Jump to content

Wallemme, à jamais le premier…


snoopy
 Share

Recommended Posts

28/10/2009 - 10:56

Wallemme, à jamais le premier…

Eurosport.fr

 

Jean-Guy Wallemme est donc le premier. Sera-t-il suivi ? Lancera-t-il une nouvelle tendance ? Va-t-on voir de plus en plus de coachs révéler au public l’intimité du vestiaire ? Si Wallemme en est arrivé à déroger à la règle non écrite, qui peut se résumer par une expression en forme de slogan : « Le vestiaire c’est sacré ! », c’est qu’il devait vraiment être à bout. Le staff lensois visiblement incapable de résoudre le problème en interne, a ainsi décidé de laver son linge sale sur la place publique. Il y a des « tricheurs » parmi les joueurs, maintenant les supporters du Racing le savent. Wallemme a balancé trois noms. Je suis surpris de nombre. C’est peu finalement car il y en a effectivement d’autres. Maoulida, Jemaa, à moins qu’ils aient beaucoup changé en accédant à la Ligue 1, auraient pu être cité aussi. Le groupe lensois est donc pourri, c’est entendu. Dorénavant, on le sait. Dans ce qu’on appelle « les milieux autorisés » on le savait depuis longtemps. On sait aussi que malheureusement, ce n’est pas nouveau.

Que doit-on penser de la réaction de Wallemme ?

Je dois avouer une réelle affection pour l’homme. Un type droit, honnête, qui aime son club et le défend. Il se sent investi d’une mission par rapport au « peuple lensois » et voir que des joueurs restent indifférents face à l’attente de ce public, à la nature même de ce public, ça le rend malade. Un soir, à quelques minutes du coup d’envoi d’un match à Bollaert, Wallemme me racontait, visiblement affecté, les difficultés qu’il avait à gérer certaines personnalités de son groupe. Regardant vers la tribune latérale ou se trouvent les supporters, il me dit : « Tu veux que je leur parle de ça ? Tu veux que je leur dise que là-dedans, il y a des gens qui n’ont rien à part le club ? Que certains mettent le peu d’argent qu’ils ont dans cette passion. Tu veux que leur parle de la région, des problèmes sociaux et du chômage qui frappent beaucoup de membres de ce public ? J’avais envie de répondre, mais Jean-Guy était lancé et n’avait pas besoin de moi : « Ils s’en foutent, ils n’en ont rien à cirer, c’est leur gueule et rien d’autre ». Son visage était marqué. Wallemme, sorte d’écorché vif, continue : « J’ai lu récemment dans un journal qu’on a balancé les salaires de mecs du PSG ! Il paraît que certains ont estimé que Makelelé gagnait trop ? Écoute, si tu compares ce que touchent certains de mes joueurs en L2, sous prétexte qu’ils ont fait 2/3 matches corrects en L1, (il ne dit pas de noms mais je sens qu’il pense à Monnet-Paquet) à ce que gagne Maké, 250 000, c’est ça ? (Je réponds en faisant oui avec la tête), et bien moi je te dis que si tu respectes de justes proportions, faut lui filer 800 000 à Maké !!! »

Je crois que tout cela résume assez bien ce qu’il se passe aujourd’hui à Lens. Un jour Luis Fernandez évoquait avec moi la situation de l’OM. C’était juste avant l’arrivée de Gerets. L’OM dirigé par Emon allait mal et se trouvait dans le cul du classement. À Auxerre, Marseille venait d’être ridicule. Au sortir d’une prestation pitoyable, certains joueurs, donc Cissé avait demandé l’autorisation d’aller faire la fête à Paris. Luis me dit alors : « Mais c’est quand même dingue ça non ? Comment osent-t-ils les gars ? C’est honteux, c’est l’OM oh ! Qu’ils rentrent chez eux se cacher, quelle fête ? Je vais te dire un truc, si je suis à la place d’Emon, moi je le dis aux supporters. Je vais voir ceux qui ont fait le déplacement, qui ont payé pour voir ça et je leur dis : « Voilà, les gars pensent que c’est bien d’aller faire la fête après ça, vous en pensez quoi ?! » Je repense alors à l’histoire Luis/Ronnie maintes fois raconté par mon interlocuteur. À sa gestion de l’homme. « Il rentre avec plusieurs jours de retard de ses vacances au Brésil, je fais quoi ? Il choisit ses matches, je fais quoi ? Il ne respecte pas les règles internes, je fais quoi ? Et si les supporters sont au courant ça fait quoi ? Bon je m’égare, il n’y a pas de Ronaldinho à Lens.

Démagogie ? Gestion populaire ? Coach qui agit comme un politique, c’est-à-dire d’abord en regardant ce que disent les enquêtes d’opinions ? Chacun est libre de juger cette façon de penser, de faire et surtout de faire le parallèle proposé.

Si on met tout ce qui relève de l’affect, du « bon sentiment » de côté - le foot d’aujourd’hui permet de moins en moins le négoce du cœur – reste une situation que l’on peut analyser froidement. Le club de foot est une entreprise, qu’on se le dise une bonne fois pour toutes. Le RC Lens a raté toutes ses récentes campagnes de recrutement. Si le ver est entré dans le fruit, à qui la faute ? Les employés du club ont été mal recrutés. Le matériel humain est de mauvaise qualité. Martel est prisonnier de ses contrats et le club coule à cause de ça. Cela s’appelle mauvaise gestion humaine et financière. Ce sont les bureaux du fond : Direction financière et DRH ! Je crois, à l’image de beaucoup d’entraîneurs, qu’avant de prendre un joueur, il est nécessaire de procéder à un véritable entretien d’embauche. J’irai même jusqu’à une enquête approfondie de la personnalité du joueur, de son entourage. Oh, ne croyez pas que j’exagère. La plupart des coachs partagent cet avis. Deschamps entre autres ne dit pas autre chose. En gros, si on réussit la première étape de construction du groupe, on n’est pas emmerdé ensuite à gérer ce qu’on va ranger de façon simple dans une catégorie dite des « petits cons ». Je vous assure qu’il y avait matière à être un brin plus grossier.

L’autre aspect de cette affaire est la conséquence d’un constat simple : Wallemme n’est pas ou plus compétent. J’aimerais ne pas avoir à dire ça. Pourtant, si on considère, comme la grande majorité des entraîneurs qui parlent aujourd’hui de leur métier, que 70 à 80 pour cent du travail n’est plus lié au terrain, mais à ce qui se passe autour, à la gestion des hommes, alors Wallemme a échoué.

La tactique ? N’importe quel bon livre écrit sur le sujet l’explique très bien. Après c’est juste une affaire de choix de l’option de jeu. Ainsi les pieds du joueur sont devenus moins important que sa tête. Il faut entraîner le joueur au sens premier du terme. Parfois il faut même le motiver à accomplir un effort, le convaincre de tout donner sur le terrain. En gros, il faut le convaincre d’être professionnel. L’entraîneur doit alors ajouter à sa formation, un volet étude psychologique du joueur de foot de haut niveau. Enfin pas tous les coachs ! Vous croyez que Capello est psy ? Mourinho ? Ferguson ? Hiddink ? Je ne crois pas ! Capello n’explique jamais rien à ses joueurs. Tu joues ? C’est bien ! T’es pas bon, tu joueras plus ! Pourquoi ? Va donc sur le banc te poser la question ! Face à un coach disposant d’une très haute légitimité sportive, le côté psy est mis de côté et la meilleure façon de marcher, c’est de courir vite et bien ! Quand l’entraîneur est fort, quand le club est une institution forte, capable de supporter (sportivement et peut-être surtout financièrement) la mise à l’écart d’une brebis galeuse devient plus aisé.

Parce que le foot est hyper populaire, hyper médiatique, parce que l’argent coule à flots, la pression est plus forte. On ne joue pas pour soi, mais pour un club, pour les gens qui viennent au stade, pour sa ville, son pays. Le joueur est en représentation, il porte des couleurs. Tout cela met le joueur face à des responsabilités parfois lourdes. Ce sont des obligations pesantes dont la compensation est l’argent et parfois la gloire. L’échange est clair : Tu gagnes des millions alors défonce toi ! Il n’y a pas d’alternative. Le joueur reçoit beaucoup d’argent, il ne peut faillir. Et plus il en ramasse, plus il doit être bon. Système aussi simpliste que pervers ? Certainement, mais il existe ainsi et je n’ai pas senti récemment de frémissement annonçant une révolution et un renversement dudit système. On essaye souvent de transformer les gens qui vont au stade en moutons. Venez au stade, mais faites comme si vous étiez devant la télé nous dit-on ! On oublie que souvent ce rapport joueur, club, argent, supporters, on oublie que ce « système » est d’une grande violence économique. On a vu à Liverpool récemment que même dans un pays où l’expression populaire dans le stade a été bannie, les supporters ont manifesté contre la politique des actionnaires du club.

Bien ou mal, Wallemme a donc voulu prendre son « peuple » à témoin. Et tant que le souhait émis un jour par Marcel SFR Desailly : « Moi, j’aimerais jouer dans un stade vide, tout serait plus simple » ne se réalise pas, les stades seront pleins de gens responsables capables de porter un jugement. Wallemme a brisé un tabou ? Tant mieux…

Edited by snoopy
Link to comment
Share on other sites

J'ai regardé un peu les commentaires sur eurosport et il s'agirait bien de boukari, kmp et yahia auquel comme dit l'article on pourrait rajouter jemaa et maoulida.

 

Mais j'avoues que ca me surprend beaucoup pour yahia qui a l'air d'avoir un état d'esprit irréprochable.

Link to comment
Share on other sites

C'est qui les 3 joueurs cités par JGW ? Dans une news il cite Boukari, KMP et Yahia expliquant pourquoi ils n'ont pas joué.. mais il a rien dis de bien choquant non plus.

 

Tu cites quel article ? J'en ai lu un qui cite ces trois noms et c'est une erreur du rédacteur (pourtant c'est une reprise de l'AFP) car Boukari et Yahia étaient justement titulaires face à Toulouse. Il y a notamment KMP, Maoulida, Hermach et Eduardo qui ont été scotchés sur le banc, Milovanovic envoyé en CFA ;) On vous laisse deviner qui n'aurait "pas de couilles."

Link to comment
Share on other sites

Il suffit de bien lire le début et on voit très bien que c'est exactement ce qui c'est dit dans L'after dimanche soir.

 

Donc pas une surprise et la personne qui l'a dit je la connait très très bien et je peux affirmer qu'il y a des choses à prendre et beaucoup à laisser.

 

Après vous faite ce que vous voulez, mais juste une ou deux petites choses.

 

1) Wallemme dit que Jemaa fou la merde ? alors pourquoi il le fait jouer et en plus le défend tout le temps ?

 

2) Le problème Maoulida vient surtout du Problème Maoulida/Leclercq puisque'ils ne peuvent pas se voir et se sont pas parlé depuis plus d'un an.

 

Si Il avait des couilles le Wallemme y a longtemps que si vraiment les jemaa end co il les aurait viré faut pas se raconter d'histoire.

Link to comment
Share on other sites

Il suffit de bien lire le début et on voit très bien que c'est exactement ce qui c'est dit dans L'after dimanche soir.

 

Donc pas une surprise et la personne qui l'a dit je la connait très très bien et je peux affirmer qu'il y a des choses à prendre et beaucoup à laisser.

 

Après vous faite ce que vous voulez, mais juste une ou deux petites choses.

 

1) Wallemme dit que Jemaa fou la merde ? alors pourquoi il le fait jouer et en plus le défend tout le temps ?

 

2) Le problème Maoulida vient surtout du Problème Maoulida/Leclercq puisque'ils ne peuvent pas se voir et se sont pas parlé depuis plus d'un an.

 

Si Il avait des couilles le Wallemme y a longtemps que si vraiment les jemaa end co il les aurait viré faut pas se raconter d'histoire.

 

Oui, j'y ai pensé aussi dès le début, c'est effectivement un papier de Riolo.

 

Tout à fait, moi depuis l'incident de son refus d'entrer en jeu je le dis que Jemaa ne respecte pas le club et qu'il pourrait pisser sur le blason au milieu de la pelouse de Bollaert qu'on lui déroulerait le tapis rouge. Quand on entend certains supps nous dire que les erreurs c'est le passé et que pas plus tard que cet été on prolonge le clown de Jemaa avec un salaire colossal...

Link to comment
Share on other sites

Oui, j'y ai pensé aussi dès le début, c'est effectivement un papier de Riolo.

 

Tout à fait, moi depuis l'incident de son refus d'entrer en jeu je le dis que Jemaa ne respecte pas le club et qu'il pourrait pisser sur le blason au milieu de la pelouse de Bollaert qu'on lui déroulerait le tapis rouge. Quand on entend certains supps nous dire que les erreurs c'est le passé et que pas plus tard que cet été on prolonge le clown de Jemaa avec un salaire colossal...

 

mais pourquoi ? et pourquoi malgré des prestations catastrophiques, il ne semble pas concerné par un passsage en CFA comme les autres ?

Link to comment
Share on other sites

Moi qui est un grand optimiste de nature...

 

Mais alors la.. je nous vois déjà en ligue 2

je vois pas ce qui peut nous sortir de la

 

la seul solution était de virer Wallemme et on l'a pas fait.

 

Leclecq est pour moi le gros enfoiré de la troupe, l'homme à abattre mais il est intouchable..

 

mon racing est mort :(

Link to comment
Share on other sites

Moi qui est un grand optimiste de nature...

 

Mais alors la.. je nous vois déjà en ligue 2

je vois pas ce qui peut nous sortir de la

 

la seul solution était de virer Wallemme et on l'a pas fait.

 

Leclecq est pour moi le gros enfoiré de la troupe, l'homme à abattre mais il est intouchable..

 

mon racing est mort :(

 

Leclercq, Wallemme, Jeema...je le pense aussi ca va etre tres tres difficile

Link to comment
Share on other sites

Je vous trouve assez dur avec leclercq, alors certes , on peut peut etre lui faire des reproches, mais peut on deja le juger? Il est arrive et le RCL etait déjà en crise, faut pas l'oublier, alors on a pas attendu l'arrive de leclercq pour etre dans la merde.

Vous me parlerez peut etre du recrutement pour la L2, je vous répondrai qu'il fallait bien convaincre des joueurs de venir jouer à Lens après la débacle de l'année précédente...

Le seul joueur qu'il ait vraiment voulu , c'était Remy, et honnêtement , c'etait loin d'être une erreur.Quant à cette année, au vu des moyens plus que limités dont Lens disposait, il ne fallait pas trop rêver. Il aurait fallu voir cette même équipe avec le renfort d'abriel et 1 ou 2 autres joueurs dont on parlait du coté de lens à l'intersaison.

Tout cela pour dire que je ne défends pas leclerc plus que cela , mais que c'est un peu tôt pour le juger.

 

J'ai entendu parler aussi de sa volonté d'uniformiser les tactiques des équipes avec son fameux 4-3-3, encore une fois je répondrai qu'il est difficile de juger cette tactique étant donné qu'avec les chevres dont on dispose , tu pourrais bien faire 10 tactiques différentes qu'on prendrait toujours autant de buts!

Link to comment
Share on other sites

Je vous trouve assez dur avec leclercq, alors certes , on peut peut etre lui faire des reproches, mais peut on deja le juger? Il est arrive et le RCL etait déjà en crise, faut pas l'oublier, alors on a pas attendu l'arrive de leclercq pour etre dans la merde.

Vous me parlerez peut etre du recrutement pour la L2, je vous répondrai qu'il fallait bien convaincre des joueurs de venir jouer à Lens après la débacle de l'année précédente...

Le seul joueur qu'il ait vraiment voulu , c'était Remy, et honnêtement , c'etait loin d'être une erreur.Quant à cette année, au vu des moyens plus que limités dont Lens disposait, il ne fallait pas trop rêver. Il aurait fallu voir cette même équipe avec le renfort d'abriel et 1 ou 2 autres joueurs dont on parlait du coté de lens à l'intersaison.

Tout cela pour dire que je ne défends pas leclerc plus que cela , mais que c'est un peu tôt pour le juger.

 

J'ai entendu parler aussi de sa volonté d'uniformiser les tactiques des équipes avec son fameux 4-3-3, encore une fois je répondrai qu'il est difficile de juger cette tactique étant donné qu'avec les chevres dont on dispose , tu pourrais bien faire 10 tactiques différentes qu'on prendrait toujours autant de buts!

 

Ajoute à ton argumentation le bordel interne qu'il a foutu ;)

Link to comment
Share on other sites

Ajoute à ton argumentation le bordel interne qu'il a foutu ;)

 

le bordel interne existait bien avant l'arrivé de Leclercq !

 

Leclercq a été rappelé parce qu'il y avait déjà le feu à l'époque (bon, ok, il en a rajouté, mais pourquoi ?)

 

mais p.. vous tous perdu la mémoire ?

 

le mercato "magique" de collado !

le départ de leroy !

le plan quinquénal,

fanni

l'achat de sidi keita, en autre (à l'époque on avait déjà , sans compter hermach, quatre MDef)

les match soporifiques, mm si on finissai dans les 5 premiers, (par "pur hasard")

 

ect, ect

 

ce n'est pas Leclercq !

 

ce club est une pétaudiére depuis au moins quatre ans..

abonné depuis 2000, j'ai connu courbis, muller, gillot, wallesme, papin, roux, des intérims, collado

il est évident qu'un seul fait le lien avec tout ça...

 

l'homme qui devait etre à 100% de son temps au rcl, et qui 3 mois aprés, rentre au club france !

 

Il faut arreter de prendre les supporters pour des cons mr martel,

combien de couleuvres vous nous avez fait avalé ?

Edited by quieroy62
Link to comment
Share on other sites

Mais à quel niveau Leclercq fout la merde au club ? Je n'arrive pas à comprendre, il ne participe pas aux entrainements de l'équipe pro ? c'est lui qui compose l'equipe ? Si il avait tant de pouvoir, pourquoi Maoulida n'a pas était virer au bout de 3 mercato ? Expliquez moi ce que fait Leclercq de mal (je sens le 4-3-3 arriver) mais JGW est-il vraiment obliger de garder ce schéma tactique...

Link to comment
Share on other sites

Mais à quel niveau Leclercq fout la merde au club ? Je n'arrive pas à comprendre, il ne participe pas aux entrainements de l'équipe pro ? c'est lui qui compose l'equipe ? Si il avait tant de pouvoir, pourquoi Maoulida n'a pas était virer au bout de 3 mercato ? Expliquez moi ce que fait Leclercq de mal (je sens le 4-3-3 arriver) mais JGW est-il vraiment obliger de garder ce schéma tactique...

 

Leclercq a placé certains "amis" et son "clan" (ceux qu'il a amené ou qui ont décidé de se rallier à cause, face à d'autres clans internes) a posé et pose encore de nombreux problèmes internes. Il était en charge de l'équipe, quoique l'on en dise et Doms peut en témoigner mieux que personne, et résultat celle-ci a pris encore moins de points que sous la seule responsabilité de JPP avec au bout une relégation en L2. Le public a sauté à la gorge de certains anciens salariés mais Leclercq peut faire venir des charlatans payés des centaines de milliers d'euros (par charité on ne redonnera pas le nom de son gourou sans aucune qualification qui trainaît à la Gaillette) et on lui fait les yeux doux.

 

Il clamait dans tous les médias quand il n'était plus là que lui avec des bouts de ficelle aurait fait mieux que quiconque qui dépensait des fortunes en joueurs, au final à part le prêt de Rémy (un trait de génie diront certains, mais c'était bien le seul) c'est guère mieux et zéro sur toute la ligne même, si l'on reprend les discours tenus lors des arrivées de Milovanovic, Roudet, Doumeng, Sartre et Chelle, pour ne citer que ceux-là. Belhadj aura fait illusion qq matchs avant d'oublier qu'il fallait défendre. On n'évoquera même pas ici les inspirations grandioses qui ont permis de laisser filer Carrière, Lacourt ou encore Bisevac (poussé par Collado à partir sur le plan financier, mais avec l'aval de D.L. qui voulait prendre à VA les trois précédemment nommés, quelle clairvoyance !).

 

Il impose effectivement des schémas et des directives puisque son rôle est celui de directeur sportif, Wallemme est hiérarchiquement sous ses ordres comme l'ensemble du club sur le plan sportif et technique. Comme dans une entreprise, tu as une hiérarchie, et on sait tous qu'avec Leclercq faut trop rêver niveau dialogue s'il a décidé que ct comme ça et pas autrement.

 

Parce que tu crois que Leclercq s'il aime pas qq il peut juste froisser son contrat et lui dire d'aller voir ailleurs ? Le seul moyen de forcer Maoulida à partir c'était de lui proposer une baisse de salaire supérieure à 20% dans le délai imparti après la relégation et que Maoulida la refuse. Et Maoulida a accepté de baisser de façon importante son salaire.

 

Bref, on peut y passer la journée... le Druide manipule, manie le populisme avec une expertise à faire pâlir d'envie le parti du borgne, manigance, complote, utilise... Et ne parlons même pas de sa pensée passéiste complétement dépassée et inadaptée.

Link to comment
Share on other sites

Et bien... quelle violence à l'encontre de Leclercq dans un seul post... A croire que tu fais partie des personnes qu'il a poussé dehors.

Martel a été chercher Leclercq avec comme mission de redresser le sportif sur le long terme, donc le juger au bout d'un an et demi, c'est moyen. En plus, ce que tu reproches à DL, on pourrait le reprocher à tous les directeurs sportifs de la ligue 1 : placer des hommes de confia.

 

 

Quel intérêt peut avoir le long terme lorsque la personne en question précipite un peu plus la descente du club, nourrit des guerres internes, s'impose à l'entraîneur de l'équipe première sans lui laisser de marge de manoeuvre, etc ? Dit-nous ce que Leclercq apporte de constructif depuis bientôt deux ans. Car il est arrivé à Lens le 9 janvier, dans deux mois cela fera déjà deux ans qu'il a effectué son retour au club. On a demandé la tête de certaines personnes pour bien moins que ça par le passé, s'il n'avait pas conservé l'aura du titre il aurait été dégagé depuis longtemps.

 

Il y a une différence entre placer des hommes de confiance et en arriver au point où tu rends services aux amis en leur confiant des missions sportives quand ils sont non qualifiés et peuvent ainsi facturer des sommes colossales pour des prestations (au sens commercial) aberrantes auprès de l'effectif professionnel ;) Pour ne citer que cela.

Link to comment
Share on other sites

article de la voix du nord...il est énorme ce Jemaa :censored[1]:

 

Hier, Jean-Guy Wallemme avait prévu une séance vidéo pour ses joueurs.

 

Le sujet du repli défensif a animé la discussion suite aux errements constatés face à Toulouse dimanche (0-2). Le débat avait d'ailleurs déjà trouvé une place de choix dans le dialogue très musclé organisé dans les vestiaires le jeudi 1er octobre.

 

Et, le moins que l'on puisse dire, c'est que les avis divergeaient selon le poste occupé sur la pelouse. « On a pris des buts par manque d'agressivité collective, analyse Marco Ramos. On l'a vu dans le derby face à Lille (1-1). Comment expliquer que le joueur qui centre pour Rami (Mavuba) soit tout seul et qu'aucun d'entre nous ne monte dessus ? Il a vingt mètres pour manoeuvrer !

 

»

Wallemme va les mettre d'accord

 

Les attaquants sont visés. « On doit défendre à onze, poursuit le latéral gauche. On doit tous être impliqués dans ce registre.

 

Même Rooney, à Manchester, se bat sur tous les ballons lorsqu'il s'agit de les prendre à l'adversaire. » Issam Jemâa ne partage pas tout à fait la vision de son équipier.

 

« Dans les grandes formations européennes, on ne voit pas forcément les attaquants venir défendre dans leur camp, répond le Tunisien.

 

On peut ne pas être d'accord avec moi mais c'est comme ça que je vois les choses. Le replacement est important. Mais il nous faut aussi garder de l'énergie pour inscrire des buts. » Éric Chelle, le capitaine, ne demande que ça : « Mais qu'on les mette au fond alors ! Contre Toulouse, on fait un bon premier quart d'heure mais on ne frappe pas au but. Derrière, on prend un premier but incroyable. On a le ballon. On le perd et les Toulousains arrivent à se retrouver à quatre dans notre surface. Je suis seul avec Vedran (Runje). S'ils sont en supériorité, c'est parce qu'ils ont sprinté vers nos cages. De notre côté, ce n'était pas le cas pour tout le monde. » Agacé par ces dissonances défensives, Jean-Guy Wallemme promet : « Je peux vous dire que je vais vite les mettre d'accord. » Les Lorientais, en visite à Bollaert samedi, espèrent que cette mise au point ne stoppera pas l'hémorragie artésienne. Celle qui a permis aux quatre derniers adversaires lensois de marquer à neuf reprises. •

 

GRÉGORY LALLEMAND

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...