Jump to content

Des speculateurs au RCL


moipresident
 Share

Recommended Posts

Je suis étonné que personne ne relève ceci :

 

Ignacio Aguillo. Parcours :

- 1991 – 1996 : Universidad Complutense de Madrid ; Bachelor of Arts (BA), Finance, General

- 2001 – 2003 : University of Pennsylvania - The Wharton School ; Master of Business Administration (MBA)

- 2000 – 2004 (4 years) : Commodity Derivatives ; BNP Paribas (Sales and structuring of commodity derivatives for Latam, Canadian and US clients)

- April 2007 – July 2010 (3 years 4 months) : Head of Energy & Commodities Coverage EMEA ; BNP Paribas (Drove origination efforts with clients in Natural Resources sector for investment banking products and derivatives)

- August 2010 – April 2014 (3 years 9 months : Head of Structured DCM CEEMEA ; BNP Paribas (Origination, structuring and distribution of special situations and event-driven debt securities/facilities)

- May 2014 – Present (2 years 1 month) : Executive Board Director ; Club Atlético de Madrid

 

Gilles Fretigne. Parcours :

- 1987 – 1990 : Sciences Po

- 1990 – 1992 : ESSEC Business School

- 2000 – 2004 (4 years) : Executive Director Goldman Sachs ; London, United Kingdom

- March 2004 – July 2006 (2 years 5 months) : Executive Director Lehman Brothers ; London, United Kingdom

- August 2006 – Present (9 years 10 months) : Managing Partner Amber Capital ; London, United Kingdom

 

Ces gars sont des financiers, leur métier c'est faire du pognon.

Contrairement a Martel, ces mecs sont des pros de la communication, donc ils ont réussis a seduire tout le monde.

Vous vous imaginez un peu quel est le projet de ces gens la au RCLens ? Faire de l'argent, c'est leur métier !!!!

De quelle façon ? Pour ma part je pense qu'il y a un créneau a prendre car le montant des transfert va exploser a partir de cette année (les anglais vont tout acheter), il me parait évident qu'ils esperent pouvoir vendre nos meilleurs jeunes, le point positif dans ce business est qu'il faut des jeunes qui tiennent la route quand même pour pouvoir les vendre, Martel permet la speculation sur les jeunes du centre de formation. Ne pas oublier que Martel traine une énorme dette.

Link to comment
Share on other sites

On a toujours été obligés de vendre nos jeunes pousses dans la hâte parce que c'était vital pour le club. Si on retrouve une santé financière stable on va pouvoir être plus regardants sur le prix de vente. Faut pas se leurrer, aurier varane et compagnie n'auraient jamais fait toute leur carrière chez nous... si on arrive a les vendre mieux grâce à nos nouveaux investisseurs c'est tout benef

Link to comment
Share on other sites

Justement, ce sont des financiers qui ont investi dans le RC Lens. Leur intérêt est donc de faire un bénéfice lorsqu'ils revendront le club et pour ça ils vont chercher à le valoriser.

Ça passe par le faire remonter puis le stabiliser en Ligue 1 (et de ce côté Lens est surement le meilleur investissement parmi les clubs de Ligue 2) et par d'autres actions moins visibles pour le grand public (développer la "marque" RC Lens, améliorer la communication du club, son image etc.). Et c'est sur ce point que leur parcours et leur expérience va être utile, tout comme l'aide de l'Atletico qu'il faut plus voir comme un autre financier que comme un club "ami".

 

Comme dit plus haut, nos meilleurs jeunes partiront de toute façon et à la limite faciliter un départ vers l'Atletico pourrait nous permettre d'en profiter une année ou deux supplémentaire via des prêts même si on y perdrait surement en prix de vente.

 

Évidemment ils peuvent très bien se planter mais franchement s'ils parviennent à stabiliser le club en Ligue 1 et à mettre de l'ordre dans nos finances, ils peuvent bien revendre le club dans 4/5 ans tout le monde aura été gagnant.

Link to comment
Share on other sites

Faire de l'argent dans le foot c'est quand même compliqué.bien connaître les intention de solferino En argent et dans le temps. Encore une fois la présence des nouveaux investisseurs soient nous permettre de garder nos jeunes. Qu'on arrête de vendre nos jeunes pour survivre sinon t'a aucun intérêt.

Link to comment
Share on other sites

En parlant de spéculateurs, on peut surtout dire cela de l'entité Amber Capital.

On les as cités pour possèder environ 15% de Gameloft, c'était le cas jusqu'à... hier. Ils vendent leurs parts à Vivendi/Bolloré, qui va réussir son OPA sur Gameloft, qui est le premier gros palier de son plan d'attaque visant Ubi Soft et commencé l'an dernier.

 

Laissez-moi calculer rapido... Ils devraient en avoir pour 100M€ et dégager un bénéfice d'au moins 50-60M€ dans l'histoire.

Link to comment
Share on other sites

Plutôt encourageant si Amber qui fait partie de Solférino a autant de motivation sur le plan financier on peut espérer grand.

 

Grand non. Mais à priori c'est eux le porte-monnaie de Solférino pour la/les saisons à venir. Tant que le club sera pas stabilisé en L1, ils mettront ce qu'Aguillo leur demandera.

C'est comme ça que je le sent en tout cas.

Link to comment
Share on other sites

Toute façon l'atletico n'a pas vocation à rester. Car si lens revient à son niveau d'avant joue l'Europe régulièrement. Et en ligue 1 plus qu'ailleurs ca peut arriver plus vite que Angleterre ou Espagne. Je vois Solférino rester plus longtemps sur du long terme. Et ça passe par un club de très bon niveau si Amber and co souhaitent gagner de l'argent ce qui reste à prouver.on sait que l'atletico est proche de l'agent Jorge mendes. Donc on peut s'attendre à de la surenchère au niveau des transferts.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...