Jump to content
Lmarco

Cyclisme

Recommended Posts

ridicule le directeur technique de voeckler

le type va perdre le maillot jaune, ca a la limite c'était prévisible, mais il va sauté aussi du top5 car il l'a surestimé

quand il voyait qu'il était en chasse patate derriere contador-schlek en reprenant rien du tout, fallait attendre le peloton au lieu de se mettre dans le rouge dans le vent

bref 0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi le directeur Technique?

Qui te dit que c'est pas Voeckler directement, qui a dit qu'il voulais rouler

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi le directeur Technique?

Qui te dit que c'est pas Voeckler directement, qui a dit qu'il voulais rouler

 

je veux bien qu'il soit pas lucide pendant l'effort mais y'a des limites

le type est intercalé totalement seul entre le peloton evans et le groupe schlek contador, se défonce, mais perd du temps sur l'un et ne prend rien a l'autre et voudrait continuer de tout donner avec une vallée hyper longue après le sommet

honetement je n'y comprends rien du tout

 

Rolland par contre peut aller chercher le maillot blanc

Edited by Juelz

Share this post


Link to post
Share on other sites

Puis meme, tu l'as dit toi meme, si il etait lucide, il aurait pas écouté son directeur et serait rentré dans le peloton.

Je pense que c'est vraiment lui qui a voulu tenter de revenir

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord avec Juelz, c'était un peu n'importe quoi de rester comme ça en chasse patate, comment pouvoir espèrer rattraper Contador et Shleck en étant seul...

 

Il aurait fallu attendre rapidement le peloton, se mettre dans les roues, et attendre pour pouvoir revenir.

C'est ce qu'il se passe actuellement pour Evans, Franck, Sanchez, qui reviennent dans la descente, Thomas lui est à plus de 2 minutes, autant dire qu'il est dans la merde x)

 

Mais ça fait plaisir de voir des étapes de montagne où il se passe des choses depuis hier!

Share this post


Link to post
Share on other sites

ce qui est dommage c'est qu'on a vu sur les premières attaques de contador que voeckler était pas loin du niveau de contador schleck, mais en se surestimant, il s'est totalement cramé dans le vent et maintenant n'a plus les jambes, en restant dans la roue d'evans, il serait encore tout frais

y'a moyen de se faire un peu, mais au pied de l'alpe d'huez, il risque de recraquer

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut arreter avec Contador la, sans deconner pour moi tous ceux qui balancent des trucs comme ça c'est de guignolos.

Contador qui attaque, alors que c'est clairement le meilleur parmi tous, on dit qu'il est dopé.

 

Rolland qui gagne en larguant tous le monde parmi les meilleurs, bah c'est normal.

 

A croire que les roles se sont inversés

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut arrêter avec Contador. Les temps de montée sont bas. Même en LIVE, FranceTV a cru à un grand Contador, alors qu'en fait c'était juste derrière que ça ne roulait pas, car ils ne pouvaient pas. Tous cramés !

Contador il a le Giro dans les pattes et c'est un des seuls du peloton qui est encore là et qui est bien au classement général.

En tout cas ça fait longtemps qu'on a pas eu un spectacle comme ça sur le TdF. On vient d'avoir deux belles étapes.

Edited by mArT

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je ne me suis pas trompé (ce qui est possible, je ne suis plus sûr à 100% de l'heure du début de la montée) Rolland le vainqueur a mis 45 minutes et quelques pour monter l'Alpe d'Huez. On revient à des vitesses d'ascension proche de ce que faisait Hinault and co avant l'époque de l'EPO. Alors ça peut être lié au fait que beaucoup de coureurs et notamment de leader ont fait de gros efforts avant l'ultime ascension mais c'est peut être aussi le signe que le dopage, au moins le dopage lourd et "scientifique" serait en voie de régression dans le vélo. Jusqu'à aujourd'hui je n'y croyais pas mais là je commence à me poser des questions.

Pour info les Pantani Armstrong et autres c'était 36 à 38 minutes dans l'Alpe.

Edited by fleurdelens

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut arrêter avec Contador. Les temps de montée sont bas. Même en LIVE, FranceTV a cru à un grand Contador, alors qu'en fait c'était juste derrière que ça ne roulait pas, car ils ne pouvaient pas. Tous cramés !

Contador il a le Giro dans les pattes et c'est un des seuls du peloton qui est encore là et qui est bien au classement général.

En tout cas ça fait longtemps qu'on a pas eu un spectacle comme ça sur le TdF. On vient d'avoir deux belles étapes.

Justement, il a le giro dans les pates en plus, hier il fini a sec, là il attaque des le début de l'étape, a fait absolument tous les efforts que ca soit cote ou vallée quasi seul, très peu de relais des autres, et te reballance un démarrage au pied de l'alpe, après ca coince quand meme, bah bordel, heuresement

il est plus qu'au dessus du lot aujourd'hui

 

et ne comparer pas des temps d'ascension d'une étape ou ca barde des le 30eme km pour les favoris a des temps ou ca se préserver pour la derniere cote

 

mais c'est sur que ca fait plaise de voir que la lutte porte quand meme ses fruits, personne n'arrive a repetter les efforts

Edited by Juelz

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah justement, il a tellement tout donné que il a meme pas pu gagner l'étape au final, donc franchement ...

Contador on le sait que quand il attaque, quasiment personne peux le suivre, aprés, bah tout depend de son rythme derriere son attaque

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je ne me suis pas trompé (ce qui est possible, je ne suis plus sûr à 100% de l'heure du début de la montée) Rolland le vainqueur a mis 45 minutes et quelques pour monter l'Alpe d'Huez. On revient à des vitesses d'ascension proche de ce que faisait Hinault and co avant l'époque de l'EPO. Alors ça peut être lié au fait que beaucoup de coureurs et notamment de leader ont fait de gros efforts avant l'ultime ascension mais c'est peut être aussi le signe que le dopage, au moins le dopage lourd et "scientifique" serait en voie de régression dans le vélo. Jusqu'à aujourd'hui je n'y croyais pas mais là je commence à me poser des questions.

Pour info les Pantani Armstrong et autres c'était 36 à 38 minutes dans l'Alpe.

Sans vouloir m'enflammer, j'ai aussi l'impression d'assister au premier tour propre depuis... que je le regarde certainement.

Voir autant de douleur sur les visages des coureurs en montagne, des rythmes de monter qui paraissent moins extraterrestre, ça rend le spectacle beaucoup plus beau et crédible/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme vous, je trouve les coureurs bien plus humains que lors de tout les tours que j'ai put regarder.

Les attaques ne sont plus aussi franches, ça ne grimpe plus les cols à des vitesses ahurissante, ça redevient un spectacle.

 

Franck qui hier n'a rien fait et s'était réservé a eu son jour sans aujourd'hui, incapable de suivre quand ça accélérait. Andy a peut être fait trop d'effort avec Contador, il ne pouvait pas attaquer dans l'Alpe, dommage.

 

Demain le CLM, Evans, s'il n'est pas trop fatigué, peut largement reprendre 1 minutes aux schleck, j'espère pas mais c'est probable.

On verra (Enfin, moi surement pas :25: )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Toujours pas :

 

Il n'y a pas eu de record d'ascension de l'Alpe d'Huez vendredi lors de la 19e étape du Tour de France : au terme d'une étape courte de 109 km mais commençant par l'enchaînement Télégraphe - Galibier, le meilleur grimpeur dans l'ascension finale a été Samuel Sanchez, avec 41'45'' pour avaler les 21 lacets et les 13 km de montée. Il devance au classement scratch Alberto Contador (41'54'') et Pierre Rolland (42'22''). Le Français a gagné l'étape grâce à l'avance qu'il avait gagnée dans la vallée.

 

Ces trois coureurs et tous les leaders du Tour de France 2011 sont très loin des ascensions les plus rapides de l'histoire : Marco Pantani avait survolé la montée en 1997, en grimpant en 37'35''. En 2004, Lance Armstrong avait rallié le sommet en 37'36'' au terme d'une étape contre-la-montre.

 

Sinon, il serait de toute façon logique qu'on grimpe plus rapidement la montagne aujourd'hui que lors des années 80.

Vous avez vu les vélo actuels, c'est des petites merveilles qui ne pèsent rien!

Edited by Scouser

Share this post


Link to post
Share on other sites

3 minutes de moins au final, je ne trouve pas ça extrême comme différence (sans compte qu'il était presque arrêté à un moment avec les deux espagnols) mais je le crois sain aussi ce Tour (du moins j'ose le croire, on est jamais à l'abri d'une surprise).

 

Par contre, Thomas a craqué physiquement et mentalement aujourd'hui vu comment il a râlé durant toute l'étape (à juste titre je pense).

Edited by Valens

Share this post


Link to post
Share on other sites

ridicule le directeur technique de voeckler

le type va perdre le maillot jaune, ca a la limite c'était prévisible, mais il va sauté aussi du top5 car il l'a surestimé

quand il voyait qu'il était en chasse patate derriere contador-schlek en reprenant rien du tout, fallait attendre le peloton au lieu de se mettre dans le rouge dans le vent

bref 0

j'ai pensé exactement à la même chose... c'était une belle boulette. je me demande même si schleck+contador n'ont pas fait exprès de lui laisser ces

secondes pour le laisser miroiter que c'était possible de revenir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi le directeur Technique?

Qui te dit que c'est pas Voeckler directement, qui a dit qu'il voulais rouler

parce que c'était son avis en tout cas... interrogé par une moto il a dit qu'il fallait insister encore un peu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je ne me suis pas trompé (ce qui est possible, je ne suis plus sûr à 100% de l'heure du début de la montée) Rolland le vainqueur a mis 45 minutes et quelques pour monter l'Alpe d'Huez. On revient à des vitesses d'ascension proche de ce que faisait Hinault and co avant l'époque de l'EPO. Alors ça peut être lié au fait que beaucoup de coureurs et notamment de leader ont fait de gros efforts avant l'ultime ascension mais c'est peut être aussi le signe que le dopage, au moins le dopage lourd et "scientifique" serait en voie de régression dans le vélo. Jusqu'à aujourd'hui je n'y croyais pas mais là je commence à me poser des questions.

Pour info les Pantani Armstrong et autres c'était 36 à 38 minutes dans l'Alpe.

je pense que c'est aussi du à l'interdiction des injections... du coup ca fait beaucoup de matos a planquer pour se doper

Share this post


Link to post
Share on other sites

3 minutes de moins au final, je ne trouve pas ça extrême comme différence (sans compte qu'il était presque arrêté à un moment avec les deux espagnols)

 

Si, 3 minutes c'est beaucoup et en plus c'est plus que 3 minutes si tu compares aux meilleurs temps des décennies EPO and co

 

1 - Marco Pantani en 1995 : 36' 40"

 

2 - Marco Pantani en 1997 : 36'45"

 

3 - Marco Pantani en 1994 : 37' 15"

 

4 - Jan Ullrich en 1997 : 37' 30"

 

5 - Lance Armstrong en 2004 : 37'36"

 

6 - Lance Armstrong en 2001 : 38'01"

 

7 - Indurain en 1995 : 38' 04"

 

8 - Zülle en 1995 : 38' 04"

 

9- Rijs en 1995 : 38' 06"

 

10 - Virenque en 1997 : 38' 11"

 

11 - Jan Ullrich en 2004 : 38' 40"

 

12 - Iban Mayo en 2003 : 39'06"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...