Jump to content

Ruka-2

Membres
  • Content Count

    11015
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    64

Reputation Activity

  1. Like
    Ruka-2 got a reaction from manico in [2ème journée] RC Lens - AS Saint-Etienne   
    Depuis la saison dernière si l'arbitre touche le ballon. L'action doit être arrêté et balle à terre pour l'équipe qui avait le ballon
  2. Like
    Ruka-2 got a reaction from manico in [2ème journée] RC Lens - AS Saint-Etienne   
    C'est Clauss qui fait de la daube
  3. Haha
    Ruka-2 got a reaction from Koukou in [2ème journée] RC Lens - AS Saint-Etienne   
    Superbe attaque !
  4. Like
    Ruka-2 got a reaction from ethan in Ligue 1 [Saison 2021/2022]   
    Batista Mendy impressionnant également !
     
  5. Like
    Ruka-2 got a reaction from manico in Ligue 1 [Saison 2021/2022]   
    Et Di Maria , Neymar ainsi que Messi ne sont pas encore dans le groupe...
  6. Like
    Ruka-2 reacted to manico in Ligue 1 [Saison 2021/2022]   
    Toujours pas de Kali sur le terrain. Quel gâchis s'il reste à Paris cette saison, il va perdre 1 an.
  7. Like
    Ruka-2 reacted to tibocm1 in Ligue 1 [Saison 2021/2022]   
    Gros temps de jeu pour Kali. 
  8. Like
    Ruka-2 got a reaction from manico in [2ème journée] RC Lens - AS Saint-Etienne   
    Et sur le site c'est marqué en phase de reprise. 
    Pas dans les blessés.
  9. Like
    Ruka-2 reacted to RCL Warszawa in [2ème journée] RC Lens - AS Saint-Etienne   
    Question pratique : si quelqu'un est abonne a C+, sans Canal Plus Sport, est-ce que la rencontre de dimanche a 17.00 contre Sainte sur Canal Plus sport sera decodee pour les abonnes de Canal Plus comme cela a ete le cas le weekend dernier ?
  10. Like
    Ruka-2 reacted to RCL Warszawa in [2ème journée] RC Lens - AS Saint-Etienne   
    J'ai trouve la reponse tout seul comme un grand 😁 : en aout, les rencontres seront toutes diffusees sur C+ sport et decodees pour les abonnes qui n'ont que Canal +.
  11. Haha
    Ruka-2 got a reaction from Lyonniste in Ligue 1 [Saison 2021/2022]   
    trop de club bretons haha
  12. Like
    Ruka-2 got a reaction from eagle in Rumeurs et transferts   
    Des clauses de rachat oui. Mais pas des clauses de contre option en cas de prêt haha 
  13. Like
    Ruka-2 got a reaction from Chti_Stein in [1ère journée] Rennes-RC Lens   
    Aguerd qui fait un mauvais contrôle dans la surface de réparation.
    Banza qui presse et récupère le ballon. Centre sur Fofana.
  14. Like
    Ruka-2 got a reaction from kevin-62 in [1ère journée] Rennes-RC Lens   
    Bien joué la pression de Banza 
  15. Like
    Ruka-2 got a reaction from DamieN62 in Groupe Pro 2 - Saison 2020/21   
  16. Like
    Ruka-2 reacted to tibocm1 in National   
    Sow titulaire pour Chambly et Camara pour le Mans. Haise sur le banc avec Boulogne.
  17. Like
    Ruka-2 got a reaction from Koukou in Droits TV 2020-2024   
    C'est ça oui. Personne n'est épargné par ces 13€
  18. Thanks
    Ruka-2 got a reaction from Hypofrites in [La saison 2021-2022 du RC Lens] La confirmation ?   
    Ligue 1 : pour Joseph Oughourlian, « avec Lens, les gens s’enflamment très vite »
    Rare dans les médias, le président du RC Lens nous a accordé un entretien exclusif, à retrouver dans le magazine de « La Voix des Sports » le 16 août. Joseph Oughourlian trace les lignes d’une saison où il s’agira de pérenniser le club artésien en Ligue 1.    
    – Lens va débuter sa deuxième saison de suite en L1. La première était-elle au-delà de vos espérances ?
    « L’ambition, comme cette année, c’était le maintien, pérenniser le club en Ligue 1. C’est fondamental de redevenir un pensionnaire stable de la L1. Terminer septièmes, c’était bien au-delà de ce qu’on aurait pu imaginer  ! Une autre chose m’a beaucoup plu : la manière. C’est un club joueur, pas un club qui gare le bus devant les buts, c’est un club qui montre, qui donne du spectacle, qui donne à voir. L’équipe est vraiment en ligne avec les valeurs du club, solidarité, travail, aller de l’avant. Si on répète une deuxième année avec ce type d’état d’esprit et notre public qui revient, on sera très contents. »
    – Vous, comment l’avez-vous vécue avec l’absence de public ?
    « C’était une saison aigre-douce. Douce parce que les résultats étaient très au-delà de nos espérances, que le spectacle était là, qu’on était de retour en L1. Aigre parce qu’on est devant une catastrophe financière pour tout le football français et, surtout, voir cette équipe jouer dans un stade Bollaert vide, c’est un crève-cœur. On se rend compte à quel point le Racing Club de Lens, c’est certes un club, une équipe, des résultats sportifs, mais c’est quand même avant tout son public. Le public, c’est notre marque de fabrique. D’autres peuvent peut-être s’accommoder du huis clos, pour nous, c’est terrible. »
      « Très affecté financièrement »
    – La saison a suscité beaucoup d’espoirs, avec l’Europe ratée de peu. Ne craignez-vous pas que l’environnement du club n’attende trop de la suivante ?
    « C’est toujours le risque avec Lens, les gens s’enflamment très vite, mais c’est parce qu’on est tous supporters. On se prend à rêver et, après tout, cette équipe nous a fait rêver. Je préfère ça que de rentrer dans l’année en étant déprimé, en se disant qu’on a été tellement mauvais que c’est un miracle d’être encore là. Nous, en tout cas, au club et dans l’équipe, on sait d’où on vient. On est un promu récent, on n’a pas les moyens financiers de certains avec lesquels on est en compétition. Ça ne veut pas dire que cette équipe ne va pas tout faire pour accrocher la meilleure place possible, mais on n’attend pas non plus de miracles. »
    – Vous diriez-vous confiant ?
    « Les débuts de saison, vous avez toujours cette peur qui vous envahit parce que vous ne savez pas comment ça va se terminer. C’est très difficile de lire quoi que ce soit dans les matchs amicaux. On repart sur une page blanche, mais on a quand même quelques certitudes qu’on n’avait pas la saison dernière en termes de confiance. Mais c’est une compétition. Il n’y a pas de cadeau. »
      – Seriez-vous prêt à débloquer une enveloppe si une opportunité se présente, comme pour Seko Fofana l’an dernier ?
    « Le club a été très affecté financièrement. Comme tous les autres clubs français, c’est déjà énorme de tenir le cap dans le contexte actuel. En terminant septièmes, on a eu un tiers de moins de droits télé que ce qu’on avait inscrit dans le budget, en ayant prévu d’être 17es. L’an dernier, on voulait mettre quelques certitudes et c’est pour ça qu’on avait recruté Seko. Mais on avait aussi un budget qui n’avait pas les mêmes droits télé et l’espoir de récupérer notre public et retrouver nos sponsors. Les crises Covid et Mediapro sont passées par là. Il faut raison garder. »
  19. Like
    Ruka-2 got a reaction from CoeurO in [La saison 2021-2022 du RC Lens] La confirmation ?   
    Ligue 1 : pour Joseph Oughourlian, « avec Lens, les gens s’enflamment très vite »
    Rare dans les médias, le président du RC Lens nous a accordé un entretien exclusif, à retrouver dans le magazine de « La Voix des Sports » le 16 août. Joseph Oughourlian trace les lignes d’une saison où il s’agira de pérenniser le club artésien en Ligue 1.    
    – Lens va débuter sa deuxième saison de suite en L1. La première était-elle au-delà de vos espérances ?
    « L’ambition, comme cette année, c’était le maintien, pérenniser le club en Ligue 1. C’est fondamental de redevenir un pensionnaire stable de la L1. Terminer septièmes, c’était bien au-delà de ce qu’on aurait pu imaginer  ! Une autre chose m’a beaucoup plu : la manière. C’est un club joueur, pas un club qui gare le bus devant les buts, c’est un club qui montre, qui donne du spectacle, qui donne à voir. L’équipe est vraiment en ligne avec les valeurs du club, solidarité, travail, aller de l’avant. Si on répète une deuxième année avec ce type d’état d’esprit et notre public qui revient, on sera très contents. »
    – Vous, comment l’avez-vous vécue avec l’absence de public ?
    « C’était une saison aigre-douce. Douce parce que les résultats étaient très au-delà de nos espérances, que le spectacle était là, qu’on était de retour en L1. Aigre parce qu’on est devant une catastrophe financière pour tout le football français et, surtout, voir cette équipe jouer dans un stade Bollaert vide, c’est un crève-cœur. On se rend compte à quel point le Racing Club de Lens, c’est certes un club, une équipe, des résultats sportifs, mais c’est quand même avant tout son public. Le public, c’est notre marque de fabrique. D’autres peuvent peut-être s’accommoder du huis clos, pour nous, c’est terrible. »
      « Très affecté financièrement »
    – La saison a suscité beaucoup d’espoirs, avec l’Europe ratée de peu. Ne craignez-vous pas que l’environnement du club n’attende trop de la suivante ?
    « C’est toujours le risque avec Lens, les gens s’enflamment très vite, mais c’est parce qu’on est tous supporters. On se prend à rêver et, après tout, cette équipe nous a fait rêver. Je préfère ça que de rentrer dans l’année en étant déprimé, en se disant qu’on a été tellement mauvais que c’est un miracle d’être encore là. Nous, en tout cas, au club et dans l’équipe, on sait d’où on vient. On est un promu récent, on n’a pas les moyens financiers de certains avec lesquels on est en compétition. Ça ne veut pas dire que cette équipe ne va pas tout faire pour accrocher la meilleure place possible, mais on n’attend pas non plus de miracles. »
    – Vous diriez-vous confiant ?
    « Les débuts de saison, vous avez toujours cette peur qui vous envahit parce que vous ne savez pas comment ça va se terminer. C’est très difficile de lire quoi que ce soit dans les matchs amicaux. On repart sur une page blanche, mais on a quand même quelques certitudes qu’on n’avait pas la saison dernière en termes de confiance. Mais c’est une compétition. Il n’y a pas de cadeau. »
      – Seriez-vous prêt à débloquer une enveloppe si une opportunité se présente, comme pour Seko Fofana l’an dernier ?
    « Le club a été très affecté financièrement. Comme tous les autres clubs français, c’est déjà énorme de tenir le cap dans le contexte actuel. En terminant septièmes, on a eu un tiers de moins de droits télé que ce qu’on avait inscrit dans le budget, en ayant prévu d’être 17es. L’an dernier, on voulait mettre quelques certitudes et c’est pour ça qu’on avait recruté Seko. Mais on avait aussi un budget qui n’avait pas les mêmes droits télé et l’espoir de récupérer notre public et retrouver nos sponsors. Les crises Covid et Mediapro sont passées par là. Il faut raison garder. »
  20. Like
    Ruka-2 got a reaction from PG24 in [La saison 2021-2022 du RC Lens] La confirmation ?   
    Ligue 1 : pour Joseph Oughourlian, « avec Lens, les gens s’enflamment très vite »
    Rare dans les médias, le président du RC Lens nous a accordé un entretien exclusif, à retrouver dans le magazine de « La Voix des Sports » le 16 août. Joseph Oughourlian trace les lignes d’une saison où il s’agira de pérenniser le club artésien en Ligue 1.    
    – Lens va débuter sa deuxième saison de suite en L1. La première était-elle au-delà de vos espérances ?
    « L’ambition, comme cette année, c’était le maintien, pérenniser le club en Ligue 1. C’est fondamental de redevenir un pensionnaire stable de la L1. Terminer septièmes, c’était bien au-delà de ce qu’on aurait pu imaginer  ! Une autre chose m’a beaucoup plu : la manière. C’est un club joueur, pas un club qui gare le bus devant les buts, c’est un club qui montre, qui donne du spectacle, qui donne à voir. L’équipe est vraiment en ligne avec les valeurs du club, solidarité, travail, aller de l’avant. Si on répète une deuxième année avec ce type d’état d’esprit et notre public qui revient, on sera très contents. »
    – Vous, comment l’avez-vous vécue avec l’absence de public ?
    « C’était une saison aigre-douce. Douce parce que les résultats étaient très au-delà de nos espérances, que le spectacle était là, qu’on était de retour en L1. Aigre parce qu’on est devant une catastrophe financière pour tout le football français et, surtout, voir cette équipe jouer dans un stade Bollaert vide, c’est un crève-cœur. On se rend compte à quel point le Racing Club de Lens, c’est certes un club, une équipe, des résultats sportifs, mais c’est quand même avant tout son public. Le public, c’est notre marque de fabrique. D’autres peuvent peut-être s’accommoder du huis clos, pour nous, c’est terrible. »
      « Très affecté financièrement »
    – La saison a suscité beaucoup d’espoirs, avec l’Europe ratée de peu. Ne craignez-vous pas que l’environnement du club n’attende trop de la suivante ?
    « C’est toujours le risque avec Lens, les gens s’enflamment très vite, mais c’est parce qu’on est tous supporters. On se prend à rêver et, après tout, cette équipe nous a fait rêver. Je préfère ça que de rentrer dans l’année en étant déprimé, en se disant qu’on a été tellement mauvais que c’est un miracle d’être encore là. Nous, en tout cas, au club et dans l’équipe, on sait d’où on vient. On est un promu récent, on n’a pas les moyens financiers de certains avec lesquels on est en compétition. Ça ne veut pas dire que cette équipe ne va pas tout faire pour accrocher la meilleure place possible, mais on n’attend pas non plus de miracles. »
    – Vous diriez-vous confiant ?
    « Les débuts de saison, vous avez toujours cette peur qui vous envahit parce que vous ne savez pas comment ça va se terminer. C’est très difficile de lire quoi que ce soit dans les matchs amicaux. On repart sur une page blanche, mais on a quand même quelques certitudes qu’on n’avait pas la saison dernière en termes de confiance. Mais c’est une compétition. Il n’y a pas de cadeau. »
      – Seriez-vous prêt à débloquer une enveloppe si une opportunité se présente, comme pour Seko Fofana l’an dernier ?
    « Le club a été très affecté financièrement. Comme tous les autres clubs français, c’est déjà énorme de tenir le cap dans le contexte actuel. En terminant septièmes, on a eu un tiers de moins de droits télé que ce qu’on avait inscrit dans le budget, en ayant prévu d’être 17es. L’an dernier, on voulait mettre quelques certitudes et c’est pour ça qu’on avait recruté Seko. Mais on avait aussi un budget qui n’avait pas les mêmes droits télé et l’espoir de récupérer notre public et retrouver nos sponsors. Les crises Covid et Mediapro sont passées par là. Il faut raison garder. »
  21. Like
    Ruka-2 got a reaction from vince in [La saison 2021-2022 du RC Lens] La confirmation ?   
    Ligue 1 : pour Joseph Oughourlian, « avec Lens, les gens s’enflamment très vite »
    Rare dans les médias, le président du RC Lens nous a accordé un entretien exclusif, à retrouver dans le magazine de « La Voix des Sports » le 16 août. Joseph Oughourlian trace les lignes d’une saison où il s’agira de pérenniser le club artésien en Ligue 1.    
    – Lens va débuter sa deuxième saison de suite en L1. La première était-elle au-delà de vos espérances ?
    « L’ambition, comme cette année, c’était le maintien, pérenniser le club en Ligue 1. C’est fondamental de redevenir un pensionnaire stable de la L1. Terminer septièmes, c’était bien au-delà de ce qu’on aurait pu imaginer  ! Une autre chose m’a beaucoup plu : la manière. C’est un club joueur, pas un club qui gare le bus devant les buts, c’est un club qui montre, qui donne du spectacle, qui donne à voir. L’équipe est vraiment en ligne avec les valeurs du club, solidarité, travail, aller de l’avant. Si on répète une deuxième année avec ce type d’état d’esprit et notre public qui revient, on sera très contents. »
    – Vous, comment l’avez-vous vécue avec l’absence de public ?
    « C’était une saison aigre-douce. Douce parce que les résultats étaient très au-delà de nos espérances, que le spectacle était là, qu’on était de retour en L1. Aigre parce qu’on est devant une catastrophe financière pour tout le football français et, surtout, voir cette équipe jouer dans un stade Bollaert vide, c’est un crève-cœur. On se rend compte à quel point le Racing Club de Lens, c’est certes un club, une équipe, des résultats sportifs, mais c’est quand même avant tout son public. Le public, c’est notre marque de fabrique. D’autres peuvent peut-être s’accommoder du huis clos, pour nous, c’est terrible. »
      « Très affecté financièrement »
    – La saison a suscité beaucoup d’espoirs, avec l’Europe ratée de peu. Ne craignez-vous pas que l’environnement du club n’attende trop de la suivante ?
    « C’est toujours le risque avec Lens, les gens s’enflamment très vite, mais c’est parce qu’on est tous supporters. On se prend à rêver et, après tout, cette équipe nous a fait rêver. Je préfère ça que de rentrer dans l’année en étant déprimé, en se disant qu’on a été tellement mauvais que c’est un miracle d’être encore là. Nous, en tout cas, au club et dans l’équipe, on sait d’où on vient. On est un promu récent, on n’a pas les moyens financiers de certains avec lesquels on est en compétition. Ça ne veut pas dire que cette équipe ne va pas tout faire pour accrocher la meilleure place possible, mais on n’attend pas non plus de miracles. »
    – Vous diriez-vous confiant ?
    « Les débuts de saison, vous avez toujours cette peur qui vous envahit parce que vous ne savez pas comment ça va se terminer. C’est très difficile de lire quoi que ce soit dans les matchs amicaux. On repart sur une page blanche, mais on a quand même quelques certitudes qu’on n’avait pas la saison dernière en termes de confiance. Mais c’est une compétition. Il n’y a pas de cadeau. »
      – Seriez-vous prêt à débloquer une enveloppe si une opportunité se présente, comme pour Seko Fofana l’an dernier ?
    « Le club a été très affecté financièrement. Comme tous les autres clubs français, c’est déjà énorme de tenir le cap dans le contexte actuel. En terminant septièmes, on a eu un tiers de moins de droits télé que ce qu’on avait inscrit dans le budget, en ayant prévu d’être 17es. L’an dernier, on voulait mettre quelques certitudes et c’est pour ça qu’on avait recruté Seko. Mais on avait aussi un budget qui n’avait pas les mêmes droits télé et l’espoir de récupérer notre public et retrouver nos sponsors. Les crises Covid et Mediapro sont passées par là. Il faut raison garder. »
  22. Out
    Ruka-2 got a reaction from masterchef in [La saison 2021-2022 du RC Lens] La confirmation ?   
    J'aurai aimé Pierre Menes 
  23. Out
    Ruka-2 got a reaction from Adjo in [La saison 2021-2022 du RC Lens] La confirmation ?   
    J'aurai aimé Pierre Menes 
  24. Haha
    Ruka-2 reacted to manico in [La saison 2021-2022 du RC Lens] La confirmation ?   
    Un duo de commentateurs Menes - Portolano ça aurait été sympa.
  25. Like
    Ruka-2 got a reaction from MisterFraiZ in Droits TV 2020-2024   
    Sympa cette fonctionnalité !
×
×
  • Create New...