Aller au contenu
Lmarco

Tour de France 2009

Messages recommandés

Les ptits Scheck se sont bien défendu aujourd'hui, même s'ils concèdent pas mal de temps sur le robot (ou Extra terrestre d'après certains.)

Vivement samedi de voir les schleck lâcher tout le monde (sauf contador évidemment) et reprendre la 3ème place en même temps!^

 

Sinon Di luca contrôlé positif lors du Giro, les têtes tombent tout les ans ^_^

 

Bof, tu sais tu peux en mettre au moins 50 dans la catégorie extra-terrestres très douteux... Je lisais que pour l'étape conclue à Verbier (qui fait tant parler sur les capacités physiologiques improbables de Contador,) Sorensen qui finit 37e et lessivé à 5 mns de Contador, a quand même réussi à développer 433 watts dans la montée de Verbier... A 34 ans avec plus de 70 kg à traîner, alors bon... A simple titre de comparaison, Armstrong lors de ses 7 victoires dans le tour n'a jamais fait plus en moyenne (certes, en moyenne) lors des étapes de montagne que 430 watts. Et lors des années de grosses affaires de dopage, seule une quinzaine de coureurs se montraient capables d'atteindre les 400 watts.

 

Toutes ces perf sont quand même extrêmement douteuses, ci-dessous un tableau qui est certes difficile à juger sans la connaissance physiologique de l'athlète, mais quand même :

 

Capture05_20090721230748.gif

 

 

Là encore, un mec comme Vayer est intéressant (il parlait pas de la même étape) :

 

Antoine Vayer : 410-420 Watts pour un gabarit de 78 kg avec vélo c'est déjà inhumain ! pour une étape de 3 cols de 1ère catégorie ou hors-catégorie dont le dernier fait plus de 30 minutes d'ascension. Ou bien c'est admettre que la fatigue musculaire et générale est un concept obsolète. Pour les cols plus courts, c'est un peu plus. Pour les cols plus longs et étapes plus dures, c'est moins de 400. Cela dépend aussi des circonstances de course et de la météo. Mais ces fourchettes sont bonnes. 490 Watts ramenés à un gabarit de 78 kg ce n'est pas encore arrivé en fin d'étape. Il y a juste Ullrich en contre-la-montre en côte (Croix de Chaubouret pendant 29'02) qui l'a dépassé (494 watts) en 1997. Cela ne gênait personne à l'époque.

 

Mais ne désespérons pas, 490 watts cela peut venir puisqu'on fait confiance à l'AMA, "au dessus de tout et de rien ", pour régler le problème... Le vélo, c'est parfois, au vu et au sus de tous, l'équivalent de 100 mètres qui se courent en moins de 9" sans que personne ne cille ni ne bouge d'une oreille. Evidemment un moyen (l'extrapolation des watts) met cela en lumière et mesure. Cela énerve, forcément.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mais lol, comparer un match de fou 90 minutes où ils ont des périodes de récupération (MESSI fait pas du sprint 90min no stop ;)) et 5h de vélo sans s'arrêter ! :lol:

 

 

Je peux rouler 3h et être moins fatigué qu'après un match de foot ^_^

Bon après j'suis pas un pro :D

Modifié par Scouser

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Voilà toute la différence ! Tu vas pas me faire croire que faire du cyclisme toute l'après-midi est moins physique qu'un match de foot !

 

C'est pas pareil!

 

J'ai plus de mal à tenir un mach de foot que de rouler...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est interessant ce tableau. Je vais m'acheter quelques velo d'appartement accompagné chacun d'1 chinois pour mes besoin en électricité.

 

Une parodie des guignol d'il y'a quelques années et repassée il y'a peu de temps :

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'y comprends rien moi au tableau et à cette histoire de Watts ^_^

Est-ce vraiment fiable? Prouvé?

 

Ce sont des projections, forcément. Mais basées sur des méthodes fiables effectivement, scientifiques et concrètes.

 

En résumé, on prend un coureur dont on raméne le poids à 70 kg + 8 kg d'équipement pour que tout le monde ait un chiffre basé sur la même échelle de valeur, et on calcule la puissance que le coureur développe lorsqu'il est à 100% de sa capacité respiratoire utilisée, en théorie (et qui ne peut durer chez un humain qu'une poignée de minutes, ça retombe en-dessous de 100% ensuite).

 

Le chiffre te donne la puissance estimée développée lors de cet effort, en somme l'énergie qu'il utilise. Ca dépend aussi du vent et du terrain en vélo, forcément. C'est un calcul presque purement mathématique, sur le poids, la résistance à l'air, la vitesse, etc.

 

Vayer qui a bossé pour pas mal d'équipes pros le fait avec un logiciel utilisé dans le milieu, qu'honnêtement je ne connais pas, mais qui est jugé très pointu et produit ces tableaux aussi.

 

On estime qu'au-delà de 400 watts en montagne, on atteint déjà des seuils peu communs si ce n'est peu humains pour certains, vu leur profil physiologique et ce qu'ils ont pris dans la gueule dans la journée avant l'ascension concernée. Vayer juge qu'au-delà de 400-410 watts en fin de course dans des grosses étapes de montagne et en pleine ascension, c'est presque humainement impossible. Après, c'est toujours sujet à débat, j'ai aussi lu un mec de l'INSEP dont une partie du bouquin tentait de prouver que la puissance développée par Armstrong pouvait l'être "naturellement" à l'époque ;)

 

L'intérêt c'est qu'on peut ramener l'énergie estimée à ce qu'il lui faudra consommer (en oxygène) pour performer cet effort. Et là encore on voit apparaître des chiffres surréalistes... ces mecs me laissent dubitatifs quand même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cavendish qui gagne encore -_-

 

Avec un braquet de minime, impressionnant son rythme de pédalage sur le Sprint :mellow:

 

Le mevel reprend la 9ème place à Astarloza, qui finit 4 secondes derrière lui. Demain le mont ventoux pour décider du podium final!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui m'inquiète c'est qu'aucune tête ne tombe. L'équipe Astana réuni ce qui se fait de plus dégeulasse en la matière en acceuillant des coureurs et un encadrement des plus suspects :

Kloden (autotransfusion sur le tour 2006)

Bruyneel, ancien capitaine de route de l'équipe ONCE dans les années 1990 de Manolo Saiz, (lui-même désormais interdit de fonction dans le milieu cycliste à la suite de l'énormité de ses magouilles en terme de dopage) qui embauche Basso mouillé dans l'affaire Puerto chez Discovery.

Contador et Leiphemer au perfs hors normes...

 

Et Vinokourov qui devrait revenir une fois sa suspension purgée. On se demande ce qu'ils foutent tous encore là. les sanctions doivent être radicales.

 

Mais il y a quand même une question que je me pose... Est ce qu'il n'y a aucun français en tête parce qu'ils ne se dopent pas ou parce qu'ils sont nuls même dopés? S'ils se sentaient lésés ils devraient geuler non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y'en a certains qui ont déja dit ne pas pouvoir lutter, ne pas être dans la même catégorie, sous entendu que les dopés sont devant quoi...

 

Mais après on a Bernard Hinaut qui dit que les français sont des fainéant qui ne s'entrainent pas assez!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ce qui m'inquiète c'est qu'aucune tête ne tombe. L'équipe Astana réuni ce qui se fait de plus dégeulasse en la matière en acceuillant des coureurs et un encadrement des plus suspects :

Kloden (autotransfusion sur le tour 2006)

Bruyneel, ancien capitaine de route de l'équipe ONCE dans les années 1990 de Manolo Saiz, (lui-même désormais interdit de fonction dans le milieu cycliste à la suite de l'énormité de ses magouilles en terme de dopage) qui embauche Basso mouillé dans l'affaire Puerto chez Discovery.

Contador et Leiphemer au perfs hors normes...

 

Et Vinokourov qui devrait revenir une fois sa suspension purgée. On se demande ce qu'ils foutent tous encore là. les sanctions doivent être radicales.

 

Mais il y a quand même une question que je me pose... Est ce qu'il n'y a aucun français en tête parce qu'ils ne se dopent pas ou parce qu'ils sont nuls même dopés? S'ils se sentaient lésés ils devraient geuler non?

 

Contador tu peux ajouter qu'il a été éclaboussé mais blanchi (car peu inquiété ?) dans l'affaire Puerto.

 

Chez Saxo, un directeur sportif qui a avoué s'être dopé (Riis), Franck Schleck qui faisait des virements bancaires au docteur Fuentes, etc.

 

Notons que tous les derniers français à avoir performé voire gagné le tour ont ensuite été convaincus de dopage, quand ils ont pas eux-mêmes avoué comme Fignon (qui le paie cher auj...). Il y a p-e un peu plus de retenue, voire d'éthique sur le dopage très poussé, la perfusion sanguine ou le dopage génétique, côté français, enfin espérons-le à l'analyse de ces résultats "modestes" face aux mutants qui sont devant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Contador, on dirait qu'il est en promenade dans le Ventoux <_<

 

Je pense qu'il peut le monter en roue avant en pédalant d'une seule jambe. Mais ça ferait p-e un peu gros là...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je pense qu'il peut le monter en roue avant en pédalant d'une seule jambe. Mais ça ferait p-e un peu gros là...

C'est limite pas caricatural tellement il est facile.

Et Armstrong incapable de répondre à la moindre attaque des Schleck de tout le tour, qui là n'en manque pas une.

Si tu nous ressors les chiffres de VO2max pour la montée du Ventoux, ça risque de faire halluciner aussi :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est limite pas caricatural tellement il est facile.

Et Armstrong incapable de répondre à la moindre attaque des Schleck de tout le tour, qui là n'en manque pas une.

Si tu nous ressors les chiffres de VO2max pour la montée du Ventoux, ça risque de faire halluciner aussi :o

 

Wiggins, le poursuiteur pur, qui soudain à 29 ans monte le Ventoux avec les meilleurs du Tour jusqu'a 2-3 km de l'arrivée, vive la cristalline hein :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wiggins, le poursuiteur pur, qui soudain à 29 ans monte le Ventoux avec les meilleurs du Tour jusqu'a 2-3 km de l'arrivée, vive la cristalline hein :lol:

 

Faut dire qu'il a changé de préparation, et a perdu beaucoup de poids.

Tout le monde peut le faire ça.

 

Mais on est pas habitué de le voir la, ça fait bizarre oé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Faut dire qu'il a changé de préparation, et a perdu beaucoup de poids.

Tout le monde peut le faire ça.

 

Mais on est pas habitué de le voir la, ça fait bizarre oé.

 

Ca laisse songeur quand même, la poursuite c'est vraiment autre chose... En général, les sprinteurs (athlé, cyclisme, natation, etc) réussissent dans une voie par le talent et le travail mais surtout parce que leur physiologie est adaptée et même "formatée" pour ça génétiquement. La poursuite n'est pas du sprint pur mais s'en rapproche physiologiquement, bien plus que grimper un col hors-catégorie. Ils ont des fibres musculaires rapides, ça peut se modifier dans une légère proportion par l'entraînement, de là de passer à l'un des meilleurs pisteurs du monde puis le 10e grimpeur au Ventoux de la dernière étape d'un Tour professionnel... ça n'est plus juste une question de perte de poids et d'entraînement adapté. C'est comme prendre Jérémy Wariner et vouloir en faire un des meilleurs marathoniens au monde. Et puis Wiggins fait quand même 1m90 et plus de 70 kg, c'est un gabarit déjà très contraignant et improbable pour grimper...

 

Il y a qq jours, il avait une vitesse moyenne (j'ai pas regardé auj) pour le moment supérieure à celles des victoires d'Armstrong... dans ces 5 premiers tours. Ca choque tjs personne de la part d'un poursuiteur ? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×