Jump to content
Sign in to follow this  
Lmarco

F1 saison 2009

Recommended Posts

Victoire de Barrichello :

 

1. Brawn GP

Rubens Barrichello

2. McLaren

Lewis Hamilton

3. Ferrari

Kimi Raikkonen

4. McLaren

Heikki Kovalainen

5. Williams

Nico Rosberg

6. Renault

Fernando Alonso

7. Brawn GP

Jenson Button

8. BMW Sauber

Robert Kubica

Share this post


Link to post
Share on other sites
«Je suis content. L'objectif est atteint car j'ai fini la course. Tout est positif. J'ai pris confiance dans la voiture. J'ai pris un bon départ». C'est ainsi que Luca Badoer (Ferrari), dernier du Grand Prix d'Europe, dimanche à Valence, a analysé son retour à la compétition. Dix ans après sa précédente course, le remplaçant de Felipe Massa voit donc les choses de manière positive, même s'il reconnaît ne pas avoir «le niveau de Räikkönen». «Mais je ne suis plus non plus au niveau de vendredi matin», estime l'Italien, qui constate donc des progrès.

 

Il se contente de très peu le Badoer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il a quand même fini 2ème le Fisicho, et encore 1 victoire de Raikkonen à SPA. A la fin y'en avais que pour Fisicho.

Share this post


Link to post
Share on other sites
F1 : soupçonné de tricherie, Renault risque gros

LEMONDE.FR | 01.09.09 | 15h00 • Mis à jour le 01.09.09 | 18h33

 

La télévision brésilienne Rede Globo a fait des révélations qui, si elles sont avérées, pourraient faire beaucoup de dégâts. Selon ses sources (qui n'ont pas été révélées), l'ex-pilote Renault Nelson Piquet Jr aurait volontairement heurté un mur lors du grand prix de Singapour, le 27 septembre 2008, dans le but de favoriser son coéquipier de l'époque, l'Espagnol Fernando Alonso.

 

L'accident du jeune pilote brésilien avait entraîné l'apparition sur la piste de la voiture de sécurité, forçant tous les pilotes à ravitailler, et laissant ainsi l'Espagnol Fernando Alonso, 15e sur la grille de départ et coéquipier de Piquet Jr chez Renault, remonter petit à petit dans la hiérarchie jusqu'à la première place, lui qui avait ravitaillé étrangement tôt (au 12e tour) dans la course. Le "Taureau des Asturies" avait alors offert à Renault sa première victoire et même son premier podium de la saison. A l'issue du grand prix, plusieurs personnes du monde de la F1 (ingénieurs, pilotes ou mécaniciens) s'étaient interrogées sur cette victoire "miraculeuse" sans pour autant croire réellement à un arrangement. Pourtant, aujourd'hui, plusieurs éléments concordent et invitent à étudier sérieusement l'affaire, ce que la Fédération internationale de l'automobile (FIA) fait de son côté, puisqu'elle vient de diligenter une entreprise indépendante afin de faire une enquête.

 

UN SCÉNARIO IMPROBABLE

 

Selon Rede Globo, la FIA "dispose de témoignages cinglants qui incriminent Flavio Briatore", patron de l'écurie française, présenté comme le chef d'orchestre de ce rocambolesque scénario. Ce qui est certain, c'est que le matin même du départ du GP de Singapour, Briatore et Nelsinho Piquet ont eu une vive altercation devant témoin, ce dernier finissant même par claquer la porte. Sur la sellette avant le GP de Singapour, le Brésilien a finalement terminé la saison au sein de la marque au losange, et son éviction n'a même jamais plus été évoquée malgré des résultats mitigés. Et c'est en août 2009 que Nelson Piquet Jr a finalement été remercié par Renault et remplacé par le Français Romain Grosjean.

 

De plus, coïncidence ou pas, dans son tour de formation, le pilote brésilien partit en tête-à-queue à l'endroit exact où, 14 tours plus tard, il allait cette fois pour de bon encastrer sa voiture dans le mur. Etrange, mais est-ce pour autant dangereux ? Le seul à bien avoir voulu émettre un avis sur la question est l'ancien pilote Patrick Tambay. Il explique dans le journal L'Equipe que c'est "techniquement facile" et donc que Piquet ne prenait pas de risques démesurés. Le silence des autres pilotes à ce sujet ne fait qu'enfler la suspicion par rapport au caractère volontaire de l'accident.

 

DES CONSÉQUENCES RETENTISSANTES

 

Si tous les soupçons se révélaient fondés, les conséquences seraient retentissantes, et ce à plusieurs niveaux. Tout d'abord pour Renault, dont l'image serait considérablement ternie par cette affaire de manquement à l'éthique sportive et de mise en danger volontaire de son pilote et des autres. L'écurie serait en plus condamnée à verser 70 millions d'euros à la FIA pour avoir intenté "une action préjudiciable aux intérêts de la compétition". Cela aurait également pour effet de jeter l'opprobre sur la F1 elle-même, puisque le résulat du championnat du monde 2008 serait remis en cause.

 

La principale victime de l'entrée en piste de la voiture de sécurité fut en effet Felipe Massa, le pilote brésilien de Ferrari, qui ne marqua aucun point à Singapour. Deuxième du classement général de la saison, Massa échoua à un malheureux point du Britannique Lewis Hamilton, sacré champion. D'ailleurs, selon un commentateur de Rede Globo, Massa n'aurait que peu goûté l'hypothétique tricherie de Renault. Il explique : "Felipe [Massa] est allé voir Briatore et lui a dit : 'Cet accident n'est pas normal, il s'est produit parce que vous le souhaitiez.'"

 

Une histoire qui inquiète déjà le grand argentier de la F1, le Britannique Bernie Ecclestone. "Nous n'avons pas besoin de ça en ce moment", a déclaré Ecclestone dans un entretien au Times mardi. "Il y a un danger qu'ils [Renault] quittent la compétition, de toute évidence. J'espère que cela ne sera pas le cas, mais c'est le genre de chose qui peut arriver", a estimé Ecclestone. "Tout ce que je sais c'est que Flavio [briatore] insiste sur le fait qu'il n'est au courant de rien", a-t-il ajouté, précisant que "la FIA examine tout. Ils essaient de savoir ce qui s'est passé réellement. J'imagine qu'ils seraient fâchés s'ils découvraient que ce que les gens insinuent est vrai".

 

Il faut désormais attendre le verdict pour éclaircir les zones d'ombre de cette incroyable affaire. Pourquoi en entend-on parler seulement maintenant ? Qui pourrait en vouloir à Briatore et qui sont les informateurs de Rede Globo ? Même en accordant le bénéfice du doute, il paraît peu probable que cette histoire ne provoque pas de sortie de route.

Frédéric Roullier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouais, un pilote qui ferait exprès d'aller dans le mur, j'y crois moyen. Surtout que derrière ça n'assurait rien à Renault, Alonso avait quand même le boulot à faire derrière.

Bref, pour des gens aussi calculateurs que ceux de la F1, ça me paraît bien disproportionné.

Mais bon, on n'est à l'abris de rien...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mouais, un pilote qui ferait exprès d'aller dans le mur, j'y crois moyen. Surtout que derrière ça n'assurait rien à Renault, Alonso avait quand même le boulot à faire derrière.

Bref, pour des gens aussi calculateurs que ceux de la F1, ça me paraît bien disproportionné.

Mais bon, on n'est à l'abris de rien...

Je me souviens bien d'un pilote brésilien très talentueux qui, à Suzuka, a tiré tout droit au premier virage pour emmener son concurrent direct dans le bac à sable... :whistling: :whistling: :whistling:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je me souviens bien d'un pilote brésilien très talentueux qui, à Suzuka, a tiré tout droit au premier virage pour emmener son concurrent direct dans le bac à sable... :whistling: :whistling: :whistling:

 

Jusque là j'ai eu peur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

RIP Renault, ils peuvent arrêter la compétition là, ils se font trop de mal... :rolleyes:

Sur iTélé, ils disent que ce serait peut-être uniquement une vengeance De Piquet Senior, qui aurait tout balancé juste après que son fils se soit fait lourdé de Renault et que ce ne serait pas forcément vrai ... :rolleyes:

 

Dans tous les cas, la F1 est devenue grotesque ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'a pas besoin de casser son contrat, de toute c'est pratiquement fait depuis 1 ans qu'il doive signer chez Ferrari pour 2010...Maintenant qui partira entre MASSA et RAIKKO, plus dur...Un des deux sur une RENAULT ? :whistling:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, Alonso va casser son contrat et filer chez ferrari à ce rythme.

 

La banque espagnole Santander va parrainer Ferrari la saison pmrochaine, alors ça m'étonnerais que tout ça ne soit pas lié.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exact ;)

 

Hamilton en pole

 

Lewis Hamilton a signé la pole position du Grand Prix d’Italie devant Adrian Sutil et Kimi Räikkönen.

 

Grille de départ du Grand Prix d’Italie :

 

1. Hamilton (Ang, McLaren-Mercedes) 1’24’’066

2. Sutil (All, Force India-Mercedes) 1’24’’261

3. Räikkönen (Fin, Ferrari) 1’24’’523

4. Kovalainen (Fin, McLaren-Mercedes) 1’24’’845

5. Barrichello (Bré, Brawn-Mercedes) 1’25’’015

6. Button (Ang, Brawn-Mercedes) 1’25’’043

7. Liuzzi (Ita, Force India) 1’25’’043

8. Alonso (Esp, Renault) 1’25’’072

9. Vettel (All, Red Bull-Renault) 1’25’’180

10. Webber (Aus, Red Bull-Renault) 1’25’’314

11. Trulli (Ita, Toyota)

12. Grosjean (Fra, Renault)

13. Kubica (Pol, BMW Sauber)

14. Fisichella (Ita, Force India-Mercedes)

15. Heidfeld (All, BMW Sauber)

16. Glock (All, Toyota)

17. Nakajima (Jap, Williams-Toyota)

18. Rosberg (All, Williams-Toyota)

19. Buemi (Sui, Toro Rosso-Ferrari)

20. Alguersuari (Esp, Toro Rosso-Ferrari)

 

Encore un grand résultat des RENAULT...

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est la première conséquence de «l'affaire Renault» et les soupçons de tricherie qui frappent l'écurie à propos du Grand Prix de Singapour 2008. Ce mercredi, Renault a annoncé les départs du patron de l'écurie de Formule 1 Flavio Briatore et du dirécteur de l'ingénierie Pat Symonds. Renault a aussi annoncé qu'elle ne contestera pas, devant le Conseil mondial de l'automobile lundi prochain, les allégations de tricherie.

 

Qui ne dit mot consent....

 

«L'écurie indique que son directeur général, Flavio Briatore et son directeur exécutif de l'ingénierie Pat Symonds ont quitté l'écurie», a indiqué dans un communiqué Renault F1 qui «ne contestera pas les récentes allégations de la FIA concernant le Grand Prix de Singapour 2008». «L'écurie nefera pas d'autre commentaire jusqu'à son audition du 21 septembre au Conseil mondial de la FIA le 21 septembre», précise Renault. L'écurie est soupçonnée d'avoir demandé au pilote brésilien Nelson Piquet Jr de projeter volontairement sa monoplace sur un mur pour favoriser la victoire de son coéquipier Fernando Alonso à Singapour en 2008.

Edited by Teddy

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...