Jump to content
Adjo

Groupe Pro 2 - Saison 2020/21

Recommended Posts

Ce groupe B s'annonce difficile avec 2 gros que sont le Gazélec et Sedan, et d'autres équipes ayant déjà joué en National comme Sannois Saint Gratien, Beauvais, Épinal... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Gazélec était en perdition avec deux relégations sportives coup sur coup, ils ont évité la rétrogradation administrative en N3 de très peu. Ce sera le baptême du feu pour le duo Ducourtioux (qui était 2e adjoint à Strasbourg depuis un an seulement et vivra ses débuts en tant qu'entraîneur n°1) - Le Moigne (propulsé directeur sportif). Ils ont l'avantage d'avoir réagi avec un effectif vite reconstruit dans un contexte très tendu avec la DNCG mais c'est loin d'apporter d'énormes garanties sportives, ils ont à peine 15 joueurs pour le moment (Arnaud Balijon, Rodéric Filippi, Grégoire Pineau, Paul-Antoine Finidori, Clément Goguey, Maxime Pélican et David Pollet + les nouveaux Thibault Cottes en provenance du Canet-Roussillon, Sonny Duflos (St Gratien), Alexandre Gameiro (OGC Nice), Alexandre Durimel (FC Bastia-Borgo), Ludovic Gamboa (Dunkerque), Christian Gyeboaho (Grenoble) et Lucas Daury (Quevilly-Rouen)).

Sans même parler de la D2 qu'ils ne retrouveront sans doute plus jamais, Beauvais ça fera bientôt dix ans qu'ils ont quitté le National. C'est plutôt devenu un club de niveau N3 (4 saisons à ce niveau sur les 5 dernières années, leur seul passage en N2 se concluant par une relégation). Pas beaucoup mieux à Sannois qui a découvert le 3e échelon du foot français pour la première fois au début des années 2000 avant le futur dépôt de bilan de 2010 après la parenthèse grotesque de Dhorasoo. Ils avaient réussi à se reconstruire et remonter en National pendant deux ans mais sont vite redescendus, le club n'a pas l'assise suffisamment solide pour exister dans un championnat aussi exigeant financièrement et structurellement que le National. D'ailleurs il y a eu un paquet de conneries en coulisses, entre grève des joueurs, démission du président, mise à pied du directeur sportif... Ils ont fait un grand ménage dans l'effectif cet été, difficile de savoir si ça prendra.

Epinal, depuis le dépôt de bilan de 1998 ça galère aussi, ils étaient redescendus jusqu'en DH. Le club végète même si en parallèle ils ont fait quelques exploits en coupe de France qui leur ont fait perdre leurs meilleurs joueurs. Ils ont vécu quelques saisons en National mais hormis la 1re où ils finissent très haut, ils finissent plusieurs fois de suite relégués (une fois sauvé par décision administrative).

C'est des clubs moyens bons de N2 tout ça mais rien de faramineux aujourd'hui. Avec le Gazélec, Sedan est sans doute le seul gros morceau avec un projet ambitieux actuellement mais ils ont dégagé Tambouret à cause de la non-montée. Il n'y a aucun club vraiment stable et performant dans ce groupe, ça tatonne de partout à l'image d'un foot amateur de plus en plus asphyxié et coupé du monde pro, des clubs renonçant encore régulièrement à prendre part au championnat National de part son inéquité financière et sportive. Ca ressemble plutôt à un cimetière de vieux clubs en fin de vie dans des villes anonymes où le foot local meurt peu à peu dans l'indifférence.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Lmarco a dit :

Le Gazélec était en perdition avec deux relégations sportives coup sur coup, ils ont évité la rétrogradation administrative en N3 de très peu. Ce sera le baptême du feu pour le duo Ducourtioux (qui était 2e adjoint à Strasbourg depuis un an seulement et vivra ses débuts en tant qu'entraîneur n°1) - Le Moigne (propulsé directeur sportif). Ils ont l'avantage d'avoir réagi avec un effectif vite reconstruit dans un contexte très tendu avec la DNCG mais c'est loin d'apporter d'énormes garanties sportives, ils ont à peine 15 joueurs pour le moment (Arnaud Balijon, Rodéric Filippi, Grégoire Pineau, Paul-Antoine Finidori, Clément Goguey, Maxime Pélican et David Pollet + les nouveaux Thibault Cottes en provenance du Canet-Roussillon, Sonny Duflos (St Gratien), Alexandre Gameiro (OGC Nice), Alexandre Durimel (FC Bastia-Borgo), Ludovic Gamboa (Dunkerque), Christian Gyeboaho (Grenoble) et Lucas Daury (Quevilly-Rouen)).

Sans même parler de la D2 qu'ils ne retrouveront sans doute plus jamais, Beauvais ça fera bientôt dix ans qu'ils ont quitté le National. C'est plutôt devenu un club de niveau N3 (4 saisons à ce niveau sur les 5 dernières années, leur seul passage en N2 se concluant par une relégation). Pas beaucoup mieux à Sannois qui a découvert le 3e échelon du foot français pour la première fois au début des années 2000 avant le futur dépôt de bilan de 2010 après la parenthèse grotesque de Dhorasoo. Ils avaient réussi à se reconstruire et remonter en National pendant deux ans mais sont vite redescendus, le club n'a pas l'assise suffisamment solide pour exister dans un championnat aussi exigeant financièrement et structurellement que le National. D'ailleurs il y a eu un paquet de conneries en coulisses, entre grève des joueurs, démission du président, mise à pied du directeur sportif... Ils ont fait un grand ménage dans l'effectif cet été, difficile de savoir si ça prendra.

Epinal, depuis le dépôt de bilan de 1998 ça galère aussi, ils étaient redescendus jusqu'en DH. Le club végète même si en parallèle ils ont fait quelques exploits en coupe de France qui leur ont fait perdre leurs meilleurs joueurs. Ils ont vécu quelques saisons en National mais hormis la 1re où ils finissent très haut, ils finissent plusieurs fois de suite relégués (une fois sauvé par décision administrative).

C'est des clubs moyens bons de N2 tout ça mais rien de faramineux aujourd'hui. Avec le Gazélec, Sedan est sans doute le seul gros morceau avec un projet ambitieux actuellement mais ils ont dégagé Tambouret à cause de la non-montée. Il n'y a aucun club vraiment stable et performant dans ce groupe, ça tatonne de partout à l'image d'un foot amateur de plus en plus asphyxié et coupé du monde pro, des clubs renonçant encore régulièrement à prendre part au championnat National de part son inéquité financière et sportive. Ca ressemble plutôt à un cimetière de vieux clubs en fin de vie dans des villes anonymes où le foot local meurt peu à peu dans l'indifférence.

 

Certes, mais que dire de Lens qui a régulièrement frôlé la relégation dans des groupes de niveau similaire et qui chaque année empile les jeunes ?

De plus ça sera la 1ere année de Demont à ce niveau. 

On verra ce que ça donnera mais à moins de sortir un cru exceptionnel cette année,  j'ai quand même de sérieux doutes. 

On vient de recruter un Camerounais de Porto, c'est aussi la preuve que le staff pense avoir besoin de se renforcer à certains postes faibles

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Adjo a dit :

Certes, mais que dire de Lens qui a régulièrement frôlé la relégation dans des groupes de niveau similaire et qui chaque année empile les jeunes ?

De plus ça sera la 1ere année de Demont à ce niveau. 

On verra ce que ça donnera mais à moins de sortir un cru exceptionnel cette année,  j'ai quand même de sérieux doutes. 

On vient de recruter un Camerounais de Porto, c'est aussi la preuve que le staff pense avoir besoin de se renforcer à certains postes faibles

Les réserves pro sont forcément handicapées par leur jeunisme en étant obligée de travailler sur de la post-formation quand les équipes premières des autres clubs sont là pour travailler de la performance, c'est le lot de tous les clubs pro quel que soit le statut, l'aura ou le niveau réel de ces équipes premières. Certaines équipes premières sont bien en place et dominatrices, d'autres moins, mais au final le rapport de force est très généralement défavorable aux centres de formation, qui sont sur d'autres types de projets sportifs. C'est somme toute assez classique. Une équipe comme Beauvais sera promue, le Paris Atletico c'est un club issu d'une fusion de clubs parisiens il y a quelques années et qui découvre ce niveau. Schiltigheim, c'est l'achétype du club amateur qui navigue entre N2 et N3 avec même des détours par l'ex DH. Belfort ils ont fait un passage éclair de deux ans en National mais ça fait 20 ans qu'ils végètent entre N2 et N3. A part la N1 au début des années 90, Haguenau c'est du niveau N2/N3, ils ont même passé cinq saisons en DH Alsace il y a six ans de ça. Saint-Maur a connu un bug de 3 ans de National fin des années 90 mais ça fait 20 ans que c'est une équipe de niveau DH/N3 en Ile-de-France, ça fait seulement cinq ans qu'ils respirent en se stabilisant en N2. Bobigny c'est un autre néo-club francilien des années 2010, ils évoluaient encore en R1 en 2016-2017 ! Bref, c'est un championnat avec quelques équipes un peu connues mais aussi beaucoup de clubs très limités et Lens jouera pas sa saison face à Sedan ou le Gazélec de toute façon.

Edited by Lmarco

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le recrutement de Enow est dans la logique de la saison dernière quand le club avait recruté Voyer et Mze Ali pour augmenter un peu la moyenne d'âge du groupe et amener plus d'expérience. Il ne sera sans doute pas le dernier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plutôt logique pour Oudjani, il est n°3 dans la hiérarchie derrière Kakuta et Pereira Da Costa. Et Pandor sera certainement le titulaire de la réserve cette saison.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, DamieN62 a dit :

Plutôt logique pour Oudjani, il est n°3 dans la hiérarchie derrière Kakuta et Pereira Da Costa. Et Pandor sera certainement le titulaire de la réserve cette saison.

 Composition. Avec un certain Gillot en ARG.

3ème but pour Daoud 

4ème pour Balde

5ème pour Merlen

Edited by Ruka-2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour Oudjani il s’entraînera avec la À tout au long de l’année j’imagine et jouera en CFA à moins de performances incroyables. Le fait que Da Costa ne soit pas en CFA semble indiquer qu’il sera sûrement dans les 20 pour Nice. 
Dans cette réserve, il y a quelques joueurs qui ont une belle réputation. Espérons qu’ils franchissent le pas. 
- Pereira, Merlen, Oudjani ont déjà un contrat pro. 
- Ebow vient de Porto où il a joué la ligue des champions pour les jeunes.

- Baldé a enchaîné les buts en U17. 
 

Curieux de voir l’évolution de Sow aussi. On l’annonçait comme un crack. En u19 il semblait largement au dessus du lot, toujours titulaire en CFA et meilleur buteur de l’équipe. Pourtant, il ne fait même pas la préparation avec les pros. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le onze lensois: Pandor - Pereira, Louveau (cap.), Sene, N'Guessan - Oudjani, Enow Takang, Pereira Da Costa - Camara, Baldé, Gomel. Les remplaçants: Cissé, Daoud, Merlen, Victoor, Delbecque.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...