Jump to content
Lmarco

[7e journée] Lens-Châteauroux

Recommended Posts

Lens reçoit Châteauroux à Bollaert dans une semaine, le lundi 16 septembre à 20h45.

Les enjeux
Actuellement 19e avec deux points, Châteauroux n'a inscrit aucun but en six journées et espère donc ouvrir son compteur buts. Lens devra se relancer après trois matchs sans victoire.

Les effectifs
Dans la dernière ligne droite du mercato, Lens a bouleversé son secteur offensif (départs de Gomis et Chouiar pour l'arrivée de Keita), plutôt performant sur le plan statistique (3e attaque de L2) mais relativement inexistant dans le jeu. Châteauroux a également décidé de prioriser l'attaque avec la licence enfin validée de Philippe Keny (recruté à Tours et disposant d'une licence amateur, il avait joué quelques matchs de National et inscrit deux buts) et surtout le recrutement de Goncalves en provenance de Toulon (meilleur joueur de N2 en 2017-2018, il évoluait encore en PHR courant 2017 pour un problème de licence).

Le mercato estival aura dépouillé Châteauroux de nombreux cadres avec la retraite d'Angoula, plusieurs départs (Bourillon, Mandanne, Barthelme, Sissako, Yamga, Tounkara) et le retour de prêt de Livolant à Sochaux. Sidy Sarr a également été vendu. De nombreux mouvements dans le sens des arrivées avec principalement Mulumba et Grange au milieu, l'expérimenté Cordoval en défense, et de nombreux jeunes (Ghezali prêté par l'ASSE, Marega du Cercle Bruges, Tormin de Monaco et Jung de Reims).  

Alhadur sera de retour de suspension contre Lens. Blessé au tendon d'achille en avril, Fofana a fait son retour en réserve ce week-end. Il faut noter que Boukari s'est fait les croisés en juillet et il pourrait s'agir de la fin de sa carrière.

La feuille de match de Châteauroux face à Troyes :
Pillot – Cordoval, Sanganté, Mboné (cap.), Opéri – Mulumba, Vanbaleghem (Marega, 58e) – Leroy (Tormin, 72e), Grange, Chouaref – Jung (Hassan, 58e)

L'historique
Seulement neuf rencontres entre les deux équipes à Bollaert, pour six victoires de Lens et trois défaites. Châteauroux l'avait notamment emporté 1-0 la saison passée en novembre, sur un but de Mandanne. Beaucoup se souviendront de la victoire de 1-0 de Lens en octobre 1997 avec un but de Ziani, en face il y avait notamment Ferdinand Coly et Stéphane Dalmat.

 

 

Edited by Lmarco

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après les résultats de ce soir, si Lorient ne gagne pas à Clermont demain, nous aurons la possibilité de revenir à 4pts du leader. Il y aurait alors 4pts entre le 1er et le 11ème après 7 journées. Par comparaison, c'était l'écart entre le 1er et le 2ème à ce stade la saison dernière avec Metz qui faisait un carton plein devant Lorient. J'espère que c'est le signe d'une saison indécise ou personne ne s'échappera vraiment.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je dirais même qu'il faut gagner avec la manière. T'es à domicile face un relégable qui n'a toujours pas marqué le moindre but, normalement il ne devrait pas y avoir photo sur le terrain, un peu comme le 5-0 contre le Gazélec la saison dernière. Bon, je ne dis pas qu'il faut gagner par 5 buts d'écarts, mais par 2 ou 3 serait le minimum. Même un 1-0 étriqué ne rassurerait pas forcément pour l'avenir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et un 3-0 te rassurerait ? Et what else? 

Ça ne garantirait rien pour autant pour la suite. On dira que l'adversaire était nul, ou si on gagne à l'arrache on dira que c'était nécessaire pour la confiance de gagner à nouveau et que maintenant on va pouvoir enchaîner. Et nouveau système et blablabla. 

Il faut gagner, et trouver surtout notre équipe type. Qui devra s'améliorer  match après match, avec les nouvelles recrues,  le nouveau schéma etc.. 

Je me m'attends pas à du beau sur des matchs consécutifs, je m'attends à en chier. Sauf que maintenant il faut en chier en gagnant. Vu le changement total de l'équipe la manière sera au mieux pour la deuxième partie de saison

Share this post


Link to post
Share on other sites

La saison dernière, quand on affrontait une équipe en difficulté en début de saison, on faisait respecter la hiérarchie. Il faut retrouver ce sentiment de supériorité quand on affronte ce genre d'équipe. Contre Grenoble, une autre équipe en difficulté et qui en plus n'a pas montré grand chose dans le jeu, on a été incapable de gagner et pire encore, on s'est fait dominer en fin de match.

Là, tout le monde s'attend à ce que Lens gagne sans trembler, donc faisons en sorte que ce soit le cas, ce qui serait déjà un progrès par rapport à Grenoble. Ça ne donnerait aucune certitude pour l'avenir mais au moins on éviterait de s'enfoncer un peu plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime bien les paroles de moukandjo depuis qu'il est arrivé. 

Il s'exprime bien déjà, et il a un discours volontaire et ambitieux et c'est rare.. 

Comme il dit, on respecte notre adversaire mais on a pas peur. 

Les résultats de ce soir sont pas mauvais, on joue une des équipes les plus faible.  Ça doit repartir. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Adjo a dit :

Je me m'attends pas à du beau sur des matchs consécutifs, je m'attends à en chier. Sauf que maintenant il faut en chier en gagnant. Vu le changement total de l'équipe la manière sera au mieux pour la deuxième partie de saison

La manière avec Montanier? Même en deuxième partie de saison, ça fait belle lurette que j'ai tiré une croix là-dessus et je ne pense pas prendre de gros risques en l'affirmant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le classement à ce stade est peu significatif mais ce qui importe c'est que sans victoires, Lens ne pourra guère avoir d'ambitions. Avec seulement deux victoires jusque là, il va falloir accélérer et profiter de ce calendrier ultra favorable de septembre (trois des cinq derniers) qui sera suivi d'un mois d'octobre assez accessible (hormis Auxerre, ce seront les actuels 14e et 17e).

Lens va jouer cinq des actuels sept derniers lors des deux prochains mois (ayant joué l'un des deux autres début septembre !), si ça n'est pas carton plein d'ici fin octobre ça pourrait coûter cher, surtout avec le calendrier de novembre/décembre qui fera affronter des équipes plus en forme, si elles maintiennent leur dynamique. A l'inverse, si ça enchaîne des victoires la remontée au classement se fera d'elle-même. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah bah Leca en terme tirs cadrés / buts ça doit être assez élevé! Je ne sais pas si on peut trouver le % d'arrets quelque part

J'ai trouvé celui de l'année dernière du moins le TOP 5 par la LFP il n'est pas dedans

Pourcentage d’arrêts*, le Top 5 :
1. Mamadou Samassa (500073.png ESTAC Troyes), 76,7 %
2. Quentin Westberg (1819-logo-auxerre-new.png AJ Auxerre), 76,1 %
3. Vincent Demarconnay (500568_new.png Paris FC), 72,2 %
4. Gautier Larsonneur (500024.png Stade Brestois 29), 70,5 %
5. Rémi Pillot (500098.png Châteauroux), 67,6 %
* au moins 10 matchs joués

Et si on regarde 3 de ces 5 équipes ont fini devant nous.....

Edited by lensmust

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas le sentiment qu'il nous a couté beaucoup de points la saison dernière mais il n'a pas été souvent déterminant non plus. Et cette saison il est reparti sur les mêmes bases. Un gardien banal de L2 quoi. Maintenant, je ne sais pas si Desprez ferait forcément mieux car il semble avoir pas mal de lacunes dans ses sorties, on l'a vu en amical à une ou deux reprises en coupe et également en réserve.

Sinon, je ne m'attendais pas à voir Clermont redescendre aussi bas après leur bon début de saison. Je les voyais plutôt dans la même position que Le Havre actuellement. On pourrait même leur passer devant en cas de victoire par 3 buts d'écarts.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, zedweb74 a dit :

J'ai pas maté d'ailleurs mais ça donne quoi notre vachoux il fait une bonne entame ? 

Son dernier match je sais pas mais avant il était plutôt resté sur ses perfs en barrages ^^"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article sur Mauricio dans La Nouvelle République :

Citation

A Lens, Mauricio file vers le haut

A peine quelques semaines après son arrivée, Tony Mauricio, meneur de jeu de poche et ancien de la Berri, fait déjà partie des cadres au RC Lens. Avec qui il brigue une montée en Ligue 1.

La statistique en dit long. Après six journées de championnat, Tony Mauricio (25 ans) a disputé six matchs, cinq en tant que titulaire et un comme remplaçant (1). En clair, il a déjà séduit l’entraîneur, Philippe Montanier, qui n’a pas hésité à lui confier des responsabilités. Il le rend bien à son coach puisqu’avec deux penaltys réussis, Tony Mauricio s’est montré décisif et partage le leadership des buteurs lensois en compagnie de Mounir Chouiar (2 buts également). Pourtant, l’ancien Castelroussin n’est arrivé que cet été au Racing, après un saut de puce puisqu’il évoluait depuis deux saisons à Valenciennes. Deux saisons à plus de trente matchs de Ligue 2 avec six et sept buts à son actif. Rien de vraiment étonnant donc à le voir faire partie des joueurs importants qui ont pour mission de ramener Lens en Ligue 1.

“J’espère découvrir la Ligue 1  la saison prochaine ”

Tony, qu’avez-vous éprouvé au moment où Lens vous a contacté ?

« Lens, c’est fantastique ! Par ses infrastructures, son personnel et ses supporters bien sûr, c’est un club qui n’a rien à faire en Ligue 2. Quand le contact a eu lieu, je n’ai pas hésité bien longtemps. Signer à Lens c’est une réelle fierté pour moi. Mais ce n’est absolument pas un aboutissement. Ce que je souhaite, c’est avoir un rôle pour aider le club à remonter et découvrir la Ligue 1 avec ce club. »

Lens est célèbre pour la fidélité de ses supporters, qui sont aussi exigeants. Est-ce une pression supplémentaire ?

« Les supporters ici, c’est de la folie. Ils sont 30.000 derrière nous à tous les matchs. Eux aussi veulent revoir leur équipe en Ligue 1. Alors oui, il y a de la pression mais elle est positive. Ils viennent là pour nous, pour nous faire réussir. On est dans le même bateau. »

Après un départ canon (deux victoires) en championnat et l’élimination de Troyes en Coupe de la Ligue, Lens semble caler (deux défaites consécutives et un nul à Grenoble) ?

« Il ne faut pas s’affoler, il y a eu beaucoup de nouveaux joueurs à l’intersaison, dont certains sont arrivés très tard. Il faut travailler pour peaufiner les automatismes. Il y a un effectif de grande qualité, on va trouver notre rythme. Lors de nos défaites, notamment à domicile contre Le Havre (1-3), on avait montré de belles choses pendant une heure avant de craquer lors des trente dernières minutes. »

Connaissiez-vous le coach, Philippe Montanier, qui vous utilise beaucoup ?

« De réputation seulement. Ça se passe très bien, il nous fait jouer dans un nouveau système, en 3-4-3. Moi j’évolue en soutien de l’attaquant, légèrement décalé sur un côté. C’est une place qui me convient, dans laquelle je suis à l’aise. »

En recevant Châteauroux, ce lundi, vous êtes dans l’obligation de gagner ?

« Si on veut s’accrocher au wagon de tête, c’est vrai qu’on a besoin des trois points. Mais la Berri va tout tenter pour nous faire déjouer. »

Vous avez joué à la Berri, racontez-nous cette période ?

« J’arrivais de Limoges où je suis né et où j’ai commencé le foot. J’ai intégré l’équipe réserve coachée par Dominique Bougras en 2013. La saison suivante (2014-2015), j’ai joué quelques matchs (7) en Ligue 2, c’était l’année de Pascal Gastien et Cédric Daury. A l’issue de cette saison, le club a été relégué en National. On m’a proposé un contrat pro, mais j’avais envie de voir ailleurs et je me suis engagé à Boulogne. »

A Valenciennes, vous avez retrouvé Sébastien Roudet que vous aviez fréquenté à Châteauroux.

« Oui, Sébastien, c’est le pro par excellence. J’ai écouté ses conseils, observé son fonctionnement. J’ai vraiment apprécié de le côtoyer. C’est le premier arrivé à chaque entraînement, le premier dans le travail physique. C’est dommage qu’il arrête sa carrière, je pense qu’il aurait pu rendre des services à bien des clubs. »

Deux saisons de National à Boulogne, deux de Ligue 2 à Valenciennes, maintenant Lens, vous appréciez le nord de la France…

« Il y a de bons clubs dans cette région et de la ferveur populaire. Moi, ça me permet de poursuivre ma progression de manière linéaire. Je le répète, j’espère passer un palier et aller en Ligue 1 dès la saison prochaine. »

(1) Il est rentré à la 35e minute à Clermont, inscrivant d’ailleurs le penalty du match nul pour son équipe

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le groupe de Châteauroux :EEgF5peWkAAducy?format=jpg&name=4096x409

 

Blessés : #Boukari, #Fofana. #Tormin.
Réathlétisation : #Diarra, #Ghezali.
Choix du coach : #Chevreuil, #Niang.
Non sélectionnable : #Keny.

Edited by Lmarco

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques cadres :

  • Cordoval, presque 200 matchs pro, la plupart en L2 et coupes
  • Alhadur, petite centaine de matchs pro
  • Mulumba, déjà 6 clubs en France et une centaine de matchs pro, quelques matchs de L1
  • Grange qui a passé les 250 matchs pro dont plus de 200 en L2
  • Raineau, l'un des joueurs les plus âgés de leur effectif (33 ans), qui a passé sa carrière à principalement jouer les remplaçants à Caen puis Châteauroux
  • Sangante, 3e saison à Châteauroux après être passé anonymement à Beauvais et Chambly
  • Pillot qui a débuté en tant que n°1 tardivement dans sa carrière. 29 ans et pas encore 50 matchs pro en France après un passage à Courtrai. Il était censé être la doublure du jeune Bedfian (18 ans) mais le coach le titularise pour le moment
  • Sekou Condé, international guinéen signé à l'été 2018
  • Mboné, déjà capitaine l'an passé, passé auparavant par Caen

Et beaucoup de jeunes :

  • Operi, l'un des multiples anciens joueurs de Caen où il n'a jamais joué en pro
  • Marega, ex-Caen également
  • Vanbaleghem, formé au LOSC
  • Leroy, le fils de Jérome Leroy, l'un des bons espoirs de L2 au milieu
  • Jung, jeune attaquant prêté par Reims
  • Tormin prêté par Monaco
  • Hassan, jeune espoir de la Berrichonne (4 titularisations à 17 ans)
  • Goncalves, ex-meilleur joueur de N2 en provenance de Toulon
  • Chouaref (aurait refuser de passer pro avec la Berrichonne, sous contrat stagiaire à 18 ans)

Beaucoup de grosses absences pour eux quand même, notamment celles de Boukari, Tormin, Diarra, Ghezali et Keny qui sont tous des joueurs offensifs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...