Jump to content

[Live] CS Sedan - RC Lens : le live MadeInLens


Recommended Posts

  • Replies 132
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Popular Days

Top Posters In This Topic

Pas évident de faire la différence à 11 contre 10, ils jouent en 4-4-1. Ce qui me dérange, c'est que dans le trio Sow-Valdivia-Le Moigne, y'en a pas un pour perforer.

 

Le seul point intéressant, c'est l'association Lalaina - Bergdych. Et surtout Bergdych.

Link to post
Share on other sites

C'est hallucinant le nombre de ballons gâchés en attaque.

Plumain a du mal à faire la différence. Les centres de Bergdich ou Lalaina sont merdiques. Valdivia n'est toujours pas inspiré et je trouve Sow moins tranchant qu'à Bollaert.

 

Au moins, les supp lensois font le boulot: on n'entend qu'eux dans ce beau stade qui sonne le creux.

:rcl3:

Link to post
Share on other sites

et pendant ce temps ..

 

EXCU - Bollaert : la subvention de 10M du conseil général suspendue par le tribunal administratif

 

Oui si quelqu'un peut mettre l'info . La voix du nord .

 

| ARTOIS |Le tribunal administratif de Lille a ordonné mercredi la suspension de la délibération votée lors de la commission permanente du conseil général du Pas-de-Calais, le 8 octobre, laquelle consentait une subvention de 10 M€ à la rénovation du stade Bollaert, candidat à l'accueil de cinq rencontres de l'Euro 2016.

 

 

 

article complet de la voix du nord.

 

C'est pourtant forts de ce vote qu'une semaine plus tard, le 15 octobre, Daniel Percheron et le conseil régional avaient entériné le montage financier global de cette opération de la dernière chance, pour un coût total de 70 M€... Le tribunal administratif avait été saisi le 12 octobre à la fois sur le fond d'une action en annulation de la délibération du CG62, mais surtout d'un référé suspension, les deux recours ayant été impulsés par le groupe d'opposition UMP union.@ction.62.

empty.gif

Michel Petit et ses amis avaient peu goûté le fait de découvrir la délibération sur table (le point ne figurait pas à l'ordre du jour), estimant que la question méritait, si ce n'est d'être débattue, qu'ils puissent au moins disposer en amont des tenants et des aboutissants avant de pouvoir se prononcer.

Le référé suspension étant une procédure d'urgence, mardi, leur avocat, Me Manuel Gros, a plaidé leur cause. Et de regretter à la barre que cette fameuse délibération se soit retrouvée noyée parmi quatre-vingt-sept autres rapports, «n'ayant sans doute pas tous la même incidence sur le budget départemental».

Banco. Dans l'ordonnance rendue mercredi, le tribunal affiche sa perplexité quant à la distribution sur table d'«un rapport succinct», ce qu'il apparente à une «information insuffisante» des membres de la commission permanente, «propre à créer un doute sérieux quant à la légalité de la décision attaquée». «Ces dix millions d'euros, c'est un peu un chèque en blanc. Et je crois que c'est ça que les juges ont souhaité dénoncer>, traduit Me Gros. Lequel attend désormais impatiemment que l'on se penche sur le fond du dossier. «Il sera intéressant d'y voir et entendre la perception du tribunal quant au fait que des collectivités financent la rénovation du stade d'une équipe professionnelle, naviguant pour le moment dans les eaux troubles de la Ligue 2...». L'audience n'aura pas lieu avant plusieurs mois. Et d'ici là, la rénovation du stade Bollaert sera peut-être déjà sur les rails.

L'issue logique voudrait en effet que Dominique Dupilet opte pour la convocation d'une nouvelle commission permanente, à l'occasion de laquelle la même question serait cette fois-ci inscrite à l'ordre du jour, débattue, et de toute façon votée par une majorité qui lui est et restera favorable. On n'aura pu se faire confirmer cette hypothèse, Dominique Dupilet ayant fait savoir qu'il n'avait «pas à commenter une décision de justice».

H. Fé.

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...