Jump to content

PSG - Lens / J34 / 23-04-22


CoeurO
 Share

Recommended Posts

Samedi 23 avril 2022 : PSG - Lens

21h00 sur Canal+ Décalé 

L'arbitre de Paris-Lens sera M. Amaury DELERUE. Il nous a déjà arbitré 3 fois cette saison pour 3 matchs nuls.

Notre bonne dynamique va t-elle nous permettre de faire un résultat à Paris ? Notre équipe est capable de tout.. Bon match à tous, Allez Lens ! 

Edited by CoeurO
Link to comment
Share on other sites

Je remets ça là du coup :

Historique des matchs arbitrés par M. DELERUE depuis notre retour en L1 :

  • Saison 2020/2021 (L1:J16) => Metz-Lens = 2-0 (carton jaune pour Sotoca)
  • Saison 2020/2021 (L1:J22) => Montpellier-Lens = 1-2 (but de Doucouré et Kakuta; carton jaune pour Haïdara, Mauricio, Banza et Sotoca)
  • Saison 2020/2021 (L1:J28) => Saint-Etienne-Lens = 2-3 (but de Sotoca sur penalty, de Kalimuendo et de Pereira Da Costa; carton jaune pour Sotoca et Banza)
  • Saison 2021/2022 (L1:J2) => Lens-Saint-Etienne = 2-2 (but de Ganago et Fofana; carton jaune pour Medina)
  • Saison 2021/2022 (L1:J16) =>Clermont-Lens = 2-2 (csc de Gastien + but de Fofana; carton jaune pour Danso, Haïdara, Clauss, Frankowski et Jean)
  • Saison 2021/2022 (L1:J28) =>Metz-Lens = 0-0 (carton jaune pour Sotoca et Danso)
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Toten a dit :

Soyons fous, je vois bien une victoire des nos lensois avec un but dans les dernières minutes. 

Faut vraiment être fou pour penser ça xD

Le PSG est mauvais cette saison mais est invaincu au parc. Sur 17 match 16 victoires 1 nul je crois. Un truc du genre.

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Ruka-2 a dit :

Faut vraiment être fou pour penser ça xD

Le PSG est mauvais cette saison mais est invaincu au parc. Sur 17 match 16 victoires 1 nul je crois. Un truc du genre.

En plus, quand cela ne tourne pas pour le Psg, l'arbitre trouve souvent  rapidement une solution (pénalty imaginaire, annulation d'un but valable pour l'adversaire). 

Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Toten a dit :

Soyons fous, je vois bien une victoire des nos lensois avec un but dans les dernières minutes. 

Clairement un scénario fou serait un score nul pendant très longtemps et un but lensois en toute fin de rencontre.

En plus, Paris est spécialiste des buts dans les arrêts de jeu, alors à moins de mener de 2 buts à la 90eme, il va falloir serrer les fesses (ou pas si Paris est dans un grand jour, ce que je n'espère pas évidemment).

Link to comment
Share on other sites

Ah merde le match est sur Canal. Il va falloir se taper leurs commentaires de merde et en plus leur chauvinisme pro Qataris. Je les entends déjà pousser à la victoire parisienne afin que le championnat soit plié chez eux et pas chez Prime. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, tibocm1 a dit :

Première action du match, Kimpembe rate son dribble, tacle assassin sur la cheville de Sotoca qui partait seul au but, carton rouge. 
Je sais on peut toujours rêver. 

😂😂

Quand on joue une équipe au dessus, et surtout le PSG du coup, j'espère toujours un carton rouge immédiat pour rééquilibrer les forces ... mais bon ça arrive jamais.

J'espère surtout qu'on fera un bon match, peu importe le résultat final, afin de maintenir l'euphorie qui règne dans le groupe.

Link to comment
Share on other sites

Franck Haise, entraîneur de Lens, avant le PSG : « Tout part d'une prise de conscience »

Avant le déplacement sur le terrain du PSG samedi (21h00, 34e journée de Ligue 1), l'entraîneur du RC Lens Franck Haise explique la bonne dynamique et la solidité artésiennes par une prise de conscience des joueurs de la nécessité de défendre ensemble.

Romain Lafont, à Avion 22 avril 2022 à 15h23

« Vous vous déplacez au Parc des Princes samedi (21h00) pour affronter un PSG qui peut être sacré champion. Comment abordez-vous ce match?
De toute façon, il n'y a pas de question, Paris sera champion à un moment ou un autre. On n'y va pas pour repousser le sacre, on y va pour se frotter et poser des problèmes à une équipe extrêmement performante à domicile, où c'est 18 victoires et 1 nul. Mais on y va pour essayer de jouer notre football.

Comment expliquez-vous la série en cours de 3 victoires? Ce n'est pas anodin de battre Nice (3-0), Lille (2-1) et Montpellier (2-0)...
La série des trois victoires, ça c'est quantitatif, ce n'est jamais une évidence, on ne l'avait fait qu'une fois en début de saison dernière. Et puis il y a le qualitatif. C'était trois matches différents, avec des scénarios différents, des contextes différents, mais trois matches qu'on a bien abordés et bien gérés : Nice après l'expulsion de Massadio (Haïdara) au bout d'un quart d'heure ; Lille, quand ils sont revenus au score juste avant la mi-temps, on est restés très solides ; et contre Montpellier, qui a été beaucoup plus compact, dense qu'elle pouvait l'être par moments. Et on a construit intelligemment la victoire. Il y a le qualitatif que je tiens à souligner, même si le quantitatif est important.

Florian Sotoca parlait d'un état d'esprit retrouvé. Est-ce ça qui explique que vous défendez mieux ?
Tout part d'une prise de conscience. On peut toujours donner des pistes, faire travailler certaines choses, mais il faut qu'il y ait une prise de conscience, et ce sont toujours les joueurs qui l'ont. On est là pour adapter, voir ce que propose l'adversaire et proposer certaines solutions. Mais c'est la prise de conscience des joueurs. De se dire qu'aujourd'hui, quand on défend à onze, soit avec un bloc assez haut et agressif, soit avec un bloc médian qui cherche à aspirer, soit parfois, et on l'a fait sur les derniers matches, avec un bloc bas, c'est difficile pour les adversaires de se créer des occasions.

Après, il y a des adaptations en fonction des individualités, des points forts des adversaires, mais ça c'est chaque week-end. C'est d'abord parce que les joueurs ont conscience de cette nécessité. Si on veut être réguliers, il faut bien attaquer et ça, tout le monde aime attaquer, il n'y a pas de problème. Mais il faut évidemment bien défendre et quand tout le monde se met au service de l'équipe, ça change la donne.

Vous n'êtes qu'à trois points de la Ligue des champions... Peut-on en parler?
(Il rit) On s'autorise à tout, à se tromper, à perdre des matches, à faire des erreurs, mais ça n'empêche pas l'ambition. Les matches, on cherche à les gagner, même si ce n'est pas pour autant qu'on les gagnera. L'ambition on en a, on en a toujours eu. Après, on ne va pas crier quand on est loin, on ne va pas non plus crier plus parce qu'on s'est un peu rapprochés avec ces trois victoires d'affilée. On continue à bosser, on verra ce qu'il se passera.

Vous n'avez pas encaissé de but lors de 3 des 6 derniers matches ? Est-ce que ça peut être un objectif au Parc ?
Au Parc, c'est un objectif difficile à tenir. Si je donne ça comme objectif simplement, on va se mettre devant notre surface et contre Paris, ça ne passera pas de toute façon. L'objectif, c'est de savoir faire du Lens, proposer du jeu, pouvoir de temps en temps avoir des temps de possession et en même temps de verticalité. Et évidemment bien défendre. Mais je ne pars pas avec cet objectif, sinon la soirée va être longue. »

(Source: L'Equipe)

Et bien il n'y a plus de doute, le Druide s'est bel et bien réincarné en Franck Haise.

Link to comment
Share on other sites

Quelle pédagogie et quelle lucidité dans son discours. On a vraiment de la chance de l'avoir lui. Comme quoi, c'est pas toujours les noms qui font la différence (je pense aussi à Kalimuendo quand on l'a recruté). Là où Daniel Leclerc pouvait être exigeant (il a fait pleuré des joueurs à ses débuts apparemment), lui est davantage pédagogue et plus zen je trouve. Dire qu'il va continuer à faire du Lens à Paris, fallait oser un temps soit peu dans la mesure où beaucoup d'entraîneurs auraient adoptés la défense attitude.

Link to comment
Share on other sites

D’après un des journalistes de RMC, pas de festivités prévus par le club du PSG en cas de titre samedi, à part un tour d’honneur des joueurs. Ce sera fêté contre Metz lors de la 38ème journée.

Et une partie des supporters pourrait ne pas fêter le titre de champion, ni samedi, ni même à la dernière journée.

Le match de samedi semble pas vraiment revêtir d’importance pour le club du PSG, à voir pour les joueurs eux-mêmes, mais ça pourrait être bon pour nous s’ils s’en foutent un peu…

Link to comment
Share on other sites

Les joueurs du PSG sont en roue libre et attendent la fin du championnat pour oublier cette saison pourrie (pour eux)...

Lors du match aller, c'est la rentrée de Mbappe qui avait clairement changé la donne. S'il est aligné d'entrée, ça va être vraiment compliqué malgré toute la bonne volonté de nos Lensois.

Je vous invite quand même à aller relire le topic de ce match (avec le maillot collector), ça fait chaud au cœur et ça motive à fond.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...