Jump to content

Saison 2014/2015


Recommended Posts

  • Replies 8.8k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

SalOOooope :12: , j'avais envie de le faire devant tout le monde sorry :12:

Il y a ceux qui après un échec tentent de rester optimiste et de rebondir. Et il y a ceux qui après un échec se réfugient dans la plainte et broient du noir en attendant que son heure sonne.   Tu a

Si l'Azerbaïdjan voulait se montrer digne et préserver un minimum son image c'est ce qu'ils devraient faire. D'une part parce qu'on ne fera croire à personne que Mammadov est venu investir ici sans en

oé enfin voila 36 M dur dur dur j'imagine pas Aréola venir à Lens pour se faire violer tous les week end car même si on est en L1 avc une défense digne d'une L2 on va rien faire :( :(

 

Ben que faut-il dire de Guillermo Ochoa, qui lui, s'est effectivement fait violer tous les week ends avec l'AC Ajaccio. Et pourtant il a brillé en Coupe du Monde. Honnêtement c'est pas dit qu'Areola encaisse la blinde de buts, le contexte peut fournir une grosse motivation à nos joueurs en cas d'accession finalement confirmée en L1

Link to post
Share on other sites

Si ligue 1 ruka, il reste a obtenir 3 prêts (car areola et tisserand devraient être homologués), de France ou de l'étranger, et faire venir des joueurs libres de France ou étranger, donc on n'est pas sans solution.

Link to post
Share on other sites

Article So foot .

FRANCE - LIGUE 1 - LENS

JEUDI 24 JUILLET 2014

PAR VICTOR VAN DEN WOLDENBERG ET BORIS TEILLET.

Les supporters lensois hésitent entre colère et résignation

 

Comme Strasbourg, Le Mans ou plus récemment l'AP Luzenac, le Racing Club de Lens a été refroidi par la DNCG en se voyant refuser la montée en Ligue 1. Enthousiasmés à l'idée de retrouver l'élite, les supporters ont vite déchanté. Entre la direction nationale de contrôle de gestion, Hafiz Mammadov et Gervais Martel, ils se demandent à qui ils peuvent bien s'en prendre.

 

16 mai 2014. Un sentiment de bonheur et de soulagement envahit les cœurs sangs et or des supporters lensois au coup de sifflet final du match qui les opposent au Cercle athlétique bastiais. Au bout des 38 journées ligue 2, l'essentiel est enfin acquis. Après trois saisons à se morfondre dans l'antichambre de la Ligue 1, le Racing Club de Lens se réconcilie avec l'élite. Un championnat dont il fait partie intégrante, cumulant 57 années passées de présence. Mais depuis l'annonce de la DNCG de refuser la montée au club nordiste et de l'obliger à taper une purge de plus en ligue 2, l'ambiance aux alentours de Bollaert en a pris un coup, au même titre que l'engouement suscité par la venue d'un certain Hafiz Mammadov, débarqué en sauveur il y a un an. Une décision prise par la direction nationale de contrôle de gestion que certains supporters peuvent juger surprenante. Car à en écouter les propos de Bastien Brut, auteur du bouquin « Économie du football professionnel », le club nordiste avait toute les raisons d'y croire. « En plus de l'apport de fond de Mamadov, il y aurait eu des recettes, des droits télés substantiels si Lens avait pu monter en Ligue 1. Il y aurait de toute façon une affluence qui serait importante. Les recettes seraient suffisantes pour assurer la pérennité du club en Ligue 1. La DNCG n'était pas obligée d'être aussi rigoureuse. »

« Après le 6-2, il se met à rigoler »

 

 

Un verdict de la DNCG, qui aurait simplement pu proposer d'encadrer la masse salariale du club, jugé trop sévère par l'économiste. Même si celui-ci rajoute que le club a également sa part de responsabilité dans l'affaire. « Gervais Martel est obligé d'avancer l'argent à partir du moment où le budget est annoncé. Maintenant, peut-être que Lens aurait dû être moins ambitieux au départ et ne pas afficher un budget aussi important ». Sauf qu'au sujet de ce budget, le président du RC Lens avait reçu quelques garanties de la part d'Hafiz Mammadov, qui avait promis d'injecter 10 millions d'euros. Une somme dont Gervais Martel ne verra finalement jamais la couleur. En dehors de cette crampe adressée par l'homme d'affaire azerbaïdjanais aux Lensois, il en émane surtout un sentiment de frustration chez les supporters, comme le soulève Pierre. « On est tous déçus, dépités et en colère. Il y avait une saison qui était bonne sur le plan sportif. Les mecs ont joué le jeu en obtenant la montée en Ligue 1 ». Même si pour le responsable du groupe de supporters des Red Tigers, la situation aurait pu être anticipée. « On n'est pas surpris par le personnage. On ne le connaissait pas quand il est arrivé à Lens. Il a injecté des millions dans le Racing, on ne sait pas vraiment pourquoi il a fait ça ». En tout cas certainement pas pour l'amour du maillot. « Derrière on a entendu dire via un communiqué qu'il était amoureux du Racing mais le mec, on l'a vu une fois à Lens, une fois à Monaco. Après le 6-2 (6ème journée du championnat de Ligue 2, le 14 septembre 2013), il se met à rigoler ». Avec toujours, le sentiment d'avoir été pris pour des cons. « Mais derrière, c'est nous qui trinquons ».

 

« Gervais, Il reconnaît ses torts »

 

 

Dès lors, des manifestations populaires, comme celle du samedi 19 Juillet, tendent à s'organiser. Mais si sur le papier, cela semble être une réussite pour l'organisateur du dernier rassemblement en date Guillaume Kaznowski, accessoirement conseiller municipal de Liévin (un millier de Lensois se sont retrouvés dans la rue), dans les mœurs, c'est autre chose. « On a décidé de ne pas y aller. On ne voyait pas trop l'intérêt de manifester. Manifester contre quoi ? Contre la DNCG ? Contre Mammadov ? Contre Martel ? » précise Pierre, qui n'exclut cependant pas d'autres regroupements de ce type. « Peut-être qu'on le fera si demain Lens ne monte pas ». De là à en vouloir à Gervais Martel ? « Il a quand même beaucoup apporter au club. Il a fait des erreurs mais tout le monde fait des erreurs. Je ne pense pas que ce soit Martel le fautif. Pour moi ça reste l'actionnaire ».

 

Pas question non plus pour Daniel, habitué des tribunes de Bollaert depuis son plus jeune âge, de taper sur son président. « Il reconnaît ses torts. C'est lui qui a sauvé le club. Quand il l'a pris, on n'avait plus rien, et on s'est retrouvé champion de France, vainqueur de la Coupe de la Ligue et demi-finaliste de la Coupe de l'UEFA. Il ne faut pas non plus brûler ce qu'on a adoré ». Pas question cependant pour le responsable des Ch'tis Gavroche, de tout saccager. « Quand tout sera fini, on aura des réunions entre les groupes de supporters et Gervais. À ce moment-là, on s'expliquera et on verra bien. Mais pour l'instant, je suis dans l'expectative. On fera le point avec la direction du club. De toute façon, je vais vous dire, j'ai 65 ans, je vais au stade Bollaert depuis l'âge de 10 ans. Mon cœur est sang et or, et il le sera jusqu'à la mort ». Certaines choses ne changeront jamais.

 

Par Victor van den Woldenberg et Boris Teillet.

Link to post
Share on other sites

surtout qu'avec ce budget, le club s'est engagé à ne pas recruter...

des prets ok, mais alors il va falloir trouver à nouveau les bons gros pigeons...

 

Bah des clubs qui n'ont pas de temps de jeu à offrir à des joueurs.

regardez Chelsea qui prête Thorgan Hazard à Zulte Waregem.

Link to post
Share on other sites

Voilà, donc on est MORT!

 

Selon les plua sgrands spécialistes de RMC, on ne peut PAS présenter un autre budget.

Martel a donc réussi à trouver les seuls 4 avocats et les 2 seuls commissaires aux comptes ne connaisant pas cette règle!

 

Même si GM a fait un grands nombres de conneries ces dernières années, tu crois réellement qu'il aurait été capable de faire comme si lui et ses conseils ne connaissaient pas cette règle ?

Ses avocats et commissaires aux comptes ont dû étudier le dossier à la virgule...

D'autant plus qu'il s'agit (à mon avis) du dernier recours possible.

Je pense qu'il y a énormément de choses que nous ne maîtrisons pas et que nous ne connaissons pas dans ce dossier.

Link to post
Share on other sites

Bon apparemment le budget présenté et bien celui de 36 millions puisque c'est confirmé par l'avocat de Racing selon nos voisin .

 

Il y a quand même des trucs que je ne pige plus dans cette histoire .

 

On présente un budget de 48 millions , refusé car il fallait 10 millions en cash ça OK .

 

On nous dit ( enfin Gervais ) qu'il y avait ce fameux plan b à 38 millions donc sans les 10 millions et sans toucher au sportif là aussi OK .

 

Dimanche Gervais nous dit pas de 10 millions , mais on va se présenter avec un budget qui ne sera pas si loin de celui du départ et vous inquiétez madame on va venir avec des sous ( des sous toujours aussi marrant le Gervais )

 

On apprend que Gervais avait effectivement réussit à trouver de l'argent ( pas les 10 certes mais quelques millions quand même ) .

 

Et là patatras on se présente avec un budget de 36 millions soit 12 de moins ( 2 millions de plus que les 10 millions manquant ) qu'on ne recrute plus , qu'on va voir la masse salarial baisser enfin bref la merde quoi.

 

Question a quoi on servit les millions qu'il a trouvé ( si il a effectivement trouvé de l'argent naturellement ) ?

 

Il manquait 10 millions en cash , bon si il en a trouvé même que 5 il manque plus que 5 mais on se retrouve avec 12 de moins ? soit plus que les 10 manquant au départ et en apportant lui même de l'argent en plus ???

 

Ils ont décidé de nous rendre marteau ou quoi ?

Link to post
Share on other sites

Peut être il décide de prendre moins de risque économique devant les instances, en ce serrant encore plus la ceinture ?

 

En tout cas je suis peut être naïf, mais les soutiens des autres présidents et politiques vont peut être aider dans la décision.

Link to post
Share on other sites

Peut être il décide de prendre moins de risque économique devant les instances, en ce serrant encore plus la ceinture ?

 

En tout cas je suis peut être naïf, mais les soutiens des autres présidents et politiques vont peut être aider dans la décision.

 

Si on suit ton raisonnent , ça veut que dire qu'avec un budget de 48 millions, le RC Lens prenait d'énorme risques économique , que la DNCG a vite compris et que c'est pour cela qu'il réclamait les 10 millions de cash .

 

donc tout en apportant quelque millions , on se retrouve quand même avec un budget de 36 soit 12 de moins que prévus ,mouai donc 48 c'était suicidaire si on se plantait.

Link to post
Share on other sites

tiens, j'ai une question qui me trotte dans la tête depuis plusieurs jours : que se passera-t-il si Mammadov n'intervient plus du tout dans les affaires du Racing en gardant ses parts ? S'il disparait sans revendre ses parts ?

Link to post
Share on other sites

Ouais, et si Martel commençait à réduire l'impact financier de Mammadov, puisque celui-ci est vexé par la France qui ne lui fait pas confiance?

 

C'est tout à fait ça. Il prépare le désengagement de HM.

J'espère que les acteurs de la "chasse à l'homme" contre Gervais vont commencer à comprendre que ce mec met tout ce qu'il peut dans le club et s'est fait enfler par cet "investisseur" en bois venant d'un pays en carton.

Link to post
Share on other sites

C'est tout à fait ça. Il prépare le désengagement de HM.

J'espère que les acteurs de la "chasse à l'homme" contre Gervais vont commencer à comprendre que ce mec met tout ce qu'il peut dans le club et s'est fait enfler par cet "investisseur" en bois venant d'un pays en carton.

 

Mais enfin... puisqu'on te dit que c'est un poivrot bègue incapable ruiné qui ne veut que garder le RCL quitte à le couler!

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...