Jump to content

Recommended Posts

130px-Ligue_1_Conforama.svg.png

Participants à l'édition actuelle, selon le classement précédent

Paris Saint-Germain
Lille OSC
Olympique Lyonnais
AS Saint-Etienne
Olympique de Marseille
Montpellier HSC
OGC Nice
Stade de Reims
Nîmes Olympique
Stade Rennais
RC Strasbourg
FC Nantes
Angers SCO
Girondins de Bordeaux
Amiens SC
Toulouse FC
AS Monaco
Dijon FCO
FC Metz
Stade Brestois

Capture.jpg

Edited by Lyonniste

Share this post


Link to post
Share on other sites

Première Journée

Dijon FCO - AS Saint-Etienne
Olympique de Marseille - Stade de Reims
OGC Nice - Amiens SC
RC Strasbourg - FC Metz
Montpellier HSC - Stade Rennais
Angers SCO - Girondins de Bordeaux
Lille OSC - FC Nantes
Paris Saint-Germain - Nîmes Olympique
Stade Brestois - Toulouse FC
AS Monaco - Olympique Lyonnais

Sans conteste, le gros match de cette première journée est Monaco - Lyon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même s'il y a la déception de ne pas en être cette saison, je vais quand même suivre ça de près, comme d'habitude. Ce n'est pas le meilleur championnat du monde, le niveau est souvent moyen, mais ça reste notre bonne vieille L1 ^^

Hâte de voir si Lille va pouvoir rester dans les 5 premiers malgré les départs, le Lyon de Syivinho et le retour de Monaco dans la première partie de tableau.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, DamieN62 a dit :

Même s'il y a la déception de ne pas en être cette saison, je vais quand même suivre ça de près, comme d'habitude. Ce n'est pas le meilleur championnat du monde, le niveau est souvent moyen, mais ça reste notre bonne vieille L1 ^^

Hâte de voir si Lille va pouvoir rester dans les 5 premiers malgré les départs, le Lyon de Syivinho et le retour de Monaco dans la première partie de tableau.

Et puis aussi comment va se débrouiller l'OM de Villas-Boas dans sa "saison de transition".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je m'attends à un gros Monaco cette saison, un peu à l'image de Lille l'an passé alors qu'ils sortaient d'une saison très compliquée, à la limite de la relégation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis pas convaincu. 75 joueurs sous contrats et plusieurs départs de joueurs importants cet été dont Falcao.

Il parait que Nantes et Nice vont être rachetés. Il commence à y avoir beaucoup d'argent en ligue 1. 

Bon par contre, vu le recrutement que le PSG devrait faire, ça sent encore le 25 pts d'avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

LES DATES DE REPRISE DES CLUBS DE LIGUE 1
 

500191_100.png RC Strasbourg Alsace : Dimanche 23 juin

501904.png FC Nantes : Mercredi 26 juin

1817-no.png Nîmes Olympique : Mercredi 26 juin

logo_metz_500154.png FC Metz : Jeudi 27 juin

1819-tfc.png Toulouse FC : Jeudi 27 juin

blason-amienssc.png Amiens SC : Lundi 1er juillet

logo_angers_new_2018.png Angers SCO : Lundi 1er juillet

500211.png Girondins de Bordeaux : Lundi 1er juillet

500024.png Stade Brestois 29 : Lundi 1er juillet

1819-losc.png LOSC : Lundi 1er juillet

500083.png Olympique de Marseille : Lundi 1er juillet

Monaco_AS.png AS Monaco : Lundi 1er juillet

500099.png Montpellier Hérault SC : Lundi 1er juillet

logo_nice_100.png OGC Nice : Lundi 1er juillet

Stade_reims.png Stade de Reims : Lundi 1er juillet

1819-asse-logo.png AS Saint-Etienne : Lundi 1er juillet

500015.png Stade Rennais : Mardi 2 juillet

547450.png Dijon FCO : Jeudi 4 juillet

500080.png Olympique Lyonnais : Jeudi 4 juillet

Logo Paris Saint-Germain Paris Saint-Germain : Lundi 8 juillet

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est la course à l'armement avant l'heure et l'explosion des droits TV la saison prochaine.

On apprend aujourd'hui que l'ASSE dépassera pour la première fois les 100M€ de budget (+35% par rapport à 2015), principalement grâce aux ventes (Cabella 13,5M€ - Saliba 30M€ - Selnaes et Mbengue 10M€) ainsi que deux emprunts (un de 10M€ en Angleterre, un de 20M€ en Allemagne) et un découvert autorisé passant de 6 à 8M€. Ils en profitent pour rénover le centre d'entraînement et de formation (6M€). C'est le 5e club français à passer la barre des 100M€ de budget annuel, derrière le PSG, Lyon, Monaco et l'OM. Le voisin lyonnais a lui établi un nouveau record à plus de 300M€ de chiffre d'affaires en 2018-2019 et semble bien parti pour poursuivre sur cette dynamique financière, dans la lignée du plan stratégique OL Groupe visant les 400M€ de revenus. A Paris, le partenariat controversé avec QTA a pris fin en juin et laissé place, notamment, à l'arrivée d'Accor en tant que sponsor maillot et au nouvel accord Nike / Jordan à un milliard d'euros jusqu'en 2032. Avec ses ventes très excédentaires et supérieures aux prévisions données à la DNCG, le LOSC devrait également intégrer le "Club des 100" l'an prochain, ce qui entérinerait un possible futur top 6 français, tout du moins financièrement.

On notera dans le même temps que 10 clubs de L1 présentaient l'an dernier un budget situé entre 20 et 40M€, avec un ventre mou de plus en plus réduit (Nice, Bordeaux, Rennes et Nantes se situent entre 50 et 70M€ sans réussir à grandir jusque là). Le gouffre se creuse progressivement entre les grosses cylindrées et le reste du peloton, avec l'avenir de Bordeaux et Nice à clarifier suite à leur rachat, notamment pour l'OGCN où Ratcliffe semble vouloir rejoindre le "Club des 100" avec des ambitions équivalentes à celles démontrées dans le cyclisme ou la voile. Peu étonnant mais inquiétant pour eux, 5 des 8 plus petits budgets de la saison dernière ont fini en-dessous de la 15e place, Nîmes réussissant l'exploit de finir 9e avec le plus petit budget à l'inverse de Monaco 17e avec le 3e budget. Nîmes a d'ailleurs été le seul club avec un budget au-delà de la 10e place à intégrer, de justesse, la première partie de tableau sportivement.

La répartition des droits TV de la période 2020-2024 n'est pas encore définie mais si elle poursuit notamment avec la Licence Club, le classement des cinq dernières saisons et la notoriété (= diffusions TV), ça pourrait ne faire qu'accroître les écarts. On se dirige doucement vers deux championnats et deux modes de gestion bien distincts malgré les réussites ou échecs ponctuels de certains clubs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A chaque fois que je pense à Saint-Etienne, ses résultats réguliers dans le top 10, son effectif, son stade, son public, je ne peux pas m'empêcher de penser qu'ils ont pris notre place dans la hiérarchie du football français. Ils font exactement ce qu'on faisait à la fin des années 90, début 2000s.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, DamieN62 a dit :

A chaque fois que je pense à Saint-Etienne, ses résultats réguliers dans le top 10, son effectif, son stade, son public, je ne peux pas m'empêcher de penser qu'ils ont pris notre place dans la hiérarchie du football français. Ils font exactement ce qu'on faisait à la fin des années 90, début 2000s.

Je vois ce que tu veux dire mais ils ont vécu un peu plus de 20 ans de purgatoire entre leur dernier titre au début des années 80 et leur dernière remontée au début des années 2000. Ils revenaient de nulle part, la jeune génération n'attendait rien des Verts dont l'épopée des années 70 n'évoquait rien. C'est là où ils ont été très malins en arrivant à se maintenir pour franchir un premier palier, mais ça n'était pas un club qui brillait autant que Lens ou cherchait à aller aussi haut, ni un club qui s'était imposé le même train de vie démentiel. C'en était même devenu presque caricatural de constater que Sainté était toujours là mais limité, sans grande ambition dans le jeu comme les résultats.

Il y a une chose en tout cas qu'ils ont promu et que Martel ne fit jamais, c'est d'apporter une certaine stabilité et de la modération dans la gestion du club, à l'image du salary cap qu'ils ont longtemps mis en place et qui était peu répandu en L1. Après pas mal de changements de staff au début, ils ont donné du temps à Galtier, quasiment 10 ans, ce qu'un Martel n'a jamais su faire. D'ailleurs on voit qu'après le pari Oscar Garcia, ils ont fait appel à Sablé qui était à la tête du centre de formation, puis Gasset (essentiellement adjoint au cours de sa carrière) et Printant (ex entraîneur des gardiens et formateur dont l'expérience de n°1 se limite au contexte bastiais, non titulaire du DEPF), des profils discrets et stables, Gasset étant reparti principalement pour raisons familiales. Au niveau des joueurs c'est la même chose, Ruffier est là depuis 2011 (350 matchs), Perrin a tout connu depuis la reprise du club en 2003 (bientôt 450 matchs), Beric est là depuis 4 ans malgré un intermède en Belgique (presque 100 matchs), KMP ça fait déjà 5 ans (plus de 150 matchs) et Hamouma 7 ans (250 matchs). A eux cinq, ils totalisent 1300 matchs sous le maillot Stéphanois (!). Jessy Moulin qui joue peu est également là depuis 2012 et Nordin qui vient de prolonger jusqu'en 2022 est arrivé là-bas à 15 ans en 2013. Lemoine y était resté six ans pour plus de 200 matchs, même chose pour Jérémy Clément.

Ce qui est dommage surtout, c'est que Lens avait pris de l'avance en terme d'infrastructures, de formation, de politique commerciale... Désormais ils ont rattrapé tout leur retard et sont train de passer devant. Même en terme de formation ça bouge doucement, vainqueurs de la Gambardella l'an dernier, capables de sortir désormais des joueurs comme Nordin ou Saliba. Il ne leur reste plus qu'à réussir à moderniser leur image. L'an prochain c'est leur retour européen, deux ans après une série de quatre qualifications consécutives, s'ils font ce qu'il faut ils attaqueront la période 2020-2024 sur d'excellentes bases et feront le trou sur d'autres club. Pour autant, ça a l'air d'être un bordel monstrueux de luttes de pouvoir entre dirigeants mais ils arrivent à avancer et j'en suis toujours un peu étonné, à voir ce que donnera la suite du duo infernal Romeyer-Caïazzo.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait, les deux clubs vivent en décalé. C'est comme s'il n'y avait qu'une place pour un club populaire, capable de rassembler +30 000 personnes au stade en moyenne et qui est à l'affut derrière les poids lourds pour une place européenne. La différence c'est que notre âge dorée est intervenue à un moment où le championnat était beaucoup plus indécis. Suffit de comparer les résultats pour voir que c'est assez similaire mais sur une décennie différente.

Entre 1997 et 2007, si on excepte la saison 2000-2001 (14ème), on fait 1-6-5-2-8-8-7-4-5. Moyenne : 5,11 (ou 6 en comptant 2000/2001).

Entre 2011 et 2019, Saint-Etienne fait 7-5-4-5-6-8-7-4. Moyenne : 5,75

C'est pour ça que j'ai le sentiment qu'ils nous "volent" notre place. Je vois leur fonctionnement et leur capacité à rester confortablement en L1 et je revois le Lens de la belle époque, les titres en moins, mais difficile de leur reprocher cela à cause du PSG qui rafle presque tout. Le jour où on remontera, ce sera vraiment le modèle à suivre je pense, aussi bien sur le plan sportif que financier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avis complètement personnel mais je pense que le club populaire qui peut exploser dans les prochaines années c'est Strasbourg, qui me semble moins enclin aux luttes intestines que l'ASSE et peut voir très, très loin avec Keller sur les prochaines années / décennies. Ils ont reconstruit sur une très forte identité locale, dans le nom déjà (RCS "Alsace" y compris dans le logo) mais aussi la direction avec les Keller (Marc président, François directeur du centre de formation), la place des supporters ou le tissu économique régional qui a relevé le club après sa liquidation. Ça peut paraître extrême et je ne dis ni que c'est positif ni négatif, mais en terme d'identité locale l'an dernier dans un article il était dit que leur centre de formation comptait 80% d'Alsaciens. Ils ont même poussé la stratégie jusqu'à trouver du naming alsacien pour le centre de formation et les maillots des équipes de jeunes avec la 1re mutuelle d'Alsace, donc maintenant ça s'appelle "Racing Mutest Académie". Qu'on adhère ou pas, j'ai le sentiment qu'en terme d'image ça marche fort au niveau local et que ça trouve une certaine résonnance au niveau national en terme de sympathie.

racing-mutest-academie-conf-presse-633x3 

Encore plus fort que Lens ou l'ASSE, les mecs sont en train de se payer une rénovation complète du stade d'ici 4 ans pour 100M€ uniquement sur les fonds publics (!) grâce à la ville, le département et la région. Le projet comprendrait également un centre d'entraînement flamban neuf. Ils auront simplement 25M€ à rembourser sous forme de loyer, ils peuvent dire merci à l'adoration du RCS dans l'est de la France... Déjà le centre de formation avait été rénové pendant deux ans conjointement avec la ville ce qui a permis de retrouver le label Catégorie 1. Avec un stade rénové de 32 000 places et les 15 à 20M€ supplémentaires de recettes annuelles visées, ça leur permettrait de cibler un budget au-delà des 60M€ hors trading, donc de se situer dans la fourchette Bordeaux-Nice derrière le top 6 uniquement en recettes fixes. Tout ça moins de dix ans après le CFA2, c'est du jamais vu même s'ils avaient des infrastructures. Typiquement, ni le TFC ni Bastia n'ont réussi à aller aussi loin dans leur reconstructions post-remontées, ils n'en ont eu ni la vision ni l'ambition d'ailleurs.

Aujourd'hui, Strasbourg me semble jouir d'une image moins vieillotte que l'ASSE et moins connotée que celle de Lens. A une époque c'était "le Marseille de l'est", sulfureux et un peu détesté, dans un stade de La Meinau un peu dégueulasse et connoté fachos tendances adorateurs d'Allemands. Tout ça semble bien loin hormis pour l'ambiance. C'était déjà un club historique, encore compétitif de 95 à 2005 (trois coupes nationales et une coupe Intertoto, plusieurs participations européennes) avant la chute qui l'a mené à la liquidation. Ils ont gagné énormément en capital sympathie avec leur remontée du CFA2 à la L1, en passant par la victoire en coupe de la Ligue et désormais la Ligue Europa. Strasbourg c'est une métropole, une ville agréable et frontalière, l'autre capitale de l'Europe avec Bruxelles, énorme potentiel humain et économique qui plus est. Je pense qu'ils ont des atouts que ni Lens ne Sainté ne pourront trouver mais l'avenir nous le dira. Le fait que Bellegarde les ait rejoint, tout un (triste) symbole.

Edited by Lmarco

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu comme ça, ça fait rêver. Au delà des résultats, ce qui m'intéresse le plus à moyen terme c'est d'avoir un club géré comme doit l'être un club de foot professionnel au 21ème siècle. J'ai le sentiment qu'on est sur la bonne voie avec la direction actuelle, même si on ne peut pas exploiter le potentiel du club à 100% à cause de la L2 et des baisses d'effectifs. Le fait de ne pas avoir des dirigeants qui tournent à 65-70 ans de moyenne d'âge et qui ont une vision moderne, ça aide aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
vendredi, août 9 2019
  20:45 FIN 1Monaco 0 : 3 Lyon Rapport du Match
samedi, août 10 2019
  17:30   Marseille vs Reims Avant-match
  20:00   Brest vs Toulouse Avant-match
  20:00   Montpellier vs Rennes Avant-match
  20:00   Nice vs Amiens Avant-match
  20:00   Angers vs Bordeaux Avant-match
  20:00   Dijon vs Saint-Etienne

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...