Jump to content

Lmarco

Membres
  • Content Count

    22147
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    83

Lmarco last won the day on August 31

Lmarco had the most liked content!

About Lmarco

  • Rank
    Balzac milien
  • Birthday 01/14/1982

Previous Fields

  • Joueur(s) lensois préféré(s)
    Seydou Keita

Profile Information

  • Localisation
    Paris

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Lmarco

    Anciens Lensois

    C'est statistique de toute façon, pour une trentaine de centres de formations en France il ne peut y avoir que peu d'élus qui finiront pros. Et parmi ceux-là, tous ne joueront pas dans les premières divisions des meilleurs championnats européens. Il doit pas être à plaindre pour autant puisqu'il en vit correctement, le joueur est autant à blâmer que la conseillère mais peut-être que même bien entouré et avec la bonne hygiène de vie et les bons choix de carrière il aurait fini en fin de classement de D1 grecque à jouer des bouts de match. Les clubs ne peuvent pas produire que des Mbappé qui gravissent les échelons avec constance et progression. Les clubs eux-mêmes devront se poser un jour des questions à force de former des jeunes par centaine pour expulser du système chaque année la très grande majorité. Vaste lessiveuse au rendement quand même très douteux.
  2. Ils ont en tout cas la lucidité de repartir sur une nouvelle phase, avec des recrues bien plus discrètes médiatiquement hormis Icardi. Le PSG a beaucoup souffert de manquer de joueurs de devoir au milieu, ce qu'apporte déjà Gueye et ce que montrait Herrera avant sa blessure, même chose pour Sarabia qui dans un registre plus inconstant et moins lumineux que Di Maria travaille quand même beaucoup pour le collectif en conservant une certaine touche technique. Leonardo a enfin su prendre à bras le corps le gouffre du milieu et il leur restera surtout à remplacer Paredes par un joueur plus impactant d'ici un an. Les latéraux c'est l'autre limite de cette équipe bien sûr, avec des bons potentiels mais aucun latéral de niveau mondial. Ils seront de toute façon obligés d'adresser le problème sous 12 mois avec les fins de contrat en juin de Kurzawa et Meunier. Le problème des gardiens c'est qu'ils se sont trop longtemps accroché à Aréola qui ne franchit plus de palier et ils ont cherché à le ménager. Là au moins ils repartent sur une hiérarchie claire et une nouvelle page. Ce sera une saison de lente transition pour le PSG avec pas mal de futures fins de contrat en juin (Kurzawa, Meunier, Thiago Silva, Cavani, Choupo Moting...) + les prêts de Rico et Icardi à gérer. Il y aura un nouveau feuilleton Neymar qui pourrait être la clé de leur renforcement l'été prochain sur les derniers postes qui font encore défaut, notamment les latéraux. La gestion globale a quand même été beaucoup plus carrée et assumée médiatiquement avec Leonardo qu'avec Henrique.
  3. On notera donc que le club a tout fait pour ne garder quasiment aucun joueur en fin de contrat en juin mais tous les cas n'ont pu être réglés : Leca -> prolongé Tahrat -> vendu Duverne -> vendu Carlier -> prêté Sylla -> prêté Ba -> échangé Diarra -> vendu Gomis -> vendu Banza -> prolongé Joueurs restant en fin de contrat en juin : Desprez, Vincensini (option d'un an supplémentaire), Mendy (impliqué aujourd'hui dans des négociations), Wojtkowiak (jamais présent dans le groupe pro), Costa (prêté), Haïdara, Gillet, Mesloub, Madri, Lemaire. On peut raisonnablement penser que Carlier, Wotjko, Sylla, Mesloub, Lemaire, Madri seront laissés libres de partir, sans doute Costa aussi. Mystère pour Haïdara que le club ne semble pas forcément vouloir retenir. Peut-être une prolongation d'un an pour Vincensini et Gillet ? Le point d'interrogation sera Desprez mais également Mendy.
  4. Je comprends toujours pas pourquoi les dirigeants ont été aussi intransigeants envers Karamoko et Akichi qu'ils ont laissé partir libre au lieu de les augmenter un peu, défensivement et dans le dynamisme collectif ils en souffrent beaucoup. Ajoutés aux départs de Silas et Perraud avec un Demarconnay méconnaissable, ça sent pas bon.
  5. On a surtout la secrétaire d'Etat la plus bête du monde (Schiappa) qui met une pression terrible sur ce sujet en coulisses, bien aidée par Maracineanu. Une fois de plus, les instances françaises ne savent pas organiser le débat avec des associations de supporters qui en plus ne prennent aucun recul et basculement trop systématiquement dans la provocation. C'est pas Mme Michu qui fait entrer des banderoles au stade, c'est pas Paulo cadre sup avec ses deux enfants en loge qui possède les clés du local des groupes, on sait qui fait ça et pourquoi il y a ces traditions de discours politiques, de provocations entre groupes, et ce pouvoir général auto-proclamé de certains groupes aussi. Le débat a déjà été lancé mille fois mais il reste valide aussi cependant, quel intérêt de chanter, écrire, communiquer pour insulter et invectiver, rejeter l'autre, plutôt que juste encourager son club et vivre sa passion pour soi tranquillement ? C’est devenu du folklore comme le disent certains mais ça apporte quoi, ça fait vibrer qui un "Oh hisse enculé" ultra relou à chaque dégagement ? Un capo qui s'égosille comme un connard pour faire démarrer un "Oh VA bande de pédés", quel est le but concrètement ? Remplir son petit égo minable de beauf à la vie ratée qui pendant 90 minutes se sent enfin un mâle alpha dominant avec du pouvoir sur autrui ? Pour les réactions... c'est l'époque qui veut ça de toute façon, puritanisme made in US et domination idéologique où une opinion ne peut plus être affirmée dans un débat si elle ne correspond pas à une norme sociale acceptable. Il faut du MeToo (parce qu'on sait bien que Twitter va régler en un gazouilli le problème des violences conjugales, de la domination hiérarchique masculine et des violeurs), il faut hurler au sursaut démocratique face aux extrêmes en les nourrissant de l'autre main, bref époque profondément débile et hystérique de faux-semblants. Pour ceux qui ça intéresse -> White de Bret Easton Ellis sur l'art, la victimisation et la liberté d'expression https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/white-de-bret-easton-ellis-encore-plus-inquietant-qu-american-psycho_3422675.html
  6. Lmarco

    Anciens Lensois

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/l-ex-footballeur-tony-vairelles-et-ses-freres-pourraient-echapper-aux-assises-25-08-2019-8139033.php#xtor=AD-1481423553
  7. Après plus de 20 ans de Wenger, comme pour la succession de Ferguson à United cela demandera de toute façon beaucoup de temps à Arsenal pour reconstruire son organisation et sa philosophie parce qu'il y a eu le départ de Gazidis aussi en 2018. Et l'impact de l'arrivée de Raul Sanllehi qui régit tout au niveau sportif. Quel est le nouveau projet d'Arsenal ? Difficile à dire, ce serait à leurs dirigeants de se positionner comme à Man Utd. Pour le cas Pepe, il monte doucement en puissance mais a déjà montré qu'il allait apporter à cette équipe d'Arsenal avec sa vitesse et sa capacité à faire des différences. Contre des équipes moins solides que Liverpool, il risque de faire très mal. A 24 ans, pour une fois Arsenal a bien fait d'enfin investir et prendre des risques. Ça leur donnera un trio d'attaque de feu, bien supérieur à ce qu'auraient pu proposer Wellbeck ou Iwobi. Ils sont allé chercher Lacazette en juillet 2017 et Aubameyang en janvier 2018, je trouve que c'est une façon intéressante de se reconstruire un vrai trio d'attaque. N'oublions pas qu'Arsenal en 2016-2017 alignait Sanchez, Giroud et Walcott avec en doublure les Iwobi, Wellbeck ou Lucas Perez qui ne mettaient pas un but. Les trois premiers avaient mis 36 buts rien qu'en PL et portaient l'équipe offensivement. Ils sont partis tous les trois en janvier 2018, il a fallu qu'Arsenal réagisse avec Aubameyang dans un 1er temps (l'arrivée Lacazette ayant anticipé le départ de Giroud) mais il leur manquait encore un 3e joueur de haut niveau. La question du banc n'est pas pleinement réglée mais au moins ils pourraient à nouveau aligner un vrai trio offensif de haut niveau. Pour autant tout le monde sait qu'Arsenal doit franchir un palier défensivement depuis plusieurs saisons. Ils ont investi sur Tierney qui dans la durée apportera plus de solidité que Monreal à mon avis (annoncé sur le départ par Emery) et il faudra voir comment Saliba s'adaptera à la PL mais ce sera pas avant la saison prochaine, mais c'est pas une politique de résultats à court terme ça de toute façon. A l'inverse il y a de vraies questions autour de Sokratis, c'est du milieu de gamme mais ça ne fait pas franchir un palier un joueur comme ça, tout comme Mustafi à l'époque.. Ça restera des questions sans réponse à ce jour. L'attitude de Koscielny cet été n'a pas dû aider puisque son départ n'était pas prévu, aller chercher David Luiz en catastrophe ça amène beaucoup de positifs mais comme toujours avec lui un potentiel illimité de petites conneries comme sur le péno. Au global c'était un bien meilleur match à Anfield que ces dernières années, Arsenal causera pas mal de problèmes cette saison y compris avec un Ceballos qui devrait avoir plus de liberté face à des équipes de moindre niveau. Ils ont pas mal rajeuni leur équipe donc j'ai le sentiment tout à fait personnel que désormais ils sont en transition et que cette équipe ne sera pas à maturité dès cette année. Il y a peu de leaders pour encadrer la jeunesse des Tierney (22 ans), Ceballos (23), Torreira (23), Maitand Niles et Mavropanos (21), Guendouzi et Willock (20), Nelsson (19), Holding (23), Pepé, Bellerin et Chambers (24). Si Monreal part, il leur reste uniquement David Luiz comme trentenaire capable d'être un peu vocal, Ozil étant mis au placard et complètement tourné vers lui-même et le duo Mkhitaryan / Aubameyang plutôt discret. Pour les autres, ce sont des joueurs qui ne semblent pas capables de rameuter les troupes ni guider, comme Lacazette (28) Leno, Mustafi et Elneny (27) et Kolasinac (26). Xhaka le fait un peu à limite, il apporte un certain caractère. Il leur faudrait un chef de meute aguerri au milieu qu'ils ne recrutent pas et un central plus solide que David Luiz si la saison prochaine ils lancent par exemple le jeune Saliba. Mais je ne pense pas que ça justifierait de pas saisir des opportunités offensives. Le problème c'est pas Emery mais de savoir quel est le projet de leur direction, rajeunir un max pour faire exploser la valeur marchande de l'effectif, aller chercher des top 4 aux forceps, ou construire une équipe dans la durée en étant patients ? Nul ne connaît le projet aujourd'hui et tout se décide en coulisses, Emery est même juste "head coach" de par son titre ce qui est une rareté absolue en Angleterre. SI Arsenal visait, par exemple, le titre en Premier League, ils auraient pas pris cet entraîneur avec ce statut là ni recruté autant de jeunes ou un David Luiz à l'arrache. Aujourd'hui, projet flou, résultats flous. Même problème à Man Utd qu'à Arsenal. Pourquoi City démolit tout en Angleterre en plus de la puissance financière ? Parce qu'ils ont concentré le pouvoir (sportif et extrasportif) entre les mains d'une poignée de gens, avec un Guardiola en lune de miel avec Txiki Begiristain qu'il considère comme la personne la plus importante dans sa carrière. Ce qui m'étonne le plus surtout c'est qu'en PL on ait une équipe comme City sorti de nulle part grâce aux pétro-dollars qui soit la seule à aller aussi loin dans sa réflexion et sa structuration sportive, orientée vers la performance et les résultats, là où d'autres pataugent complètement pour se réinventer ou hésitent entre des modèles de coups financiers et des logiques court termistes d'achats démesurés sans vision stratégique. Depuis que Liverpool a stabilisé et commencé à construire patiemment dans la durée, ça dégage aussi beaucoup de tranquillité et de force, de cohérence, jusque dans le sportif. A un moment il n'y a pas de secret et Arsenal / Chelsea / Tottenham / United sont à des années lumières du fonctionnement interne et de la réflexion nécessaire pour en arriver là de toute façon. Tu peux mettre qui tu veux comme entraîneur, et United l'a fait, ça change rien si l'arrière-cuisine est un immense bordel.
  8. Très étonnante cette équipe du Havre quand même, ils ont perdu un nombre incroyable de joueurs (notamment Thuram, Balijon, Bain, Moukoudi, Yago, Ferhat, Gory) et ils n'en ont recruté que quatre, au CV assez improbable (Gorgelin moins de 20 matchs pro à 29 ans, Ebimbe jeune milieu de 18 ans prêté par le PSG qui débute en pro, Ben Mohamed qui arrive de Tunisie, et enfin l'international turc Meras pas encore qualifié). L'an dernier, Kadewere met 5 buts en 23 matchs (1586 minutes) et là il en est déjà à 6 buts en 5 matchs. Attention au surrégime mais pour le moment ils sont passés de 8e attaque à meilleure attaque.
  9. Difficile quand même de dire que c'est poussif pour City, ils ont toujours eu des matchs très serrés contre Tottenham depuis un an (deux victoires 1-0 en championnat l'an passé, défaite 1-0 et victoire 4-3 en quarts de LdC). Il faut remonter à la saison 2017-2018 pour trouver un réel écart entre les deux équipes (le 4-1 à Manchester et 3-1 à Wembley). Ils inscrivent un but qui aurait pu leur offrir les trois points mais annulé par la VAR, ils font 30 tirs dans le match contre 3 pour Tottenham et ils ont largement dominé avec une qualité de jeu très au-dessus. S'ils ne laissent en route des points que face à des équipes comme Tottenham, ils seront encore très haut. C'est une série de 15 victoires consécutives qui prend fin pour City en PL, mais ils n'ont perdu qu'une fois en championnat en 2019 (à Newcastle fin janvier), seulement leur 5e match sans clean sheet en PL cette année. Liverpool n'a perdu qu'une fois aussi en 2019 (contre City) mais encaisse beaucoup plus régulièrement (11 matchs sans clean sheet en PL sur l'année, le double de City), ce sera un vrai test contre Arsenal parce que même s'ils avaient la fatigue et peu de jours pour préparer Southampton, pour le coup eux furent très poussifs.
  10. Depuis 2010 le FC Séville a terminé une seule fois dans le top 4 en Espagne alors que depuis sa remontée Monaco était sur une série de 5 participations consécutives à la Ligue des Champions. Je ne suis pas sûr que malgré les victoires en Europa League Ben Yeder quitte pour autant un géant du foot européen et soit condamné à ne pas retrouver la C1 avec Monaco. La Liga c'est bien sûr quelques oppositions relevées mais pas que et sans l'horizon de la C1 ça peut compenser, quand tu signes 5 ans je pense que tu te projettes au-delà de la saison en cours.
  11. Depuis son titre de champion de L2 en 2012-2013, Monaco a quand même fait : 2e, 3e, 3e, 1er, 2e, avant l'accident industriel de la saison dernière. Et le LOSC a prouvé qu'en corrigeant un recrutement, avec la bonne philosophie de jeu et des cadres au niveau, ça peut vite rebondir s'il y a un potentiel exploitable. Monaco recrute quand même des joueurs bien plus aguerris à la L1 cet été, hormis Onyekuru qui est un pari mais n'a cessé de progresser depuis trois ans. Vu la méforme de l'OM et la reconstruction à Lille qui ne se donne aucune obligation de LdC, derrière Lyon il peut y avoir quelque chose à aller chercher. Même s'il faudra montrer autre chose que la bouillie de ce week-end... En plus Ben Yedder a échangé avec Deschamps à ce sujet et il a refusé un pont d'or en Chine.
  12. L'Ajax qui s'est fait peur se qualifie quand même mais énormes surprises avec ces trois éliminations : le Celtic surpris à domicile par Cluj (défaite 4-3), Porto également sorti à domicile (défaite 3-2 contre Krasnodar) et le FC Bâle qui sombre à Linz (défaite 3-1).
  13. Le Krasnodar de Cabella en train d'éliminer Porto à la mi-temps (3-0 à Porto). L'Ajax en danger (1-1 à domicile), tout comme le Celtic (mené 1-0 chez lui) et le FC Bâle (mené 1-0 à Linz).
  14. Jorginho et Kovacic ont joué associés tous les deux à plat depuis cet été, Kanté peut facilement être associé à l'un des deux avec Barkley plus haut dans le rôle que Mount a joué face à Man Utd. Le choix reste limité pour Lampard avec seulement cinq milieux de métier dont Mount qui ne peut pas vraiment jouer ailleurs qu'en meneur avancé. Avec tous les matchs à venir, il est certain qu'il trouvera du temps de jeu pour chacun, surtout s'il y a des blessures ou des suspensions. L'an dernier, Sarri faisait jouer Jorginho très bas dans un rôle de meneur très reculé avec des consignes strictes et Kanté se retrouvait plus haut dans un rôle où il ne brillait guère. Cette saison Lampard joue avec seulement deux milieux à plat à qui il donne de la liberté mais demande plus de courses et il positionne un joueur plus haut derrière l'attaquant. Ce sera un schéma différent dans lequel le duo Jorginho-Kovacic a semblé à l'aise en présaison et Kanté peut être très intéressant dans ce rôle aux côtés d'un relayeur plus technique. Je pense que l'association Jorginho-Kanté avec Barkley plus haut serait déjà un très bon milieu dans le contexte de Chelsea qui ne pouvait pas recruter mais ça n'a pas encore été testé. Vu les éloges de Lampard au sujet de Kanté, il sera de toute façon utilisé. Mais Jorginho semble apporter aussi d'autres choses aux yeux de Lampard en plus de ses facilités techniques, il disait que c'est un leader qui parle beaucoup et qu'aux entraînements il pousse énormément les autres, donc je ne pense pas qu'il s'en passera facilement dans un groupe aussi jeune et avec peu de leaders vocaux.
×
×
  • Create New...