Jump to content

[15] Steven Fortes


Recommended Posts

Poste : Défenseur
Nationalité : Cap Vert
Date de naissance : 17 avril 1992
Taille : 1m 92
Poids : 85kg
Lieu de naissance : -
Date d'arrivée : Janvier 2019
International : -

Repères Carrière :
2013-2014 - Arles-Avignon
2014-2017 - Le Havre
2017-2019 - Toulouse 
2019-2019 - RC Lens

Nombre de matchs total à Lens : 16

Fin de contrat en juin 2022 (+1an en option)

Link to post
Share on other sites
  • 4 months later...

Qu'est ce qu'il aura pris dans la gueule lors des barrages, entre sa chute à Troyes et ce soir, vraiment pas verni le mec. J'espère qu'il s'en remettra et qu'il prolongera l'aventure chez nous car avec lui, Tahrat et Rado, on serait tranquille derrière.

Link to post
Share on other sites

Ça reste 3 grands gabarits un peu lourdaux,  même si Tahrat se démarque avec une relance de meilleure qualité.  Défensivement c'est bon dans les duels et solidité de bloc.  Mais sinon c'est compliqué.  Hier Tahrat sur le 1er but il défend mal,  tout le monde voit que Sliti va revenir sur son droit pour enrouler.  

Edited by Adjo
Link to post
Share on other sites

Pour la L2 ça passe encore malgré un cumul de DC lents même si généralement ce genre de profil on doit le coupler à un DC plus rapide pour que ça tienne la route. Maintenant faut voir aussi si duverne se casse, on a tahrat rado et derrière ? fortes en 3e DC et un jeune ? 

Link to post
Share on other sites

Fortes n'est pas si lent que ça, il me semble non ?

Je vote aussi pour garder Fortes, Tarhat et Rado. On aimerait tous un mec rapide et technique mais en ligue 2, il n'y en a pas de masses. Voir aucun.

Un jeune en numéro 4, ça n'irait bien aussi. Faut juste qu'on en ait un prometteur. 

 

Link to post
Share on other sites

Bah à priori en réserve on en a plus de prometteur... puisque finalement ce sont Pineau , WOJTKOWIAK et Ebosse qui se sont partagés le temps de jeu à ce poste 😕 

Et c'est logique, en 3ans on a sorti Bianda/Sagnan/Duverne. Il est logique d'avoir un trou générationnel... et ces 3 là sont soit parti , soit sur le point de partir...

Link to post
Share on other sites

C'est pas une flèche non plus, certes il me semble moins lent que tahrat il est vrai mais il fut aussi en difficulté dans les courses face à said. Bon après en L2, c'est pour ça que pour moi ça passe (on l'a vu avec rado tahrat) on ne croise que peu de said ou sliti, des mecs rapides et techniques il n'y en a pas des masses.

 

Par contre en jeune je sèche pour le 4e DC vu que si duverne se barre ça ne sera que le 4e en un an avec sagnan, bianda et ebosse en réserve. Il reste qui,  Cal ? 

Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, tibocm1 a dit :

Fortes n'est pas si lent que ça, il me semble non ?

 

 

Lent ou lourd,  tu choisis.  Au démarrage il prend cher.  Il doit souvent compenser avec ses grandes jambes ou ses tacles pour empêcher l'attaquant de démarrer.  Si l'attaquant arrive lancé ou parvient à démarrer,  Fortes est cloué sur place.  

Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord avec vous. Si vous me demandez, je milite pour Julien Laporte de Clermont. Mais entre les rêves et la réalité...

Sinon pour nos défenseurs, c'est sur que ce sont de gros gabarits. Ils ont d'autres qualités. En ligue 2, ça passe.

Pour la 4ème def, peut être Pineau voir un joueur beaucoup plus jeune. On doit bien en avoir un en stock.

Link to post
Share on other sites
  • 1 year later...
  • 2 months later...

Le 22 février 2020, il y a un an jour pour jour, le RC Lens de Philippe Montanier prenait l’eau à domicile face à Caen (1-4). Cette défaite scellait alors le sort du coach sang et or, remplacé par Franck Haise trois jours plus tard. Face aux Normands, Steven Fortes avait vécu une sale après-midi. Cristallisant alors les grosses lacunes défensives d’un Racing qui s’égarait de match en match, l’ancien Toulousain, bien à la peine sur ce début d’année 2020, était pris en grippe par Bollaert-Delelis. Sur les réseaux sociaux, le défenseur avait les notifications qui sifflaient.

Cet été, il disait clairement n’avoir « aucune chance d’exister dans cette équipe en L1 » s’il rééditait des prestations comme celles livrées à l’hiver 2020. Calme, serein, travailleur, il n’a pourtant jamais douté de sa capacité à revenir à un niveau plus habituel le concernant. Apprécié du groupe, il a accepté son statut, celui d’un joueur barré par la triplette Gradit-Badé-Medina mais prêt à sauter sur chaque occasion qui se présente pour apporter sa pierre à l’édifice. « Je gratte le temps de jeu que je peux gratter, souriait-il dimanche après la victoire de son équipe face à Dijon (2-1). Évidemment, commencer la saison en tant que remplaçant d’une équipe, quand on en était encore capitaine un an auparavant, ça fait bizarre. Mais je n’ai pas lâché. Aujourd’hui, ça paie. Je suis vraiment content d’appartenir à ce groupe. »

« Pas une revanche »

Avec 14 matchs joués depuis le début de saison toutes compétitions confondues, dont 12 en tant que titulaire, Steven Fortes, qui peut dépanner aux trois postes axiaux, est un joueur qui compte dans l’effectif artésien. « Je ne le vis pas comme une revanche par rapport aux critiques, assure-t-il. Parce que les critiques, il y a un an, elles étaient méritées. Aujourd’hui, je suis à mon niveau. » À 28 ans, il croque à pleines dents dans cette saison lensoise qui n’en finit plus de rigoler. « Comment j’explique nos bons résultats  ? Par notre cohésion. On a un staff très performant. On travaille vraiment bien. Souvent, nos entraînements sont plus durs que les matchs. »

Arrivé à Lens en janvier 2019, Steven Fortes savoure le parcours de son club et ne veut vraiment plus regarder dans le rétro. Son appétit est même grandissant. « Franchement, c’est la première fois qu’on a parlé de maintien entre nous, après le match face à Dijon. Est-ce qu’on évoque une possible qualification européenne ? Quand on en parle, c’est vraiment sur le ton de la blague. Après, si on s’arrêtait aujourd’hui, on serait en Europe. Personne n’aurait pu penser ça en début de saison. »

Le match face à Caen n’a qu’un an. Mais il semble appartenir à un passé bien lointain. Autant pour le Racing que pour son défenseur.

https://www.lavoixdunord.fr/942525/article/2021-02-22/rc-lens-steven-fortes-fait-taire-les-critiques

Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Adjo a dit :

Sacrée bonne mentalité. Du monde a été dur avec lui alors que t'as simplement l'endroit d'être moins bien sur une période donnée. C'est pas la chèvre qu'on a voulu faire croire même s'il ne sera jamais un génie

N'oublions pas non plus qu'il est passé par un KO monumental lors de son choc avec Jérémy Vachoux et que cela a certainement joué (consciemment ou inconsciemment) sur ses prestations la saison passée.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...