Jump to content

Lmarco

Membres
  • Content Count

    22920
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    95

Reputation Activity

  1. Like
    Lmarco got a reaction from Kwarkz in Ligue 1 [Saison 2021/2022]   
    Mon dieu. Le Rocancourt du foot.
  2. Like
    Lmarco got a reaction from robiwan in Ligue 1 [Saison 2021/2022]   
    Mon dieu. Le Rocancourt du foot.
  3. Haha
    Lmarco reacted to ethan in Ligue 1 [Saison 2021/2022]   
    Attendez, mais ça sent...ça sent....ah bah oui, ça sent le seum...

    ( se tournera vite vers La Mecque lorsque son stade sera renommé Abou Dabi Stadium)
  4. Like
    Lmarco got a reaction from BarcaFan in [La saison 2021-2022 du RC Lens] La confirmation ?   
    Parce que les centres de formation misent aujourd'hui sur le nombre et la quantité. En France, en moyenne il y avait 2 000 jeunes qui fréquentaient les 36 centres de formation agréés par le ministère des sports en 2018. 
    Les clubs poussent au volume par manque de stratégie (on y revient encore et toujours), de patience certes, mais surtout de fil directeur sur le plan sportif. C'est là où il peut y avoir remise en question du modèle de formation basé sur le volume (empiler des centaines de jeunes pour espérer un sortir un ou deux après avoir jeté des contrats pro à la pelle). Pour autant, la qualité existe. Depuis 2002, la France a fourni plus de joueurs de Coupe du monde que n'importe quel autre pays (216, devant le Brésil 148, l'Allemagne 147, l'Argentine 144, l'Angleterre 136 et l'Espagne 117, etc.). La France est également le second pays exportateur de footballeurs au monde (821 en 2018 derrière le Brésil avec 1 236 joueurs et devant l'Argentine 760, loin devant les autres avec la Serbie à 465, l'Angleterre à 413 ou l'Espagne à 361).
    Je ne dis pas le contraire mais pourquoi ne pas faire de même sur la post-formation avec des joueurs du cru ? C'est un vrai enjeu sportif (et même financier). Il est tout à fait possible de faire les deux ! Et même les trois, en recrutant aussi des joueurs extérieurs au club et plus aguerris.
    Le problème qui s'installe progressivement c'est qu'à force de raréfier les débouchés, on voit de jeunes talents refuser de passer pro en France (le PSG connaît bien le problème mais de plus en plus d'autres clubs également), et quand ils acceptent ce n'est pas toujours dans leur club formateur (jurisprudence Badé). Et d'autres joueurs pas encore complètement développés sont gâchés, certains auront besoin d'un parcours complexe pour se révéler à eux-mêmes quand d'autres auront été définitivement perdus. A l'heure où la LFP, Oughourlian, la DNCG an'co nous rabachent que "cay la Krise é le krach de la bour$e footballistique", il peut être pertinent de se demander s'il n'y a pas mieux à faire avec nos abattoirs de jeunes qui, pourtant, produisent des footballeurs très au-dessus de ce que la plupart des pays dans le monde sont capables de réaliser.
    Sans caricaturer, loin de là, on peut au moins se demander quel est le but d'un centre de formation s'il n'a pas vocation à accompagner les jeunes non seulement pendant mais après la formation. Tout comme Lens est capable de le faire pour Doucouré, Badé ou Wooh. Et comme Lens devrait le faire avec des Ducrocq, Baldé, Pereira, Louveau, etc. 
    Personne ne dit que c'est facile ni qu'il existe une solution standard applicable à chaque club français dans son contexte économique, social et culturel bien précis ! Mais aujourd'hui, désolé je ne perçois aucune stratégie de formation et post-formation lisible à Lens et par passion, même si Oughourlian ne me doit rien j'aimerais comprendre. Comme dans beaucoup de clubs français il n'y a pas de stratégie certes, mais sur ce forum on porte les espoirs de Lens 🙂
    Alors quand le grand manitou ose venir parler formation, j'espère un jour un tout autre message, clair et argumenté, avec une vision à court / moyen / long terme. 
    Aujourd'hui, je trouve ça dangereux de voir que parmi les acteurs du foot pro une frange grandissante se prend carrément à rêver de fermer les centres de formation. Le dernier exemple en date c'est Assaf qui a tout fait pour fermer le centre de formation de Nîmes mais le PSG a déjà supprimé son équipe réserve et d'autres clubs ne les font plus tourner (Lille ou Monaco qui préfèrent leurs clubs satellites / partenaires, par exemple).
    Il y a un vrai problème de débouchés et de gestion de la post-formation, dans un pays pourtant incroyablement doué tout au long du parcours de formation et que de nombreux pays viennent imiter (voir encore ce qu'a fait l'Allemagne au début des années 2 000 avec la création de son système de plus de 300 antennes locales sur tout le territoire, les "Stützpunkt", après avoir longuement visité les structures françaises et l'organisation globale du développement des jeunes).
    Et oui, c'est un vrai enjeu, parce qu'à part un financier dans sa bulle comme Oughourlian, qui peut encore croire que le foot peut se contenter de simplement vouloir diversifier ou augmenter ses revenus en maîtrisant mieux certaines charges infrastructurelles ? Il va droit dans le mur ce football du trading, des droits TV inflatifs et des salaires mirobolants, face à un monde au bord du cataclysme environnemental et donc socio-économique. On le sait tous (ou pas !) que ce monde est au bord du KO et que les crises qui se multiplient semblent autant de soubresauts avant le grand saut dans l'inconnu.
    Il faudrait, déjà, inventer ou tout du moins penser le Lens de 2030 et au-delà. Et bien au-delà du football. Bien sûr qu'un club comme Lille est un rival honni et après ? Est-ce qu'il n'y a autre chose sur lequel se concentrer (à part pour faire bander le supporter du coin) et à oser quand on vient de l'extérieur ? Quelle importance ça peut avoir la pseudo-suprématie régionale quand, réellement, on peut se demander si un club de foot professionnel pourra encore exister sous cette forme socio-économique dans 10-15 ans. Et même peut-être avant.
    Il ne s'agit même plus de simplement penser à un partenariat bidon du type, appelons l'USBCO et faisons de ce bon vieux club de la Côte notre partenaire de prêt. Oughourlian a presque compris qu'il faut une révolution. Mais pas simplement financière. Culturelle. Il faut réinventer le fonctionnement d'un club de foot, à commencer par son rôle associatif, social et culturel. Et la formation en fait partie. Et des acteurs associatifs, sociaux, culturels et sportifs, il y en a des milliers dans la région. Dont des structures pro ultra efficaces dans leur domaine. Où est l'échange, l'envie d'expérimentation ? C'est ça que je regrette pour le moment.
    Il y a tout à faire dans la formation ! Mais en ayant la chance de s'appuyer sur un système qui aujourd'hui sait former de bons joueurs de foot. Certains peut-être trop orientés sur le physique ou leur domination à une classe d'âge précise, certes, et on gagnerait aussi à s'inspirer du foot espagnol ou des écoles tactiques à l'italienne. Mais quand même, on forme de sacrés jeunes même bien en-dessous du niveau pro. Aujourd'hui c'est plus facile pour un club d'envoyer des scouts avec des chèques en blanc pour tenter de débaucher des jeunes que de réussir à en faire percer au plus niveau. Quand et où est-ce qu'on a merdé ?
    Oughourlian, personnellement et depuis le début je ne crois pas une seule seconde qu'il restera à Lens à long terme. Donc moi je m'en fous de sa vie, de ses anicroches avec Lagardère et de ses passages larmoyants dans le kop. Ce qui m'intéresse c'est de savoir, après Oughourlian le déluge ? Ou quoi donc ? Et c'est dommage qu'on ne prépare pas l'avenir autrement que pour parler ouverture de capital, belle vitrine pour vendre le club ou attirer des partenaires financiers. Parce que si demain tout ne peut plus être basé sur le financier, qu'est-ce qu'on aura préparé... Peu de monde le fait, et c'est là que Lens pourrait être inspiré de le faire. Les grands clubs ne meurent jamais ? Si, comme les entreprises, les nations, les empires. Attention.
    Je me suis égaré mais postons peu depuis quelques saisons, fallait bien que j'en relâche un 😂
  5. Like
    Lmarco reacted to tibocm1 in [La saison 2021-2022 du RC Lens] La confirmation ?   
    Saïd est de retour à l’entraînement. 
  6. Like
    Lmarco got a reaction from manico in Ligue des Champions   
    Faut vraiment se réveiller, à force de jouer avec le feu la France va finir par la perdre sa 5e place au coefficient UEFA des pays. Le Portugal est revenu à un point puisque la France perd le bénéfice de sa superbe saison 2016-2017, il faudra suivre ce que fera Benfica face au PSV. Financièrement et sportivement l'impact sera énorme avec la réforme de la LdC, à partir de 2023 le 5e au coeff UEFA prendra 4 places en LdC dont trois directes.
  7. Like
    Lmarco got a reaction from mArT in [La saison 2021-2022 du RC Lens] La confirmation ?   
    Parce que les centres de formation misent aujourd'hui sur le nombre et la quantité. En France, en moyenne il y avait 2 000 jeunes qui fréquentaient les 36 centres de formation agréés par le ministère des sports en 2018. 
    Les clubs poussent au volume par manque de stratégie (on y revient encore et toujours), de patience certes, mais surtout de fil directeur sur le plan sportif. C'est là où il peut y avoir remise en question du modèle de formation basé sur le volume (empiler des centaines de jeunes pour espérer un sortir un ou deux après avoir jeté des contrats pro à la pelle). Pour autant, la qualité existe. Depuis 2002, la France a fourni plus de joueurs de Coupe du monde que n'importe quel autre pays (216, devant le Brésil 148, l'Allemagne 147, l'Argentine 144, l'Angleterre 136 et l'Espagne 117, etc.). La France est également le second pays exportateur de footballeurs au monde (821 en 2018 derrière le Brésil avec 1 236 joueurs et devant l'Argentine 760, loin devant les autres avec la Serbie à 465, l'Angleterre à 413 ou l'Espagne à 361).
    Je ne dis pas le contraire mais pourquoi ne pas faire de même sur la post-formation avec des joueurs du cru ? C'est un vrai enjeu sportif (et même financier). Il est tout à fait possible de faire les deux ! Et même les trois, en recrutant aussi des joueurs extérieurs au club et plus aguerris.
    Le problème qui s'installe progressivement c'est qu'à force de raréfier les débouchés, on voit de jeunes talents refuser de passer pro en France (le PSG connaît bien le problème mais de plus en plus d'autres clubs également), et quand ils acceptent ce n'est pas toujours dans leur club formateur (jurisprudence Badé). Et d'autres joueurs pas encore complètement développés sont gâchés, certains auront besoin d'un parcours complexe pour se révéler à eux-mêmes quand d'autres auront été définitivement perdus. A l'heure où la LFP, Oughourlian, la DNCG an'co nous rabachent que "cay la Krise é le krach de la bour$e footballistique", il peut être pertinent de se demander s'il n'y a pas mieux à faire avec nos abattoirs de jeunes qui, pourtant, produisent des footballeurs très au-dessus de ce que la plupart des pays dans le monde sont capables de réaliser.
    Sans caricaturer, loin de là, on peut au moins se demander quel est le but d'un centre de formation s'il n'a pas vocation à accompagner les jeunes non seulement pendant mais après la formation. Tout comme Lens est capable de le faire pour Doucouré, Badé ou Wooh. Et comme Lens devrait le faire avec des Ducrocq, Baldé, Pereira, Louveau, etc. 
    Personne ne dit que c'est facile ni qu'il existe une solution standard applicable à chaque club français dans son contexte économique, social et culturel bien précis ! Mais aujourd'hui, désolé je ne perçois aucune stratégie de formation et post-formation lisible à Lens et par passion, même si Oughourlian ne me doit rien j'aimerais comprendre. Comme dans beaucoup de clubs français il n'y a pas de stratégie certes, mais sur ce forum on porte les espoirs de Lens 🙂
    Alors quand le grand manitou ose venir parler formation, j'espère un jour un tout autre message, clair et argumenté, avec une vision à court / moyen / long terme. 
    Aujourd'hui, je trouve ça dangereux de voir que parmi les acteurs du foot pro une frange grandissante se prend carrément à rêver de fermer les centres de formation. Le dernier exemple en date c'est Assaf qui a tout fait pour fermer le centre de formation de Nîmes mais le PSG a déjà supprimé son équipe réserve et d'autres clubs ne les font plus tourner (Lille ou Monaco qui préfèrent leurs clubs satellites / partenaires, par exemple).
    Il y a un vrai problème de débouchés et de gestion de la post-formation, dans un pays pourtant incroyablement doué tout au long du parcours de formation et que de nombreux pays viennent imiter (voir encore ce qu'a fait l'Allemagne au début des années 2 000 avec la création de son système de plus de 300 antennes locales sur tout le territoire, les "Stützpunkt", après avoir longuement visité les structures françaises et l'organisation globale du développement des jeunes).
    Et oui, c'est un vrai enjeu, parce qu'à part un financier dans sa bulle comme Oughourlian, qui peut encore croire que le foot peut se contenter de simplement vouloir diversifier ou augmenter ses revenus en maîtrisant mieux certaines charges infrastructurelles ? Il va droit dans le mur ce football du trading, des droits TV inflatifs et des salaires mirobolants, face à un monde au bord du cataclysme environnemental et donc socio-économique. On le sait tous (ou pas !) que ce monde est au bord du KO et que les crises qui se multiplient semblent autant de soubresauts avant le grand saut dans l'inconnu.
    Il faudrait, déjà, inventer ou tout du moins penser le Lens de 2030 et au-delà. Et bien au-delà du football. Bien sûr qu'un club comme Lille est un rival honni et après ? Est-ce qu'il n'y a autre chose sur lequel se concentrer (à part pour faire bander le supporter du coin) et à oser quand on vient de l'extérieur ? Quelle importance ça peut avoir la pseudo-suprématie régionale quand, réellement, on peut se demander si un club de foot professionnel pourra encore exister sous cette forme socio-économique dans 10-15 ans. Et même peut-être avant.
    Il ne s'agit même plus de simplement penser à un partenariat bidon du type, appelons l'USBCO et faisons de ce bon vieux club de la Côte notre partenaire de prêt. Oughourlian a presque compris qu'il faut une révolution. Mais pas simplement financière. Culturelle. Il faut réinventer le fonctionnement d'un club de foot, à commencer par son rôle associatif, social et culturel. Et la formation en fait partie. Et des acteurs associatifs, sociaux, culturels et sportifs, il y en a des milliers dans la région. Dont des structures pro ultra efficaces dans leur domaine. Où est l'échange, l'envie d'expérimentation ? C'est ça que je regrette pour le moment.
    Il y a tout à faire dans la formation ! Mais en ayant la chance de s'appuyer sur un système qui aujourd'hui sait former de bons joueurs de foot. Certains peut-être trop orientés sur le physique ou leur domination à une classe d'âge précise, certes, et on gagnerait aussi à s'inspirer du foot espagnol ou des écoles tactiques à l'italienne. Mais quand même, on forme de sacrés jeunes même bien en-dessous du niveau pro. Aujourd'hui c'est plus facile pour un club d'envoyer des scouts avec des chèques en blanc pour tenter de débaucher des jeunes que de réussir à en faire percer au plus niveau. Quand et où est-ce qu'on a merdé ?
    Oughourlian, personnellement et depuis le début je ne crois pas une seule seconde qu'il restera à Lens à long terme. Donc moi je m'en fous de sa vie, de ses anicroches avec Lagardère et de ses passages larmoyants dans le kop. Ce qui m'intéresse c'est de savoir, après Oughourlian le déluge ? Ou quoi donc ? Et c'est dommage qu'on ne prépare pas l'avenir autrement que pour parler ouverture de capital, belle vitrine pour vendre le club ou attirer des partenaires financiers. Parce que si demain tout ne peut plus être basé sur le financier, qu'est-ce qu'on aura préparé... Peu de monde le fait, et c'est là que Lens pourrait être inspiré de le faire. Les grands clubs ne meurent jamais ? Si, comme les entreprises, les nations, les empires. Attention.
    Je me suis égaré mais postons peu depuis quelques saisons, fallait bien que j'en relâche un 😂
  8. Like
    Lmarco got a reaction from ethan in Ligue 1 [Saison 2021/2022]   
    Estimé à 270k bruts mensuels
  9. Thanks
    Lmarco got a reaction from Adjo in [La saison 2021-2022 du RC Lens] La confirmation ?   
    C'est comme ça dans tous les clubs. Tu joues le titre en L1 donc tu ne peux pas lancer de jeunes. Tu joues l'Europe donc tu ne peux pas lancer de jeunes. Tu joues le maintien en L1 donc tu ne peux pas lancer de jeunes. Tu joues la montée de L2 vers la L1 donc tu ne peux pas lancer de jeunes. Tu joues le maintien en L2 donc tu ne peux pas lancer de jeunes. On peut toujours trouver des excuses, de trop gros challenges et remettre en question la qualité d'une génération donnée.
    Le problème réside aussi dans la post-formation et la capacité à donner aux jeunes la possibilité d'une transition efficace entre les équipes de jeunes et le niveau senior. Tout le monde sait qu'aujourd'hui évoluer dans une équipe réserve en N2 ou N3 ne suffit plus à franchir ce palier,  ce qui explique que certains clubs suppriment littéralement leur équipe réserve ou s'appuient sur des clubs satellite / partenaires voire des prêts annuels. Il y a d'autres clubs où cette transition se fait directement à travers l'équipe pro.
    De toute façon, Lens compte déjà des jeunes. L'an dernier le club s'appuyait sur un U21 figurant dans le top 5 européen en terme de temps de jeu (Badé derrière Badiashile, Neto et Meslier) et termine 3e de L1 au nombre de U21 "rookies" grâce à des joueurs comme Badé ou Kalimuendo. La question n'est donc pas celles "des jeunes" mais de la stratégie du club pour les jeunes du cru. Qui ne sont pas forcément les tous meilleurs du pays comme ceux du PSG qui s'arrachent de partout en Europe mais qui peuvent a minima s'inscrire dans l'effectif à moyen terme pour le compléter. On voit bien qu'il y a des potentiels intéressants depuis des années (et non, Lens tout à coup en 20XX ne possède pas enfin une meilleure génération, on lit ça sur ce forum tous les ans mais ça fait un paquet d'années que le centre tient la route et devient l'un des meilleurs de France). Il ne s'agit aucunement de faire une équipe 100% Gaillette ou de créer un déséquilibre mais de savoir utiliser un outil coûteux, avant tout sur le plan sportif. Ce qui pourra apporter des bénéfices financiers (certains recrutements en moins, une baisse de la masse salariale et une meilleure rentabilité sur certains transferts s'ils doivent se faire).
    Lens compte aujourd'hui une trentaine de joueurs pro, est-ce vraiment nécessaire ? Dedans, il y a les jeunes comme Kembo (scotché en N2 où il plafonne alors qu'il arrivait de National avec une superbe réputation), Sene (prêté à Annecy où il a échoué et qui bloque aujourd'hui les jeunes du centre), Louveau (potentiel n°6 voire 7 en défense centrale !), Boli (prolongé par Lens en janvier 2020 et prêté au PFC pour "retrouver ce positionnement qui lui sied" dixit Haise mais réutilisé cet été en piston), Bryann Pereira déjà évoqué (passé pro à 16 ans ce qui ne semble pas lui avoir rendu service même s'il fallait sans doute verrouiller le potentiel) Merlen (passé pro il y a deux ans déjà), etc., etc. Un empilage sans aucune ligne directrice claire. Le club avait même survendu la signature pro de Corentin Lemaire... aujourd'hui en N2 à Béziers alors qu'on savait que c'était à peu près son plafond. Pourquoi aller chercher un Jader Valencia (qui n'aura jamais réellement joué), pourquoi prendre des Enow ou Laura pour renforcer la N2 en leur faisant miroiter une place en pro et finalement les lâcher dans la nature malgré leur potentiel. Est-ce que la N2 était réellement un ascenseur potentiel ? Bref, beaucoup trop de questions pour en débattre de façon concise et l'objectif n'est pas de dire "il suffit de" mais plutôt quelle est la stratégie de post-formation ? Doucouré a été acheté pour être directement intégré en pros, on a vu la différence. Certes, il avait des qualités mais si on estime qu'un jeune du cru n'a pas les qualités et l'environnement requis à un moment M, il faut trancher ou le mettre dans d'autres conditions. On l'a vu avec Boli et on le voit avec Oudjani mais c'est quoi l'objectif ? Boli est prêté pour travailler un poste, il revient dans un anonymat total, fait la préparation à un autre poste... et ensuite ? Le seul prêt bien géré dernièrement c'est Ducrocq, qui a du temps de jeu et progresse de division en division en prolongeant son contrat avec de la visibilité sur son évolution. C'est maigre. Très maigre. Les prêts des Sylla an'co, franchement...
    Le discours d'Oughourlian pour moi il dit tout et surtout rien. Former ça coûte cher, et de toute façon on a un entraîneur qui aime les jeunes et jette un oeil à la Gaillette. Ok cool, super. Laissons-lui le bénéfice du doute et du temps puisqu'il parle de changements profonds, mais il faudra les expliciter alors.
    Est-il nécessaire de rappeler à JO que ces dernières saisons il a englouti un paquet de fric mais a été bien aidé par les ventes de nos jeunes comme Bianda, Sagnan, Duverne, Bellegarde ou encore Chouiar. Les trois derniers avaient d'ailleurs largement trouvé leur place dans l'effectif. N'en faisons pas qu'une question de talent ou d'expérience parce qu'on a encore dans l'effectif des joueurs qui avant Lens n'avaient jamais joué en L1 ou s'appuient plus sur leur mental et leur physique que de quelconques talents footballistiques hors norme.
  10. Like
    Lmarco got a reaction from ethan in Ligue 1 [Saison 2021/2022]   
    L'OL qui prolonge Marcelo pour mieux l'indemniser quelques mois plus tard en le résiliant 😅 Désolé pour nos amis lyonnais, depuis que Juninho a pris en main le sportif la gestion de l'OL semble catastrophique.
    Est-ce qu'il réussira à obtenir la prolongation de Denayer dont le contrat se termine en juin 2022 ? En plus, certains joueurs n'auront plus qu'une année de contrat en fin de saison et verront leur valeur chuter (Lopes, Aouar, Cherki, Dembelé, Mendes, Caqueret).
    Certes il ne semble pas y avoir de réelles capacités d'investissement cet été mais ça donne l'impression d'une direction sportive qui navigue à vue. Tout semble reposer sur une éventuelle vente de Cornet pour quelques panic buys de fin de mercato, flippant.
  11. Like
    Lmarco got a reaction from Kwarkz in [La saison 2021-2022 du RC Lens] La confirmation ?   
    C'est comme ça dans tous les clubs. Tu joues le titre en L1 donc tu ne peux pas lancer de jeunes. Tu joues l'Europe donc tu ne peux pas lancer de jeunes. Tu joues le maintien en L1 donc tu ne peux pas lancer de jeunes. Tu joues la montée de L2 vers la L1 donc tu ne peux pas lancer de jeunes. Tu joues le maintien en L2 donc tu ne peux pas lancer de jeunes. On peut toujours trouver des excuses, de trop gros challenges et remettre en question la qualité d'une génération donnée.
    Le problème réside aussi dans la post-formation et la capacité à donner aux jeunes la possibilité d'une transition efficace entre les équipes de jeunes et le niveau senior. Tout le monde sait qu'aujourd'hui évoluer dans une équipe réserve en N2 ou N3 ne suffit plus à franchir ce palier,  ce qui explique que certains clubs suppriment littéralement leur équipe réserve ou s'appuient sur des clubs satellite / partenaires voire des prêts annuels. Il y a d'autres clubs où cette transition se fait directement à travers l'équipe pro.
    De toute façon, Lens compte déjà des jeunes. L'an dernier le club s'appuyait sur un U21 figurant dans le top 5 européen en terme de temps de jeu (Badé derrière Badiashile, Neto et Meslier) et termine 3e de L1 au nombre de U21 "rookies" grâce à des joueurs comme Badé ou Kalimuendo. La question n'est donc pas celles "des jeunes" mais de la stratégie du club pour les jeunes du cru. Qui ne sont pas forcément les tous meilleurs du pays comme ceux du PSG qui s'arrachent de partout en Europe mais qui peuvent a minima s'inscrire dans l'effectif à moyen terme pour le compléter. On voit bien qu'il y a des potentiels intéressants depuis des années (et non, Lens tout à coup en 20XX ne possède pas enfin une meilleure génération, on lit ça sur ce forum tous les ans mais ça fait un paquet d'années que le centre tient la route et devient l'un des meilleurs de France). Il ne s'agit aucunement de faire une équipe 100% Gaillette ou de créer un déséquilibre mais de savoir utiliser un outil coûteux, avant tout sur le plan sportif. Ce qui pourra apporter des bénéfices financiers (certains recrutements en moins, une baisse de la masse salariale et une meilleure rentabilité sur certains transferts s'ils doivent se faire).
    Lens compte aujourd'hui une trentaine de joueurs pro, est-ce vraiment nécessaire ? Dedans, il y a les jeunes comme Kembo (scotché en N2 où il plafonne alors qu'il arrivait de National avec une superbe réputation), Sene (prêté à Annecy où il a échoué et qui bloque aujourd'hui les jeunes du centre), Louveau (potentiel n°6 voire 7 en défense centrale !), Boli (prolongé par Lens en janvier 2020 et prêté au PFC pour "retrouver ce positionnement qui lui sied" dixit Haise mais réutilisé cet été en piston), Bryann Pereira déjà évoqué (passé pro à 16 ans ce qui ne semble pas lui avoir rendu service même s'il fallait sans doute verrouiller le potentiel) Merlen (passé pro il y a deux ans déjà), etc., etc. Un empilage sans aucune ligne directrice claire. Le club avait même survendu la signature pro de Corentin Lemaire... aujourd'hui en N2 à Béziers alors qu'on savait que c'était à peu près son plafond. Pourquoi aller chercher un Jader Valencia (qui n'aura jamais réellement joué), pourquoi prendre des Enow ou Laura pour renforcer la N2 en leur faisant miroiter une place en pro et finalement les lâcher dans la nature malgré leur potentiel. Est-ce que la N2 était réellement un ascenseur potentiel ? Bref, beaucoup trop de questions pour en débattre de façon concise et l'objectif n'est pas de dire "il suffit de" mais plutôt quelle est la stratégie de post-formation ? Doucouré a été acheté pour être directement intégré en pros, on a vu la différence. Certes, il avait des qualités mais si on estime qu'un jeune du cru n'a pas les qualités et l'environnement requis à un moment M, il faut trancher ou le mettre dans d'autres conditions. On l'a vu avec Boli et on le voit avec Oudjani mais c'est quoi l'objectif ? Boli est prêté pour travailler un poste, il revient dans un anonymat total, fait la préparation à un autre poste... et ensuite ? Le seul prêt bien géré dernièrement c'est Ducrocq, qui a du temps de jeu et progresse de division en division en prolongeant son contrat avec de la visibilité sur son évolution. C'est maigre. Très maigre. Les prêts des Sylla an'co, franchement...
    Le discours d'Oughourlian pour moi il dit tout et surtout rien. Former ça coûte cher, et de toute façon on a un entraîneur qui aime les jeunes et jette un oeil à la Gaillette. Ok cool, super. Laissons-lui le bénéfice du doute et du temps puisqu'il parle de changements profonds, mais il faudra les expliciter alors.
    Est-il nécessaire de rappeler à JO que ces dernières saisons il a englouti un paquet de fric mais a été bien aidé par les ventes de nos jeunes comme Bianda, Sagnan, Duverne, Bellegarde ou encore Chouiar. Les trois derniers avaient d'ailleurs largement trouvé leur place dans l'effectif. N'en faisons pas qu'une question de talent ou d'expérience parce qu'on a encore dans l'effectif des joueurs qui avant Lens n'avaient jamais joué en L1 ou s'appuient plus sur leur mental et leur physique que de quelconques talents footballistiques hors norme.
  12. Like
    Lmarco got a reaction from jerem971 in [La saison 2021-2022 du RC Lens] La confirmation ?   
    C'est comme ça dans tous les clubs. Tu joues le titre en L1 donc tu ne peux pas lancer de jeunes. Tu joues l'Europe donc tu ne peux pas lancer de jeunes. Tu joues le maintien en L1 donc tu ne peux pas lancer de jeunes. Tu joues la montée de L2 vers la L1 donc tu ne peux pas lancer de jeunes. Tu joues le maintien en L2 donc tu ne peux pas lancer de jeunes. On peut toujours trouver des excuses, de trop gros challenges et remettre en question la qualité d'une génération donnée.
    Le problème réside aussi dans la post-formation et la capacité à donner aux jeunes la possibilité d'une transition efficace entre les équipes de jeunes et le niveau senior. Tout le monde sait qu'aujourd'hui évoluer dans une équipe réserve en N2 ou N3 ne suffit plus à franchir ce palier,  ce qui explique que certains clubs suppriment littéralement leur équipe réserve ou s'appuient sur des clubs satellite / partenaires voire des prêts annuels. Il y a d'autres clubs où cette transition se fait directement à travers l'équipe pro.
    De toute façon, Lens compte déjà des jeunes. L'an dernier le club s'appuyait sur un U21 figurant dans le top 5 européen en terme de temps de jeu (Badé derrière Badiashile, Neto et Meslier) et termine 3e de L1 au nombre de U21 "rookies" grâce à des joueurs comme Badé ou Kalimuendo. La question n'est donc pas celles "des jeunes" mais de la stratégie du club pour les jeunes du cru. Qui ne sont pas forcément les tous meilleurs du pays comme ceux du PSG qui s'arrachent de partout en Europe mais qui peuvent a minima s'inscrire dans l'effectif à moyen terme pour le compléter. On voit bien qu'il y a des potentiels intéressants depuis des années (et non, Lens tout à coup en 20XX ne possède pas enfin une meilleure génération, on lit ça sur ce forum tous les ans mais ça fait un paquet d'années que le centre tient la route et devient l'un des meilleurs de France). Il ne s'agit aucunement de faire une équipe 100% Gaillette ou de créer un déséquilibre mais de savoir utiliser un outil coûteux, avant tout sur le plan sportif. Ce qui pourra apporter des bénéfices financiers (certains recrutements en moins, une baisse de la masse salariale et une meilleure rentabilité sur certains transferts s'ils doivent se faire).
    Lens compte aujourd'hui une trentaine de joueurs pro, est-ce vraiment nécessaire ? Dedans, il y a les jeunes comme Kembo (scotché en N2 où il plafonne alors qu'il arrivait de National avec une superbe réputation), Sene (prêté à Annecy où il a échoué et qui bloque aujourd'hui les jeunes du centre), Louveau (potentiel n°6 voire 7 en défense centrale !), Boli (prolongé par Lens en janvier 2020 et prêté au PFC pour "retrouver ce positionnement qui lui sied" dixit Haise mais réutilisé cet été en piston), Bryann Pereira déjà évoqué (passé pro à 16 ans ce qui ne semble pas lui avoir rendu service même s'il fallait sans doute verrouiller le potentiel) Merlen (passé pro il y a deux ans déjà), etc., etc. Un empilage sans aucune ligne directrice claire. Le club avait même survendu la signature pro de Corentin Lemaire... aujourd'hui en N2 à Béziers alors qu'on savait que c'était à peu près son plafond. Pourquoi aller chercher un Jader Valencia (qui n'aura jamais réellement joué), pourquoi prendre des Enow ou Laura pour renforcer la N2 en leur faisant miroiter une place en pro et finalement les lâcher dans la nature malgré leur potentiel. Est-ce que la N2 était réellement un ascenseur potentiel ? Bref, beaucoup trop de questions pour en débattre de façon concise et l'objectif n'est pas de dire "il suffit de" mais plutôt quelle est la stratégie de post-formation ? Doucouré a été acheté pour être directement intégré en pros, on a vu la différence. Certes, il avait des qualités mais si on estime qu'un jeune du cru n'a pas les qualités et l'environnement requis à un moment M, il faut trancher ou le mettre dans d'autres conditions. On l'a vu avec Boli et on le voit avec Oudjani mais c'est quoi l'objectif ? Boli est prêté pour travailler un poste, il revient dans un anonymat total, fait la préparation à un autre poste... et ensuite ? Le seul prêt bien géré dernièrement c'est Ducrocq, qui a du temps de jeu et progresse de division en division en prolongeant son contrat avec de la visibilité sur son évolution. C'est maigre. Très maigre. Les prêts des Sylla an'co, franchement...
    Le discours d'Oughourlian pour moi il dit tout et surtout rien. Former ça coûte cher, et de toute façon on a un entraîneur qui aime les jeunes et jette un oeil à la Gaillette. Ok cool, super. Laissons-lui le bénéfice du doute et du temps puisqu'il parle de changements profonds, mais il faudra les expliciter alors.
    Est-il nécessaire de rappeler à JO que ces dernières saisons il a englouti un paquet de fric mais a été bien aidé par les ventes de nos jeunes comme Bianda, Sagnan, Duverne, Bellegarde ou encore Chouiar. Les trois derniers avaient d'ailleurs largement trouvé leur place dans l'effectif. N'en faisons pas qu'une question de talent ou d'expérience parce qu'on a encore dans l'effectif des joueurs qui avant Lens n'avaient jamais joué en L1 ou s'appuient plus sur leur mental et leur physique que de quelconques talents footballistiques hors norme.
  13. Like
    Lmarco got a reaction from Tobollik in [La saison 2021-2022 du RC Lens] La confirmation ?   
    On en revient aussi au sujet de la formation... Le seul joueur formé au club (sans départ façon Kakuta) qui ait eu un réel temps de jeu l'an passé fut Banza, avec quelques apparitions pour Boura et PdC. Aujourd'hui, il y a quelques joueurs au-dessus qui ne pourraient sans doute pas exister sans être acheté comme Fofana, mais aussi un certain nombre de doublures relativement limitées sur le plan sportif et surtout bonnes dans l'état d'esprit. D'ailleurs peu de monde s'émeut du remplacement de Mauricio (4 passes décisives en L1) par PdC tout comme d'autres seraient prêts à remplacer Jean (1 but, 3 passes décisives) par Baldé.
    Former de bons jeunes et réussir à les faire éclore en post-formation permet de maîtriser la masse salariale, de réduire les coûts en transferts et d'optimiser aussi certaines ventes. On verra l'avenir réservé à Ducrocq par exemple. Ces deux dernières saisons, on a pu se poser la question du sort réservé aux gardiens formés au club par exemple, mais aussi de la difficulté de nos meilleurs jeunes de N2 à exister en senior. Avec des prêts pour certains et pas d'autres, des contrats pros qui pleuvent sans forcément de stratégie claire pour la gestion de ces néo-pros...
    La Gaillette coûte cher ? Bien sûr qu'un centre de formation a des coûts élevés, mais on pourrait avoir un discours différent sur tout ce que cela apporte, véhicule et transmet. Sans parler des retombées financières à la moindre vente conséquente d'un jeune formé au club. Et sur la volonté de trouver des partenaires, la mutualisation de la formation étant encore un peu taboue en France mais déjà expérimentée, notamment à Clermont entre foot et rugby mais pas que là-bas.
    Bien sûr que c'est un sujet sur lequel il faudrait prendre le temps d'analyser les chiffres, la réalité du terrain... mais il s'agit de Lens, pas du Barça. Tout ce qui peut et devrait exister dans le contexte local, c'est un club qui prône un football offensif et combatif, un club de valeurs et d'humains forts, simplement capable d'exister au niveau pro en étant à l'équilibre financièrement. Il faut arrêter de promettre la LdC (Mammadov) ou de vouloir devenir plus grand que l'actuel champion de France même s'ils sont en transition et vivront une saison peu facile. Ces discours n'ont aucun sens.
  14. Thanks
    Lmarco got a reaction from vince in [La saison 2021-2022 du RC Lens] La confirmation ?   
    On en revient aussi au sujet de la formation... Le seul joueur formé au club (sans départ façon Kakuta) qui ait eu un réel temps de jeu l'an passé fut Banza, avec quelques apparitions pour Boura et PdC. Aujourd'hui, il y a quelques joueurs au-dessus qui ne pourraient sans doute pas exister sans être acheté comme Fofana, mais aussi un certain nombre de doublures relativement limitées sur le plan sportif et surtout bonnes dans l'état d'esprit. D'ailleurs peu de monde s'émeut du remplacement de Mauricio (4 passes décisives en L1) par PdC tout comme d'autres seraient prêts à remplacer Jean (1 but, 3 passes décisives) par Baldé.
    Former de bons jeunes et réussir à les faire éclore en post-formation permet de maîtriser la masse salariale, de réduire les coûts en transferts et d'optimiser aussi certaines ventes. On verra l'avenir réservé à Ducrocq par exemple. Ces deux dernières saisons, on a pu se poser la question du sort réservé aux gardiens formés au club par exemple, mais aussi de la difficulté de nos meilleurs jeunes de N2 à exister en senior. Avec des prêts pour certains et pas d'autres, des contrats pros qui pleuvent sans forcément de stratégie claire pour la gestion de ces néo-pros...
    La Gaillette coûte cher ? Bien sûr qu'un centre de formation a des coûts élevés, mais on pourrait avoir un discours différent sur tout ce que cela apporte, véhicule et transmet. Sans parler des retombées financières à la moindre vente conséquente d'un jeune formé au club. Et sur la volonté de trouver des partenaires, la mutualisation de la formation étant encore un peu taboue en France mais déjà expérimentée, notamment à Clermont entre foot et rugby mais pas que là-bas.
    Bien sûr que c'est un sujet sur lequel il faudrait prendre le temps d'analyser les chiffres, la réalité du terrain... mais il s'agit de Lens, pas du Barça. Tout ce qui peut et devrait exister dans le contexte local, c'est un club qui prône un football offensif et combatif, un club de valeurs et d'humains forts, simplement capable d'exister au niveau pro en étant à l'équilibre financièrement. Il faut arrêter de promettre la LdC (Mammadov) ou de vouloir devenir plus grand que l'actuel champion de France même s'ils sont en transition et vivront une saison peu facile. Ces discours n'ont aucun sens.
  15. Like
    Lmarco got a reaction from Fredo_PL in [La saison 2021-2022 du RC Lens] La confirmation ?   
    On en revient aussi au sujet de la formation... Le seul joueur formé au club (sans départ façon Kakuta) qui ait eu un réel temps de jeu l'an passé fut Banza, avec quelques apparitions pour Boura et PdC. Aujourd'hui, il y a quelques joueurs au-dessus qui ne pourraient sans doute pas exister sans être acheté comme Fofana, mais aussi un certain nombre de doublures relativement limitées sur le plan sportif et surtout bonnes dans l'état d'esprit. D'ailleurs peu de monde s'émeut du remplacement de Mauricio (4 passes décisives en L1) par PdC tout comme d'autres seraient prêts à remplacer Jean (1 but, 3 passes décisives) par Baldé.
    Former de bons jeunes et réussir à les faire éclore en post-formation permet de maîtriser la masse salariale, de réduire les coûts en transferts et d'optimiser aussi certaines ventes. On verra l'avenir réservé à Ducrocq par exemple. Ces deux dernières saisons, on a pu se poser la question du sort réservé aux gardiens formés au club par exemple, mais aussi de la difficulté de nos meilleurs jeunes de N2 à exister en senior. Avec des prêts pour certains et pas d'autres, des contrats pros qui pleuvent sans forcément de stratégie claire pour la gestion de ces néo-pros...
    La Gaillette coûte cher ? Bien sûr qu'un centre de formation a des coûts élevés, mais on pourrait avoir un discours différent sur tout ce que cela apporte, véhicule et transmet. Sans parler des retombées financières à la moindre vente conséquente d'un jeune formé au club. Et sur la volonté de trouver des partenaires, la mutualisation de la formation étant encore un peu taboue en France mais déjà expérimentée, notamment à Clermont entre foot et rugby mais pas que là-bas.
    Bien sûr que c'est un sujet sur lequel il faudrait prendre le temps d'analyser les chiffres, la réalité du terrain... mais il s'agit de Lens, pas du Barça. Tout ce qui peut et devrait exister dans le contexte local, c'est un club qui prône un football offensif et combatif, un club de valeurs et d'humains forts, simplement capable d'exister au niveau pro en étant à l'équilibre financièrement. Il faut arrêter de promettre la LdC (Mammadov) ou de vouloir devenir plus grand que l'actuel champion de France même s'ils sont en transition et vivront une saison peu facile. Ces discours n'ont aucun sens.
  16. Like
    Lmarco got a reaction from tibocm1 in [La saison 2021-2022 du RC Lens] La confirmation ?   
    On en revient aussi au sujet de la formation... Le seul joueur formé au club (sans départ façon Kakuta) qui ait eu un réel temps de jeu l'an passé fut Banza, avec quelques apparitions pour Boura et PdC. Aujourd'hui, il y a quelques joueurs au-dessus qui ne pourraient sans doute pas exister sans être acheté comme Fofana, mais aussi un certain nombre de doublures relativement limitées sur le plan sportif et surtout bonnes dans l'état d'esprit. D'ailleurs peu de monde s'émeut du remplacement de Mauricio (4 passes décisives en L1) par PdC tout comme d'autres seraient prêts à remplacer Jean (1 but, 3 passes décisives) par Baldé.
    Former de bons jeunes et réussir à les faire éclore en post-formation permet de maîtriser la masse salariale, de réduire les coûts en transferts et d'optimiser aussi certaines ventes. On verra l'avenir réservé à Ducrocq par exemple. Ces deux dernières saisons, on a pu se poser la question du sort réservé aux gardiens formés au club par exemple, mais aussi de la difficulté de nos meilleurs jeunes de N2 à exister en senior. Avec des prêts pour certains et pas d'autres, des contrats pros qui pleuvent sans forcément de stratégie claire pour la gestion de ces néo-pros...
    La Gaillette coûte cher ? Bien sûr qu'un centre de formation a des coûts élevés, mais on pourrait avoir un discours différent sur tout ce que cela apporte, véhicule et transmet. Sans parler des retombées financières à la moindre vente conséquente d'un jeune formé au club. Et sur la volonté de trouver des partenaires, la mutualisation de la formation étant encore un peu taboue en France mais déjà expérimentée, notamment à Clermont entre foot et rugby mais pas que là-bas.
    Bien sûr que c'est un sujet sur lequel il faudrait prendre le temps d'analyser les chiffres, la réalité du terrain... mais il s'agit de Lens, pas du Barça. Tout ce qui peut et devrait exister dans le contexte local, c'est un club qui prône un football offensif et combatif, un club de valeurs et d'humains forts, simplement capable d'exister au niveau pro en étant à l'équilibre financièrement. Il faut arrêter de promettre la LdC (Mammadov) ou de vouloir devenir plus grand que l'actuel champion de France même s'ils sont en transition et vivront une saison peu facile. Ces discours n'ont aucun sens.
  17. Like
    Lmarco got a reaction from Amaury in [La saison 2021-2022 du RC Lens] La confirmation ?   
    On en revient aussi au sujet de la formation... Le seul joueur formé au club (sans départ façon Kakuta) qui ait eu un réel temps de jeu l'an passé fut Banza, avec quelques apparitions pour Boura et PdC. Aujourd'hui, il y a quelques joueurs au-dessus qui ne pourraient sans doute pas exister sans être acheté comme Fofana, mais aussi un certain nombre de doublures relativement limitées sur le plan sportif et surtout bonnes dans l'état d'esprit. D'ailleurs peu de monde s'émeut du remplacement de Mauricio (4 passes décisives en L1) par PdC tout comme d'autres seraient prêts à remplacer Jean (1 but, 3 passes décisives) par Baldé.
    Former de bons jeunes et réussir à les faire éclore en post-formation permet de maîtriser la masse salariale, de réduire les coûts en transferts et d'optimiser aussi certaines ventes. On verra l'avenir réservé à Ducrocq par exemple. Ces deux dernières saisons, on a pu se poser la question du sort réservé aux gardiens formés au club par exemple, mais aussi de la difficulté de nos meilleurs jeunes de N2 à exister en senior. Avec des prêts pour certains et pas d'autres, des contrats pros qui pleuvent sans forcément de stratégie claire pour la gestion de ces néo-pros...
    La Gaillette coûte cher ? Bien sûr qu'un centre de formation a des coûts élevés, mais on pourrait avoir un discours différent sur tout ce que cela apporte, véhicule et transmet. Sans parler des retombées financières à la moindre vente conséquente d'un jeune formé au club. Et sur la volonté de trouver des partenaires, la mutualisation de la formation étant encore un peu taboue en France mais déjà expérimentée, notamment à Clermont entre foot et rugby mais pas que là-bas.
    Bien sûr que c'est un sujet sur lequel il faudrait prendre le temps d'analyser les chiffres, la réalité du terrain... mais il s'agit de Lens, pas du Barça. Tout ce qui peut et devrait exister dans le contexte local, c'est un club qui prône un football offensif et combatif, un club de valeurs et d'humains forts, simplement capable d'exister au niveau pro en étant à l'équilibre financièrement. Il faut arrêter de promettre la LdC (Mammadov) ou de vouloir devenir plus grand que l'actuel champion de France même s'ils sont en transition et vivront une saison peu facile. Ces discours n'ont aucun sens.
  18. Haha
    Lmarco got a reaction from BarcaFan in Liga   
    Bof, c'est plutôt une bouée de sauvetage à court terme pour des clubs très mal gérés, ce qui aurait permis au Barça de passer un cap financier et sécuriser Messi. Dans 50 ans l'Espagne ne sera même plus habitable au niveau climatique sauf miracle planétaire, alors hypothéquer les droits d'un sport qui pourrait disparaitre sous sa forme actuelle d'ici une décennie, dans un pays qui ne résistera pas au réchauffement climatique à l'horizon 2050...
  19. Like
    Lmarco got a reaction from West'ier in Ligue 1 [Saison 2021/2022]   
    Kombouaré toujours aussi nullissime dans sa comm effectivement. A Nantes on sait qu'il n'y a aucune cellule de recrutement car ce sont deux agents qui tirent les ficelles et principalement Mogi Bayat en tant que directeur sportif officieux. C'est encore lui qui est à l'origine de ce recrutement belge, Bukari ayant précédemment joué à Trencin l'ancien club de Moses Simon. Et Nantes avait déjà recruté cet été Rémy Descamps à Charleroi.
  20. Haha
    Lmarco got a reaction from Hiker in Liga   
    Bof, c'est plutôt une bouée de sauvetage à court terme pour des clubs très mal gérés, ce qui aurait permis au Barça de passer un cap financier et sécuriser Messi. Dans 50 ans l'Espagne ne sera même plus habitable au niveau climatique sauf miracle planétaire, alors hypothéquer les droits d'un sport qui pourrait disparaitre sous sa forme actuelle d'ici une décennie, dans un pays qui ne résistera pas au réchauffement climatique à l'horizon 2050...
  21. Thanks
    Lmarco got a reaction from Kwarkz in Actualité Footballistique   
  22. Sad
    Lmarco got a reaction from MattGrinin in Liga   
    Bof, c'est plutôt une bouée de sauvetage à court terme pour des clubs très mal gérés, ce qui aurait permis au Barça de passer un cap financier et sécuriser Messi. Dans 50 ans l'Espagne ne sera même plus habitable au niveau climatique sauf miracle planétaire, alors hypothéquer les droits d'un sport qui pourrait disparaitre sous sa forme actuelle d'ici une décennie, dans un pays qui ne résistera pas au réchauffement climatique à l'horizon 2050...
  23. Like
    Lmarco got a reaction from manico in Rumeurs et transferts   
    Et en quoi le Real possède un "vrai projet sportif solide" ces dernières saisons ? Depuis leurs trois victoires consécutives en LdC ils n'ont quasiment plus rien gagné (une Liga version pandémie, 2 éliminations en 8es de la LdC et une demi-finale).
    Modric a 35 ans et n'a prolongé qu'une saison (juin 2022), plusieurs joueurs ne seront sans doute pas retenus à l'issue de leur contrat s'ils sont encore là (Marcelo, Isco et Bale en fin de contrat en juin 2022) et le Real n'a plus que deux défenseurs centraux aguerris (Nacho et Militao, Vallejo pouvant faire le nombre s'il ne repart pas en prêt) avec un Alaba polyvalent qui devrait sans doute jouer à ce poste même s'il semble bien meilleur ailleurs sur le terrain. Mendy a lui beaucoup de mal à revenir suite à sa périostite en mai et s'entraîne seul depuis des semaines.
    Ils ne sortent plus un seul joueur du cru, recrutent avec un taux d'échec élevé (Mariano, Areola, Jovic, Hazard, Brahim Diaz...), perdent des cadres majeurs chaque saison (Ronaldo, Navas, Ramos, Varane) et ils multiplient les changements d'entraîneur depuis 2018-2019 (Lopetegui puis Solari puis le retour de Zidane puis le retour d'Ancelotti).
    Pour le moment, leur seule recrue de l'été c'est Alaba alors qu'ils perdent Ramos et Varane et au mieux ils vont enregistrer les retours de prêt de Bale (indésirable) et Jovic (indésirable) alors que Ceballos vient de se blesser gravement et qu'Odegaard est poussé dehors et proche d'un transfert définitif à Arsenal. 
  24. Like
    Lmarco reacted to manico in Rumeurs et transferts   
    Les coups francs c'est un exemple parmi d'autres, dommage que tu ne retiennes pas l'essentiel (et concurrence rude sur coups de pieds arrêtés genre M'Bappé est un spécialiste des coups francs 🤣). M'Bappé n'a pas besoin d'inventer des raisons X ou Y s'il ne veut pas prolonger c'est aussi simple que ça hein. Concernant Deschamps oh que oui il s'est fait marcher sur les couilles durant cet Euro par son groupe, et pas qu'un peu. Rien à voir avec le Deschamps qu'on connaissait.
    Rabiot? Ben ouais, le gars n'a pas voulu prolongé, il l'a affirmé et est parti au terme de son contrat c'est aussi simple que ça. Après je te vois venir, tu vas me dire que Rabiot a été mis de côté du coup. Genre ils vont faire ça avec M'Bappé 😁
    M'Bappé a mis en avant la compétitivité de son équipe quand ça parle de prolongation de contrat, ce n'est en rien une allégation c'est juste factuel et simple à comprendre. Qu'il ne prolonge pas c'est son droit, juste qu'il n'invente pas de fausses excuses, c'est grotesque. Si ça te fait chier de prendre sa défense ne défend pas quelque chose qui ne peut l'être car j'évoque tout simplement un fait.
    En ce qui concerne Montanier je ne vois pas le rapport mais bon passons.
  25. Like
    Lmarco got a reaction from Adjo in Liga   
    Oui tout le monde le sait, mais le Barça a passé plus de temps à chercher à se renforcer qu'à verrouiller Messi et alléger sa masse salariale au préalable. Laporta connaît l'état des comptes mais a passé son temps à vouloir en mettre plein les yeux des supporters au lieu de faire le sale travail. Pousser des joueurs dehors, tous les clubs savent le faire quand il faut. Aligner un Umtiti en préparation par exemple, ce n'est pas le message le plus radical qui soit pour lui faire comprendre qu'il est de trop. Exemple parmi bien d'autres. Et il aurait suffi à Laporta de se rallier à la proposition de Tebas pour pouvoir garder Messi financièrement. Mais la SuperLigue le fait lui aussi bien trop bander.
×
×
  • Create New...