Jump to content

Delelis inquiet pour le R.C.Lens


el rocco
 Share

Recommended Posts

Âgé de 87 ans, André Delelis observe encore avec attention l'actualité de Lens - ville dont il a été maire de 1966 à 1998 - et du RCL. "Ma liaison avec le Racing a débuté dès que je suis arrivé à Lens. Je me suis investi totalement par amour du foot, mais aussi parce que j'étais le premier magistrat de la ville. Je ne pouvais pas y échapper. [...] J'ai vécu des heures extraordinaires avec le Racing : la victoire à Wembley en Coupe d'Europe, le titre de Champion de France, la victoire en finale de Coupe de la Ligue. Tous ces souvenirs ne peuvent pas disparaître du jour au lendemain. Aujourd'hui encore je vis personnellement chaque rencontre et je voudrais voir le Racing gagner tous ses matches. Je reste un fervent supporter et j'ai de la peine de voir le club dans une telle situation."

L'ancien ministre se dit inquiet pour son club, en difficulté financière et donc sportive depuis l'incroyable descente de 2008. "Je me demande s'il va survivre", avoue-t-il. Delelis se garde de critiquer Gervais Martel, homme qu'il a toujours apprécié et soutenu. "Qui ne commet pas d'erreurs dans la gestion des clubs professionnels ? Je ne vais pas blÂmer Gervais Martel parce qu'il est l'auteur de quelques choix malheureux, des choix de personnes surtout." L'homme grÂce auquel le Stade Félix Bollaert a été rénové pour l'Euro 1984 et la Coupe du Monde 1998 s'interroge sur ce qu'il se passera en juin lorsque le Crédit Agricole - qui a toujours affirmé être actionnaire principal du club pour un an seulement et ne s'investit aujourd'hui pas totalement dans ce rôle - se retirera. "Aujourd'hui, Gervais Martel n'est plus en état d'assurer la survie financière du club. Que peut faire un président qui n'a plus de pouvoir ? Le Crédit Agricole peut se désengager du jour au lendemain et on n'aura plus que nos yeux pour pleurer." Le président lensois cherche un investisseur capable de l'épauler à la tête du RCL . Une heureuse nouvelle est espérée avant le 30 juin 2012...

 

"Laisser le Crédit Agricole décider de l'avenir du RCL est grave"

 

S'il ne critique pas Gervais Martel, André Delelis se montre en revanche très sévère envers Guy Delcourt, son successeur à la mairie de Lens. "Lorsque mon choix s'est porté sur Guy Delcourt pour me succéder, j'avais écarté toute autre candidature, car je considérais qu'il était le plus à même de prendre ma succession, rappelle André Delelis. Je me suis trompé. Ou plutôt, lui m'a trompé. Devenu maire, il n'a pas eu le comportement qu'il avait étant adjoint. Je lui avais dit : « fais attention, la ville que je te transmets a trois pôles importants que peu de villes de 35 000 habitants possèdent et auxquels il ne faut pas toucher : la fac, le centre hospitalier et le stade Bollaert ». Sans compter la rocade minière. Il a fait le contraire de ce que je lui avais recommandé : il a abandonné deux fois la présidence du conseil d'administration de l'hôpital, il a signé un bail emphytéotique pour le stade Bollaert, il refuse l'Euro 2016 et maintenant il parle de privatiser l'A21... J'ai le sentiment qu'il s'attaque à tout ce qui faisait ma fierté. Il a une volonté de détruire qui m'étonne et soulève une très forte réprobation de ma part. Je l'appelle le démolisseur. [...] Il sait qu'il va être battu, c'est pourquoi il ne veut pas se représenter. J'ai conservé assez d'audience au sein de la population pour l'affirmer. [...] J'ai commis une erreur que je dois réparer. Je dois aux Lensois de leur rendre un maire. Je n'ai rien raté de mon bilan sauf le choix des personnes. Le moment venu, je conseillerai la population."

"En 1968, après le retrait des Houillères, [la municipalité] avait été obligée de diriger le RCL, mais j'ai toujours veillé à ce qu'on reste minoritaire au sein du conseil d'administration et j'ai favorisé l'accession d'un président qui ne soit pas membre de la municipalité. Nous avons réussi à remettre le Racing d'aplomb. Si Guy Delcourt avait été maire en 1968, le club serait déjà mort depuis longtemps ou il jouerait contre Izel-les-Equerchin ! [...] Guy Delcourt ne veut pas du club. Laisser le Crédit Agricole décider de son avenir est grave. Il faut que tout le monde se mobilise à Lens, y compris le maire, pour sauver le RCL, car il est au bord du gouffre financier. Ne devenons pas Reims, Strasbourg, Nantes ou Metz. Il faut penser aux supporters. Le rôle du maire est de ne pas négliger un club qui attire parfois plus de monde dans son stade qu'il n'y a d'habitants dans la ville. Quel club de Ligue 2 peut se prévaloir d'attirer plus de spectateurs que certains clubs de L1 comme Lille ou Valenciennes ? C'est une performance extraordinaire, il nous faut la conserver. Pour cela, la Ville doit supprimer le bail emphytéotique et devenir maître d'ouvrage de l'Euro 2016."

 

Source : Nord Eclair

Link to comment
Share on other sites

Peut-on considérer que TOUT est à refaire au RCLens et que le club en est globalement au même point qu'en 1988, voire même encore plus dans la merde qu'à cette époque ?

est-ce que aussi la situation globale que ca soit au niveau du foot, de la finance, de l'économie etc... est la même qu'en 1988 ?

Link to comment
Share on other sites

Bien sûr le foot a changé globalement depuis, mais si je devais (essayer) d'établir un comparatif entre cette époque et maintenant, je dirai que c'est bien pire aujourd'hui.

 

Je vois mal un nouveau Gervais Martel arriver et remonter le RCL comme ce dernier l'avait fait à l'époque.

 

L'équipe avait été rebâtie en s'appuyant sur des jeunes, aujourd'hui les jeunes quittent le club bien plus tôt qu'à l'époque, pour rebâtir en s'appuyant sur eux ça me paraît impossible.

 

On pensait avoir vécu l'enfer, mais franchement je pense que le pire est à venir

Link to comment
Share on other sites

belle déclaration d'amour d'André Delelis pour le Racing et ses supporters, ç'en est touchant. Et triste portrait de l'actuel maire Guy Delcourt... J'ai envie d'employer des termes grossiers suite à la lecture de cet article mais je vais éviter hein ça vaut mieux. Advienne que pourra pour le club, je crois que celui-ci n'a jamais été si mal en point économiquement parlant. Franchement, tout peut arriver, je suis incapable de dire ou même d'imaginer ce qu'il en sera à la fin de cette saison ... La seule certitude, d'après Delelis, c'est que le CA est actionnaire majoritaire pour un an seulement. Ensuite.... :22:

Link to comment
Share on other sites

bFranchement, tout peut arriver, je suis incapable de dire ou même d'imaginer ce qu'il en sera à la fin de cette saison ... La seule certitude, d'après Delelis, c'est que le CA est actionnaire majoritaire pour un an seulement. Ensuite.... :22:

 

De toute façon on ne sait pas tout, la situation economique du club n'est pas claire. On a vendu pour pas mal de millions d'euros cet été, mais on ne sait pas combien le club en doit encore au CA? 5 millions? 10 millions? 20 millions?

Il n'y a que Martel et le CA qui savent vraiment ce qu'il en est et nous, on attend comme des cons. C'est frustrant.

Link to comment
Share on other sites

"Je me demande s'il va survivre", "...il est l'auteur de quelques choix malheureux, des choix de personnes surtout." , "Aujourd'hui, Gervais Martel n'est plus en état d'assurer la survie financière du club. Que peut faire un président qui n'a plus de pouvoir ? Le Crédit Agricole peut se désengager du jour au lendemain et on n'aura plus que nos yeux pour pleurer.", "Guy Delcourt ne veut pas du club. Laisser le Crédit Agricole décider de son avenir est grave. Il faut que tout le monde se mobilise à Lens, y compris le maire, pour sauver le RCL, car il est au bord du gouffre financier."

 

Source : Nord Eclair

 

En mettant de côté les querelles politiques (on a bien compris que ce n'est pas le grand amour entre messieurs Delelis et Delcourt), on peut tout de même porter un certain crédit à ces propos. Et quand je lis ça, je comprends que Martel est ruiné, que le CA n'est pas prêt d'être remboursé et qu'il pense sérieusement à se retirer, et qu'on ne peut attendre aucun soutien politique dans l'immédiat. De plus, les déboires récents de Martel (liés au financement du stade pour 2016 selon Libé) ne font que renforcer mon impression d'un homme qui cherche désespéremment à reprendre la main, et qui risque que bien de sombrer avec le navire.

J'espère sincèrement me tromper...

Link to comment
Share on other sites

euh... j'me trompe ou ça pue vraiment en ce moment avec toutes ces déclarations et ses histoires qui partent dans tous les sens ? On n'est pas un peu proche de la mort du club là ? :22: J'espère me tromper aussi mais j'ai l'impression que la descente aux enfers n'est pas terminée

Link to comment
Share on other sites

Peut-on réellement blâmer un maire de ne "pas vouloir du foot" quand une ville a tant de problèmes dans le contexte économique actuel aussi. Personne ne peut rien changer au fait que si le CA tient le club par les cou*** c'est parce que le RCL s'est tourné vers cette banque pour se sauver financièrement et l'on voit mal une municipalité ou des pouvoirs publics lâcher des dizaines de millions d'euros, des emprunts et recapitalisations en tout genre pour un club de foot... Faut aussi placer les vrais responsables en face de leurs vraies responsabilités. La première descente, le train de vie du club, des choix sportifs calamiteux, un endettement latent et certains projets pharaoniques démesurés ont placé le Racing entre les mains du CA, personne d'autre... Toutes ces chèvres baladées sur le terrain et ces décisionnaires piteux sont les vrais responsables, après la municipalité sous Delcourt s'est toujours comportée comme un pu** envers le club mais ils nous ont quand même offert un bail emphytéotique sur lequel crache Delelis mais qui a lourdement contribué à l'avancée du club !

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...