Jump to content
Lmarco

NBA

Recommended Posts

Je deteste les comparaisons, comment comparer des joueurs qui avaient des postes et des profits differents sur un terrain, je ne comprend pas qu'on puisse comparer des shooteurs a des interieurs.

 

Bird et Jordan c'etait tres fort, Magic c'etait merveilleux de le voir jouer.

 

Mais le niveau est plus interessant en nba cette saison, la ligue n'a jamais été aussi forte, on avait 5 ou 6 équipes capable de gagner le titre, et pas une ou deux comme par le passé. Apres la période San antonio/ New jersey ou a eu lakers/ Celtics ça change un peu comme finale cette saison.

Edited by bisevac77

Share this post


Link to post
Share on other sites
James, le petit roi

La star du Heat, LeBron «King» James, est censée porter Miami vers le titre. Lors du match 4, il a surtout brillé par sa discrétion offensive.

 

 

«Quand tes coéquipiers te donnent leur confiance toute l'année, toute la saison, tu dois être présent et leur rendre leur confiance». Par cette petite phrase, LeBron James baisse la tête et plaide coupable. Dallas, au courage et malgré la fièvre de son grand blond, est revenu à 2-2, relançant les dés d'une finale au couteau. Dans le vestiaire de Miami, James tourne déjà le dos à cette soirée de misère. Face au mur, en silence, il s'habille et autour de lui, le silence, soudain, tombe. Certes, son activité défensive, neuf rebonds et sept passes décisives l'ont fait exister un peu. Mais tout cela ne compense pas son incroyable discrétion offensive. En inscrivant huit points (3/11 aux tirs), James a mis fin, au plus mauvais moment, à une série de 433 matches consécutifs (saisons régulières et play-offs cumulés) à dix points et plus. Depuis le 5 janvier 2007, jamais James n'était passé sous le seuil des dix unités.

 

James dépité

 

Forcément, le chiffre fait son effet, d'autant qu'il pèse son poids en interrogations. Mardi, James fut d'une étonnante passivité en attaque, ne prenant jamais les choses en main. «Je n'ai pas fait un bon match en attaque. Je dois être plus affirmé offensivement, ne pas être hors rythme», convenait-il. Une implication offensive homéopathique qui n'est pas nouvelle sur cette finale : sur les quatre matches disputés et qui se sont tous joués dans les derniers instants, James a inscrit neuf points sur l'ensemble des quatre derniers quart-temps ! Voilà qui est impensable quand on sait qu'il porta le Heat dans toutes les fins de match ou presque face à Chicago lors de la finale de la conférence Est.

 

«Evidemment, on aimerait le voir un peu plus engagé. C'est une pièce très importante. On va travailler à lui faciliter les choses pour le prochain match», notait Erik Spoelstra, le coach du Heat. Dans le vestiaire, pas un partenaire ne voulait le blâmer. «Il a eu du mal, c'était un soir sans. On a tous vécu cela à un moment dans notre carrière», racontait Chris Bosh, rappelant tout de même, en filigrane, à LeBron «d'être lui-même, de jouer son jeu. On a besoin de lui». Une évidence ! Ce qui est sûr en tous cas, c'est que ce James-là est un petit roi, très loin encore du mythe, Michael Jordan... - David LORIOT, à Dallas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca conforte ce que je disais... On ne peut pas dire que James en fait trop alors qu'il lui faut redevenir plus agressif en 4e quart-temps (et là sur tout le match). Ce serait qd même étonnant que ça prolonge encore longtemps...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il a voulu faire jouer les autres en debut de match, et d'ailleurs, pendant une partie du match, je trouvais le jeu du heat, bien plus interessant et bien plus fluide, mais il est sortit du match et dans le money-time, il a pas pu faire la difference et aider Wade. malgré un bon Bosh,un bon anthony, et un Haslem toujours aussi decisif.

 

La série des occasions ratés, j'ai l'impression que le heat est toujours devant et finalement on en est à 2-2. Apres le retour dans le match 2, et un écart assea important pourtant au debut du 4eme quart hier. J'espere pour eux qu'ils n'auront pas de regret.

Edited by bisevac77

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut dire quand même qu'il a ses 7 et + rebonds et passes à chaque match quand même, et déploie une intensité défensive sur Jed Terry assez remarquable ... LBJ je l'aime pas, mais force est de constater que c'est grâce à lui qu'ils seront champions s'ils doivent l'être ... Regardez les stats de Terry en PO avant les Finals et en Finals ! On l'appelait le Factor X il y a peu ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nowitzki répond à Wade

 

La fièvre de Dirk Nowitzki fait décidément parler. Affaibli lors du Game 4 par un rhume, le géant allemand avait toutefois disputé le match. Le matin de la rencontre, Dwyane Wade s'était moqué dans une vidéo de la star des Mavericks, expliquant à LeBron James après avoir légèrement toussé: «je pense que je suis malade». Nowitzki a répliqué ce samedi sans en rajouter. «Je pense juste que c'était immature. Voilà 13 ans que je joue dans cette Ligue, et je n'ai jamais fait semblant d'être malade. Mais j'ai tourné la page, et ne tire pas de motivation particulière de cet incident. Si vous n'êtes pas déjà motivés (par une finale), c'est qu'il y a un problème.»

 

La plus belle des réponses :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le jour de gloire de Dallas

 

En 2006, Miami avait gagné le match 6 et la finale à Dallas. Affront vengé. Les Mavs sont champions pour la première fois en remportant le match 6 en Floride (105-95). Le réveil de LeBron James n'a été qu'un feu de paille.

 

 

Avec des si, Miami sera de nouveau champion un jour. Si le Heat se met à jouer véritablement en équipe, du moins ailleurs qu'en défense et par séquences. S'il se remet de cette finale conclue de façon piteuse devant son public. S'il n'implose pas. Chris Bosh est revenu aux vestiaires en pleurs, Dwyane Wade s'est quasiment écroulé dans le couloir, rincé par tant d'efforts physiques et mentaux. Le premier parti était LeBron James, qui s'est éteint aussi vite qu'il s'était réveillé. Il a reçu en finale la plus grande claque de sa carrière, qui en ont comptait déjà quelques unes (4-0 face à San Antonio en 2007, 4-2 contre Boston l'an dernier). Mais une giffle n'a jamais tué personne.

 

Dan Gilbert, le propriétaire des Cleveland Cavaliers, ne digérera jamais le départ de LeBron James, dans le fond comme dans la forme. «Les Mavs ne se sont JAMAIS arrêtés et tout le club a une bague aujourd'hui. Une vieille leçon de tout ça : il n'existe PAS DE RACCOURÇI. AUCUN», a-t-il vite twitté...

 

Les Mavericks en ont reçu plus d'une, ensemble et séparément, et s'en sont servis car il faut bien faire quelque chose des défaites. «On n'a jamais abandonné, a clamé "Jet" Terry, l'un des deux rescapés avec Dirk Nowitzki, MVP de la finale, de la défaite en 2006 contre Miami. Dirk et moi, on a vécu l'enfer pendant cinq ans.» L'image de loser qui colle aux chaussures de LeBron était accrochée à celles de Nowitzki pendant longtemps.

 

Ce titre apose un tampon de respectabilité éternelle sur plusieurs CV prestigieux mais jusque-là vains. Jason Kidd est maintenant autre chose que le deuxième meilleur passeur de l'histoire. Il rejoint les Chamberlain, Drexler et autre Payton, immenses joueurs qui ont attendu d'avoir dépassé les trente ans pour être titrés. Terry devient autre chose qu'un ancien meilleur sixième homme. Marion autre chose qu'un joueur quatre fois All Star. Chandler autre chose qu'un ancien n°2 de Draft. Mahinmi autre chose que le quatrième Français à avoir joué en finale et qu'un espoir trop souvent blessé. MArk Cuban autre chose qu'un propriétaire miliardaire et excentrique. Ce sont aujourd'hui et éternellement des champions NBA. Et Rick Carlisle a gagné ses galons de coach de premier plan, dominant Erik Spoelstra, qui risque d'être une victime expiatoire côté Miami.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il devait pas y avoir une gréve ? unsure.gif

Il s'agit du calendrier théorique, mais pour l'instant il ne veut pas dire grand chose puisque normalement le lock-out ne sera pas terminé d'ici l'ouverture de la saison ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

ouch, fin de carrière à 27 ans pour Brandon Roy.

Tain j'ai flippé en voyant ta vidéo, je croyais que.... Non en fait c'est des grave problèmes aux genoux qu'il, mais bon ça reste hallucinant...un sacré joueur en tout cas !

Share this post


Link to post
Share on other sites

On connaît désormais la composition des 5 de départ pour le All Star Game d'Orlando le 26 février

 

Sélection Est

Arrières

Derrick Rose (Chicago) 1.514.723 votes

Dwyane Wade (Miami) 1.334.223 votes

Ailiers

LeBron James (Miami) 1.360.680 votes

Carmelo Anthony (New York) 1.041.290 votes

Pivot

Dwight Howard (Orlando) 1.600.390 votes

 

Sélection Ouest

Arrières

Kobe Bryant (L.A. Lakers) 1.555.479 votes

Chris Paul (L.A. Clippers) 1.138.743 votes

Ailiers

Kevin Durant (Oklahoma) 1.345.566 votes

Blake Griffin (L.A. Clippers) 876 451 votes

Pivot

Andrew Bynum (L.A. Lakers) 1.051.945 votes

 

http://www.allstarnba.es/ballot/

intéressant de voir les 2 paires "ennemies" de L.A. dans le même 5 ^^

ça n'était plus arrivé depuis 1997 et les duos d'Utah (Stockton & Malone) et de Seattle (Payton & Kemp)

 

A noter, dans les prochains jours les coachs NBA choisiront les 7 remplaçants des 2 teams.

 

Petite anecdote, Joakim Noah est 2ème pivot à l'Est au niveau des votes (ce qui est un signe de reconnaissance non négligeable de la part des fans), mais à des années lumières de Dwight Howard ! (236 497 votes contre 1.600.390)

Share this post


Link to post
Share on other sites

A noter que Tony Parker est à 6 passes pour devenir le meilleur passeur de l'histoire des spurs, rien que ça et à même pas 30 ans. ce soir il joue les thunders. J'espere un gros match des spurs et de Tony.

Share this post


Link to post
Share on other sites

d'ailleurs avec ce match il établit non seulement son nouveau record de points cette saison, mais surtout il devient le "Franchise Leader of All Time in assists", dépassant le charismatique Avery Johnson ! Chapeau bas TP. Même si j'ai du mal avec le personnage en tant qu'homme, respect pour ce qu'il fait chez les Spurs depuis son arrivée en NBA. Signe fort, il voulait que ce soit Tim Duncan qui marque le panier sur la passe décisive lui permettant de battre le record. C'est chose faite.

 

 

 

Dans le même genre, Paul Pierce est rentré dans la légende hier en devenant le 2ème meilleur scoreur de l'Histoire des Celtics, dépassant Larry Bird.

 

http://www.youtube.com/watch?v=1W2aOY6usXY&feature=related

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tp 4eme selection au ASG, largement merité que se soit sur ses stats ou sur l'impact qu'il a sur les spurs, qui sont quand même deuxieme à l'ouest sans ginobili et sans ford. je trouve les selections intelligente, les entraineurs ont voulu recompensés les équipes surprise comme Indiana ou Philly.

 

vivement le all-star game fin fevrier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

mérité pour TP c'est clair. Tain y'a quand même 4 meneurs dans la sélection Ouest avec CP3, TP, Westbrook et Nash (pour récompenser aussi sa carrière et son gros début de saison malgré ses presque 40 ans !). Mais de l'autre côté y'a aucun vrai small forward dans les remplaçants lol. Mais bon c'est un All Star Game, ils s'adapteront au poste qu'on leur donnera. Par contre j'suis dégôuté sur plusieurs choix des coachs. Déjà à l'ouest, pourquoi Nowitzki ? En quoi fait-il un grand début de saison ? Pourquoi pas avoir récompensé un type comme Rudy Gay ou l'ultra spectaculaire Monta Ellis ?

 

A l'Est c'est juste un foutage de gueule de prendre Carmelo et pas le Stoud !! Si les Knicks ne vont pas bien c'est en grande partie à cause de l'égoïsme forcené d'Anthony, qui, de toute façon on le voit bien, enrage de devoir s'associer à STAT. Autant ne pas prendre les deux. Mais bon on n'y peut rien, Anthony a été voté par les fans...

 

C'est bien de récompenser les Pacers et les Sixers avec les sélections d'Iguodala et Hibbert. C'est même plus que mérité. Par contre pourquoi Joe Johnson et pas l'énorme Josh Smith qui progresse d'année en année et qui méritait pour moi plus que son équipier sa sélection. Enfin, on prend Paul Pierce. Mouais, fallait un mec des Celtics de toute façon donc bon...

 

Bah comme d'habitude faut des contents et des mécontents lol on peut pas toujours être d'accord avec le choix des fans et des coachs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je prend beaucoup plus de plaisir à suivre le "march madness" et les 2 demi finale de la nuit dernière que de suivre la NBA...

Niveau ambiance y'a un monde entre la NBA et la NCAA.

Place à la finale Kentucky/Kansas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...