Jump to content

[La saison 2021-2022 du RC Lens] La confirmation ?


Recommended Posts

Clauss à clairement des très bons potes dans le journal l'équipe, qu'importe ses matchs il est toujours super bien noté 😂

Il a certes fait une passe décisive mais il a pas fait un match très bon cette après midi et sa touche a la première minute coûte cher. 7 et meilleure note du match après celui ci c'est clairement surnoté. 

Link to post
Share on other sites
  • Replies 2k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Quel objectif avez-vous fixé pour cette deuxième saison ? La ligne directrice, c’est de stabiliser le club sur la durée en Ligue 1 ? « Pérenniser le club en L1, c’est bien évidemment fondamental.

Posted Images

à l’instant, Tiger a dit :

Clauss à clairement des très bons potes dans le journal l'équipe, qu'importe ses matchs il est toujours super bien noté 😂

Il a certes fait une passe décisive mais il a pas fait un match très bon cette après midi et sa touche a la première minute coûte cher. 7 et meilleure note du match après celui ci c'est clairement surnoté. 

Je suis d’accord, il a été très bon 30 min mais il a quand même fait une énorme erreur qui change le match puis se fait prendre comme un bleu sur ce qui aurait pu être le 3-1 stéphanois .. (face à face de Bouanga).

Au final, malgré sa bonne phase et sa passe D, le résultat final est moyen.. puisqu’il coûte tout autant. J’aurais mis 5 

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Tiger a dit :

Clauss à clairement des très bons potes dans le journal l'équipe, qu'importe ses matchs il est toujours super bien noté 😂

Il a certes fait une passe décisive mais il a pas fait un match très bon cette après midi et sa touche a la première minute coûte cher. 7 et meilleure note du match après celui ci c'est clairement surnoté. 

Carrément. Que ce soit à l'Equipe ou auprès de la majorité des supporters quoi qu'il fasse il a le totem.

Link to post
Share on other sites

Sans parler de la note de l'équipe qui est abusée, j'ai trouvé qu'il a fait plutôt un bon match offensivement, supérieur à son pendant Machado par exemple.

Son erreur est nette, mais un gars pas à côté de ses pompes récupère facilement la balle même si n'excuse rien. A côté de ça, jeu propre avec le ballon, important dans la construction, des jolis contrôles, et on sent que ça reste un des seuls à pouvoir être décisif.

Par contre, sa baisse de régime physique est préjudiciable et il a un peu souffert face Bouanga parfois. Pas son meilleur match, et pourtant ça lui suffit pour être l'un des meilleurs lensois...

Un 6 ou 5 aurait été pas mal.

Link to post
Share on other sites

Au niveau de l'intensité c'était quelque chose ce match quand même.

Mon dernier match à Bollaert c'était en Fevrier-Mars 2020, j'aurai du me mouiller la nuque avant d'aller au stade !

J'ai vu plus de centres arrivé à destination qu'au 3eme et 4eme poteaux, j'en suis ravi

 

Quel plaisir de retrouver de la vie dans Lens, après ces longs mois de confinements, de couvres feux etc 

Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Lacey62 a dit :

Au niveau de l'intensité c'était quelque chose ce match quand même.

Mon dernier match à Bollaert c'était en Fevrier-Mars 2020, j'aurai du me mouiller la nuque avant d'aller au stade !

J'ai vu plus de centres arrivé à destination qu'au 3eme et 4eme poteaux, j'en suis ravi

Quel plaisir de retrouver de la vie dans Lens, après ces longs mois de confinements, de couvres feux etc 

Nous voir dominer un match de L1 dans un Bollaert plein m'a vraiment rappelé la belle époque quand on faisait parti des meubles et qu'on avait peur de personne. Il reste encore des résidus de L2, notamment en attaque, mais aujourd'hui nous sommes une belle équipe de L1 qui mérite totalement d'évoluer à ce niveau contrairement à l'équipe qui était remontée il y a quelques années.

Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, West'ier a dit :

L'occasion de tester la chaîne sans les commentaires.

D'ailleurs, petit hors-sujet mais pour ceux qui ont eu l'occasion de regarder des matchs sur Amazon: ça donne quoi la qualité des commentaires/ commentateurs?

Link to post
Share on other sites

Joseph Oughourlian alerte sur les difficultés financières du RC Lens

 
 

Dans un entretien exclusif accordé à La Voix Des Sports, Joseph Oughourlian, le président du RC Lens et actionnaire majoritaire, alerte sur les difficultés financières du Racing et la crise qui touche tout le football français.

Le président se montre prudent et ne veut pas brûler les étapes. Dans l’état actuel des finances du club, le seul objectif raisonnable reste le maintien en Ligue 1

« Il faut qu’on redevienne un pensionnaire stable de la L1, en maintenant le club à niveau. Pour se stabiliser en L1, nous sommes armés. Pour aller plus loin, faire plus, accrocher l’Europe, c’est compliqué. Il y a beaucoup de compétitions et des clubs très armés. Le mercato de certains clubs m’a d’ailleurs étonné compte tenu de la morosité du contexte financier et économique. Nous, on reste dans notre voie, et on va se battre pour stabiliser ce club. »

La situation financière du club semble compliquée et le président évoque le sujet sans langue de bois, il va falloir que soient trouvées des solutions pour pérenniser les finances du club :

« Oui, j’ai encore remis au pot en cours d’année, en début de saison (70 millions d’euros au total). Ce sont des efforts qui maintenant sont considérables. Je suis attaché au club, ce n’est pas en pleine tempête qu’on abandonne le navire. Il faut, au contraire, montrer une certaine résilience. En revanche, pour notre club, comme pour la plupart des clubs de L1, il va falloir réinventer le modèle économique. Avec le niveau des droits télé, un déséquilibre économique apparaît pour l’immense majorité d’entre nous, à part peut-être pour deux ou trois clubs, qui sont dans une autre sphère.
On a déjà dépassé la limite que je m’étais fixée ! »

Le président évoque des pistes pour réduire la charge financière qui pèse sur le club :

« Il faut trouver une solution quelque part pour réduire le coût d’un stade qui n’est pas le nôtre et les coûts de notre centre de formation, auquel on est très attaché mais qui nous coûte beaucoup d’argent. Il faut trouver un moyen de financer ces infrastructures en dehors du seul bilan du club et donc de l’actionnaire. »

Pour finir, Joseph Oughourlian est prêt à ouvrir le capital du club si cela s’avère nécessaire :

« Ouvrir le capital, c’est quelque chose qu’on envisage et qui est tout à fait faisable en effet. Un partenaire ou un actionnaire qui regarde l’écosystème du football français verra que le club est très sain et a de bonnes perspectives parce qu’il revient en L1. Si on pérennise le club à ce niveau, les perspectives de développement sont réelles, le potentiel est très important. J’ai quasiment 100 % du club aujourd’hui, mais je ne suis pas attaché à son contrôle total. Si un partenaire souhaitait s’inscrire dans un projet longue durée à nos côtés, je serais très ouvert. »

En interne, il faut également s’attendre à des mouvements :

« Il faut qu’on fasse nos réformes, que nous, avant d’aller demander de l’aide à l’État, à nos partenaires, aux autorités locales, on mette de l’ordre dans notre maison et qu’on fasse les réformes qui s’imposent avant toute chose et le plus vite possible. »

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Ruka-2 a dit :

Joseph Oughourlian alerte sur les difficultés financières du RC Lens

 
 

Dans un entretien exclusif accordé à La Voix Des Sports, Joseph Oughourlian, le président du RC Lens et actionnaire majoritaire, alerte sur les difficultés financières du Racing et la crise qui touche tout le football français.

Le président se montre prudent et ne veut pas brûler les étapes. Dans l’état actuel des finances du club, le seul objectif raisonnable reste le maintien en Ligue 1

« Il faut qu’on redevienne un pensionnaire stable de la L1, en maintenant le club à niveau. Pour se stabiliser en L1, nous sommes armés. Pour aller plus loin, faire plus, accrocher l’Europe, c’est compliqué. Il y a beaucoup de compétitions et des clubs très armés. Le mercato de certains clubs m’a d’ailleurs étonné compte tenu de la morosité du contexte financier et économique. Nous, on reste dans notre voie, et on va se battre pour stabiliser ce club. »

La situation financière du club semble compliquée et le président évoque le sujet sans langue de bois, il va falloir que soient trouvées des solutions pour pérenniser les finances du club :

« Oui, j’ai encore remis au pot en cours d’année, en début de saison (70 millions d’euros au total). Ce sont des efforts qui maintenant sont considérables. Je suis attaché au club, ce n’est pas en pleine tempête qu’on abandonne le navire. Il faut, au contraire, montrer une certaine résilience. En revanche, pour notre club, comme pour la plupart des clubs de L1, il va falloir réinventer le modèle économique. Avec le niveau des droits télé, un déséquilibre économique apparaît pour l’immense majorité d’entre nous, à part peut-être pour deux ou trois clubs, qui sont dans une autre sphère.
On a déjà dépassé la limite que je m’étais fixée ! »

Le président évoque des pistes pour réduire la charge financière qui pèse sur le club :

« Il faut trouver une solution quelque part pour réduire le coût d’un stade qui n’est pas le nôtre et les coûts de notre centre de formation, auquel on est très attaché mais qui nous coûte beaucoup d’argent. Il faut trouver un moyen de financer ces infrastructures en dehors du seul bilan du club et donc de l’actionnaire. »

Pour finir, Joseph Oughourlian est prêt à ouvrir le capital du club si cela s’avère nécessaire :

« Ouvrir le capital, c’est quelque chose qu’on envisage et qui est tout à fait faisable en effet. Un partenaire ou un actionnaire qui regarde l’écosystème du football français verra que le club est très sain et a de bonnes perspectives parce qu’il revient en L1. Si on pérennise le club à ce niveau, les perspectives de développement sont réelles, le potentiel est très important. J’ai quasiment 100 % du club aujourd’hui, mais je ne suis pas attaché à son contrôle total. Si un partenaire souhaitait s’inscrire dans un projet longue durée à nos côtés, je serais très ouvert. »

En interne, il faut également s’attendre à des mouvements :

« Il faut qu’on fasse nos réformes, que nous, avant d’aller demander de l’aide à l’État, à nos partenaires, aux autorités locales, on mette de l’ordre dans notre maison et qu’on fasse les réformes qui s’imposent avant toute chose et le plus vite possible. »

Je ne sais pas trop ce qu'il faut en penser, c'est pas forcément rassurant, pourtant on a l'impression de pas trop mal s'en sortir financièrement par rapport à beaucoup d'autres clubs de L1. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Ruka-2 a dit :

 

Mdr la note générale supérieure pour les stephanois... 

Donc tu peux subir des vagues et des vagues d'occasion mais vu que tu perds pas tu as une meilleure note que celui qui domine... 

 

Hormis les 10 dernières minutes, on n'a pas non plus eu tant d'occasions que ça. Leca en a sorti quelques unes belles d'ailleurs ! Sainté ils sont à l'extérieur, ils mènent deux fois au score... Pas choqué par les notes globalement, à part celle de notre numéro 7.

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, CoeurO a dit :

Je ne sais pas trop ce qu'il faut en penser, c'est pas forcément rassurant, pourtant on a l'impression de pas trop mal s'en sortir financièrement par rapport à beaucoup d'autres clubs de L1. 

Oughourlian avait déjà adressé de nombreux messages d'avertissement ses dernières saisons sur ses capacités financières, donc ce n'est pas une surprise. 70 M € pour un club de L2 c'est stratosphérique, même si Lens est monté depuis et l'investissement devient tout de suite moins rentable que lors de l'achat à l'époque.

Ce qui en ressort pour eux c'est que le stade coûte cher, la Gaillette et la formation coûtent trop cher, des réformes (en plus du précédent plan social !) sont à venir... Et oui, un club de foot en France même en L1 c'est très difficile à rentabiliser. Tout ceci explique l'emprunt d'une vingtaine de millions d'euros et la vente de Badé, Oughourlian ferme le robinet.

Vouloir trouver un nouveau modèle économique est logique... mais il a fallu plusieurs saisons pour découvrir que le foot français vit quasi exclusivement des droits TV et d'une billetterie modeste hors VIP ? Doit-on comprendre que c'est le basculement vers ce foutu modèle de trading, initié par une première grosse vente avec Badé avant bien d'autres dans les années à venir ? Pouille avait déjà glissé des indices en évoquant des joueurs recrutés sur des horizons de 3 ans maximum.

Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Lmarco a dit :

Doit-on comprendre que c'est le basculement vers ce foutu modèle de trading, initié par une première grosse vente avec Badé avant bien d'autres dans les années à venir ? Pouille avait déjà glissé des indices en évoquant des joueurs recrutés sur des horizons de 3 ans maximum.

Tu vois d'autres moyens de trouver de l'argent pour le club ? Mais faut il encore réussi des coups comme Badé tous les ans. 

Link to post
Share on other sites

JO espère vraiment que les hautes instances du foot français évoluent et se modernise, à l'image de ce qui ce fait à l'étranger, mais je doute que cela aille assez vite pour JO, je ne serais pas étonné de le voir s'impliquer dans ce milieu de panier de crabes dans quelques années (à moins qu'il ai jeter l'éponge avant). 

Il semble vouloir sortir des jeunes de notre centre de formation, on peu espérer que la qualité des nouveaux arrivant dans nos structures soient de qualités, au vu de ce qui ce fait dans le recrutement chez les pro (Bade, Wooh) 

Link to post
Share on other sites

Beaucoup aimé cet interview, on sent que l'ambiance est au beau fixe entre les dirigeants et le staff, c'est le plus important. Financièrement, la situation est ce qu'elle est mais je ne suis pas inquiet.

Au niveau des objectifs sportifs, à partir du moment où l'équipe n'est pas taillée pour jouer l'Europe, seul le maintien compte. Qu'on termine 10ème, 13ème ou 17ème, ça m'est égal, il faut absolument qu'on soit en L1 la saison prochaine et surtout dans 2 ans quand il y aura 4 descentes. Si on parvient à se maintenir en fin de saison prochaine, on pourra souffler. En attendant, il va falloir serrer les fesses pendant 2 ans et espérer que le mercato l'été prochain ne soit pas trop brutal car on sait que des joueurs seront courtisés. Ensuite, on pourra éventuellement reparler d'Europe à l'horizon 2024.

Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Tagota a dit :

Tu vois d'autres moyens de trouver de l'argent pour le club ? Mais faut il encore réussi des coups comme Badé tous les ans. 

On en revient aussi au sujet de la formation... Le seul joueur formé au club (sans départ façon Kakuta) qui ait eu un réel temps de jeu l'an passé fut Banza, avec quelques apparitions pour Boura et PdC. Aujourd'hui, il y a quelques joueurs au-dessus qui ne pourraient sans doute pas exister sans être acheté comme Fofana, mais aussi un certain nombre de doublures relativement limitées sur le plan sportif et surtout bonnes dans l'état d'esprit. D'ailleurs peu de monde s'émeut du remplacement de Mauricio (4 passes décisives en L1) par PdC tout comme d'autres seraient prêts à remplacer Jean (1 but, 3 passes décisives) par Baldé.

Former de bons jeunes et réussir à les faire éclore en post-formation permet de maîtriser la masse salariale, de réduire les coûts en transferts et d'optimiser aussi certaines ventes. On verra l'avenir réservé à Ducrocq par exemple. Ces deux dernières saisons, on a pu se poser la question du sort réservé aux gardiens formés au club par exemple, mais aussi de la difficulté de nos meilleurs jeunes de N2 à exister en senior. Avec des prêts pour certains et pas d'autres, des contrats pros qui pleuvent sans forcément de stratégie claire pour la gestion de ces néo-pros...

La Gaillette coûte cher ? Bien sûr qu'un centre de formation a des coûts élevés, mais on pourrait avoir un discours différent sur tout ce que cela apporte, véhicule et transmet. Sans parler des retombées financières à la moindre vente conséquente d'un jeune formé au club. Et sur la volonté de trouver des partenaires, la mutualisation de la formation étant encore un peu taboue en France mais déjà expérimentée, notamment à Clermont entre foot et rugby mais pas que là-bas.

Bien sûr que c'est un sujet sur lequel il faudrait prendre le temps d'analyser les chiffres, la réalité du terrain... mais il s'agit de Lens, pas du Barça. Tout ce qui peut et devrait exister dans le contexte local, c'est un club qui prône un football offensif et combatif, un club de valeurs et d'humains forts, simplement capable d'exister au niveau pro en étant à l'équilibre financièrement. Il faut arrêter de promettre la LdC (Mammadov) ou de vouloir devenir plus grand que l'actuel champion de France même s'ils sont en transition et vivront une saison peu facile. Ces discours n'ont aucun sens.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...