé de tout tenter pour sauver la réserve, quitte à changer l’entraîneur, Yohan Démont ?

« À aucun moment ‘’Yo’’ n'a toutes les compétences requises.

Corrigé

Il a le sens de l'humour, Assadourian.

Link to comment
Share on other sites

  • manico changed the title to [L1: Saison 2022/2023 du RC Lens] Terminer le plus haut possible
  • MisterFraiZ locked this topic
  • Hypofrites unpinned this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
×
  • Create New...