Jump to content

Arbitres et VAR


Recommended Posts

L'arbitre de la rencontre Lens-Brest (J1) sera M. Thomas LEONARD. Il nous a arbitrés 3 fois la saison dernière pour 2 victoires et 1 nul.

Historique des matchs de Lens arbitrés par M. Léonard :

  • Saison 2011/2012 (J2/L2): Istres - Lens = 2-1
  • Saison 2011/2012 (J9/L2): Arles-Avignon - Lens = 3-0
  • Saison 2011/2012 (J25/L2): Lens - Arles-Avignon = 0-0
  • Saison 2011/2012 (J29/L2): Lens - Nantes = 1-0
  • Saison 2012/2013 (J13/L2): Sedan - Lens = 0-1
  • Saison 2012/2013 (J30/L2): Clermont - Lens = 1-0
  • Saison 2015/2016 (J24/L2): Lens - Brest = 2-0
  • Saison 2016/2017 (J6/L2): Lens - Bourg-en-Bresse =1-1
  • Saison 2016/2017 (J12/L2): Lens - Reims = 1-1
  • Saison 2017/2018 (CDL/2e tour): Lorient - Lens = 3-2
  • Saison 2019/2020 (J5/L2): Troyes - Lens = 2-0
  • Saison 2020/2021 (J10/L1): Lens - Reims = 4-4
  • Saison 2021/2022 (J13/L1): Lens - Troyes = 4-0
  • Saison 2021/2022 (J26/L1): Angers - Lens = 1-2
  • Saison 2021/2022 (J35/L1): Lens - Nantes = 2-2

Bilan: 5 V; 5 N; 5 D; 21 Bp; 20 Bc; Diff. +1

Bilan à domicile: 3 V; 5 N; 0 D; 15 Bp; 8 Bc; Diff. +7

Link to comment
Share on other sites

« Les arbitres veulent qu’on les laisse tranquilles...
YOHANN HAUTBOIS (L'Equipe)

Agacée par les nombreux attroupements autour des « hommes en noir », la direction technique de l’arbitrage va maintenir sa pression sur les joueurs.

Les entraîneurs et joueurs ne pourront pas être surpris cette saison : l’une des directives de la Direction technique de l’arbitrage (DTA) est sur le bureau de leurs dirigeants depuis janvier, comme l’avait révélé L’Équipe à l’époque. En quoi consiste-t-elle ? Éradiquer, dans l’idéal, ou du moins réduire les attroupements et contestations autour des arbitres en cas de décisions jugées litigieuses ou en attente d’être analysées par l’assistance vidéo qui, au passage, devait mettre fin à ce type de scène « qu’on voit trop souvent et qui pollue l’image du foot et le spectacle», selon Pascal Garibian, patron de la DTA.
Ce n’est pas une lubie, les chiffres sont assez éloquents. Si le nombre total d’avertissements est assez stable (1 470 l’an passé contre 1 452 en 2020-2021), une donnée attire l’œil, le nombre de cartons jaunes, joueurs et bancs confondus, reçus pour contestations : 181. En 2020-2021, « seulement » 109 avaient été notifiés, soit une augmentation de 75 % ! Une recrudescence contre laquelle le patron de la DTA veut continuer de lutter, usé par « la contestation de masse, le harcèlement des arbitres par plusieurs joueurs».
Selon la DTA, 82 erreurs ont été corrigées grâce au VAR la saison dernière

Si Garibian prône « le dialogue et la prévention » en impliquant notamment au maximum les capitaines, il est acté que chaque « rassemblement » autour d’un directeur du jeu sera sanctionné d’un avertissement à l’endroit d’un des acteurs concernés. Puis d’un rouge en cas de récidive. « Cela vaut aussi pour les bancs de touche et les comportements déviants qui ajoutent de la tension sur le terrain », précise l’ancien arbitre.
À l’inverse, la DTA promet d’être plus vigilante encore sur la protection des joueurs : « Du fait de l’intensité importante lors matches à enjeux, encore plus nombreux cette saison (avec une saison à quatre relégations), les arbitres seront attentifs aux tacles dangereux, aux semelles, aux coups de coude pour protéger les créateurs. »
Soucieuse de surfer sur la présence de deux représentants français (Stéphanie Frappart et Clément Turpin) lors de la prochaine Coupe du monde au Qatar, la DTA rappelle « les enjeux de performance chez les arbitres comme chez les joueurs et les entraîneurs, il faut donc de l’échange ».
Dans ce sens elle a invité, dans un courrier envoyé au club, chaque entraîneur et capitaine à visiter le centre de visionnage de l’assistance vidéo afin de se mettre à la place des arbitres chargés de contrôler les actions sujettes à interprétation. Un VAR qui va garder sa place centrale d’acteur : l’assistance est intervenue à 101 reprises l’an passé (45 en direct, 56 envois d’image en bord terrain), selon les chiffres de la DTA.
Elle a permis de corriger 82 erreurs sur un total de 110 décisions erronées (75 %), au rythme de 2,6 interventions vidéo par journée. Avec une amélioration sur le temps d’analyse : 104 secondes en bord terrain (90 dans le centre de visionnage), soit 26 secondes de mieux qu’en 2020-2021
 ».

Edited by manico
Link to comment
Share on other sites

ça n'a pas commencé leur bonne résolution ?

VERRATTI sur l'arbitre comme d'habitude, alors qu'il n'a aucun rapport avec l'action et qu'il n'est pas capitaine. A moins qu'il y ait déjà des exceptions :4:

Edited by mArT
Link to comment
Share on other sites

Il y aurait, pourtant, une solution assez simple pour empêcher cela, adopter la règle appliquée au rugby : avancer la pénalité de 10 m si les joueurs de l'équipe fautive ne se mettent pas immédiatement à distance réglementaire. Ça aurait deux avantages : comme les joueurs seraient à une dizaine de mètres, ils ne pourraient plus s'attrouper autour de l'arbitre et, en plus, ça interdirait de poster un joueur devant le ballon pour empêcher de jouer le coup-franc rapidement.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, manico a dit :

Je retiendrai (en autre) ce passage, notamment quand il parle de son pire souvenir :

Comme meilleur souvenir sur le plan sportif, je dirais la remise de mon tout premier écusson de « Jeune Arbitre de District ». Cela peut sembler loin, mais à 14 ans quand vous recevez votre tout premier écusson, vous prenez pleinement conscience que l’arbitrage est une véritable école de la vie. Votre rôle est de prendre des décisions justes, parfois clivantes, impopulaires, mais qui pour vous sont celles de la justice sportive.
Pour ce qui est de mon pire souvenir, je dirais l’un de mes premiers matchs arbitrés… Cela peut sembler paradoxal avec mon meilleur souvenir, mais en réalité quand vous avez 14 ans, et que votre mère ne peut rester dans un stade car ne supportant pas les insultes, les réprimandes à destination de son fils de 14 ans … C’est à ce moment précis que l’on prend conscience que les critiques ne sont pas toujours objectives et que les pseudos supporters peuvent détruire non pas un « jeune arbitre », mais un « jeune tout simplement ».
Et cela bien entendu, je le mettrais en lien avec l’agression que j’ai subie après un match lorsque j’avais 16 ans et qui a bien failli me faire arrêter l’arbitrage.
Et paradoxe de la situation, c’est ma maman à ce moment précis qui m’a soutenu pour que je poursuive, voyant que l’arbitrage était plus qu’une simple passion.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, CoeurO a dit :

Je retiendrai (en autre) ce passage, notamment quand il parle de son pire souvenir :

Comme meilleur souvenir sur le plan sportif, je dirais la remise de mon tout premier écusson de « Jeune Arbitre de District ». Cela peut sembler loin, mais à 14 ans quand vous recevez votre tout premier écusson, vous prenez pleinement conscience que l’arbitrage est une véritable école de la vie. Votre rôle est de prendre des décisions justes, parfois clivantes, impopulaires, mais qui pour vous sont celles de la justice sportive.
Pour ce qui est de mon pire souvenir, je dirais l’un de mes premiers matchs arbitrés… Cela peut sembler paradoxal avec mon meilleur souvenir, mais en réalité quand vous avez 14 ans, et que votre mère ne peut rester dans un stade car ne supportant pas les insultes, les réprimandes à destination de son fils de 14 ans … C’est à ce moment précis que l’on prend conscience que les critiques ne sont pas toujours objectives et que les pseudos supporters peuvent détruire non pas un « jeune arbitre », mais un « jeune tout simplement ».
Et cela bien entendu, je le mettrais en lien avec l’agression que j’ai subie après un match lorsque j’avais 16 ans et qui a bien failli me faire arrêter l’arbitrage.
Et paradoxe de la situation, c’est ma maman à ce moment précis qui m’a soutenu pour que je poursuive, voyant que l’arbitrage était plus qu’une simple passion.

Je trouve admirable de se consacrer à l'arbitrage quand on voit la façon dont les arbitres sont traités sur tous les terrains amateurs et professionnels ainsi que sur les réseaux sociaux et forums (MIL ne faisant pas exception).

Mon fils de 14 ans qui est aussi footballeur en régional, a envisagé de se consacrer à l'arbitrage et a abandonné l'idée pour cette raison. 

En tant que supporter, il y a de quoi se poser des questions, non ?

Link to comment
Share on other sites

L'arbitre de la rencontre Monaco-Lens (J3) sera M. Willy DELAJOD. 

Historique des matchs de Lens arbitrés par M. Delajod :

  • Saison 2015/2016 (CDF/7ème tour) : QRM - Lens = 2-1 (carton jaune pour Landre)
  • Saison 2017/2018 (L2/J15) : Lens - Niort = 3-1 (carton jaune pour Cvetinovic et Chantôme / 1 penalty pour Lens)
  • Saison 2017/2018 (L2/J24) : Lorient - Lens = 1-1 (carton jaune pour Bayala et Gomel)
  • Saison 2017/2018 (L2/J30) : Reims - Lens = 3-1 (carton jaune pour Diarra)
  • Saison 2018/2019 (L2/J11) : Lens - Gazélec Ajaccio = 5-0 (carton jaune pour Mesloub et Kyei)
  • Saison 2018/2019 (L2/J24) : Lens - Metz = 0-0 (carton jaune pour Mesloub et Chouiar)
  • Saison 2019/2020 (L2/J16) : Valenciennes - Lens = 2-0 (carton jaune pour Cahuzac et Gradit, carton rouge pour Radovanovic et Cahuzac / 1 penalty pour Valenciennes)
  • Saison 2019/2020 (L2/J25) : Châteauroux - Lens = 3-2 (carton jaune pour Cahuzac et refusant l'égalisation du 3-3 à Banza pour un ballon qui n'était pas sorti sur le centre de Michelin)
  • Saison 2020/2021 (L1/J15) : Monaco - Lens = 0-3 (carton jaune pour Gradit, Doucouré, Mauricio et Banza / 1 penalty pour Monaco annulé par la VAR puis 1 carton rouge pour Monaco)
  • Saison 2020/2021 (L1/J23) : Lens - Marseille = 2-2 (carton jaune pour Medina, Doucouré, Fofana et Jean)
  • Saison 2021/2022 (L1/J4) : Lens - Lorient = 2-2 (carton jaune pour Danso et Medina)
  • Saison 2021/2022 (CDF/16ème) : Lens - Lille = 2-2 (4-3 aux tab; carton jaune pour Fofana)
  • Saison 2021/2022 (L1/J31) : Lens - Nice = 3-0 (carton jaune pour Doucouré et Sotoca / carton rouge direct pour Haïdara à la 17' alors qu'au départ il siffle une faute pour Lens; il inverse ensuite la faute + met 1 rouge au lensois sans jamais aller consulter les images alors qu'il avait vu la faute dans le sens inverse initialement / 1er carton rouge pour Nice à la 57' et second rouge à la 91')

Bilan général : 4 V; 5 N; 4 D / 25 Bp; 18 Bc; Diff.+7

Bilan à l'extérieur : 1 V; 1 N; 4 D / 8 Bp; 11 Bc; Diff.-3

Edited by manico
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
il y a 52 minutes, manico a dit :

 

Il me semble que c'est dans la moyenne des championnats du Top 5 européen : tous entre 55 et 60 minutes de jeu effectif.

Si quelqu'un souhaite avoir 90 minutes de jeu effectif, les rencontres dureront environ 2 heures 20 au lieu de 1 heure 30.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...