Jump to content
Guest lensois_02

Actualité Footballistique

Recommended Posts

C'est quand même une vaste blague cette CAN avec le tirage au sort entre le Mali et la Guinée.

 

A l'Euro, je suis quasiment sûr qu'il y a un point de règlement qui dit que si lors de la dernière journée, uniquement 2 équipes se retrouvent à égalité parfaite (pts, buts marqués, buts encaissés) et qu'elles font match nul lors de cette dernière journée, elles se départageront par une séance de tirs aux buts. Au moins ça aurait réglé le problème ! <_<

 

Et s'ils ne jouent pas l'un contre l'autre au dernier match ?!

Share this post


Link to post
Share on other sites
c'est tout a fait ça ... Si tu veux, le mec de 25 balais qui vient me dire qu'il a reconnu des MOREAU, GRASSI, COLLET, DEDEBANT, GAVA, ALGERINO, LEGWINSKI, BLANC, BARDON et j'en passe, qui sont nés entre 67 et 76 et n'ont pas fait des carrières fulgurantes (même si beaucoup furent honnêtes), carrières qui se sont terminées entre 2000 et 2005 en gros, je me doute qu'ils s'est un peu aidé

 

Merci à toi Flame62,

 

J'ai 25 ans et mon score fut merdique ! Bande de vieux :12:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et s'ils ne jouent pas l'un contre l'autre au dernier match ?!

Je te ressortirai le règlement de l'Euro mais il y a d'abord la prise en compte du classement du fair-play et ensuite le coefficient de la Nation. En aucun cas, on ne fait un tirage au sort ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je te ressortirai le règlement de l'Euro mais il y a d'abord la prise en compte du classement du fair-play et ensuite le coefficient de la Nation. En aucun cas, on ne fait un tirage au sort ;)

 

Voilà, le tirage au sort, encore un truc qui n'existait que de notre temps à nous .... les vieux :45:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'imagine les deux capitaines en train de jouer à "chifoumi" ou "choux-fleur" dans le stade pour connaître le nom du qualifié... Ou à "je te tiens, tu me tiens par la barbichette"... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici le règlement officiel de l'Euro ;)

 

Article 18 : Egalité de points et qualification pour les matches à élimination directe de la phase finale

 

18.01

En cas d’égalité de points de plusieurs équipes du même groupe à l'issue des matches de groupe de la phase finale, les critères suivants sont appliqués dans l'ordre indiqué pour déterminer le classement:

a. plus grand nombre de points obtenus dans les matches disputés entre les équipes concernées;

b. meilleure différence de buts dans les matches disputés entre les équipes concernées;

c. plus grand nombre de buts marqués dans les matches disputés entre les équipes concernées;

d. si, après l’application des critères a) à c), plusieurs équipes sont toujours à égalité, les critères a) à c) sont à nouveau appliqués exclusivement aux matches entre les équipes concernées afin de déterminer leur classement final. Si cette procédure ne donne pas de résultat, les critères e) à h) s’appliquent;

e. meilleure différence de buts dans tous les matches du groupe;

f. plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches du groupe;

g. comportement en termes de fair-play dans la phase finale, comme défini à l'annexe C.5.1;

h. position dans le classement par coefficient des équipes nationales de l’UEFA (voir l'annexe B.1.2.B).

 

18.02

Si deux équipes ayant le même nombre de points et le même nombre de buts marqués et encaissés se rencontrent dans leur dernier match de groupe et qu’elles sont toujours à égalité à la fin de ce match, leur classement final est déterminé par des tirs au but du point de réparation (voir l'alinéa 19.02 à l'alinéa 19.04), à condition qu'aucune autre équipe du groupe n'ait le même nombre de points à l’issue de tous les matches de groupe. Si plus de deux équipes ont le même nombre de points, les critères indiqués à l'alinéa 18.01 s’appliquent.

 

Cela a failli s'appliquer de mémoire à l'Euro 2008, lorsque la République Tchèque et la Turquie s'affrontaient lors du dernier match. La Turquie s'était finalement imposée 3-2 mais il y avait 2-2 un moment dans la rencontre ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les joies de l'harmonie du foot européen, Tom Ince transféré dans un 4e club anglais cette saison. Dédicace Hatem.

Il a joué des matchs officiels dans les 2 premiers ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si ça vous intéresse, Didier Roustan sur roustantv.lequipe.fr taille en bonne et du forme le losc, son stade, ses supporters, l'ambiance, ses joueurs... sur une vidéo sur son blog. Tout le monde y passe. Cultissime. Je dirai même plus : ENORME. Je vous le recommande. Pour une fois qu'on peut rire des caniches.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Curieux de voir les sanctions que prendra la CAF contre la Guinée-Equatoriale.

Quand tu vois que le Maroc et la Tunisie sont menacés d'exclusion de la prochaine édition en 2017 ...

 

Au passage, sur le terrain, il y avait un joueur juste insupportable : c'était Edu côté équato-guinéen, une vrai tête à claque ! Pire que Verratti c'est dire :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.footmerca...-ligue-1_147725

 

Lens 10M :hafiz: , le mec claque 20M et ça n'en couterait que 10M au futur repreneur, ah oui c'est vrai il n'y a plus de déficit au RCL

 

Il y a plusieurs autres problématiques financières à prendre en compte aussi : la Gaillette refinancée (coût futur 3M€), l'emprunt pour Bollaert auprès de la région (11M€), une possible réévaluation du loyer de Bollaert (400K annuels contre 2M€ il y a qq années), et l'éventuel impact d'une relégation. Mais ça reste une estimation grossière sans audit des comptes ni négociation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le foot français frederic%20lefebvre.gif

Dans ce pays si on pouvait taxer les cons on serait milliardaire.

 

 

CONNEXION | INSCRIPTION

 

Voir mon panier

Accueil Forum Multimédia Services Club Boutique

 

 

 

L'arrêté nauséabond de Cazeneuve

 

Posté le 08/02/2015 à 11:57par Tibo

Vue 3211 fois

Les fondamentaux Républicains sont désormais loin derrière nous. Le Ministre de l'Intérieur a publié ce jour, un arrêté à l'encontre des supporters de l'AS Saint-Etienne pour la rencontre de Coupe de France face au Red Star. Ce dernier, à l'ignominie d'utiliser les incidents à Kiev pour justifier son arrêté allant à l'encontre des libertés fondamentales de notre pays.

Le ministre de l’intérieur, (et il est fier en plus)

 

Vu le code du sport, notamment son article L. 332-16-1 ;

Vu la loi no 79-587 du 11 juillet 1979 modifiée relative à la motivation des actes administratifs et à l’amélioration

des relations entre l’administration et le public ;

 

Vu l’arrêté du préfet de police no 2015-00135 du 6 février 2015 réglementant la circulation et le stationnement sur la voie publique à l’occasion de la rencontre de football du 10 février 2015 entre les équipes du Red Star Football Club et de l’Association sportive de Saint-Etienne ;

 

Considérant qu’en vertu de l’article L. 332-16-1 du code du sport le ministre de l’intérieur peut, par arrêté, interdire le déplacement individuel ou collectif de personnes se prévalant de la qualité de supporter d’une équipe ou se comportant comme tel sur les lieux d’une manifestation sportive et dont la présence est susceptible d’occasionner des troubles graves pour l’ordre public ;

 

Considérant que l’équipe du Red Star Football Club rencontrera celle de l’AS Saint-Etienne au stade Jean Bouin de Paris le 10 février 2015 à 21 heures ; que plusieurs centaines de supporters stéphanois prévoient de se déplacer pour cette rencontre, dont 200 supporters considérés comme présentant un risque ;

 

Considérant, d’une part, qu’il existe à l’occasion de cette rencontre d’importants risques de troubles à l’ordre public en raison du comportement des groupes de supporters stéphanois, en contradiction avec tout esprit sportif,

qui se sont traduits en particulier par des incidents violents et récurrents de nature à troubler l’ordre public ;

Considérant, en effet, que les déplacements du club de l’AS Saint-Etienne sont fréquemment source de troubles à l’ordre public du fait du comportement violent des supporters de cette équipe manifesté de façon récurrente, aux abords des stades et dans les centre-villes des lieux de rencontre ; qu’ainsi :

 

– des échauffourées causant des dégradations de biens ou des blessures physiques parmi les supporters ou les forces de l’ordre ont éclaté le 19 janvier 2013 à Brest, le 17 février 2013 à Reims, le 11 août 2013 à Ajaccio, le 24 novembre 2013 à Nice, le 26 avril 2014 à Evian Thonon-Gaillard et le 11 décembre 2014 à Kiev (Ukraine) ;

– des jets de projectiles et l’allumage d’engins pyrotechniques sont survenus le 19 janvier 2013 à Brest, le 2 février 2013 à Sochaux, le 17 février 2013 à Reims, le 24 novembre 2013 à Nice, le 9 août 2014 à Guingamp, le 17 août 2014 à Rennes et le 28 septembre 2014 à Marseille ;

 

Considérant, d’autre part, les fortes tensions entre supporters « ultras » des clubs de football parisiens, susceptibles de dégénérer en échauffourées ; qu’ainsi, avant la rencontre comptant pour la 5e journée du championnat de National qui se tenait le 5 septembre 2014, les supporters du Red Star qui se trouvaient dans un square situé à la porte d’Italie (XIIIe arrondissement) ont été violemment pris à partie par 14 supporters du Paris Football Club ; que cette rixe a nécessité l’intervention des forces de l’ordre qui ont procédé à l’interpellation de 32 individus ; qu’en outre des supporters du Paris Saint-Germain pourraient également être présents dans le stade ou à ses abords ; (Rappelons simplement que les supporters "visés" du Red Star, pour cette justification, seront à Saint-Ouen pour suivre la rencontre devant un écran géant...)

 

Considérant, dès lors, qu’un risque réel et sérieux d’affrontement entre supporters existe à l’occasion du déplacement du 10 février 2015 à Paris ;

 

Considérant, enfin, que le stade Jean Bouin, qui accueille le plus souvent les rencontres de rugby du Stade français, ne répond pas aux normes de sécurité habituellement requises pour les rencontres de football sensibles ;

qu’ainsi, les tribunes sont dépourvues de grilles séparatives ; que les supporters stéphanois installés dans la tribune Paris seront séparés de leurs homologues parisiens par une simple bâche ne permettant pas de les contenir en cas

d’affrontements ; qu’il n’existe aucun dispositif de sécurité destiné à garantir que les supporter à risque ne créeront pas d’incidents dans les tribunes et sur l’aire de jeu :

(Ce qui sous-entend que la FFF a pris la décision d'homologuer le déroulement du match à Jean-Bouin, dans le but de ne pas permettre la présence de supporters visiteurs.)

 

Considérant en conséquence le risque élevé de violences et de dégradations qui sont susceptibles d’être commises à l’occasion de cette rencontre, tant dans le stade et à ses abords que dans les moyens de transport ou sur les voies empruntées par les supporters du club de l’AS Saint-Etienne pour se rendre à Paris et jusqu’au lieu de la manifestation ;

 

8 février 2015 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 18 sur 54 Considérant que l’arrêté du préfet de police en date du 6 février 2015 interdisant à toute personne se prévalant de la qualité de supporter du club de l’AS Saint-Etienne ou se comportant comme tel d’accéder au stade Jean Bouin et de circuler ou stationner sur la voie publique aux abords immédiats du stade est, par lui-même, une mesure insuffisante pour prévenir les incidents susceptibles de survenir à l’occasion de cette rencontre et en particulier lors des déplacements des supporters jusqu’au lieu de la manifestation sportive ;

 

Considérant que la mobilisation des forces de sécurité, déjà fortement sollicitées dans le cadre du plan Vigipirate, n’est pas suffisante pour assurer la sécurité des personnes et des biens en divers points de la ville et notamment celle des supporters eux-mêmes ;

 

Considérant que dans ces conditions, à l’occasion du match du 10 février 2015, seule une interdiction de déplacement individuel ou collectif des personnes se prévalant de la qualité de supporter de l’AS Saint-Etienne ou se comportant comme tel, est de nature à éviter l’ensemble des risques sérieux pour la sécurité des personnes et des biens ;

Considérant que l’AS Saint-Etienne compte de nombreuses associations de supporters dans les départements limitrophes de la Loire,

 

Arrête :

Art. 1er. – Le 10 février 2015, de zéro heure à minuit, le déplacement individuel ou collectif, par tout moyen, de toute personne se prévalant de la qualité de supporter de l’AS Saint-Etienne ou se comportant comme tel est interdit entre, d’une part, les communes de la Loire, du Rhône, de la Drôme, de l’Ardèche, de la Haute-Loire, du Puy-de-Dôme, de l’Allier et de Saône-et-Loire et, d’autre part, la ville de Paris.

Art. 2. – Le préfet de police, les préfets du Rhône, de la Drôme, de l’Ardèche, de la Haute-Loire, du Puy-deDôme, de l’Allier, de Saône-et-Loire et de la Loire sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française et notifié aux présidents de la Ligue de football professionnel, de la Fédération française de football et des clubs du Red Star Football Club et de l’AS Saint-Etienne.

 

Fait le 6 février 2015.

 

BERNARD CAZENEUVE

 

En prime une photo de l'idiot du village.

a-BERNARD-CAZENEUVE-640x468.jpg

 

Nous vous invitons à envoyer un petit tweet au Ministre (@BCazeneuve) accompagné du hashtag #JeSuisIDS pour afficher votre mécontentement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...