Jump to content

[La saison 2020-2021 du RC Lens] Le Racing de retour dans l'élite


Recommended Posts

  • Replies 4.3k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Vous commencez sérieusement à me faire c...r avec vos commentaires à deux balles, sur le terrain il y a avait la totalité des recrues ? non , on avait des jeunes de la réserve et le premier match sert

A bon c'est possible de s'auto ingnorer ? 

il est pour lensois34 ce but

Posted Images

Le problème que je vois en lisant l’interview de Oughourlian, c’est que le club a tout de même intérêt à avoir le meilleur classement pour recevoir un max de droit télé. Et de souvenir, la Coupe de France rapporte des cacahuètes en comparaison. Je crois qu’il est plus rentable de finir 7ème de Ligue 1 et s’arrêter en seizième de Coupe de France que d’aller en finale de Coupe et de finir 14ème.

Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, tibocm1 a dit :

Ce qu'il dit plus précisément:

Envisagez-vous toujours de favoriser l'investissement populaire en 2021? 

Lens se prête naturellement à avoir des socios. On verra en fonction de l'appétit des supporteurs et on le co-construira avec eux, si possible. Ce sera des montants raisonnables. Une dizaine de pour cent du club. Soit on fait entrer les dans comme actionnaires au capital avec des droits particuliers. Soit en tant que sympathisants, comme un super abonnement chaque année. Je n'ai pas fermé la porte non plus à l'arrivée d'un actionnaire minoritaire.

Ce serait marrant des socios à Lens, on pourrait même imaginer des anciens joueurs, comme Jean Louis...

Leca socios

Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, coconuts a dit :

Le problème que je vois en lisant l’interview de Oughourlian, c’est que le club a tout de même intérêt à avoir le meilleur classement pour recevoir un max de droit télé. Et de souvenir, la Coupe de France rapporte des cacahuètes en comparaison. Je crois qu’il est plus rentable de finir 7ème de Ligue 1 et s’arrêter en seizième de Coupe de France que d’aller en finale de Coupe et de finir 14ème.

Peut-être mais les 2 choses ne sont pas incompatibles. On peut très bien avoir un bon classement tout en faisant un bon parcours en Coupe. Au contraire, un beau parcours peut même être bénéfique dans la mesure où il maintiendra l'ensemble du groupe concerné jusqu'au bout, ça peut éviter une hypothétique démobilisation de certains joueurs.

Link to post
Share on other sites

C’est un changement qui n’était pas tout à fait prévu au programme. Facundo Medina est entré en cours de match à la place de Loïc Badé (79e). Ce dernier venait en effet de ressentir une douleur à la cheville qui l’avait diminué au mois de janvier, l’empêchant notamment de jouer les matchs à Nantes (1-1), à Marseille (1-0) et face à Nice (0-1) en championnat.

A priori, le défenseur n’a reçu qu’un coup. C’est en tout cas ce que présageait le staff artésien après une rencontre dominée par leur équipe (4-2). Titularisé en défense centrale, Loïc Badé avait débuté en revanche en position de défenseur gauche dans la défense à trois, une exception pour celui qui, en général, commande la défense plein axe. C’est Steven Fortes qui occupait le poste axial, Jonathan Gradit étant positionné à droite comme d’habitude.

Le staff lensois fera un point avec le joueur en cette fin de semaine pour savoir si l’ancien Havrais pourra tenir sa place à Reims samedi (19 h, à suivre sur notre site). En défense, rappelons que Massadio Haïdara, suspendu à Nantes, sera de retour. Tout comme Simon Banza qui aura, lui aussi, purgé sa suspension.

https://www.lavoixdunord.fr/934424/article/2021-02-11/rc-lens-petite-alerte-pour-loic-bade?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1613057639

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, MaradonaPisstest a dit :

"Lens n’a pratiquement aucune chance de rebondir avant que la pandémie de Covid-19 ne mette fin au football français et annule le reste de la saison". Haise a gagné ses 2 matchs en L2, donc on a réussit à rebondir (au moins au niveau des résultats) même si on ne connaîtra jamais ce qu'aurait donné la fin de saison. Lorient tournait moins bien que Lens au moment de l'arrêt du championnat.

Sinon beau travail 👍

Link to post
Share on other sites
Le 12/02/2021 à 11:32, manico a dit :

Le dijonnais Mama Baldé sera suspendu pour le déplacement de Dijon à Bollaërt. C'est une bonne nouvelle pour nous, c'est leur meilleur élément offensif cette saison avec 6 buts marqués.

En plus de Baldé, il manquera aussi Sammaritano à Dijon qui a été expulsé face à Nîmes.

Link to post
Share on other sites

Je vous fais un résumé pour ceux qui n'ont pas Twitter ou ont la flemme de dérouler :

  • Lens est la seule équipe du top 10 en déficit dans les 3 catégories. Il faut descendre jusqu'à Saint-Etienne à la 15ème place pour retrouver une équipe dans la même situation
  • Notre bilan réel est de 37pts, 35 bp, 34 bc. En théorie, nous devrions avoir 44pts, 38 bp, 26 bc
  • A domicile, notre bilan est de 16pts, 17bp, 17bc.  En théorie, nous devrions avoir 21pts, 19bp, 13bc
  • A l'extérieur, notre bilan de 21pts, 18bp, 17bc. En théorie, nous devrions avoir 23pts, 19bp, 13bc

Je vous passe sur les détails de meilleurs et pires xG, xGA et xPTS mais je voulais souligner certains matchs :

  • J1 (Nice, 1-2) : De toutes les défaites, c'est celle où on méritait le plus de gagner (xG de 3,04).
  • J7 (Lille, 0-4) : Défaite totalement logique puisqu'on a enregistré notre pire xG de la saison (0,25).
  • J8 (Nantes, 1-1) : Probablement notre nul le plus heureux puisque notre xG n'était que de 0,88 (contre 2,17 pour Nantes).
  • J25 (Reims, 1-1) : De tous les nuls, c'est celui où on méritait le plus de gagner (xG de 3,16 et record de la saison dans ce domaine).

On notera par ailleurs que toutes nos victoires ont été obtenues avec un xG supérieur à l'adversaire donc aucune d'entre elles n'est vraiment imméritée (contrairement par exemple à Nice qui nous a battu lors de la J1).

Évidemment, tout ça c'est de la théorie et on ne peut pas occulter le facteur humain (comment aurait-on réagi si on avait mené ou été mené plutôt que l'inverse) mais il est assez clair que, malgré notre très bonne saison, nous avons globalement sous-performé jusqu'à présent.

Link to post
Share on other sites
Citation

 

Cela sonne comme un euphémisme : Franck Haise, qui avait déjà dirigé deux rencontres au sein de l’élite avec Lorient, est en train de réussir ses « vrais » débuts en L1. Le technicien, arrivé sur la pointe des pieds à la tête de l’équipe A mais avec des axes forts de progression après l’ère Montanier, a révolutionné le jeu artésien. Si l’entame de championnat avait bluffé, la suite a fini de renverser le scepticisme qui entourait sa nomination en février 2020. Il ne se gargarise pourtant pas des louanges. « Je connais tellement l’aspect aléatoire des compliments dans ce métier. Et quels seraient les commentaires le jour où on perdra trois matchs d’affilée… »

L’ancien entraîneur de la réserve lensoise, aidé par un staff très solide, a pourtant quasiment validé le maintien. En moins de temps que les dirigeants l’espéraient puisque les Sang et Or, qui avaient budgétisé une 17e place, imaginaient devoir batailler jusqu’au bout pour arracher le droit de vivre une deuxième saison consécutive en L1. Aucun entraîneur n’a plus maintenu le Racing dans cette division depuis Jean-Guy Wallemme à l’issue de la saison 2009-2010. Un sacré bail qui en dit long sur le sentiment des suiveurs du RC Lens d’avoir enfin trouvé l’homme qu’il fallait pour relancer la machine aux belles saisons.

Une grande capacité à performer et à fédérer

Si Lens a opté pour Franck Haise fin février 2020, c’était d’abord parce qu’il croyait très fort au potentiel de ce technicien au cursus de formateur, à sa grande capacité à performer et à fédérer. D’un point de vue financier, il offrait aussi une solution interne.Lorsque les résultats de Montanier se fragilisaient, les entraîneurs libres et leurs agents se sont évidemment rappelés aux bons souvenirs du board artésien. Mais les émoluments de certains d’entre eux étaient bien au-delà des possibilités sang et or. Choisir Franck Haise - qui était l’option numéro un au niveau sportif - n’était pas un choix financier. Mais ses prétentions salariales n’ayant rien à voir avec certaines posées sur le bureau lensois, le nommer permettait de réaliser quelques économies … qui ont permis de muscler le staff, avec notamment les arrivées de Lilian Nalis (entraîneur adjoint), Laurent Bessière (responsable du département performance) ou encore Ghislain Dubois (prévention musculaire).

Dès le mois de mai 2020, quelques jours après l’accession officielle en L1, Franck Haise était confirmé au poste jusqu’en juin 2022. Lens, qui a prolongé certains cadres du vestiaire récemment (Leca, Cahuzac, Haïdara), sait que son entraîneur en chef suscite la curiosité du football français. Déjà sollicité par un club de National et deux clubs étrangers lorsqu’il entraînait la réserve lensoise en 2019-2020, le technicien normand a changé de monde et a cette fois tapé dans l’œil du foot d’élite. Aucun club n’est officiellement venu aux nouvelles, mais ses idées innovantes, ses résultats et sa faculté à rendre son équipe séduisante ne sont pas passées inaperçues.

Franck Haise assure « ne pas réfléchir à tout ça pour le moment.» Il rappelle aussi qu’il est « évidemment très heureux ». Par le passé, lorsqu’il ne lui restait qu’un an de contrat en tant qu’entraîneur de la N2, alors qu’il était approché par d’autres clubs, le technicien n’avait pas hésité à aller faire un point avec Éric Roy, le manager sportif de l’époque. En fin de saison, il sera précisément dans la même situation. Ce sera l’heure du bilan de son premier exercice complet en tant que coach principal. Il faudrait un cataclysme d’ici là pour qu’il soit jugé négatif.

Les dirigeants sang et or sont jusqu’ici ravis du travail de l’ensemble du staff mais ne sont pas pressés, estimant que l’urgence est surtout à achever au mieux l’exercice 2020-2021. Ils ne veulent pas s’affoler ni mobiliser des énergies dans des discussions qui pourraient interférer sur la fin de saison. Si aucune date n’a été cochée, les différentes parties se poseront autour d’une table cet été pour jauger de la possibilité de prolonger leur collaboration. « Je suis au RC Lens, conclut l’entraîneur. Je profite de tous les supers moments que je vis avec mon staff et mes joueurs. Ma volonté, pour le moment, c’est de bien finir la saison en cours. » Là encore, les différentes parties semblent sur la même longueur d’onde. Le rendez-vous estival s’annonce très cordial.

https://www.lavoixdunord.fr/937053/article/2021-02-14/ligue-1-haise-et-lens-pas-presses-de-prolonger?&pwback

 

 

Link to post
Share on other sites
  • MisterFraiZ unpinned and unfeatured this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...