Jump to content

Recommended Posts

Pour avoir fait un tour sur les forums de Troyes, Ajaccio et Clermont, si les championnats ne devaient pas reprendre (ce qui parait de plus en plus plausible,) ils ne seraient pas choqués outre mesure que les classements soient figés ou que le classement pris en compte soit celui de la fin de la phase aller (alors que ce seraient les premiers lésés).

Share this post


Link to post
Share on other sites

LIGUE 2 – UN AVOCAT SPÉCIALISÉ EN DROIT DU SPORT ÉVOQUE LE « VIDE JURIDIQUE », ET ESTIME QU’UN CLASSEMENT DÉFINITIF APRÈS 28 JOURNÉES SERAIT POSSIBLE

Pour le moment, l’issue de la saison 2019-2020 de Ligue 2 est bien difficile à anticiper. Est-ce que le championnat pourra reprendre et aller à son terme ? C’est le souhait des dirigeants de la LFP, comme l’ont indiqué la présidente Nathalie Boy de la Tour et le directeur général Didier Quillot. Est-ce que le championnat sera annulé, comme souhaité par Jean-Michel Aulas ? Cette hypothèse est vivement critiquée. Enfin, est-ce que le gel des positions après 28 journées disputées pourrait s’appliquer et donc livrer les verdicts de la saison ? Maître Sevan Karian, avocat spécialisé en droit du sport, explique dans L’Équipe que juridiquement, cette solution pourrait être appliquée.

A lire aussi >> La colère de Jean-Louis Leca envers Jean-Michel Aulas : « Pour son propre intérêt, on est prêt à chier sur les autres »

« Nous sommes face à un vide juridique.L’article 519 du Règlement des compétitions prévoit que ces règles d’accession et relégation s’appliquent “à l’issue de la dernière journée de championnat”. Mais il n’y a pas de définition claire de ce qu’est “la dernière journée” (…). Au vu des circonstances actuelles, et le terme “dernière journée” n’étant pas clairement défini, on pourrait considérer que la dernière journée est effectivement celle qui a été jouée par toutes les équipes (la 27e en L1, la 28e en L2). Et le classement actuel serait le classement final. Vu le stade avancé du championnat, cela me paraîtrait en tout cas plus logique qu’une annulation totale. »

 

@maligue2

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.bfmtv.com/sante/le-coronavirus-touchera-probablement-la-moitie-des-francais-selon-blanquer-1875194.html                   donc on laisse de quoi contaminés les Français 61 Millions d'habitants, on prend 2/100 de létalité  800000 morts, on arrivera pas à ce chiffre mais de là un prévisionnel de reprise de championnat, ça risque de prendre du temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, LeTarnais a dit :

https://www.bfmtv.com/sante/le-coronavirus-touchera-probablement-la-moitie-des-francais-selon-blanquer-1875194.html                   donc on laisse de quoi contaminés les Français 61 Millions d'habitants, on prend 2/100 de létalité  800000 morts, on arrivera pas à ce chiffre mais de là un prévisionnel de reprise de championnat, ça risque de prendre du temps.

Le Covid-19 sera-t-il au XXIe siècle ce que la grippe espagnole a été au XXe siècle ? C’est en tout cas le scénario le plus alarmiste sur lequel a travaillé le conseil scientifique, ce groupe de dix experts mis en place mercredi 11 mars à la demande du président de la République « pour éclairer la décision publique ». Selon ces modélisations confidentielles, dont Le Monde a eu connaissance, l’épidémie de Covid-19 pourrait provoquer en France, en l’absence de toute mesure de prévention ou d’endiguement, jusqu’à 300 000 à 500 000 morts. Précision extrêmement importante : ce scénario a été calculé en retenant les hypothèses de transmissibilité et de mortalité probables les plus élevées, et ce en l’absence des mesures radicales de prévention et d’éloignement social qui viennent d’être prises. Dans ce cas de figure, entre 30 000 et 100 000 lits de soins intensifs seraient nécessaires pour accueillir les patients au pic de l’épidémie.

Cette modélisation a été réalisée par l’épidémiologiste Neil Ferguson, de l’Imperial College à Londres. Son équipe a été sollicitée par plusieurs gouvernements européens pour établir différents scénarios de progression de l’épidémie. Elle s’appuie sur l’analyse de différentes pandémies grippales, et l’évaluation de différentes interventions possibles pour endiguer la propagation d’un virus, comme la fermeture des écoles, la mise en quarantaine des personnes infectées, ou encore la fermeture des frontières.

 

Les résultats pour la France ont été présentés jeudi 12 mars à l’Elysée. Quelques heures avant que le président ne prenne solennellement la parole devant les Français pour expliquer « l’urgence » de la situation. Il existe des incertitudes quant aux hypothèses retenues et au comportement du virus – pourcentage d’asymptomatiques, transmissibilité, impact des mesures de quarantaine – mais « même en divisant par 2, 3 ou 4, c’est une situation très sérieuse », insiste Simon Cauchemez, l’épidémiologiste de l’Institut Pasteur qui a présenté ces modélisations. « S’il y a une situation où je serais heureux que les modèles se trompent c’est celle-là », ajoute le scientifique en insistant sur le fait que les observations de terrain coïncident avec les prédictions du modèle, et ont tout autant concouru au processus de décision

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après avoir demandé l'annulation du championnat, Aulas demande cette fois à ce que le classement des 5 dernières saisons combinées soit pris en compte pour déterminer les place européennes. Et devinez à quelle place serait l'OL dans ce classement ? 2ème :4:

Edited by DamieN62

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, DamieN62 a dit :

Après avoir demandé l'annulation du championnat, Aulas demande cette fois à ce que le classement des 5 dernières saisons combinées soit pris en compte pour déterminer les place européennes. Et devinez à quelle place serait l'OL dans ce classement ? 2ème :4:

Ce mec est juste un gros crevard...😂

Share this post


Link to post
Share on other sites

23h35 : Un tiers des effectifs positifs au Valence CF, pas de cas grave

Ce chiffre illustre la vitesse à laquelle le virus peut se propager. Le Valence CF, premier club espagnol touché par des cas de coronavirus, révèle lundi soir que 35 % de ses effectifs ont été testés positifs, même si aucun cas grave n’est à déplorer.

Selon le club, la contagion se serait produite lors du voyage à Milan, « une zone confirmée comme étant à haut risque par les autorités italiennes quelques jours plus tard », à l’occasion du match aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions contre l’Atalanta le 19 février (perdu 4-1).

« Malgré les mesures strictes adoptées par le club » après ce match, « les derniers résultats (des analyses,) montrent que l’exposition inhérente au match a entraîné environ 35 % de cas positifs » parmi les joueurs et les entraîneurs, indique le club dans un communiqué diffusé sur son site internet.

« Tous sont des cas asymptomatiques et sont chez eux avec un suivi médical et des mesures d’isolement, exécutant normalement leur plan de travail prévu », a-t-il ajouté.

Dimanche, le club avait annoncé que « cinq membres de l’encadrement et joueurs de l’équipe première » avaient été diagnostiqués positifs au nouveau coronavirus, dont son défenseur argentin Ezequiel Garay.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La question est : qui fixe les nouvelles règles ?

 

- L'UEFA, sui dira aux championnats "vous faites tous comme ça et pas autrement ? "

 

- L'UEFA mais au cas par cas (stupide) ? 

 

- les Fédérations? 

 

- les Ligues nationales ? 

 

- les instances nationales + les clubs pros? 

 

- les annonceurs ont-ils un droit de vote ? 

 

- On fait un référendum avec tout ce beau petit monde ? 

 

 

 

Si solution il y a, j'espère que ça sera pour tous les championnats la même chose. On peut pas remettre en cause l'équité pour que chacun fasse à sa manière. L'objectif est de décider entre autres les qualifiés pour les compétitions européennes. Donc si on veut respecter l'équité pour les championnats il faut aussi la respecter pour les compétitions européennes à venir, et donc décider d'une fin de championnat commune à tous les pays concernés. 

 

Si on finit le championnat en France, finissons le en Italie. Si la PL gèle le classement à la dernière journée jouer, la L1 doit en faire autant. 

 

Je pense qu'on essaiera de reprendre en mai, à huis clos, tous les 2 ou 3 jours. 

 

Si pas possible, on gélera les classements à la dernière journée jouée par toutes les équipes. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Le SOS économique des clubs après la suspension des compétitions
La situation des clubs professionnels, aux recettes en berne, va sérieusement se compliquer. Surtout si les compétitions ne reprennent finalement pas.
 
La totale. Billetterie, sponsoring, droits télé et même transferts. Tous les revenus des clubs sont ou risquent d'être affectés par la suspension des Championnats, annoncée vendredi par la Ligue, et celle des Coupes d'Europe, que l'UEFA devrait confirmer ce mardi en même temps que le report de l'Euro (prévu du 12 juin au 12 juillet) en 2021.

Cette dernière décision doit laisser le temps aux compétitions de clubs de boucler leur calendrier d'ici à la fin juin, si la situation sanitaire le permet. Si...

« Ce qui complique l'évaluation de l'impact économique, c'est l'absence de lisibilité, expose Marie-Hélène Patry, déléguée générale de Première Ligue, le syndicat de clubs majoritaire en Ligue 1. Personne n'est capable de dire où on en sera avec la pandémie dans un mois et demi. Les Championnats auront-ils repris ? Va-t-on réussir à tout caser, Coupes d'Europe comprises, d'ici au 30 juin ? Cela paraît difficile. »

La crise a commencé à montrer ses effets dès ce premier week-end sans foot : un manque à gagner en billetterie, recettes « jour de match » (buvettes, restauration, merchandising) et « hospitalités » (loges et places VIP). La perte à ce seul poste est estimée à plus de 20 millions d'euros pour 4 journées d'arrêt en Ligue 1 mais c'est le scénario le plus « soft ».

Tout l'écosystème touché
Lundi soir, Première Ligue chiffrait à plusieurs centaines de millions d'euros le coût d'un arrêt définitif de la Ligue 1 mais insistait, comme les autres acteurs, sur la nécessité de finir les Championnats nationaux, même tardivement. « Si les Championnats ne vont pas au bout, les clubs entreront dans une logique de compensation des prestations qu'ils n'auront pas assumées vis-à-vis des diffuseurs mais aussi des partenaires et des abonnés, détaille Virgile Caillet, directeur général d'Union Sport & Cycle, première organisation professionnelle de la filière sport et loisirs. La pire situation économique pour eux. »

« Certains clubs vont souffrir » Nicolas Blanc, fondateur du cabinet Sport Value 

Mais c'est tout l'écosystème du foot pro, à commencer par les prestataires les jours de match, qui risquerait de tousser. Ils sont par exemple une cinquantaine au Parc des Princes et emploient près de trois mille personnes. Des PME (sécurité, nettoyage, restauration, accueil...) qui peuvent supporter un report de quelques semaines mais qui pourraient mourir d'une saison tronquée.

La liste des recettes qui s'évaporent s'allonge au fil de l'évolution de la crise sanitaire. Le passage au stade 3 du dispositif de gestion de l'épidémie, samedi à minuit, a conduit les clubs à fermer leurs boutiques officielles en ville. Une partie des ventes va se reporter sur Internet mais sans garantie de compenser le chiffre d'affaires réalisé les jours de match, même si le Championnat reprend.

« En mai et juin, les supporters touchés par le chômage partiel en mars et avril disposeraient d'un moindre pouvoir d'achat et certains auraient à cette époque de l'année d'autres priorités pour leurs dépenses de loisirs », anticipe Patry.

Parmi les activités « non indispensables » concernées par les fermetures décrétées par le gouvernement jusqu'au 15 avril, figurent également les « expériences » proposées par les clubs. Le Musée des Verts a dû baisser rideau dimanche, à Saint-Étienne. Dès vendredi, Lyon avait suspendu toutes ses offres (OL Musée, visite du Groupama Stadium, galerie d'art urbain) et s'était engagé à rembourser les billets.

Et la liste n'est pas terminée. Certains contrats de sponsoring liés à une exposition dans les stades ne sont activés que si les matches sont diffusés. L'Euro constitue une vitrine à même d'augmenter la valeur des contrats des joueurs qui y brillent, son report probable va donc priver les clubs vendeurs d'une chance de faire monter les enchères cet été pour leurs internationaux.

« Certains clubs vont souffrir », résume Nicolas Blanc, fondateur du cabinet Sport Value, un courtier spécialisé dans le financement du sport. Pour passer ce cap, pourraient-ils emprunter ? « Il est compliqué de financer par l'emprunt des périodes exceptionnelles avec peu de visibilité, comme c'est le cas actuellement », avertit le financier. « Mon téléphone a sonné, poursuit-il, mais c'était plutôt des banques déjà engagées (par des prêts aux clubs) qui souhaitaient savoir si elles devaient s'inquiéter (pour leurs remboursements). »

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand on lit ça, on se rend bien compte que l'on a tout intérêt à pouvoir terminer les championnats pour la pérennité de beaucoup de clubs. Mais quand on voit le manque de civisme de beaucoup de monde, pas sûr que l'on sorte rapidement de cette crise qui est d'abord sanitaire et qui sera par la suite économique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça va être chaud quand même de finir.

imaginons une reprise du championnat le 1er juin, ça fait 1 match tous 3 jours en moyenne jusque la fin du mois. Parfois 2 ou 4j en fonction dès programmations.

Sans compter, que ça sous entends une reprise de l’entraînement autour du 15-20 maxi.

Je vois mal aujourd’hui, vu l’évolution, comment le championnat pourrait reprendre avant le 15 juin, voire 1er juillet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ´l’ai déjà dit, mais pour moi personne ne rejouera... vs vs voyez aller au stade après cette crise, après tous ces décès? 
genre 15 jours après la crise, hop on recommence! Non, de la décence et le temps du deuil...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous, 

Inutile de débattre de la date de reprise du championnat, de la possibilité de finir ou non pour le 30 juin, où des conséquences économiques pour les clubs si on ne va pas au bout des compétitions et donc de la nécessité d'aller au bout. Le championnat est terminé et ne reprendra pas. 

Je travaille en milieu hospitalier, dans un hôpital qui est en première ligne pour la prise en charge des patients infectés par le Sars-Cov-2, et qui le sera encore plus dans les prochaines semaines. Soyons clairs, on nous promet l'enfer... Et une accéleration de l'épidémie et donc de l'augmentation des patients à prendre en charge est attendue dès la fin de semaine où pour ce WE. L'hôpital s'est complètement ré-organisé et franchement, pour l'avoir observé de mes propres yeux, l'ensemble des corps de métier de l'hôpital qui se mobilise, c'est beau. Mais la crainte d'être rapidement débordé est forte. 

On a un exécutif qui n'a pas pris la mesure de l'ampleur de la crise sanitaire à venir, qui n'a fait preuve d'aucune anticipation (la galère au quotidien pour obtenir des masques ou des SHA vous n'imaginez pas...), et qui manque clairement de fermeté. Le confinement mis en place est une blague et n'est déjà pas où peu respecté. Je ne compte plus les gens qui se promènent en groupe dehors, quand c'est pas carrément les voisins qui improvisent une soirée "karaoké" entre amis à 23h (oui oui c'est arrivé dans ma résidence). J'hallucine complètement du trafic routier au moment même où je vous écris (j'habite à proximité d'une 2x2 voies à Lille) et je n'ai toujours pas "subi" le moindre contrôle policier alors que je continue de me déplacer tous les jours pour aller à l'hôpital. Aujourd'hui, l'île-de-France est devenu le plus gros foyer de contamination du virus dans le pays. Vous avez tous vu comme moi ces images de parisiens fuyant la capitale peu avant l'annonce du confinement, partant vers leurs résidences secondaires en province, après s'être enjaillé une dernière fois dans les bars le samedi soir puis dans les parcs le lendemain, et se comportant sur place comme s'ils étaient en vacances (cf. ce qui a pu être rapporté en Bretagne, où du côté de l'île de Ré)... En terme de diffusion du virus, ça va piqûer... Je ne jette pas l'opprobe qu'aux parisiens, on a pu observer d'autres comportements inconséquents un peu partout, à commencer dans ma ville, ici à Lille. En même temps, on a un président qui a tenu un discours mollasson lundi soir, et qui exhorte aujourd'hui les entreprises à maintenir autant que possible leur activité, où encore une ministre du travail qui passe "un coup de gueule" à ces entreprises de BTP qui ont interrompu leurs chantiers. Je ne préfère même pas revenir sur le maintien du premier tour des municipales. Alors que le seul discours qui devrait être tenu c'est que tout ce qui n'est pas indispensable à la résolution de la crise actuelle DOIT s'arrêter. IMMEDIATEMENT. 

Malheureusement, il va falloir que les gens soient directement touchés pour réagir, qu'on leur annonce que concrètement, on va pas réanimer leur père, leur mère, leur frère, leur sœur, leur époux, parce qu'on manque de respirateur et que donc on va les laisser s'étouffer et mourir. Oui parce que c'est comme ça que l'on décède du Sars-Cov-2. À ce moment là, il sera trop tard et on partira pour plusieurs jours/semaines où on battera chaque jour notre record de morts quotidien. Comme en Italie. 

Alors les joueurs sont eux aussi confinés et ceux ayant été contaminés ne le seront plus dans quelques jours. On pourrait imaginer une reprise du championnat à huis-clos, dans un peu plus d'un mois. Mais on risque de compter nos morts à ce moment là et ne pas trop avoir la tête au foot. 

Alors on va espérer que les prévisions soient trop pessimistes, on va espérer que les mesures de confinement mises en place, même trop peu stricts et pas assez respectés à mon goût soient suffisantes, et qu'elles n'ont pas été prises trop tard. On va espérer que l'hôpital puisse faire face. On va espérer tout ça très fort. Mais c'est pas la tendance pour le moment. 

En attendant, prenez soin de vous, de vos proches et surtout restez chez vous. 

 

Edited by Venecia

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Graët 🤦

 
Le Graët veut prolonger la L1 jusqu'en juillet
Face à l'incertitude concernant la fin de saison du championnat de France, Noël Le Graët veut prendre les choses en main et fixer dès à présent une date butoir. Le président de la FFF veut terminer l'exercice 2019-2020 en juillet.

Le football est en pause, mais jusqu'à quand ? Impossible de donner une réponse précise à l'heure actuelle, compte tenu de l'incapacité à prévoir l'évolution de l'épidémie de coronavirus, mais les dirigeants tentent d'anticiper une date de reprise des championnats et imaginent comment procéder pour terminer la saison. En France, c'est Noël Le Graët qui veut prendre les commandes.

Une fin de saison le 15 ou 20 juillet

Dans une interview accordée à L'Equipe ce jeudi, le président de la Fédération française de football estime que la Ligue 1 ne pourra pas se terminer avant le 30 juin, comme le préconise l'UEFA. «Très franchement, je ne vois pas comment on terminerait le championnat fin juin, avec les matchs de l'équipe de France et la Ligue des Champions» , confie Le Graët. Ce dernier souhaite donc fixer dès à présent une date butoir pour la fin du championnat.

Le patron de la 3F estime que «pour ne pas mettre de stress à tout le monde, il faut déclarer aujourd'hui, de façon officielle, que l'on joue le maximum de matchs, en faisant attention à la santé des joueurs et on termine la saison le 15 ou 20 juillet» . «En se laissant quinze ou vingt jours de plus, on passe cool, sans problème» , assure-t-il. Le Graët va donc adresser rapidement un courrier à l'UEFA pour soumettre sa proposition.

Les joueurs en fin de contrat joueront-ils le jeu ?

Quid des joueurs en fin de contrat le 30 juin prochain ? «Je pense que les joueurs sont assez sages pour jouer quinze jours de plus, glisse le président de la 3F. Et ceux qui ne voudront pas ne joueront pas... J'en ai parlé avec Philippe Piat (le coprésident de l'UNFP), il n'était pas loin d'être d'accord.» Une solution serait de reconduire les contrats d'un mois dans les mêmes conditions. «Ce serait une décision politique qui ne me semble pas impossible à mettre en oeuvre» , expliquait Piat à L'Equipe cette semaine.

Terminer le championnat en juillet entraînera également des modifications pour le calendrier de la saison prochaine. Ce n'est pas un problème, selon Le Graët. «Les vacances auront lieu en août. Et on reprendra la saison prochaine fin août ou début septembre. Qu'est-ce que ça peut faire ? On aura le temps d'affiner le calendrier pour la saison prochaine.» L'idée se tient. Encore faut-il que le football puisse reprendre avant les mois de juin et juillet.

Edited by Adjo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beaucoup de gens continuent de vivre dans le déni, malheureusement. J'ai l'impression qu'il faudrait presque le décès d'une star pour que les choses bougent vraiment. Aujourd'hui, tout ce qu'on peut faire, c'est croiser les doigts pour que les prédictions soient moins pires que prévues et remplir notre part en restant chez soi, mais pour le premier point c'est loin d'être gagné vu le comportement de certains.

Aussi, j'espère que ces quelques mois conduiront à une prise de conscience globale qui changera notre façon de vivre, mais j'ai le sentiment que le jour où le confinement sera levé, on fera la même chose qu'avant et on oubliera tout alors qu'il y a pourtant tellement de leçons à tirer de tout ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai aussi des proches dans le monde hospitalier du côté de Lyon et oui ça va être catastrophique. Et mon frère l'a certainement, certes symptôme peu important. Mais il est certainement contaminé pour avoir bosser aux contact de gens malade sans masque. 

Il faudrait des images choc pour faire prendre conscience de la réalité. 

En Italie une vidéo d'une église en Italie avec pas moins de 20 cercueils.. La on. Voit la réalité où des chiffres. Que j'ai vu hier et ça faut le montrer au 20h.

Je vous invite aller sur Facebook, ou brut diffuse les déclarations d'un jeune italien qui edt en réanimation qui lutte pour sa vie. 

Explique qu'il a été insouciant, et son père est mort et il culpabilise car c'edt certainement lui qui l'a contaminé. 

Il faut une quarantaine point. Juste un membre du ménage qui peut aller faire des courses de 9h à 18h...et couvre feu ensuite comme en Asie. 

Le comportement de certain est révoltant.. Des parisiens qui viennent en région pour prendre l'air, pas compris que se sont pas des vacances. 

Quand au foot. Pour moi ça ne repartira pas. La Chine a été en quarantaine strict pendant 2 mois. La vie reprend son court mais le masque est obligatoire et certain évènement sportif ne reprendront pas avant mi voir fin avril. Soit 3 mois total d'inactivité. 

Et comme il a été dit. On va reprendre les matchs alors qu'on aura 2000 ou 3000 morts ?? 

 

Edited by lensois34

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...