Jump to content

Recommended Posts

Watford : Deeney refuse de reprendre

Depuis ce mardi, les entraînements en petits groupes sont autorisés en Angleterre. Déjà opposé à la reprise du football en raison de la pandémie de coronavirus, comme il l'avait fait savoir récemment dans le Guardian (voir la brève du samedi 16/05), Troy Deeney (31 ans, 18 matchs et 6 buts en Premier League cette saison) refuse de reprendre l'entraînement. L'attaquant de Watford justifie sa position en évoquant les problèmes de santé de son enfant.

 

"Mon fils a 5 mois et il a des difficultés respiratoires. Je ne veux pas rentrer à la maison et le mettre en danger", a expliqué le capitaine des Hornets dans un podcast sportif. "On va être testés et on sera dans un environnement très sûr, mais il suffit d'une seule personne (contaminée) dans le groupe. Je ne veux pas ramener ça à la maison", poursuit-il. Avant de donner un exemple d'incohérence.

 

"Je ne pourrai pas aller chez le coiffeur avant mi-juillet mais je peux m’entasser avec 19 personnes dans une surface de réparation pour disputer un ballon aérien ? Je ne vois pas comment ça peut marcher", glisse Deeney

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu le  flou du déconfinement anglais et même britannique, il est difficile là encore de croire que cela change grand chose sur le plan sanitaire de finir la saison actuelle courant juin voire en juillet, plutôt qu'arrêter pour reprendre le championnat en août. C'est pas un ou deux mois qui effaceront le virus de la surface des îles britanniques malheureusement. Il va falloir que certaines personnes commencent à se poser des questions moins courtermistes et s'interrogent sur la place du football dans un mode déconfiné où tous types de virus peuvent survenir, le tout dans un contexte socio-économique et environnemental au bord de l'effondrement. Mais bon, demander au footeux du coin d'aller plus loin et de remettre en cause sa capacité à acheter une Aston Martin par saison en repensant complètement toute une industrie, son business model, ses tenants et aboutissants...

Edited by Lmarco

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mise à jour (37/55 fédérations)

Reprise officielle (23 pays) :
- Espagne (1er pays au coefficient UEFA) -
 8 juin
- Allemagne (3e) *
- Portugal (6e) - 4 juin
- Russie (7e) - 21 juin
- Ukraine (10e) - 30 mai
- Turquie (11e) - 12 juin
- Autriche (12e) - 2 juin

- Danemark (13e) - 28 mai
- République Tchèque (15e) *
- Serbie (19e) - 30 mai
- Croatie (20e) - 6 juin
- Norvège (22e) - 16 juin
- Israël (23e) - 30 mai
- Biélorussie (25e) *
- Azerbaïdjan (26e) - 23 mai
- Bulgarie (27e) - 5 juin
- Pologne (29e) - 29 mai
- Slovénie (32e) - 5 juin
- Hongrie (33e) *
- Arménie (36e) *

- Finlande (43e) - 1er juillet
- Estonie (51e) *
- Iles Féroé (53e) *

En négociation (6 pays) :
- Angleterre (2e) - 19 juin
- Italie (4e) - 13 ou 20 juin
- Grèce (17e) - 6 juin
- Suisse (18e) - 20 juin
- Suède (21e) - Début de la saison 2020 décalé du 4 avril au 14 juin
- Roumanie (28e) - 27 mai

Arrêt officiel (8 pays) :
- France (5e)
- Belgique (8e)
- Pays-Bas (9e)
- Ecosse (14e)
- Chypre (16e)
- Luxembourg (34e)
- Pays de Galles (47e)
- Gibraltar (49e)

* Championnat déjà relancé

Edited by Lmarco

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si les deux dernières catégories venaient à fusionner, on serait pratiquement en situation de 50/50. Et il n'est pas dit que ceux dont la reprise a été annoncé puissent aller jusqu'au bout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, DamieN62 a dit :

Si les deux dernières catégories venaient à fusionner, on serait pratiquement en situation de 50/50. Et il n'est pas dit que ceux dont la reprise a été annoncé puissent aller jusqu'au bout.

Et il est à noter que pas mal des pays de la 1ere liste sont plus épargnées par le covid. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, manico a dit :

Avec tout ça, ça va être un beau merdier la période de mercato.

sans compter la nouvelle saison, on est fin mai et aucun calendrier d'annoncé...

A force de ne rien uniformiser en europe et retardé sans cesse pour essayer de finir des championnats ou LDC, la saison suivante est déjà impactée et sachant qu'il y a l'euro à la fin... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, eagle a dit :

sans compter la nouvelle saison, on est fin mai et aucun calendrier d'annoncé...

A force de ne rien uniformiser en europe et retardé sans cesse pour essayer de finir des championnats ou LDC, la saison suivante est déjà impactée et sachant qu'il y a l'euro à la fin... 

 

 

L'talie se donne jusqu'au 20 aout pour le championnat et le 31 aout pour la coupe. Voilà le sacré merdier pour la saison prochaine qui ne pourra pas commencer avant mi septembre (et devra obligatoirement se terminer mi mai car il y a l'euro 2020 en juin 2021. )

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, vince a dit :

Ts les jours, les dates dont repoussées...

https://www.eurosport.fr/football/serie-a/2019-2020/italie-serie-a-les-trois-premieres-divisions-vont-se-poursuivre-deadline-le-20-aout_sto7754039/story.shtml

 

SERIE A - Réuni ce mercredi, le Conseil fédéral de la Fédération italienne de football (FIGC) a acté plusieurs grandes décisions en vue d'une possible reprise de la saison. Cette dernière devra se terminer au maximum le 31 août, soit à la veille du début officiel de la suivante.

 

🤣

Tu termines la saison, le lendemain tu dois rejouer pour la nouvelle :24:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Fredo_PL a dit :

Ils peuvent décider ce qu'ils veulent, c'est le gouvernement italien qui va décider au final, je pense que la date du 28 mai a été évoquée...

Oui oui, mais bon je pense qu'en Italie à part si la semaine pro ça redevient une bombe à cause du déconfinement, la date sera celle du 20 juin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La LFP a pris connaissance avec satisfaction du rejet des recours introduits par l’Olympique Lyonnais, l’Amiens SC et le Toulouse FC devant le juge des référés du tribunal administratif de Paris.

Celui-ci a logiquement retenu, par trois ordonnances rendues ce vendredi après-midi, que les décisions de portée générale prises par le Conseil d’administration de la Ligue le 30 avril dernier ne pouvaient être contestées que devant le Conseil d’État, qui est compétent pour connaître des actes de nature réglementaire pris par les autorités à compétence nationale telles que la LFP.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coronavirus : reprise des Championnats tchèque, hongrois et arménien

Interrompus comme la plupart des autres compétitions par la pandémie de Covid-19, les Championnats de République tchèque, de Hongrie et d'Arménie reprennent samedi.

Le 29 février, lorsque l'arbitre et le délégué ont décidé de reporter la rencontre entre Teplice et le Slovan Liberec en raison d'un terrain rendu impraticable par la fonte de la neige, aucun des témoins présents ne pouvait imaginer que, près de trois mois plus tard, ce même affrontement entre deux équipes habituées au ventre mou du Championnat tchèque susciterait un tel intérêt. C'est pourtant par ce match en retard disputé dans le nord de la Bohême, tout près de l'Allemagne (au sud de Dresde), que le Championnat tchèque va reprendre ses droits, samedi (18 heures).

Une reprise à huis clos et dans le plus grand respect des mesures d'hygiène. Mais, dans un pays qui a été l'un des tout premiers en Europe à fermer ses frontières et où le port du masque a été rendu obligatoire par le gouvernement dès la mi-mars, y compris pour les activités physiques en plein air, qui sont restées autorisées même au plus fort du confinement, ce retour sur les pelouses peut ressembler, pour les amateurs de sport, à un aboutissement symbolique de la gestion d'une situation sanitaire souvent citée en exemple. Une situation que, dès la mi-avril, le ministre de la Santé s'était félicité d'avoir « sous contrôle ».

En cette fin de semaine, alors que le processus de déconfinement entre dans sa dernière phase, le pays ne compte officiellement qu'environ trois cents décès causés par le nouveau coronavirus, pour une population de 10,5 millions d'habitants. Du coup, la Ligue tchèque, attentive aussi aux menaces de l'UEFA, n'a jamais véritablement envisagé d'arrêter la saison en cours.

Les 16 autres clubs de l'élite disputeront la première des 6 journées restantes de la saison mardi et mercredi - avec notamment un choc entre le Sparta Prague (seulement 9e) et Viktoria Plzen (2e) -, avant la tenue des 5 journées supplémentaires de play-offs et un baisser de rideau prévu pour la mi-juillet. Leader avec 8 points d'avance avant l'interruption, le Slavia Prague peut envisager de fêter son second titre d'affilée dans un stade qui sonnera un peu moins creux, puisque les rassemblements de 500 puis de 1 000 personnes seront autorisés à compter, respectivement, des 8 et 22 juin.

Ce redémarrage presque à froid, après une reprise de l'entraînement par petits groupes restreints le 20 avril, ne se passe pas sans complications. Cette semaine, deux joueurs de Mlada Boleslav et du Slavia, deux équipes dont le hasard veut qu'elles se retrouveront mardi, ont été testés positifs au Covid-19. Ces contaminations, suivies de nouveaux tests pour l'ensemble de l'effectif et des salariés des clubs, n'entraveront par conséquent pas la reprise de la compétition.

Une reprise déjà effective en Estonie depuis mardi et qui s'effectue également samedi en Hongrie (Championnat et Coupe) et en Arménie. Ce sera ensuite le cas du Danemark (jeudi), de la Pologne et de la Serbie (le 29 mai), de l'Ukraine (30 mai), puis de l'Autriche (2 juin), du Portugal (3 juin) et de la Croatie (5 juin), autant de pays relativement épargnés par la crise du coronavirus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, fredo a dit :

Ouai. On ne se voit pas trop vite en Ligue 1? 

Pas du tout, c'est sûr à 100%.

Le championnat ne reprendra pas. C'est impossible. 

Aulas espère des thunes, rien de plus. 

Au pire le changement majeur qu'il pourrait y avoir, c'est un championnat à 22, et encore là c'est quasi impossible. 

Sois serein, Lens est en L1. 

Par contre, rien ne dit que la saison va commencer en août, il se pourrait que ça soit à huis clos pendant de longs mois,et ça c'est dommage ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le tribunal administratif a en plus décidé qu il n'était pas compétent pour tranchée. 

Il ne reste que le conseil d'état. 

Lens est en ligue 1.la seule chose qui peut changer. Un championnat à 22.mais le graet est contre. 

Et puis si ça suffisait pas. Un club comme Bordeaux est pas bien sûr le plan financier. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

bin justement, c est le conseil d etat qui nous avait autorisé a monter sous mamadov il me semble!!!

 

pour moi on sera en ligue1 quand je verrai le 1er coup d envoi de la saison! depuis 10 ans on a eu la scoumoune...............

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...