Jump to content

[7] Florian Sotoca


Teddy
 Share

Recommended Posts

il y a 8 minutes, RCL Warszawa a dit :

Ce qui joue au detriment de Sotoca, c'est qu'on a l'impression qu'il est indeboulonnable (le fameux totem d'immunite) meme quand il fait des matchs horribles, et que beaucoup de supps esperaient voir un duo Kali-Ganago l'annee derniere, ce qui n'est arrive qu'une fois si mes souvenirs sont bons (a Paris, ou le duo avait ete interessant).

On a l'impression parfois que c'est le seul joueur (avec Leca) qui ne participe pas a la rotation quand il joue moins bien.

Pour moi, c'est bien si c'est pour etre attaquant numero 3 ou 4, mais pas pour etre titulaire, sinon cela signifie qu'on ne progressera pas en attaque dans le ratio buts/nombre d'occasions.

Voilà, ça je l'entends parfaitement et c'est vrai que ça peut poser question qu'il ne soit pas sorti quand il n'est pas bon, mais de là à dire que c'est un plouc qui ne vaut rien, qui ne sait que courir, il y a un monde d'écart.

Oui, dans la rotation c'est comme ça que je le vois aussi et il aura son utilité j'en suis sûr. L'attaque logique actuellement c'est Kali-Saïd mais le problème est que Saïd est souvent absent. Le prolonger n'empêchera pas de recruter encore en attaque. C'est même quasi certain qu'on recrutera encore dans ce secteur de jeu avec le départ probable de Kali, peut-être celui de Jean également...

Edited by manico
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Chti_Stein a dit :

Ne vous embêtez pas à me répondre, je connais votre admiration pour Sotoca, un joueur qui court, quel plaisir. Il y avait de mêmes commentaires au sujet de Demont... Un vrai lensois, un mec qui se donne.... ???????

La comparaison est absurde et pas comparable. D'ailleurs ici il n'y a presque plus aucun adorateur de Sotoca comme tu le décris, et surtout pas maintenant ou le spécimen se fait bien plus rare (donc inutile de te faire passer pour le Dupont Morretti d'un combat contre tous) Déjà en ligue 2 il était critiqué (en tout cas moi oui). Au mieux aujourd'hui, des gens satisfaits d'avoir prolongé un "plouc" pour sa mentalité (ce qui n'est pas non plus une tare) et sa très bonne saison dernière. Mais il y a désormais depuis bien longtemps consensus sur ce forum sur le fait que le coach devrait le faire tourner ( d'ailleurs, c'est un des joueurs les plus critiqués à chaque match), que la comparaison avec Kali et Saïd est visible... Reste Haise, dont on aimerait quand même comprendre un peu mieux le choix (cela dit, pas toujours évident de dire que c'est le moins pire, de dire que les autres sont encore plus nazes...)

Donc ta chimère qui voudrait faire croire à un forum voir un public "d'admirateurs de Sotoca"… ça fait quand même un bail que ça existe plus (est ce que ça a vraiment existé d'ailleurs?).

Contrairement à ce que tu veux faire croire avec ton matraquage (ouai je critique le fait que tu ne parles que de ça, et alors?), qui n'a d'intérêt que de satisfaire ton auto branlette ici, Sotoca n'est peut être idolâtré que par ton doppelgänger maléfique ?

Et d'ailleurs en vrai, qu'est ce que ça peut foutre? A une certaine époque, tu idolâtrais Daniel Cousin (dans sa période très dégueulasse) sans que personne te casses les couilles plus que ça. Je comprends pas ton délire. Change de disque mec. Ou de mots, et par pitié ouvre les yeux ?

 

Link to comment
Share on other sites

Le 15/12/2021 à 20:15, RCL Warszawa a dit :

Ce qui joue au detriment de Sotoca, c'est qu'on a l'impression qu'il est indeboulonnable (le fameux totem d'immunite) meme quand il fait des matchs horribles, et que beaucoup de supps esperaient voir un duo Kali-Ganago l'annee derniere, ce qui n'est arrive qu'une fois si mes souvenirs sont bons (a Paris, ou leur collaboration avait ete interessante).

On a l'impression parfois que c'est le seul joueur (avec Leca) qui ne participe pas a la rotation quand il joue moins bien.

Pour moi, c'est bien si c'est pour etre attaquant numero 3 ou 4, mais pas pour etre titulaire, sinon cela signifie qu'on ne progressera pas en attaque dans le ratio buts/nombre d'occasions.

Sotoca est un avant de ligue 2. Bas de tableau ligue 1. Dès que le jeu monte en intensité, il est paumé. Il sait tirer son épingle du jeu, et tant mieux pour lui, mais cela ne cache pas son réel niveau. 

Déjà en ligue 2, se posait la question du choix entre lui ou Banza. Mais dans ce championnat compliqué, physique, avec notre équipe moyenne dans le jeu, il suffisait. 

En ligue 1, vu le niveau du rc Lens cette année et l'an dernier, il n'est plus utile du tout. C'est un ralentisseur, un poids, et un vendangeur d'action hors du commun qui nous coûte bcp. 

Tu me fais rire manico et tes remarques à mon sujet ne m'atteignent pas, sache le. Oui, le staff le prolonge sûrement parce qu'il est extraordinaire. Que sa présence équivaut à un joueur supplémentaire tellement il court. D'ailleurs, vivement une offre officielle d'un autre club pour voir qui osera parier sur lui. Alors, ce sera plutôt le red star où Lyon et la Juve ? L'avenir nous le dira, mais je mets une pièce sur un bas de tableau ligue 1 au mieux. Ou un club tellement à la rue qu'il n'aura que lui en option. Il est en tout cas étonnant qu'on prolonge ce Zidane mais que paradoxalement il n'ait intéressé personne depuis qu'il est à Lens. Ou alors du très seconde zone. Mon avis, c'est que c'est un gros naze, mais que dans ce secteur, on est tellement bof qu'on a rien de mieux à proposer aujourd'hui. J'irai même plus loin : Sotoca fait tellement plaisir à la foule qu'il est politiquement et financièrement très intéressant de le faire prolonger. 

Et enfin, oui : aucun remord à critiquer ceux qui se prennent pour les vrais supp sous prétexte que çi ou ça. "je suis abonné en marek depuis 35 ans", "moi je poste tous les jours, quand ça va bien ou pas". Bah moi non, et je vous pisse à la r***. Je suis sur les forum depuis Nico sur lensois.com puis planète Lens puis madeinlens, je ne détiens pas le monopole du meilleur supporter et ne le revendique pas, je poste quand je veux et tout le monde fait bien de poster quand il le veut. Que ça fasse rager ceux qui pensent être au dessus est un délice à mes oreilles. 

Link to comment
Share on other sites

Le 15/12/2021 à 21:23, Mr_Moustache a dit :

La comparaison est absurde et pas comparable. D'ailleurs ici il n'y a presque plus aucun adorateur de Sotoca comme tu le décris, et surtout pas maintenant ou le spécimen se fait bien plus rare (donc inutile de te faire passer pour le Dupont Morretti d'un combat contre tous) Déjà en ligue 2 il était critiqué (en tout cas moi oui). Au mieux aujourd'hui, des gens satisfaits d'avoir prolongé un "plouc" pour sa mentalité (ce qui n'est pas non plus une tare) et sa très bonne saison dernière. Mais il y a désormais depuis bien longtemps consensus sur ce forum sur le fait que le coach devrait le faire tourner ( d'ailleurs, c'est un des joueurs les plus critiqués à chaque match), que la comparaison avec Kali et Saïd est visible... Reste Haise, dont on aimerait quand même comprendre un peu mieux le choix (cela dit, pas toujours évident de dire que c'est le moins pire, de dire que les autres sont encore plus nazes...)

Donc ta chimère qui voudrait faire croire à un forum voir un public "d'admirateurs de Sotoca"… ça fait quand même un bail que ça existe plus (est ce que ça a vraiment existé d'ailleurs?).

Contrairement à ce que tu veux faire croire avec ton matraquage (ouai je critique le fait que tu ne parles que de ça, et alors?), qui n'a d'intérêt que de satisfaire ton auto branlette ici, Sotoca n'est peut être idolâtré que par ton doppelgänger maléfique ?

Et d'ailleurs en vrai, qu'est ce que ça peut foutre? A une certaine époque, tu idolâtrais Daniel Cousin (dans sa période très dégueulasse) sans que personne te casses les couilles plus que ça. Je comprends pas ton délire. Change de disque mec. Ou de mots, et par pitié ouvre les yeux ?

 

La comparaison est absurde et pas comparable... 

Je précise ma vision : il s'agit de 2 joueurs ultra moyens, surcotés et plébiscités par la masse pour leur investissement, leur personnalité "sang et or" plus que par leur performance. A titre perso, je trouve donc que la comparaison... est... comparable. 

Ensuite, des adorateurs, suffit de suivre les lives et post match. T'es peut-être pas un vrai supp... Tu postes souvent ? 

Tu le critiquais en ligue 2 ? ? Bah bienvenu au club fermé dont je dois être l'un plus fervents participants. Rappelons nous qu'à cette époque, il y avait peu de monde dans ce club,... Arf, de quoi remettre en cause ta théorie visant à faire croire que tout le monde avait déjà notre clairvoyance ?? 

Plus sérieusement, ok sur le fait qu'il ne fait peut-être plus, aujourd'hui, complètement consensus. Mais il est très courant de lire que sotoca a marché sur l'eau depuis 18 mois moins 3-4 matchs (teuf teuf teuf, rien qu'en écrivant ça, je me suis étouffé avec l'air). 

Enfin : t'en as marre de voir Sotoca au centre de l'attention ? T'as plusieurs solutions : 1) tu me ban ou fais ban. 2) tu ne me lis pas. 3)... Faut peut-être pas venir sur le topic de Sotoca mon pote. 4) et en dehors de ce topic, bah réfère toi aux points 1 et 2.

À mes yeux, sotoca, son niveau réel, et son lien tellement étroit avec les coachs qu'il trouve une place de titulaire bien trop régulièrement, c'est l'une des sources principales de notre niveau en baisse. Pas la seule hein ? Mais l'une d'elle. Donc c'est l'une de mes préoccupations principales. 

Pour le reste et ton avis sur moi.... Désolé hein, mais ça me passe très au dessus. 

Link to comment
Share on other sites

Ok.

En vrai je regrette un peu d'être rentré dans le truc.

Un vrai supp? Est ce que je post souvent? Au delà du fait que je comprends pas l'intérêt de la question, faut remplir quels critères pour toi, parce que ça commence à devenir compliqué entre le "beauf aviné qui va au stade adorateur de Demont", ou le "pas vrai supp qui post pas assez", il faut qu'elle fiche de poste pour s'exprimer? (Ouai tu t'en bas les couilles et me pisse à la raie ^^ )

Oui je lis très souvent les live et le forum, et post a mon avis aussi souvent que toi (même si on s'en branle...), grosso merdo, mais peut être avec plus de 20 caractères. (sotoca est une merde = 20 caractères, bingo!)

Après ouai c'est sûr tu fais bien ce que tu veux. Je vais dans le topic Sotoca parce que ça m'intéresse et que quand je lis de la merde, ça donne aussi envie de réagir. Et puis comme tu l'étales un peu partout... C'est juste chelou cet objectif viscéral de ne parler que d'un seul et même sujet, sujet qui n'existe quasiment plus et en tout cas pas du tout aussi binaire comme tu le décris.

Effectivement, si j'étais modo, tu serais au donjon depuis un bail, comme beaucoup d'autres, ce qui ferait de moi un mauvais modo ?

Donc, ben, bonne continuation, persiste dans ce que t'aime en tout cas, un joli combat ?

Edited by Mr_Moustache
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Chti_Stein a dit :

En ligue 1, vu le niveau du rc Lens cette année et l'an dernier, il n'est plus utile du tout. C'est un ralentisseur, un poids, et un vendangeur d'action hors du commun qui nous coûte bcp. 

Tu me fais rire manico et tes remarques à mon sujet ne m'atteignent pas, sache le. Oui, le staff le prolonge sûrement parce qu'il est extraordinaire. Que sa présence équivaut à un joueur supplémentaire tellement il court. D'ailleurs, vivement une offre officielle d'un autre club pour voir qui osera parier sur lui. Alors, ce sera plutôt le red star où Lyon et la Juve ? L'avenir nous le dira, mais je mets une pièce sur un bas de tableau ligue 1 au mieux. Ou un club tellement à la rue qu'il n'aura que lui en option. Il est en tout cas étonnant qu'on prolonge ce Zidane mais que paradoxalement il n'ait intéressé personne depuis qu'il est à Lens. Ou alors du très seconde zone. Mon avis, c'est que c'est un gros naze, mais que dans ce secteur, on est tellement bof qu'on a rien de mieux à proposer aujourd'hui. J'irai même plus loin : Sotoca fait tellement plaisir à la foule qu'il est politiquement et financièrement très intéressant de le faire prolonger.

Je suis désolé mais le niveau du RC Lens que ça soit cette année ou l'année dernière, qu'on l'aime ou pas, Sotoca en est l'un des artisans. On va parler seulement stats car c'est ce qui est le plus important et c'est ce qu'on retient. Sotoca, c'est 8 buts/3 passes D l'année dernière sur les 55 buts marqués soit impliqué sur 20% de nos buts et cette année c'est quasi la même avec 3 buts/3 passes D sur nos 32 buts marqués. Pour un gros naze qui découvrait le très haut niveau, c'est pas trop mal, je trouve.

Qui a vendu Sotoca comme un Lewandowski, un Suarez ou autre ? Puis ça n'a aucun sens de dire d'un joueur de 31 ans qui est en L1 seulement depuis 2 ans : on verra qui va le vouloir, Dortmund pour remplacer Haaland ou Guingamp pour jouer la maintien en ligue 2 ? Des joueurs plus jeunes que lui ont parfois roulé sur la ligue 1 sans pour autant intéresser des cadors. Ajorque il enchaine les bonnes saisons et la plus grosse rumeur pour lui, c'est Everton (14eme de premiere league) donc bon.

Dire que notre secteur offensif est "bof" alors qu'on est la 4ème attaque de L1 et la moitié des buts viennent des attaquants (+ 4 passes décisives dont 3 passes du gros naze, ça fait 20 des 32 buts) c'est osé. Mais bon c'est "bof" quand on sait qu'un petit club "bof" comme le Psg en a mis 38 quand même !

Il ne faut pas oublier que c'est seulement notre seconde saison en L1 après des années de purge, on n'a pas l'argent du Qatar, l'effectif s'améliore au fil du temps et aujourd'hui selon moi, Sotoca ne fait pas du tout tâche dans notre effectif tant qu'il aura des stats similaires. Son plus gros défaut, c'est clairement d'avoir en toute circonstance la confiance du coach et il est de plus en plus pris en grippe pour ça. Pourtant, comme ça a déjà été dit, certains sont pas forcément mieux voir même pire mais passent à travers les gouttes. Ganago qui a été un gros investissement pour le club ne fait pas mieux que Sotoca aujourd'hui statistiquement ou dans le jeu. Jean qui est sous contrat jusqu'en 2023, qui doit avoir un salaire similaire voir peut-être même plus important que Sotoca, il apporte quoi ? Rien du tout !  Derrière, il reste Said qui a fait des débuts prometteurs mais avec des blessures à répétition donc difficile de jauger. Le seul qui trouve grâce aux yeux de tous ou presque, c'est un joueur qui nous appartient pas !

 

 

Link to comment
Share on other sites

Ça me gêne de refaire un débat autour de Sotoca, mais sa prolongation fait parler, je n'ai rien pour, ni rien contre ce joueur, je suis toujours surpris par sa débauche d'énergie, mais aussi par ses lacunes techniques... ça prolongation est certainement en rapport avec sa personnalité qui colle parfaitement à l'identité lensoise (certains me diront que ce n'est pas recevable), courageux, volontaire, et revanchard, il peut encore rendre service, même sur le banc. Il ne faut pas être devins pour voir que le club grandit, et la qualité des recrues également, et donc le vieillissant Sotoca aura fatalement de moins en moins de temps de jeu, après on ne connaît pas les tenants et aboutissants de cette prolongation, notre direction (qui ne se trompe pas trop) attend certainement de lui qu'il insuffle son énergie au vestiaire et aux jeunes, avant une eventuelle reconversion au sein du club ? En attendant ça nous coûte pas grand chose, je doute que ses prétentions soient élevées, il n'y a aucune mauvaise surprise à attendre, chacun ce connaît, et ca à était négocié pour que chacun soit satisfait (avec notre direction grattant toujours au plus bas). 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, CoeurO a dit :

Ça me gêne de refaire un débat autour de Sotoca, mais sa prolongation fait parler, je n'ai rien pour, ni rien contre ce joueur, je suis toujours surpris par sa débauche d'énergie, mais aussi par ses lacunes techniques... ça prolongation est certainement en rapport avec sa personnalité qui colle parfaitement à l'identité lensoise (certains me diront que ce n'est pas recevable), courageux, volontaire, et revanchard, il peut encore rendre service, même sur le banc. Il ne faut pas être devins pour voir que le club grandit, et la qualité des recrues également, et donc le vieillissant Sotoca aura fatalement de moins en moins de temps de jeu, après on ne connaît pas les tenants et aboutissants de cette prolongation, notre direction (qui ne se trompe pas trop) attend certainement de lui qu'il insuffle son énergie au vestiaire et aux jeunes, avant une eventuelle reconversion au sein du club ? En attendant ça nous coûte pas grand chose, je doute que ses prétentions soient élevées, il n'y a aucune mauvaise surprise à attendre, chacun ce connaît, et ca à était négocié pour que chacun soit satisfait (avec notre direction grattant toujours au plus bas). 

C'est exactement ça:

- Il est important dans le groupe

- Il coute pas cher

- Il peut être intéressant sur certains types de matchs

Son rôle évoluera d'ici 2024 et il ne sera probablement plus titulaire.

Je pense même que d'ici la fin de saison, il ne sera plus indiscutable, notamment si Said arrive à enchainer 5 matchs sans se blesser ?

Je comprends qu'on ne veuille pas particulièrement le voir titulaire, je fais partie de ceux là d'ailleurs, mais dans un rôle de remplaçant +, en sortie de banc ou sur les matchs face aux gros, je suis pour. 

C'est un des leaders humains du groupe, je le vois bien dans ce rôle de Cahuzac bis, qui perd peu à peu sa place, mais qui reste important pour le groupe.

(A ne pas nuancer cette qualité, Fofana en a encore parlé la semaine dernière dans la presse en disant qu'il n'a jamais connu une osmose comme ça dans un groupe)

 

Link to comment
Share on other sites

Le 16/12/2021 à 23:26, Mr_Moustache a dit :

Ok.

En vrai je regrette un peu d'être rentré dans le truc.

Un vrai supp? Est ce que je post souvent? Au delà du fait que je comprends pas l'intérêt de la question, faut remplir quels critères pour toi, parce que ça commence à devenir compliqué entre le "beauf aviné qui va au stade adorateur de Demont", ou le "pas vrai supp qui post pas assez", il faut qu'elle fiche de poste pour s'exprimer? (Ouai tu t'en bas les couilles et me pisse à la raie ^^ )

Oui je lis très souvent les live et le forum, et post a mon avis aussi souvent que toi (même si on s'en branle...), grosso merdo, mais peut être avec plus de 20 caractères. (sotoca est une merde = 20 caractères, bingo!)

Après ouai c'est sûr tu fais bien ce que tu veux. Je vais dans le topic Sotoca parce que ça m'intéresse et que quand je lis de la merde, ça donne aussi envie de réagir. Et puis comme tu l'étales un peu partout... C'est juste chelou cet objectif viscéral de ne parler que d'un seul et même sujet, sujet qui n'existe quasiment plus et en tout cas pas du tout aussi binaire comme tu le décris.

Effectivement, si j'étais modo, tu serais au donjon depuis un bail, comme beaucoup d'autres, ce qui ferait de moi un mauvais modo ?

Donc, ben, bonne continuation, persiste dans ce que t'aime en tout cas, un joli combat ?

T'as pas compris l'ironie du bon supp qui poste souvent. 

Aucun intérêt donc la suite de ce message. 

Link to comment
Share on other sites

  • 5 weeks later...

https://www.lavoixdunord.fr/1128126/article/2022-01-17/rc-lens-florian-sotoca-toujours-la-tete-pour-l-equipe?utm_term=Autofeed&utm_campaign=echobox_arrageois_ternois&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1642405727

Extraits:

Avant Lille en Coupe de France, Florian Sotoca confiait lucidement avoir « été irrégulier sur les derniers matchs. Le plus important, c’est le travail, j’essaie de travailler tous les jours pour progresser et donner le maximum à l’équipe. Je suis à l’écoute du staff et des coéquipiers. »

« C’est la force de cette équipe, on montre du caractère. On n’est pas que des bons joueurs de foot, on montre qu’on sait se mettre les fesses par terre et se mettre au service du collectif », remarque Wesley Saïd. « Je suis très content pour Flo Sotoca qui a fait une très bonne rentrée et qui montre que quoi qu’il arrive, titulaire ou remplaçant, l’état d’esprit est toujours le bon », pointait de son côté Jean-Louis Leca.

« Avec nos ressources, notre état d’esprit, on n’a pas lâché. Avec Coco, notre but, c’était d’apporter du dynamisme, d’aller vers l’avant, c’est ce qu’on a réussi à faire, on a mis Saint-Étienne sur le reculoir. C’est bien pour tout le groupe, ceux qui rentrent font le job, c’est important pour l’état d’esprit du groupe.

« Je sais que Jo la tire fort au premier poteau, donc j’essaie de faire ma course en fonction, elle arrive super bien, je la dévie bien, j’ai la chance qu’elle rentre. Ça a relancé toute l’équipe, tant mieux pour moi et toute l’équipe parce qu’être sur le banc, le plus important c’est d’être décisif. J’ai réussi à l’être et c’est tant mieux. »

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

RC Lens : «Je me sens comme un poisson dans l’eau», confie Florian Sotoca, face aux lecteurs

 

Disponible, l’attaquant lensois a répondu longuement, mardi dernier, pendant quarante-cinq minutes à nos lecteurs, supporters du Racing.

Sandrine Arrestier et Philippe Guilbaud -

 

Mathieu : Quelles sont les qualités nécessaires pour signer au RC Lens ?

« Le plus important, c’est de bien s’intégrer au groupe. Depuis trois ans, l’état d’esprit est fortement mis en avant par les dirigeants. Ils font leur recrutement d’abord sur la qualité du joueur mais aussi sur son état d’esprit. C’est ma troisième année ici et ça se passe très bien parce que j’ai été très bien accueilli par les anciens comme les plus jeunes. On est un groupe qui vit très bien et je pense que ça se ressent. On a une complicité qu’on n’aurait pas forcément ailleurs. Les qualités humaines sont primordiales pour vivre de grandes émotions. »

Laurent : Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à prolonger en décembre ?

« Je me sens très bien dans ce club. J’avais d’autres propositions quand je suis arrivé mais j’étais persuadé d’avoir fait le bon choix et aujourd’hui quand je me pose, je me dis que c’est le cas. Je me sens comme un poisson dans l’eau. Je retrouve les valeurs du club en moi, l’humilité, le don de soi, le respect, le fait de tout donner à chaque match. Alors, certes, on va louper des trucs, mais je vais tout donner, et je pense que les supporters aiment beaucoup ça. Je n’ai jamais triché, je ne tricherai jamais et c’est vraiment une fierté d’avoir signé ce contrat-là. Je ne me vois pas dans un autre club que Lens en France. Je suis totalement épanoui dans le projet du club, très heureux ici et ma famille aussi. Si on garde cet état d’esprit et ce noyau du groupe, on pourra encore aller voir plus loin. »

 

« Les interdictions de stade, c’est vraiment dommage parce que 90 % du temps, ça se passe bien »

Michel : Comment gérez-vous la pression des supporters ?

« On est dans un club à part, vous êtes formidables. L’an dernier, ça a été plus compliqué à cause du huis clos et vous, vous attendiez depuis tellement longtemps la remontée en Ligue 1 que ça vous manquait. Ça nous manquait aussi. En Ligue 2, on avait vécu des émotions fortes aussi, je pense au match de Lorient où on gagne 1-0 avec une superbe ambiance. Cette année, on prend beaucoup de plaisir à évoluer à Bollaert, ça se ressent aussi sur des matchs où ça a été chaud, Lille, Paris, Nice, Nantes. On sent qu’on n’est pas tout seuls. On joue avec vous. Contre Nice, à 0-0, qui aurait cru qu’on aurait gagné 3-0 surtout à 10 contre 11 ? On sent vraiment le soutien de nos supporters, et c’est pour ça que le RC Lens aujourd’hui est un grand club français. Il a une histoire et ses propres supporters. C’est très important pour nous de vivre ça de l’intérieur.

 

L’an dernier, on en a tellement chié… Quand on signe ici, on nous dit : " Bollaert c’est magique" . En Ligue 2, on l’avait vécu, en Ligue 1 pas trop : avec les huis clos, les jauges, on avait vraiment ce sentiment d’impuissance face au stade vide. Cette année, on profite de l’occasion parce que quand vous rentrez dans Bollaert, c’est génial.

Les interdictions de stade, c’est vraiment dommage parce que 90 % du temps, ça se passe bien. Le football, ça se vit avec les supporters de deux camps. Au Parc, il y aurait eu 2 000 Lensois, ça aurait été génial. »

Comment, dans la rivalité avec le LOSC, ressentez-vous cette pression des supporters qui peut, parfois, être débordante ?

« Quand vous signez ici, beaucoup de supporters vous attrapent pour vous dire que le match le plus important, c’est le derby. La première année, en Ligue 2, c’était Valenciennes, mais il n’y a pas autant de rivalité qu’avec Lille. Déjà l’an dernier, malgré le huis clos, au départ du bus, on avait mis une demi-heure pour sortir de l’hôtel et aller juste au rond-point d’en face, à 100 m ! On a vraiment compris à quel point il était important pour vous, supporters. Certes, on était passé à côté sur les deux matchs. On s’était peut-être trop mis de pression, on était peinés : on avait fait une belle saison mais les gens étaient un peu tristes parce qu’on avait pris deux claques. On voulait vraiment réagir, et cette année, on vous a fait plaisir sur les trois derbys. En plus de notre belle saison, on peut être fiers d’avoir gagné les trois, on sait que ça représente beaucoup. Pour le match retour à Lille, quand on est partis le midi de La Gaillette, il y avait un monde fou, magique, on gagne, et on revient, c’était incroyable : tout le monde était rentré à l’intérieur. On a mis une heure du portail au vestiaire, c’était à vivre ! On s’est couché une heure plus tard que prévu, on s’en fout, on a pris un plaisir énorme. J’ai encore le bus de Gillou qui klaxonne dans ma tête ! »

Christian : Combien de poumons avez-vous ? Comment faites-vous pour être partout à la fois ?

« J’ai un poste un peu particulier. Par moments, j’ai joué un peu milieu, par moments sur le côté, parfois plus en pointe. Je suis totalement au service du collectif, du staff et du coach. Si le coach me fait jouer gardien un jour, j’essaierai de tout donner pour pas prendre de but. Je ne réfléchis pas, je ne calcule pas, je me donne à fond. Ça me fait parfois louper des choses techniquement ou devant le but. Peu importe, le RCL gagne depuis trois ans et c’est ce qui fait notre force et je ne regrette en rien ce que je fais, j’en suis très fier. Je suis épanoui ici. Je me suis fait plus que des amis dans le vestiaire. Avec Jean-Louis (Leca), "Cahu", "Jo" Gradit, "Coco" (Jean), on forme un noyau très dur, on est tout le temps ensemble, on partage des choses sur et en dehors du terrain. Ça se ressent et ça pousse tout le monde vers le haut. Sur le terrain, on est des compétiteurs, on donne tout et ça plaît au public. »

Vincent : Avez-vous conscience d’avoir marqué un des buts les plus importants de l’histoire du Racing ?

« Sur le coup, non. Ce fameux penalty (le 9 mars 2020 contre Orléans), avant l’interruption de la saison, je ne savais pas qu’il allait nous faire monter. Deux mois après, quand on l’a su, j’étais vraiment très fier. Ça se joue à rien, si je le loupe, peut-être que tout le monde me tombe dessus et aujourd’hui on est encore en Ligue 2. Ça reste très fragile mais je suis très fier de ce qu’on a fait, de ce que j’ai fait. Ça reste un penalty, pas quelque chose d’extraordinaire mais une montée en Ligue 1 avec le RC Lens, c’est beau. C’est l’une des plus belles choses qui me soient arrivées dans la vie que de signer dans ce club. Ce penalty, c’est beau parce que j’ai un parcours un peu atypique, je viens du monde amateur, je sais d’où je viens. J’ai fait toutes les divisions à partir de la DH, CFA 2, CFA, National, Ligue 2, Ligue 1. C’est compliqué dans toutes. En CFA, en National, des équipes qui jouent leur va-tout à chaque match, ce n’est pas facile tout le temps. C’est vraiment ma deuxième année en Ligue 1 parce qu’à Montpellier je n’avais joué qu’un match, et je me régale. Avec ce groupe, on prend beaucoup de plaisir et on en donne beaucoup. »

Maxime : Quels sont les partenaires et les adversaires qui vous ont le plus impressionné ?

« Adversaire ? Mbappé. Cette année, c’est quelque chose. On a de la chance de l’avoir dans le championnat français. C’est bien pour l’image. Avec ses qualités et la maturité qu’il dégage, pour moi, à l’heure actuelle, c’est le meilleur joueur au monde. Quand il est rentré à Bollaert au match aller, on a vraiment senti la différence. Au retour, même s’il loupe deux ou trois occasions, vous sentez qu’à tout moment, il peut la faire aussi. Il m’a vraiment impressionné.

Au niveau partenaires, on va dire mon pote "Jo" Gradit. Ce n’est pas quelqu’un qui se montre beaucoup, mais il a des valeurs et pour moi, depuis deux ans, c’est le joueur le plus régulier du RC Lens. Je pense que les gens ne se rendent vraiment pas compte de ce qu’il fait. Il mérite d’avoir ce niveau-là. Il a aussi eu un parcours atypique, il a fait un centre de formation mais n’a pas trop joué et est reparti un peu plus bas. Il est sous-coté. On ne tire pas assez l’image sur lui par rapport à son talent. C’est un top défenseur, un top relanceur, un top mec. Il a tout. C’est un poste qui est moins dans la lumière mais super important pour nous. Il défend très bien, casse les lignes, c’est un élément essentiel à notre équipe. »

Laurent : Depuis la remontée, Lens est aux portes de l’Europe, imaginez l’enthousiasme, la ferveur si…

« Bien sûr qu’on en a envie. Cette année, on fait guichets fermés à chaque match, l’ambiance est extraordinaire, magnifique. On imagine aussi en coupe d’Europe : ce serait plein à tous les matchs. On a 22 000 abonnés, avec des gens qui avaient encore un peu de craintes par rapport au Covid, on en fera encore un peu plus l’an prochain, pas loin des 30 000, je pense, et on fera guichets fermés à tous les matchs. S’il y a coupe d’Europe encore plus. Après, depuis deux ans, on ne se projette pas, on prend match après match et on essaye de faire plaisir aux gens tout simplement. »

Christian Mais quel que soit le résultat, on sera fiers de vous…

« L’année dernière, on finit septièmes, pour un promu, c’est exceptionnel. On dit toujours que la deuxième saison est la plus compliquée et on arrive à peu près au même niveau. Encore une victoire et on aura fait mieux (57 points la saison dernière, 58 depuis hier...). En début de saison, on ne l’imaginait pas quand même… On se disait que si on pouvait faire la même saison, ce serait magique et on refait la même. C’est bien, on est sur la même lignée et avec nos supporters en plus. Cette année vraiment, on a pris du plaisir, parce qu’on a retrouvé le vrai Bollaert. Ça fait du bien. Et pour vous aussi, je pense ! »

Michel : Comment gérez-vous la frustration face aux arbitres ?

« C’est compliqué parce que quand vous voyez la main de Frankowski à Strasbourg et que dix minutes avant, il y a presque la même, de Caci, et le week-end dernier la main de Dembélé, vous vous dites qu’il n’y a pas de logique finalement. Parfois, c’est agaçant mais ça fait partie du football. Mais ils ont la VAR maintenant, donc plus d’excuses. Les mains, c’est toujours compliqué, parce que c’est à l’interprétation de l’arbitre. En plus on a des sanguins dans notre groupe (rires) et les arbitres en prennent parfois plein la figure. Mais c’est pénible : vous combattez votre adversaire, vous-mêmes et, en plus, l’arbitre parfois. Pour garder ses nerfs, ça peut être compliqué. Mais depuis quelques matchs, on arrive à canaliser tout ça. Contre Nice, on prend le rouge très tôt mais on reste dans notre match. À Paris et contre Nantes, pareil. Ce sont des scénarios un peu fous, à notre désavantage mais on arrive à passer ce cap à chaque fois. On retrouve les valeurs du groupe dans ces matchs-là, j’espère qu’on les retrouvera encore sur les trois prochains matchs. Mais on va essayer de les finir à onze parce que c’est toujours mieux. »

Ça doit être crevant aussi…

« Surtout que ça arrive très tôt, la 15e contre Nice, la 18e contre Nantes. Quand vous regardez le chrono, ça fait long ! Mais on s’accroche, on donne tout et ça nous a réussi. Mais on va essayer d’éviter d’en reprendre un. Bon, ce qu’il y a de bien, à Bollaert, c’est qu’avec vous, on joue à douze donc au pire si on prend un rouge, on est onze (rires)  ! »

Vincent : Qui met l’ambiance dans les vestiaires ?

« Un peu tout le monde. Tout le monde se charrie un peu, Jean-Louis (Leca) fait beaucoup de conneries et est souvent sur moi, il aime tirer les shorts ! Tout le monde met la musique, avant les matchs, c’est "Fac" (Medina). C’est très joyeux. Tout le monde y met du sien, il n’y en a pas un qui reste dans son coin et qui fait la tête. Quel que soit celui qui joue, il est performant et c’est ça aussi qui montre notre force et notre état d’esprit. Quand les mecs rentrent à la 80e et qu’ils sont importants, qu’ils obtiennent des "penos", mettent des buts ou donnent des passes décisives, ça, c’est le plus important dans un groupe. »

Maxime : Quelles sont les différences en termes de contenus des séances et de préparation physique avec ce que vous avez connu avant ?

« Quand je suis arrivé ici, ça m’a totalement changé, vraiment. Pas la première année mais depuis la saison dernière avec l’arrivée de Laurent Bessière : avec tout le staff, il a apporté sa touche. Tous les entraînements sont super bien cadrés, c’est à la minute près, les pauses boisson, c’est 15-20 secondes maxi, et on reprend. Tout est calculé pour être le plus performant possible. Et physiquement, ça se voit, on a eu peu de pépins. On fait de très bonnes datas en match, supérieures parfois à celles de nos adversaires. Ils sont sur les datas tous les jours, on a les GPS à l’entraînement, c’est vraiment poussé. Le drone aussi, c’est la première fois que je vois ça. Tout est cadré, calculé. Surtout qu’on a une "prépa" où on ne court pas énormément, le coach et "Lolo" intègrent le ballon. Quand il faut faire du travail physique, on le fait aussi mais le ballon, c’est ce qu’on aime avant tout nous, joueurs. C’est un régal depuis deux ans de s’entraîner parce que ce n’est que du football. On se fait plaisir aux entraînements et en match. »

Vincent : Les quatre descentes la saison prochaine vous font-elles peur ?

« Oui et non, on n’est jamais à l’abri d’avoir une saison un peu moins bien. Quatre, ça fait beaucoup. Mais je suis totalement confiant par rapport au club, qui est très structuré, qui sait où il va et a un projet. Je fais totalement confiance aux dirigeants pour ne pas faire n’importe quoi cet été, garder nos meilleurs éléments et un noyau dur, se renforcer et faire encore une grande saison. On va tout faire pour. Mais ce sera une saison pour se maintenir tout simplement. On fera tout pour garder le club en Ligue 1 car il le mérite. Si on garde cet état d’esprit, cet engouement, je pense qu’il n’y aura aucun souci mais dans le football, on ne sait jamais. »

Laurent : Que pensez-vous de votre entraîneur, Franck Haise ?

« Il est arrivé un peu dans l’inconnu deux matchs avant que la saison ne se termine (avec le Covid), on les a gagnés et ce qu’il fait depuis deux saisons, c’est extraordinaire. Pour un promu, une 7e place la première année, c’est beau, et confirmer la deuxième, avec surtout le jeu et l’état d’esprit affichés... Je me souviendrai toujours de sa première causerie à Nice, la saison dernière, il nous disait que le maintien passerait par le jeu. C’est totalement ce qu’on fait depuis. C’est lui qui nous a transmis ça, ce jeu plaisant à voir sur beaucoup de matchs. Il a su insuffler un état d’esprit dans le groupe. Même ceux qui jouent moins sont vraiment dans le projet. »

Michel : Les vestiaires ont parfois dû trembler à la mi-temps ?

« Ce n’est pas un coach qui vous crie forcément dessus. Il a dû avoir une ou deux gueulantes, peut-être, à la mi-temps mais c’est tout. C’est quelqu’un de posé, qui sait où il va, avec ses principes de jeu et je pense qu’on les applique bien depuis l’année dernière. »

Laurent : Les valeurs de Lens, c’est sur et en dehors du terrain. Vous avez été associés au don du sang…

« C’est le seul club en France qui a fait ce geste-là d’ailleurs, ça montre aussi le côté humain, famille, du club qui s’investit. Arnaud Pouille avait fait une intervention dans le vestiaire à la veille du match pour expliquer. Pour l’image du club, c’est top. L’an dernier, il avait manqué un million de doses de sang et nous, les joueurs, on en a pris conscience. Sauver une vie parfois ne coûte rien. Nous, c’est plutôt hors saison, en juin, qu’on peut donner.

 

À lire aussi Lens : le stade Bollaert, cœur battant du don de sang

 

On est aussi allé voir le cécifoot jouer pendant la trêve, c’est bien d’avoir cette proximité. Le coach est beaucoup là dessus, on va souvent au Louvre-Lens, voir l’histoire de la mine à Lewarde, on monte sur les terrils en promenade, Notre-Dame de Lorette. Il s’intéresse beaucoup à l’histoire, lit beaucoup, il nous fait découvrir la région tout simplement, ses valeurs. On n’est pas d’ici, c’est bien de s’ouvrir à cette région qui est unique, on essaye de s’imprégner. »

« Je suis jeune dans ma tête, j’espère continuer le plus possible (...) Je veux juste profiter de ce que je vis »

Mathieu : Quelles sont vos passions en dehors du foot ?

« J’ai une femme et deux enfants (5 et 3 ans). Je passe la plupart du temps avec eux. Le mercredi, le week-end. Mes enfants ne me réclament que de jouer au foot. Ils viennent pratiquement à chaque match à Lens. Ce sont des liens forts. Ils me suivent partout. Ils sont nés à Grenoble. Dès l’âge de deux mois, ils étaient au stade. Ma femme fait pas mal de déplacements. Elle était à Marseille, à Paris. Elle s’est trouvée avec les femmes de "Jo" et "Coco", elles regardent les matchs ensemble. Elles ont un noyau dur, c’est très important qu’elle ait elle aussi des appuis extérieurs. On parle de nous, de nous et de nous, mais les femmes sont très importantes aussi. Vous êtes amené à voyager et partir tous les quatre matins et c’est important qu’elles aussi, elles se sentent bien.

J’aime aussi jouer aux jeux vidéos et tous les sports à la télé. Je regarde le foot, le tennis, j’adore pratiquer. Le golf, ce n’est pas pour moi. Le tennis, c’est juste en juin en "prépa" individuelle. En semaine, on essaie de faire attention, on fait déjà assez d’entraînements. Et le week-end, on reste tranquille. Le préparateur physique a un programme minuté, alors si on lui dit que l’après-midi, on va faire un tennis, ça va mal se passer. J’ai découvert le padel, c’est génial. En juin, le seul mois de vacances, au lieu d’un footing, on fait un tennis ou un padel. C’est top. Le basket j’aime bien, le rugby aussi. Je suis né dans une ville de rugby : Narbonne. Dernièrement, on avait eu trois quatre jours de repos et j’avais pu descendre et justement c’était la finale de la troisième coupe d’Europe en volley que Narbonne avait gagnée. Tout ce qui touche au sport, en particulier à Narbonne, j’essaie de suivre.

Je suis beaucoup famille, j’aime beaucoup ma région, ma ville, j’ai tous mes amis, ma famille. Je descends dès que je peux et je garde contact avec le club qui m’a formé. »

Pour la suite, vous voyez-vous entraîneur ?

« Je suis jeune encore, 31 ans. J’ai commencé le football sur le tard. Je suis jeune dans ma tête, j’espère continuer le plus possible. Franchement, je n’ai pas réfléchi à mon après-carrière. Je veux juste profiter de ce que je vis. À 24 ans, j’étais encore au 5e niveau amateur. J’ai la chance d’être ici, et chaque jour au quotidien, je m’en rends compte. J’essaie d’être toujours positif, souriant parce que je vis mon rêve, tout simplement, ma passion.

Depuis deux ou trois ans maintenant, il n’y a pas eu beaucoup d’erreurs. Surtout que ce ne sont pas des investissements massifs. Jonathan Clauss arrivait d’une D2 allemande, moi de L2, "Jo" Gradit pareil. Ce sont des paris qui ont très bien marché. Et au niveau état d’esprit, les mecs ont la dalle, ils savent d’où ils viennent et ont envie de prouver. J’avais un peu de craintes en arrivant. Le monde professionnel, je l’avais vécu à Montpellier mais sans trop jouer, je ne savais pas trop où j’allais. Et quand on est montés en Ligue 1, je me demandais si j’aurais le niveau. J’ai gardé cette crainte-là, ça m’a réussi. Et je veux toujours prouver du mieux possible parce qu’on ne sait pas quand ça va s’arrêter, donc j’essaie de profiter au maximum. »

Source: La Voix Du Nord

 

 

Paroles de lecteurs

Michel Mauriaucourt, 62 ans, Arras. Abonné en Delacourt, 60 ans de Racing.

« Un "Flo" très très explicite, très droit, très humble. C’est l’image que j’avais de lui. On sent de l’osmose, un groupe homogène. C’était magnifique de lui poser des questions, chacun avec sa touche personnelle. »

Christian Oleon, 69 ans, Wasquehal. Membre des Goodboys de Wattrelos-Tourcoing.

« C’est un super mec. Il n’est pas de la région mais il s’est bien intégré chez nous, il a des valeurs qui nous ressemblent. J’ai été un peu surpris de sa simplicité dans l’échange. Je pensais qu’en gars du Sud, il serait plus distant mais il est super. »

Maxime, 31 ans, Courcelles-les-Lens.

« C’était très intéressant. Je l’avais déjà rencontré, je savais qu’il était accessible mais c’est assez rare de voir des joueurs professionnels qui le soient autant et de pouvoir échanger comme ça. C’était très sympa. »

Laurent Tartare, 54 ans, Maing. Abonné en Delacourt.

« Ravi d’avoir pu participer à cet échange. Un Florian comme sur le terrain, respectueux, humble, il donne de sa personne. Il a tout compris aux valeurs du club. Un grand moment, c’était une belle opportunité de pouvoir discuter avec lui. »

Mathieu Lucas, 44 ans, Loison-sous-Lens.

« Merci pour l’invitation, l’accueil, c’était très enrichissant et constructif. Florian colle parfaitement aux valeurs de la région. C’est quelqu’un de calme dans sa façon de parler : parfait ! »

Vincent Wyon, 40 ans, Nieppe. Supporter depuis l’enfance.

« C’était un échange très convivial. C’était la première fois que je participais à un tel événement. Comme je suis supporter depuis très longtemps, j’ai pris beaucoup de plaisir. Je remercie Florian Sotoca pour son amabilité. C’est le reflet qu’il donne à l’extérieur. Là, vraiment, on le voit de près. Nous, on se l’imagine toujours en tant que supporter, mais on ne sait rien de précis. Là, c’est une personne qui est dans le club et qui explique comment ça se passe. On voit que c’est une bande de potes qui adhèrent au projet, chose qu’on ne voyait pas ces 15-20 dernières années. Les joueurs passaient. »

 

Link to comment
Share on other sites

Merci Manico pour cet itw de Sotoca. A la fin du match hier, alors qu'il venait de sortir, je le sentais encore très impliqué, debout à "crier" des conseils parfois, et je me suis posé la question d'une éventuelle reconversion comme coach, je l'imagine bien. 

Link to comment
Share on other sites

Un joueur qui ne fera jamais l'unanimité à cause de sa technique mais j'espère que les supporters n'auront pas la mémoire courte le jour où il partira. Malgré ses défauts, je pense que ça reste un joueur important du dispositif. Il suffit de regarder ses déplacements pendant le match, c'est probablement le joueur le moins statique sur le terrain. Je trouve son jeu dos au but également très sous-côté. En fait, son plus gros défaut est sans doute la finition, ce qui est embêtant pour un attaquant, mais dans sa façon de jouer il a plus de choses en commun avec un milieu relayeur qu'avec un pur buteur.

Link to comment
Share on other sites

Un bon gars!

Sa prolongation était bienvenue cette année. Quand on sait déjà que Cahu va quitter le groupe, on est content de savoir qu'on peut encore s'appuyer sur ces mecs à l'avenir.

Je pense que l'équipe actuelle est très dépendante de ce noyau dur de cadres. Ils sont les garants des consignes du staff au coeur du groupe, et une bonne partie de nos succès en résulte.

Il faudra vraiment pas louper la transition, car ils sont aussi importants que le leadership de technique et d'ambition de Fofana.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
  • 2 weeks later...
Il y a 3 heures, Toutankhâmon a dit :

Sympa, mais quelque peu décalé.. 

J'aime le joueur, mais de la a garder sa place de leader du classement des buteurs, ou d'un éventuel intérêt de Deschamps, ou encore d'une offre anglaise lors des derniers jours de mercato !!! Il faut lâcher la "moquette" là. Mais c'est marrant les comparaisons faites ici, et le côté décomplexé. 

Mais il est bon de souligner l'énorme évolution, l'intelligence, et l'investissement de florian Sotoca, c'est un joueur exemplaire, plein d'abnégation. 

Edited by CoeurO
Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, CoeurO a dit :

Sympa, mais quelque peu décalé.. 

J'aime le joueur, mais de la a garder sa place de leader du classement des buteurs, ou d'un éventuel intérêt de Deschamps, ou encore d'une offre anglaise lors des derniers jours de mercato !!! Il faut lâcher la "moquette" là. Mais c'est marrant les comparaisons faites ici, et le côté décomplexé. 

Mais il est bon de souligner l'énorme évolution, l'intelligence, et l'investissement de florian Sotoca, c'est un joueur exemplaire, plein d'abnégation. 

Effectivement Sotoca en EDF cela fait sourire. Pas très sérieux cet article. Ou alors écrit par un Narbonnais 😊

Link to comment
Share on other sites

Mais c'est Sofoot, on connaît leur petite dose d'humour et c'est ce qui rend leur article très sympa.

J'écoutais Culture Sang et Or et ils ont beaucoup parlé de Sotoca, c'était intéressant. 

Samuel Duhamel a fait un comparatif avec Grégory Pujol où il avait marqué 17 buts sur une saison. S'il veut faire sa meilleure saison, il faut marquer ce week-end ! 😄

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...