Jump to content

[La saison 2020-2021 du RC Lens] Le Racing de retour dans l'élite


Recommended Posts

  • Replies 4k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Vous commencez sérieusement à me faire c...r avec vos commentaires à deux balles, sur le terrain il y a avait la totalité des recrues ? non , on avait des jeunes de la réserve et le premier match sert

il est pour lensois34 ce but

A bon c'est possible de s'auto ingnorer ? 

Posted Images

il y a 3 minutes, Adjo a dit :

On aura vraiment l'air très con si on perd les 2 matchs... 

Le truc c'est que, comme l'a dit karl, même l'équipe B du PSG n'est pas dégueulasse sur le papier. Même si l'écart entre les deux équipes s'est considérablement réduit au fur et à mesure des forfaits, nous ne partirons pas favoris pour autant. A partir de là, une défaite ne serait pas illogique. Ensuite, on ira à Lorient qui aura eu toute la semaine pour se préparer et là encore, quelque soit le résultat contre Paris, nous ne partirons pas favoris non plus car ce sera un match à l'extérieur.

Donc je ne sais pas si on aura vraiment l'air con si on perd les deux matchs car peu de gens imaginaient qu'on prenne plus qu'un point sur ces deux matchs, même avant le report.

Link to post
Share on other sites

L’autre facteur qui entre en ligne de mire est également leur Classico 3 jours après avec leur effectif du coup hyper restreint.

Comment va la jouer Tuchel? Va t’il « préserver » Verratti, Bernat pour l’OM? Hâte de voir sa compo.

Une chose est sur, c’est que leur banc sera assez limité et que du coup, le début de match/première sera assez important.

En tout cas, malgré tous les absents, je signe pour un nul.

Mais effectivement, comme dit Damien, déjà 3 pts sur les 2 matchs, ce serait loin d’être ridicule comme perf 

Edited by karldu91
Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, DamieN62 a dit :

Le truc c'est que, comme l'a dit karl, même l'équipe B du PSG n'est pas dégueulasse sur le papier. Même si l'écart entre les deux équipes s'est considérablement réduit au fur et à mesure des forfaits, nous ne partirons pas favoris pour autant. A partir de là, une défaite ne serait pas illogique. Ensuite, on ira à Lorient qui aura eu toute la semaine pour se préparer et là encore, quelque soit le résultat contre Paris, nous ne partirons pas favoris non plus car ce sera un match à l'extérieur.

Donc je ne sais pas si on aura vraiment l'air con si on perd les deux matchs car peu de gens imaginaient qu'on prenne plus qu'un point sur ces deux matchs, même avant le report.

Si, car on aurait maximisé nos hances de résultat à Lorient si on n'avait pas joué le PSG 3 jours avant. 

 Je me fiche de perdre contre Paris Bis si on bat Lorient. Et je me fiche de faire un résultat positif contre Paris si on perd à Lorient. 

On a accepté un report qui nous fait jouer 2 matchs en 3 jours alors que ça n'était pas prévu comme ça. Alors va falloir assumer. Même Haise était contre le report, et ça n'est pas pour rien. Mieux vaut ne pas perdre en Bretagne... 

Edited by Adjo
Link to post
Share on other sites

L'avantage c'est que je nous vois pas prendre un 8-0 et avoir un goal average catastrophique dès le début. Ceci dit, ce match contre le PSG n'est pas si important. Si on réitère notre performance de Nice sur l'ensemble des matchs cette année, on devrait s'en sortir. Dans notre cas, il vaut mieux miser sur la constance plutôt que sur des exploits. On peut aussi bien gagner contre une équipe du PSG amoindrie et cramée et 3 jours plus tard prendre un 3-0 à Lorient. 

Pour moi l'enchainement Lorient, Bordeaux, Nimes et St Etienne va montrer ce qu'on a dans le ventre face à des équipes de notre niveau (plus ou moins) et si on est capable de faire le jeu à domicile aussi. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, DamieN62 a dit :

Il y a aussi un papier sur Boris Enow dans la VdS, il serait plus proche du groupe pro qu'on ne le pense.

D'ailleurs petite anecdote sur Enow. Il a retrouvé l'un de ses amis d'enfance à Lens. Il est formé depuis tout-petit avec Ganago 😉

Edited by Ruka-2
Link to post
Share on other sites

Côté parisien Jesé ne sera pas du déplacement, tout comme Mbe Soh sur le point d'être vendu à Nottingham Forrest. Bulka est annoncé titulaire dans les buts par Tuchel. 5 jeunes des U19 devraient être présents dans le groupe :  Xavi Simons, Kayz-Ruiz Atil, Bandiougou Fadiga, Timothée Pemblé, et Arnaud Kalimuendo qui devrait être titularisé en pointe. 

Le banc devrait se jouer entre Innocent, Bakker, Diallo, Pembelé, Dagba, Simons, Ruiz-Atil et Fadiga. Donc aucun joueur offensif de rechange pour le PSG puisque l'ancien ailier Fadiga est devenu un relayeur ; sauf si Tuchel joue la surprise de dernière minute avec le jeune Fressange.

Edited by Lmarco
Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, eagle a dit :

Kalimuendo est incertain, revenu touché de sélection.

C'est ce que disait Tuchel en conférence de presse mercredi mais "après des examens pour ses adducteurs côté droit [mercredi] matin, l’attaquant a participé normalement à la séance en fin d’après-midi". Il ne sera sans doute pas dans une forme optimale lui non plus mais c'est le seul attaquant axial qui devrait faire partie du groupe de 18.

Link to post
Share on other sites

Ligue 1 : Les promus, animateurs du marché des transferts, sont-ils devenus fous ?

Publié le 13/09/2020 à 08:30 , modifié le13/09/2020 à 10:54

Auteur·e : Hugo Dupriez
  •  
  •  
  •  
Ligue 1 : Les promus, animateurs du marché des transferts, sont-ils devenus fous ?

Lens et Lorient, tous les deux promus en Ligue 1, ont animé le marché des transferts en dépensant près de 20 millions d'euros chacun. À l'aube d'un affrontement, ce dimanche (15h), qui comptera dans la course au maintien, retour avec Pierre Rondeau, économiste du sport, sur la stratégie des nouveaux venus en Ligue 1.

 

Si les promus brillent sur les terrains de Ligue 1, à l’image de Lens tombeur du Paris Saint-Germain, ils ont surtout animé le marché des transferts. C’est simple, à l’exception de Monaco, et son portefeuille russe, jamais des clubs fraîchement arrivés parmi l’élite n’avaient dépensé autant ces dix dernières années.

Lorient, qui a dépensé 18,5 millions d’euros, a frappé fort en alignant 9 millions sur Adrian Grbic, étincelant à Clermont, 17 buts, en Ligue 2 la saison passée. Lens qui a dépensé plus de 20 millions d’euros, un temps intéressé par l’international autrichien, a vite répondu en signant Seko Fofana, auteur d’une saison pleine à l’Udinese, au nez et à la barbe de plusieurs clubs italiens, pour 8,5 millions d’euros, et 1,5 million de bonus. Deux recrues qui comptent, déjà, parmi les plus intéressantes à suivre pour la saison à venir. 

 

À VOIR AUSSILigue 1 : Les dix recrues à suivre pour la saison 2020-2021Ligue 1 : Les dix recrues à suivre pour la saison 2020-2021

 

Covid, fais-moi peur

Si beaucoup s’attendaient à un mercato plus calme, en raison du ralentissement économique provoqué par la Covid-19, Lorient et Lens ont fait taire les sceptiques. Une activité qui s’explique par les contraintes financières moindres pour les promus de Ligue 2. "Toute proportion gardée, par rapport à des clubs comme Paris ou Lyon qui ont perdu beaucoup d’argent par exemple, les clubs promus n'ont perdu que peu d'argent en raison de la Covid. Cela s'explique par le fait que c'était des plus petits clubs qui avaient moins de contraintes financières", détaille Pierre Rondeau, économiste du sport. "Les salaires sont moins importants dans les clubs de Ligue 2 : 20 000€ en moyenne par mois contre 96 000€ en Ligue 1."

Surtout, pour Pierre Rondeau, les aides accordées par l’Etat ont eu un impact bien plus important sur les clubs aux masses salariales les plus faibles. "Les aides au chômage partiel étaient plafonnés à 5500€. Proportionnellement, l’impact de ses aides sur les finances des clubs promus est plus important. En effet, par rapport à un club de Ligue 1 qui ne reçoit 'que' 5500€ pour payer un salaire de 100 000€, eux reçoivent la même somme pour payer un salaire de 20 000€."

Début août, Claude Puel, entraîneur de Saint-Etienne, affirmait que "Lorient et Lens pouvaient assumer des transferts que son club ne pouvait assumer". Une dure réalité pour les Verts, pourtant européens l’an passé. "Dès lors que l'on est très contraint par une masse salariale très onéreuse, mécaniquement, s'il y a arrêt de l'activité et maintien des salaires, on perd de l'argent", poursuit Pierre Rondeau. "Pour un club comme Saint-Etienne, les aides de l'Etat ne sont que dérisoires par rapport au poids de la masse salariale."

 

À VOIR AUSSIQuand, comment et à quel prix suivre la Ligue 1 cette saison ?Quand, comment et à quel prix suivre la Ligue 1 cette saison ?

 

L’impact non négligeable des droits TV

En rejoignant l’élite du football français, Lensois et Lorientais vont toucher un joli chèque en fin de saison. "Aujourd'hui, pour cette saison 2020-2021, le dernier de Ligue 1 touchera 39 millions d'euros contre 19 millions l'an passé", analyse Pierre Rondeau. Un chiffre à la hausse qui trouve son origine dans le juteux contrat de diffusion passé entre la LFP et le groupe Mediapro. "Avant, le dernier de Ligue 1 touchait un chèque de 19 millions d'euros et le premier de Ligue 2, un chèque de 12 millions d'euros. Avec l'arrivée du nouveau diffuseur, la Ligue a décidé, pendant le confinement, que les 400 millions d'euros de gains par rapport à l'ancien contrat seraient redistribués de façon égalitaire entre tous ses clubs." 

Avec une telle augmentation, les promus bénéficient d’une marge de manœuvre financière plus importante pour investir massivement sur le marché des transferts. "Dans la tête des comptables lensois et lorientais, on se dit sans doute que quelque soit la performance sportive on touchera une très belle somme", réagit Pierre Rondeau. "Ce gain permet aux deux clubs d'investir sur le marché et d'y faire de beaux coups."

Limiter les risques de scénario catastrophe

En investissant autant, Lens et Lorient espèrent bâtir des escouades compétitives pour mener à bien leur opération maintien. Cela garantirait une stabilité financière certaine pour ces deux clubs fraîchement promus, surtout lorsque l’on sait que les clubs professionnels devront commencer à rembourser le prêt garanti par l’État dès la saison prochaine. Une situation inquiétante pour les saisons prochaines : les clubs devront intégrer le prêt garanti par l’État dans leur trésorerie. Dans le même temps, ils ne pourront plus bénéficier du bonus donné par l’augmentation des droits tv sur le bilan comptable.

Rester en Ligue 1 devient donc presque une nécessité pour les clubs promus. "Si Lens et Lorient font également cet investissement, c'est également pour s'assurer le maintien en Ligue 1 qui pourrait leur assurer des droits tv et une visibilité permanente", conclut Pierre Rondeau. "S'ils venaient à descendre en Ligue 2, ça serait ajouter à toutes les contraintes que l'on connaît, le poids économique d'une relégation." Selon les comptes de la DNCG, on observe une baisse de recettes d’exploitation moyenne de 38,64 % pour les clubs relégués, un impact considérable.

L’affrontement entre promus, bien qu’intervenant très tôt dans la saison, aura donc des conséquences sportives, entre deux équipes qui ambitionnent le maintien, mais peut-être également financières à l’issue de la saison. 

 

Link to post
Share on other sites

Cet article est très intéressant, ça explique bien pourquoi on n'a eu plus de possibilités dans le recrutement que certains clubs historiques de la Ligue 1.

Fallait-il encore investir intelligemment ce qui semble avoir été fait par la direction et notre cellule de recrutement. Un grand coup de chapeau à eux d'ailleurs !

Prochain match, Bordeaux, avec peut être la première apparition de Seko Fofana ?

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Lucio a dit :

Cet article est très intéressant, ça explique bien pourquoi on n'a eu plus de possibilités dans le recrutement que certains clubs historiques de la Ligue 1.

Fallait-il encore investir intelligemment ce qui semble avoir été fait par la direction et notre cellule de recrutement. Un grand coup de chapeau à eux d'ailleurs !

Prochain match, Bordeaux, avec peut être la première apparition de Seko Fofana ?

D'ailleurs, en parlant de Fofana, j'avais peur qu'il arrive dans un contexte difficile d'un point en 3 matchs pour les Lensois et qu'il se sente obligé de devoir porter tout le jeu et d'en faire trop, au risque de se cramer, de se blesser ou de prendre un rouge dès le premier match. Là il arrive dans une équipe qui tourne bien mais qui cherche juste un milieu pour soutenir Cahuzac ou Doucouré. Je suis rassuré. Par ailleurs le staff n'est pas sous la pression de devoir le mettre titulaire trop rapidement. On peut encore attendre une semaine s'il faut pour maintenant. 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...