Jump to content

Recommended Posts

  • Replies 122
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Et on prolonge immédiatement Ripoll pour le remercier.

Il y a aussi le Kara-thé, le resto Thaï Kwendo, le jus d'eau et, pour finir, l'escrime avec les pets...  

Sévère je trouve cette decision

Triplé Suisse en VTT feminin. 😶

 

Les Françaises, parmi les favorites (surtout Ferrand prévost qui a chuté) sont 6 et 10 ème. 

 

Agbegnenou en finale de judo évidemment, revanche de la finale 2016 vs la Slovène. Ça va être énorme vers 11h30.

 

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Amaury a dit :

Althea Laurin médaillée de bronze à 19 ans, elle est très forte, c'est potentiel médaille d'or en 2024 si elle continue à progresser.

Oui mais quand tu vois son adversaire qui a pas de coffre physiquement, c'est un peu risible le niveau. 

Link to post
Share on other sites

But Japon. On doit gagner par 2 buts d'écart ou faire mieux que le Mexique. On se faisait dominer, comme d'hab. Y'a pas de hasard

 

Édit: 2-0. Scandaleux

 

Rippoll va gicler j'espère. Qu'on arrête avec ces tocards qui se disent formateurs, dans le moule FFF archi périmé. 

Edited by Adjo
Link to post
Share on other sites

Eh beh ils sont vener chez Maxifoot 😂

 

FRANCE -23ANS :

Paul Bernardoni (3) : le seul Français à avoir tenu son rang, au moins le temps d'une petite mi-temps. Il a repoussé de nombreuses tentatives d'Hatate et Ueda mais ses défenseurs n'ont jamais réussi à suivre. On pourra lui reprocher de ne pas avoir suffisamment écarté le danger. Mais avec des défenseurs un peu plus concentrés...

Clément Michelin (1) : une nouvelle prestation totalement ratée pour le latéral droit de Lens. Incapable de faire la différence offensivement, il a été systématiquement dépassé lorsque les Japonais sont passés sur son côté. Une compétition à oublier tant il a été médiocre.

P. Kalulu (1) : un match à l'image de ses JO : terrible. Le défenseur polyvalent du Milan AC est une nouvelle fois passé à côté en manquant la plupart de ses interventions. Remplacé à la 62e minute par Modibo Saignan (non noté), qui a fait aussi mal que son prédécesseur.

Anthony Caci (1) : catastrophique. Le défenseur polyvalent de Strasbourg a fait preuve d'une mollesse déconcertante. C'est simple, lorsqu'il a fallu défendre, il n'a pas défendu. 90 minutes absolument abominables.

Timothee Pembele (1) : titularisé pour cette partie, le Parisien est passé complètement à côté. Positionné à gauche de la défense, un rôle inhabituel pour lui, il a s'est fait transpercer à de nombreuses reprises par Sakai et Ueda. Il a pu se demander ce qu'il faisait sur le pelouse tant il n'a rien apporté. Remplacé à la 62e minute par Melvin Bard (non noté), qui a bu la tasse comme les autres.

Téji Savanier (non noté) : une soirée terrible pour le milieu de Montpellier, qui n'a quasiment pas vu le ballon. Il a passé son temps à courir derrière des Japonais virevoltants. Forcément, cela a compliqué la tâche de son équipe. Il sort même blessé. Remplacé à la 38e minute par Enzo Le Fée (2), qui n'avait pas sa baguette magique pour changer le cours du match. Il a au moins fait acte de présence.

Lucas Tousart (2,5) : un bon début de match avec un pressing constant pour gêner la progression des milieux japonais, puis le trou noir. Dès que le Japon a mis le premier but, le joueur du Hertha a complètement explosé, ne parvenant plus à gérer les montées adverses.

Alexis Beka Beka (3,5) : surprise du onze de départ, le milieu de Caen a allumé la mèche le premier d'une frappe flottante. Il s'est bien battu mais a souffert de la pauvreté technique globale de son équipe. Un des seuls à ne pas avoir accepté la tournure des événements.

Florian Thauvin (0,5) : l'ailier français doit seulement espérer que les supporters des Tigres n'ont pas vu ses trois matchs. Encore une fois à côté de ses crampons, l'ancien Marseillais a passé son temps à faire sa spéciale : crochet extérieur, puis un centre. Problème, ses tentatives n'ont jamais trouvé preneur(s). Une prestation indigne d'un champion du monde ni même d'un joueur aussi expérimenté. Il a besoin de vacances, cela tombe bien : elles viennent de commencer pour lui.

André-Pierre Gignac (4) : le meilleur Français de ces JO. Même dans ce match où il n'a jamais pu compter sur ses partenaires, l'attaquant des Tigres s'est procuré deux belles occasions. Face à une équipe aussi rôdée, cela aurait été un miracle qu'il soit aussi décisif que face à l'Afrique du Sud.

Randal Kolo Muani (1) : quelques déboulés sans grande conviction, l'attaquant de Nantes n'a jamais réussi à faire la différence, se faisant toujours bloquer sans problème par Sakai. Il est parti à la douche avant les autres suite à son expulsion pour une semelle sur Miyoshi qui aurait pu faire de sérieux dégâts.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...