Jump to content

Recommended Posts

  • Replies 7.2k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Mine de rien, hier c'était le moment de reprendre la Louisiane discrètement ! 

Je suis pour la biodynamie et le bio de nos paysan locaux de ceux qui connaissent leur métier et leur environnement. Contrairement au chimique quand l'on balance sans réfléchir la bio nécessécite l'éc

En fait, le troll, c'est Jack, aucun doute là-dessus.

Posted Images

Guest Denis974
ouais ... faut pas tout mélanger ... la Marseillaise, c'est l'hymne et ce que ça représente comme chant national. OK, c'est un chant révolutionnaire, mais on ne le chante pas pour son sens mais pour son symbole.

 

Certes, mais à croire que le sens gêne quand même des gens, ne serait-ce que les joueurs, qui ne la chantent pas tous, alors qu'ils devraient si c'était seulement le symbole de l'équipe de France...

Link to post
Share on other sites
Certes, mais à croire que le sens gêne quand même des gens, ne serait-ce que les joueurs, qui ne la chantent pas tous, alors qu'ils devraient si c'était seulement le symbole de l'équipe de France...

Moi je suis particulièrement fier de la Marseillaise. C'est une période importante de l'histoire de France et qui au delà du simple fait d'être un champ guerrier c'est une période qui a fondé bien plus de valeurs dans notre pays que ce que l'on croit. Je préfere ça aux hymnes sans âmes et totalement insipides de la plupart des pays.

Link to post
Share on other sites
Si je le mélange c'est peut être parce que l'organisation sociale fini toujours par dicter sa politique. La meilleure preuve est qu'en france nous avons nous même évolué et que la période peu brillante en matière d'inégalité des sexes dont tu parles et en grande partie résolue. La politique n'est guère plus qu'une représentation de l'ordre social.

 

Je ne suis pas d'accord. L'organisation sociale n'est pas un facteur non évolutif et non influençable par le pouvoir politique. Surtout dans une dictature :lol: Ceci dit, je t'accorde que le retour de la religiosité dans les pays musulmans n'est pas à négliger d'un point de vue des orientations politiques des prochaines années.

 

Quant à la France, elle mène depuis plusieurs siècle cette difficile évolution et elle est présente partout dasn le monde et quelque soit la religion.

 

Les cohabitations confessionnels sont en voie d'extinction dans le monde. Moyen orient compris me semble t'il.

 

Ce n'est pas le cas en Syrie et Jordanie d'après ce que j'ai pu voir. les chrétiens y représentent une part stable de la population de 10% environ soit mélangé, soit dans des quartiers historiques. Les fêtes religieuses et les lieux de cultes sont parfois même partagé. Enfin bon, ils se côtoient depuis 1400 ans, ça crée des liens :lol:

Link to post
Share on other sites
Moi je suis particulièrement fier de la Marseillaise. C'est une période importante de l'histoire de France et qui au delà du simple fait d'être un champ guerrier c'est une période qui a fondé bien plus de valeurs dans notre pays que ce que l'on croit. Je préfere ça aux hymnes sans âmes et totalement insipides de la plupart des pays.

 

Organisons un référendum, qui vote pour changer et prendre

 

http://www.youtube.com/watch?v=1kScJPMXWmg (attention, aucun jeu de mots sur le côté merguez party)

Link to post
Share on other sites

Sur La Marseillaise, c'est vrai que c'est un chant assez violent dans le texte mais il est un élément essentiel de notre Histoire et, perso, je la chante et j'ai des frissons quand j'entends un stade la chanter.

 

Prenez les autres hymnes : chacun fait référence à un moment de leur histoire. Certains célèbrent une libération, d'autres une victoire militaire, d'autres font passer un message de paix, ... Pour la France, c'est le souvenir de la Révolution de 1789, de ce souffle incroyable qui nous a amené à refuser la royauté de droit divin, à pousser hors des frontières pour libérer les autres Etats de ces tyrannies et propager les idées des Lumières hors des frontières françaises. Ca rappelle ce moment incroyable de notre histoire où nous avons décapité un roi (les Anglais l'ont fait bien avant nous, certes), où nous avons mis en place pour la première fois un régime qui est celui de République (bon, OK, il y a eu des ratés avec Danton, Robespierre, puis Bonaparte, ...). C'est cela que ça rappele.

Mais certains textes aussi sont terribles. Certains Haka maori sont incroyables là-dessus. Dans le "Kapa o Pango" des Néo-Zélandais, le texte est un chant guerrier, sans souci, mais les gestes sont assez hard. Regarder l'adversaire droit dans les yeux et lui faire le geste de l'égorger est plutôt violent. Et, dans l'hémisphère sud, ça ne pose aucun souci (quoique, la dernière fois, ça a prêté à polémique).

 

Mais l'hymne est sacré, représente un pays aussi fortement que le drapeau. Et sans tomber dans un nationalisme poussé, s'ils avaient baissé leur pantalon et montré leur cul pendant l'hymne, j'aurais eu la même réaction que celle que j'ai maintenant : le sentiment d'être insulté. Qui plus est par des personnes qui sont du même pays que moi. Et ce qui me gêne surtout, c'est que ces personnes sont françaises ou tunisiennes quand ça les arrange. Et c'est bien dommage.

 

 

Petit rappel sémantique : le Nationalisme, c'est quatre fondements de définition :

1. Le nationalisme c'est le sentiment de vif attachement à la nation, c’est-à-dire d'une grande exaltation de l'idée nationale ; c'est également une doctrine politique qui affirme la primauté de l'intérêt national, sur les intérêts particuliers de ses composantes d'une part et sur les intérêts des autres nations d'autre part.

2. Le nationalisme c'est la volonté d'un peuple, d'une identité commune, de posséder un territoire national.

3. Le nationalisme peut être une idéologie imprimée sur un peuple par ses gouvernants et destinée à conforter leur pouvoir, il est alors utilisé comme un moyen de manipulation afin d'unir le peuple autour de ses dirigeants, indépendamment des réels objectifs de ces individus (guerres, totalitarisme).

4. Le nationalisme est une doctrine qui revendique pour une nationalité le droit de former une nation.

 

On peut adhérer à plusieurs idées de nationalisme sans tomber dans l'extrême de la 3e proposition. ;)

Link to post
Share on other sites
Je ne suis pas d'accord. L'organisation sociale n'est pas un facteur non évolutif et non influençable par le pouvoir politique. Surtout dans une dictature :lol: Ceci dit, je t'accorde que le retour de la religiosité dans les pays musulmans n'est pas à négliger d'un point de vue des orientations politiques des prochaines années.

Une dictature ca se renverse. L'organisation sociale fini toujours par arbitrer le politique t?Žt ou tard. D'ailleurs pour ?a que je n'?tais pas pour la guerre en Irak. Trouve moi un seul exemple qui ait resisté à cette pression plusieurs dizaines d'années ces 2 derniers si?šcles dans le monde.

 

Quant à la France, elle m?šne depuis plusieurs si?šcle cette difficile évolution et elle est présente partout dasn le monde et quelque soit la religion.
Qui? l France ou l'évolution? J'ai pas compris...

 

Ce n'est pas le cas en Syrie et Jordanie d'apr?šs ce que j'ai pu voir. les chrétiens y représentent une part stable de la population de 10% environ soit mélangé, soit dans des quartiers historiques. Les fêtes religieuses et les lieux de cultes sont parfois même partagé. Enfin bon, ils se c?Žtoient depuis 1400 ans, ça crée des liens :lol:
C'était aussi le cas en Espagne, en Algérie ect.... C'est quand même un des rares contres exemples encore d'actualité avec le Liban. Et encore. ces pays sont tellement instrumentalisés de toutes parts et n'opposent aucune résistance à toute influence de politique étrang?šre qu'on ne peut les prendre en exemple tant leur équilibre semble fragile. Edited by Voban
Link to post
Share on other sites
Une dictature ca se renverse. L'organisation sociale fini toujours par arbitrer le politique tôt ou tard. Trouve moi un seul exemple qui ait resisté à cette pression plusieurs dizaines d'années ces 2 derniers siècles dans le monde.

 

Cuba, Gabon, Libye, Corée du Nord pour celle encore en cours.

Link to post
Share on other sites
Moué.... version Jeema quoi.

C'est marrant mais quand j'ai un con a côté de moi qui geule des conneries perso je lui met plutot un bon coup sur la tête pour le rassoir.

La ca fait beaucoup de petits merdeux quand même.

 

Non désolé c'est du vécu. Ne me dis pas que jamais tu as assister a se phénomène ?

 

Dix mecs gueules arbitre encul... et tout le stade reprend me dis pas que tu l'as jamais vue ?

 

Quand au reste t'inquiète toi tu a rejoins le centre de Lille et tu n'en sort plus moi je vis en plein dedans et j'y reste donc je sais de quoi je parle ;)

Link to post
Share on other sites

Un article de plus

 

Editorial du "Monde"

Hors jeu !

LE MONDE | 16.10.08 |

 

 

Est-ce l'air du temps qui détraque les esprits les mieux équilibrés ? La folie de la planète finance qui met à vif les nerfs de nos dirigeants ? On est enclin à le penser devant la tempête politique déclenchée par les sifflets qui ont accueilli La Marseillaise lors du match de football France-Tunisie de mardi 14 octobre.e

 

Dès le lendemain, le branle-bas a été général. Le président de la République a dénoncé ces "incidents scandaleux", et le premier ministre a regretté que le match n'ait pas été interrompu. Après une réunion d'urgence à l'Elysée, la ministre Roselyne Bachelot a décrété que "tout match avant lequel La Marseillaise serait sifflée sera immédiatement arrêté". Pour faire bonne mesure, son secrétaire d'Etat aux sports, Bernard Laporte, a recommandé que les matchs avec les pays du Maghreb ne soient plus joués au Stade de France, mais "chez eux ou en province". Quant à la secrétaire d'Etat chargée de la politique de la ville, Fadela Amara, elle a lancé, comme un cri de guerre : "Pas de pitié avec ces gens-là !"

 

On croit rêver ! Non qu'il soit ici question d'excuser ces sifflets contre l'hymne national, devenus une sorte de déplorable rituel depuis les matchs France-Algérie de 2001 et France-Maroc de 2007. Est-il pertinent, pour autant, d'opposer des déclarations aussi excessives à la bêtise des spectateurs ? Est-il justifié de brandir la menace d'interrompre des matchs quand, de l'avis général, une telle décision serait inapplicable, sans prendre le risque d'exaspérer un peu plus la tension ou de déclencher des violences à la sortie des stades ?

 

Est-il enfin digne des principaux responsables publics d'ignorer ce que ces sifflets expriment, qu'ils le veuillent ou non : la rage des banlieues, le sentiment de rejet et le désarroi des jeunes issus de l'immigration, l'échec lancinant et corrosif de leur intégration à la communauté républicaine ? Comme les voitures brûlées aveuglément, les sifflets du Stade de France sont inexcusables. Mais ils sont le symptôme de cette désintégration sociale qu'aucun "plan banlieue" n'a réduite. Personne ne sort jamais gagnant de l'engrenage provocation-répression. C'est la responsabilité des pouvoirs publics de le comprendre, et de le faire comprendre. Sauf à se mettre hors jeu.

Link to post
Share on other sites

Je viens de me taper les je sais plus combien de pages de retard que j'avais, je lis depuis 23h, j'ai les yeux explosés et la tête en compote car jsuis malade mais j'ai envie de réagir.

 

J'trouve que le débat suite aux sifflets a pris des directions vraiment diverses, on a parlé de la nécessité de chanter l'hymne ou pas, de racisme anti-blancs, de religion, de sentiment d'exclusion des habitants du 93, de la naissance des logements "verticaux" pour parquer les immigrés, et même des ethnies de La Réunion et de Côte d'Ivoire , et j'en passe !!

Merci à tous donc pour ce cours de géo-politique très instructif, çà m'a permis d'en apprendre un peu sur ce sujet et puis j'trouve que Lmarco décris bien (même si j'suis pas toujous d'accord avec le fond de sa pensée), ce qu'il se passe en IDF.

 

Là où je ne suis pas d'accord c'est quand on dit que l'Etat, et l'Etat seul doit prendre ses responsabilités et assurer son rôle dans l'intégration sociale des communautés et particulièrement la communauté Maghrébine. C'est profondément pathétique que d'affirmer cela. C'est en partie vrai, l'Etat a sûrement fait des choix discutables mais en même temps comment aurait-il pu faire autrement ?? Les barres d'HLM, ces logements "verticaux" comme certains les appellents (et nos appartements à nous, c'est pas des logements "verticaux" ??) sont-ils des habitats assez convenables pour aider ces populations ? ou au contraire leur sont-ils des cadeaux "empoisonnés" ?? Beaucoup ici avancent la 2ème thèse...avec autant de baratin que ma collègue actuelle de bureau qui me raconte sa life à longueur de journée...J'exagère mais j'trouve qu'ils ne faut pas leur trouver d'excuses en permanence.

S'ils voulaient s'intégrer, ils le feraient bien volontiers (cf les Polonais, les Italiens, les Portuguais, les Africains noirs, les Asiatiques, bizarre pas de problèmes avec eux...pourtant leur vie n'est pas si rose, comme tout le monde)

 

On en revient à la même chose, ce sont toujours les mêmes qui esquintent leur palier, leur escalier, se mettent en bande dans le hall et agressent quiconque oserait passer devant eux, mettent le feu aux voitures, aux poubelles, se baladent en cagoule avec une démarche de bad boy...Bref. La faute à qui ?? A l'Etat ?? Foutaises !!!

Là on parle d'éducation !! Et ce sont bien les parents les premiers responsables à ce que je sache. Et qu'on ne parle pas de contexte. Car çà voudrait dire qu'une mère sans ressources habitant un HLM du 93 serait moins "apte" à gérer ses gosses qu'une femme de médecin habitant un pavillon en province...C'est nimp...Un gosse doit savoir écouter ses parents, quel que soit le contexte, c'est quand même la base de respecter ses parents. Alors si ceux-ci n'ont aucune autorité, normal de retrouver le gamin dans la rue avec ses potes à minuit. Je vois même pas comment on peut discuter çà. Le contexte géopolitique çà vient après j'suis désolé.

 

Une minorité qui a lancé les sifflets ?? Non, non et non. J'suis sûr que c'étaient à peu près les mêmes qui ont sifflé l'hymne en 2001 et 2007...Il y a des Algériens, des Marocains et des Tunisiens qui ont regretté et condamné cet acte honteux. Comment peut-on habiter en France et siffler la Marseillaise ? Pour moi c'est pas concevable.

 

La France on l'aime ou la quitte ! Mais certains l'aiment tellement qu'ils la "niquent" et nous encouragent même à "niquer nos mamans" ! çà veut dire quoi ?? Langage de merde pour comportement de merde, pour moi on doit sanctionner, point. Et j'approuve la réaction du gouvernement, sauf que je ne suis pas d'accord avec la mesure prise (comment peut-on gérer la sécurité de 80 000 personnes sortant du stade si on arrête le match ?).

 

Lmarco a posté un article de la Voix du Nord que je désapprouve aussi. On se focalise trop sur la détresse des gens qui se sentent persécutés, esclus du système, et qui ont manifesté leur haine envers l'Etat en sifflant l'hymne. Y'a d'autres manières de le faire, pas huer l'hymne de la France, ce pays pour lequel tant de gens se sont battus, ce pays qui a accueilli les familles de ceux qui ont sifflé ! Le pire c'est que pratiquement tous les médias tombent dans le piège et voilà l'Etat français et le gouvernement pris pour cibles avec en toile de fond l'échec de l'intégration sociale des immigrés. Nimporte quoi !! Tout comme les clichés aussi sur la remarque du genre Il s'appelle Rachid il vit dans le 93 et ses CV sont systématiquement refusés, çà existe encore mais le problème est bien moindre qu'avant !

 

Tous les médias ont certes condamné les sifflets, mais aucun n'a pris l'engagement et j'oserai même, aucun n'a eu les "couilles" d'écrire un article qui aurait condamné ces actes et pousser les auteurs à se bouger eux mêmes pour s'en sortir !! Au contraire on a fait que taper sur le gouvernement et l'Etat en évoquant un échec de l'immigration et en trouvant des excuses aux fautifs. Le meilleur exemple c'est Lââm elle-même, qui au lieu de donner l'exemple à préféré se réfugier derrière des "je suis un peu déçue que l'hymne ait été sifflé mais il faut les comprendre ces jeunes en difficultés..."

 

C'est pas en rejetant toujours la faute sur l'Etat qu'on va s'en sortir. Leurs conditions de vie sont pour certains difficiles ok on peut le concevoir on en est conscient mais merde on va pas aller les chercher par la main pour leur trouver du boulot non plus ! Quand on veut on peut, ils ont qu'à se prendre en main...Mais non vous comprenez bien que pour eux c'est mieux de ne rien faire et de pleurer sur leur sort, tout en profitant des aides sociales...

 

Mon post part un peu dans tous les sens mais vous avez compris le fond de ma pensée.

 

 

Une dernière chose, sur cet article posté aussi par Lmarco je crois

CITATION

« C’est le cri de désespoir de personnes reléguées »

AZIZ SENNI, chef d’entreprise à Mantes-la-Jolie (Yvelines)

Propos recueillis par Vincent Mongaillard | 16.10.2008, 07h00

 

DEVANT son petit écran mercredi soir, à l’heure de « la Marseillaise » conspuée, il s’est tout de suite dit : « Allez, rebelote, ça va encore faire beaucoup de bruit comme lors du France - Algérie en 2001 ! » Il ne s’est pas trompé. D’origine marocaine, Aziz Senni, 31 ans, a grandi dans la cité du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie (Yvelines).

Auteur du livre à succès « L’ascenseur social est en panne, j’ai pris l’escalier », il est à la tête d’une société de taxis collectifs et président du conseil de surveillance de Business angels des cités, un fonds d’investissement qui donne un coup de pouce aux jeunes créateurs d’entreprise des quartiers. En 2007, il a été candidat MoDem aux législatives.

 

Comment analysez-vous la réaction hostile d’une grande partie du public ?

 

Aziz Senni. Je condamne ! Cela m’attriste. J’aurais préféré que les supporteurs aient la main sur le coeur en écoutant fièrement « la Marseillaise ». >>> (Il pense pas ce qu'il dit c'est pas possible...) Mais j’estime que c’est un acte de provocation conscient. Et je me demande pourquoi ce type de provoc s’exprime toujours au même endroit, de la même manière, par les mêmes jeunes. Siffler « la Marseillaise », c’est un peu comme brûler une voiture. >>> (Quoi ???? comparer une "voiture" à l'hymne Français ??) L’objectif est identique : attirer l’attention, se faire remarquer. C’est le cri de désespoir de personnes reléguées qui n’ont pas trouvé d’autres moyens de se faire entendre. >>> (qui n'ont pas voulu trouver d'autres moyens oui !)

 

Mais cela joue contre elles, non ?

 

La vraie question, c’est : est-ce qu’elles ont réellement quelque chose à perdre aujourd’hui ? Même quand les jeunes des cités sont diplômés bac plus cinq, ils galèrent pour trouver du boulot >>> (désolé mais c'est valable pour tout le monde, pas que pour "les jeunes de cité") . On marche sur la tête ! «L’Etat a sa part de responsabilité pour n’avoir rien compris aux problèmes des banlieues » >>> (ce sont les minorités de racailles des banlieues qui les créent, les problèmes)

 

Est-ce l’échec d’une intégration ?

 

C’est l’échec d’une intégration sociale. La France, ces jeunes qui ont sifflé, ils l’aiment >>>(ils l'aiment tellement qu'ils la "niquent", cf plus haut) . Ils étaient les premiers en 1998, lors de la victoire des Bleus au Mondial, à descendre sur les Champs-Elysées >>> (faut savoir un coup on crie vive la France, un coup on la siffle, c'est comme çà les arrange...). Regardez les prénoms dans l’armée qui recrute massivement en banlieue : il y a plein de Mohamed qui se sentent profondément français, qui défendent le drapeau tricolore, qui partent en Afghanistan >>> (l'armée recrute beaucoup chez eux, ben peut-être que c'est la seule issue qu'ils ont trouvé, enfin trouvé c'est vite dit puisqu'on est allé vers eux…) Ce qu’ils rejettent, c’est la société dans laquelle ils vivent.>>> normal ils ne font pas l'effort de s'intégrer.

 

A qui la faute ?

 

Les jeunes sont forcément responsables de leurs actes de provocation >>> (ben encore heureux !). Mais l’Etat aussi a sa part de responsabilité pour n’avoir rien compris aux problèmes des banlieues, qui n’ont pas eu droit à leur Grenelle. Moi, je ne dis pas comme Sarkozy :« La France, on l’aime ou on la quitte" mais plutôt : « La France, on l’aime et on la change. >>>(pas d'accord, ce n'est pas à la France de s'adapter aux banlieues mais à elles de s'adapter à la France) » Le plan Banlieues est totalement à côté de la plaque pour les mômes qui veulent des stages et les plus grands qui rêvent d’un travail >>> (l'ANPE aussi est pas foutue de trouver du boulot aux chômeurs...on fait quoi dans ce cas là ? On se bouge et on attend pas d'être assisté !) Prenez aussi l’éducation. Ma femme est une prof fraîchement diplômée qui a été balancée par l’Education nationale dans un bahut en ZEP. Pourquoi envoie-t-on dans les quartiers de jeunes enseignants sans expérience et non pas l’élite ? >>> (faux problème, c'est comme çà pour beaucoup, les meilleures places se méritent, il faut prouver sur le terrain je vois pas en quoi est le problème)

Le Parisien

 

 

Pffiou...long le post, chapeau à ceux qui liront au bout.

çà fera pas avancer les choses mais au moins jme suis soulagé à déverser ma pensée sur ce sujet on ne peut plus d'actualité. Quand je dis qu'il ne sert à rien d'excuser l'inexcusable, je comprend où Lmarco veut en venir avec ses chiffres et en ressortant l'histoire de l'immigration en France, etc. C'est clair, net, précis, tu maîtrises bien le sujet.

 

Mais je te pose une question

Tu croises un gars qui te dit "sale fils de p*** de français !!". T'as 3 propositions, tu prends laquelle ??

1 - "Euhh ouais t'as raison, j'avoue..et puis la France, au fond, maintenant çà veut plus rien dire. Allez viens je vais te donner les moyens de réussir dans la vie car au fond j'suis un garçon sensible et ta haine me touche.

2 - Tu passes devant lui, sans un regard, l'évitant en te disant "pauvre mec, va bosser au lieu de rester planter là à rien faire"

3 - Tu t'arrêtes, tu engages la conversation, t'essaie de comprendre pourquoi il a cette haine. Et tu lui expliques que le respect c'est la 1ère des choses.

4 - Tu sautes de rage sur lui, tu le frappes et, gisant au sol, tu l'achèves

 

Moi perso je prend la 3, en étant a peu près sûr de me manger un pain ! Mais au moins j'aurai tenté ! Par contre quand je lis les journaux, quand j'écoute les médias en général, tous ou presque se dirigeraient vers la 1ère proposition et c'est pas un cliché que je fait là. On se met à genoux car on a peur de ceux qui font leur loi dans la cité, avec eux faut rien dire sous peine d'être traité de raciste et c'est çà qui me soule alors que les premiers racistes ce sont eux !! On a pas de couilles en France !! Et c'est pas les discours gauchistes qui vont arranger tout çà, car trop de social à mon goût çà n'est pas la solution (Je salue quand même Ségolène Royal qui a évoqué les problèmes liés à la sécurité des gens en cas d'évacuation de stade, tout en admettant que le gouvernement a eu raison de vite réagir)

 

J'suis patriote ? oui

Jsuis raciste ? non

J'aime pas les racailles ? oui

 

J'ai tout dit dans mon post, sur ce j'vais me coucher. Je conclue en disant que je respecte les avis de tout le monde, même si certains posts m'ont fait bondir. De toute façon on peut pas s'entendre sur tout et n'importe quoi, heureusement sinon on se ferait bien chier. Mais bon je crois que ce débat pourrait durer jusqu'à la nuit des temps...

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...