Jump to content
Guest lensois_02

Actualité Footballistique

Recommended Posts

Ce qui m'embête au fond c'est de voir les droits être récupérés par des chaines qui peuvent se casser la gueule à tout moment. Déjà quand on lit l'affaire mediapro en italie... Au moins avec Canal les droits étaient moins élevés mais la chaine était plutôt saine et les droits montaient graduellement. Là si mediapro s'arrête du jour au lendemain, ce seront plus de 500M€ qui s'envoleront car je n'imagine pas Canal ou bein claquer 1,2 milliards derrière.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est le dépôt de bilan.

 

Toujours dans la demi-mesure et le recul. C'est pas en s'engageant sur un demi-milliard de dépenses que le groupe Canal va retrouver sa rentabilité de toute façon.

 

Les prochaines années seront un carnage surtout précipité par des modèles économiques qui tournent à perte pour tuer le marché (SFR, BeIn, Netflix), des GAFA qui s'immiscent peu à peu dans la production ou la diffusion (Facebook, Amazon, Google via YouTube) et des groupes de marketing sportif sans chaîne locale qui enchérissent à fonds perdus des sommes supérieures à leur chiffre d'affaires (l'exemple MediaPro, que l'Italie est en train de suspendre de sa victoire car incapable de fournir de garantie bancaire... donc à suivre pour la France). Forcément que le marché implose quand Netflix supporte 30 milliards de dette et passif comme chez Altice, et que le streaming piraté pullule de partout. Les habitudes ont évolué très vite et l'OTT a mis du temps à s'imposer quand les précurseurs n'ont pas cru en leurs propres pressentiments (Canal a mis un temps infini à découpler son unique bouquet et vient de lancer un "Hail Mary" façon quaterback en balançant une offre 100% OTT à 10€ pour les -26 ans... 7 ans après avoir lancé la SVOD en France et ne l'avoir jamais réellement poussé, on ne parlera pas du flop CanalPlay également tué par le régulateur).

 

C'est plus facile de s'inventer un modèle économique que tout détruire pour se reconstruire, les médias n'échappent pas au carnage de la transformation digitale et bien peu y sont préparés de toute façon. En 2016, le mot d'ordre de Bolloré était certes l'intégration et la convergence, mais le mec misait tout sur la TNT pour le groupe (claquer un quart de milliard sur le Hanouna en dit long sur la vision...) et malgré son ambition SVOD rien n'a vraiment bougé pendant deux ans. Il a juste enfin libéré la segmentation de l'offre.

 

Alors Canal et les autres... adieu la TV traditionnelle ça on le sait depuis des années. Le JT, la TV à heures fixes, le 100% analogique, tout ça ne fonctionne plus depuis des lustres mais on ne sait pas ce qui fonctionnera au niveau industriel puisque ceux qui écrasent le marché le font à perte.

Edited by Lmarco

Share this post


Link to post
Share on other sites

Canal le dépôt de bilan ? Divise 600M par le nombre d abonné, tu commprendras que même pour Canal le foot c'est pas rentable. Alors baisse de chiffre d affaires ok, mais pour leur résultat, j'en suis moins sûr. Je parle même pas de Sfr et de son milliard pour la ldc, on marche sur la tête et c'est pas avec leur 70 000 nouveaux abonnés fixes gagnés au 1tr qu ils vont rentabiliser le truc. je préfère de loin le résonnement d'orange sur le sujet. Perso, je suis abonné canal, je regarde un match de temps en temps mais suis pas abonné pour le foot. D ailleurs, quand je vois la saison de Lens, je me dis que j ai bien fait. Quant à Mediapro, je demande à voir. La ligue n aura plus l aura et l'exposition de Canal pour la diffusion des matchs et c'est pas si négligeable que ça. Certains crachent sur canal mais Mediapro (en supposant que ça se fasse) + bein, t arriverait à au moins 30€ et sans cinéma bien sûr.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai cru comprendre que la L2 avait touché 15% des droits TV L1 la dernière fois soit environ 115M€. Si le même pourcentage est appliqué, ça ferait environ 180M€ soit grosso modo une augmentation de 3,25M€ par club.

Mais peut-être que mediapro n'en a rien à carrer de la L2 donc attendons de voir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai cru comprendre que la L2 avait touché 15% des droits TV L1 la dernière fois soit environ 115M€. Si le même pourcentage est appliqué, ça ferait environ 180M€ soit grosso modo une augmentation de 3,25M€ par club.

Mais peut-être que mediapro n'en a rien à carrer de la L2 donc attendons de voir.

 

Le dernier appel d'offres incluait la L2 à l'époque, ce qui n'est pas le cas cette fois-ci. Donc au CA de la LFP de faire preuve d'intelligence en accompagnant financièrement les relégués et en redistribuant des éléments à la L2 a minima. Pour moi c'est le moment ou jamais de rendre le National professionnel avec cette somme ce qui ferait du bien à tous les niveaux notamment en matière de formation et de développement des joueurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le national professionnel ce sera l'occasion à Premiere Ligue de faire repasser L1 et L2 à 18. Et donc de passer à un système à terme avec le champion qui monte + 1 barragiste comme en TOP 14. Attention donc.

 

Et puis quels clubs pour cela? Ok certains historiques disparus de N1 ou L2 (Sedan, Laval, Le Mans?), les clubs d'IDF (Créteil, Red Star), sinon ça va être pour se retaper des corses à tout va.

Le reste ce serait dur la professionalisation dans des stades champetres à 500 spectateurs d'affluence moyenne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le national professionnel ce sera l'occasion à Premiere Ligue de faire repasser L1 et L2 à 18. Et donc de passer à un système à terme avec le champion qui monte + 1 barragiste comme en TOP 14. Attention donc.

 

Et puis quels clubs pour cela? Ok certains historiques disparus de N1 ou L2 (Sedan, Laval, Le Mans?), les clubs d'IDF (Créteil, Red Star), sinon ça va être pour se retaper des corses à tout va.

Le reste ce serait dur la professionalisation dans des stades champetres à 500 spectateurs d'affluence moyenne.

 

Le problème est qu’aujourd’hui le modèle hybride du National ne fonctionne pas, à savoir une poignée d'ex-relégués de Ligue 2 conservant le statut pro et l'agrément du centre de formation deux ans au maximum qui évoluent dans le même championnat que des clubs amateurs qui peuvent cependant signer des contrats fédéraux et sont plus avancés que des clubs de National 2 - National 3. Aujourd'hui de tête la durée de vie d'un club en National ne doit pas excéder 4-5 ans, Boulogne faisant partie des très rares exceptions de longévité à ce niveau et sans pouvoir se développer désormais.

 

De nombreux clubs ont d'ailleurs abandonné volontairement le National car le modèle économique est impossible. Tu cites ce qui est une conséquence et non une cause. Le National ne sera jamais la L1 ou la L2, peu importe d'avoir des clubs capables de drainer 10 000 personnes au stade. Il s'agit de structurer un niveau qui peut servir d'antichambre au foot professionnel des plus hauts niveaux, en permettant d'avoir des centres de formation, des éducateurs à temps plein et une équipe première qui ait les moyens de ne pas juste faire de la figuration face aux anciens relégués des divisions supérieures.

 

Il y a plein de clubs qui sont passés par la L1 ou la L2 et aujourd'hui ont des infrastructures et un niveau trop limité pour aller plus haut hors exception, qui peuvent cependant entre eux proposer un championnat plus attrayant. Le Mans, Boulogne, Dunkerque, Laval + Bastia, Sedan, Créteil et Toulon s'ils reviennent + l'année prochaine Tours et Bourg par exemple, selon les saisons il est facile de remplir une moitié du championnat avec des équipes familières et dans des stades loin d'être champêtres mais tous ne luttent pas avec les mêmes statuts fédéraux ce qui est un cas assez unique, en plus de l'absence de volonté de développer la pérennité de cette division.

 

L'affluence moyenne de L2 dépasse à peine les 6 000 spectateurs, boostée par les quelques gros que l'on retrouve de temps en temps dont Lens en quasi continu depuis une décennie. Le National c'est 2 000 avec très rarement des locomotives comme le furent Bastia ou Strasbourg. Une dizaine d'équipes à moins de 3M€ de budget sans centre de formation avec agrément, sans contrat pro (donc sans protection en plus des jeunes du club), c'est intenable. Tu prends le problème complètement à l'envers, c'est une question de développement et de business model en partant de la base.

 

Quand au fait de repasser à 18 en L1 mais ça c'est à souhaiter vu le niveau du fond de tableau et la répartition des droits TV, tant qu'on accompagne mieux la L2 et le National et qu'on supprime barrages / playoffs.

Edited by Lmarco

Share this post


Link to post
Share on other sites

CASANOVA RETROUVE UN BANC :ptdr: :ptdr: :ptdr:

Le TFC :ptdr: :ptdr: :ptdr: :ptdr: :ptdr:

 

Toulouse peut être un bon challenge pour de nombreux coachs, ils font revenir Casanova, c'est assez délirant. Sachant que la ville a déjà du mal à attirer du monde au stade, c'est certainement pas avec lui que le stade se remplira.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le HAC obtenu gain de cause. La commission va rejugé l'affaire.

 

Ils vont faire comment. Donner victoire au havre contre Ajaccio ?

 

Refaire revenir les Toulousain de la plage. Pour refaire un barrage.

 

Ça devient ridicule.. Championnat à 21 ?? Ou alors il descende Lille et remplace par le havre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le HAC obtenu gain de cause. La commission va rejugé l'affaire.

 

Ils vont faire comment. Donner victoire au havre contre Ajaccio ?

 

Refaire revenir les Toulousain de la plage. Pour refaire un barrage.

 

Ça devient ridicule.. Championnat à 21 ?? Ou alors il descende Lille et remplace par le havre.

 

ils ont juste fait le recours en cas de rétrogradation d'un club de L1 par la DNCG car sinon aucune chance ils le savaient

Share this post


Link to post
Share on other sites

A Canal + ça stresse à mort malgré tout. Dès le lendemain matin de l'attribution ils ont envoyé ce mail aux abonnés:

 

L'appel d'offres pour les droits de la Ligue 1 pour la période 2020-2024 s'est clôturé hier soir.

Tout d'abord, il est important de rappeler que le Groupe CANAL+ est diffuseur 100% de la Ligue 1 jusqu'en 2020 avec les 3 plus grands matchs à chaque journée de championnat sur les chaînes CANAL+ et l'intégralité de la compétition sur Bein Sports, dont le Groupe est le premier distributeur.

Au-delà des droits de la Ligue 1, CANAL+ est la seule chaîne généraliste premium à proposer à la fois 400 films de cinéma récents, la Formule 1, la golf, la boxe, des Créations Originales et séries internationalement reconnues. Pour toutes ces raisons CANAL+ est une chaîne unique.

Pour la période 2020-2024, une agence de droits sportifs, MediaPro, s'est vu attribuer pour la première fois des lots premium pour la Ligue 1.

Cet appel d'offres autorise les attributaires de lots à céder tout ou partie de leurs droits. Une situation inédite qui offre la possibilité pour CANAL+ de les récupérer indirectement. Ce qui nous laisse le temps, d'ici la rentrée 2020, d'examiner les possibilités de partenariats.

Nous vous tiendrons bien entendu informés de la suite des actions engagées.

D'ici là, rendez-vous le 11 août pour la reprise de la saison 2018-2019 sur les antennes de CANAL+ !

 

L'équipe CANAL

Share this post


Link to post
Share on other sites

Zidane quitte le réal madrid !

 

prépare-t-il l'après Coupe du Monde et un potentiel départ de Deschamps ?

 

2 ans et demi entraineur, 3 Ligue des Champions, il arrête, trop facile, blasé :ptdr:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh une petite idée derrière la tête ? La France qui ne fait pas un très grand mondial et qui sait Zidane prend la place de Deschamps ??? Ou y a t-il déjà un accord de conclu entre Zidane et la Fédé pour prendre la suite après le mondial ???? Qui sait ?

Edited by Doms

Share this post


Link to post
Share on other sites

prépare-t-il l'après Coupe du Monde et un potentiel départ de Deschamps ?

 

2 ans et demi entraineur, 3 Ligue des Champions, il arrête, trop facile, blasé :ptdr:

 

On a eu la même pensée

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne crois pas, il dit qu'il va prendre du recul et je ne l'imagine pas savonner la planche pour Deschamps. Soit il se trouve un autre club pour la saison 2019/2020, soit il repousse et attend l'euro 2020 pour remplacer Deschamps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve que c'est une excellente décision de sa part.

Il a atteint un tel sommet en si peu de temps... on dit toujours que le plus dur et de rester tout en haut.

Je le trouve courageux pour le coup, lui qui se savait menacé lors du huitième de finale contre le PSG, il quitte le Réal au meilleur moment.

Equipe de France pour la suite ? certainement si Dédé se vautre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...