Jump to content

[Après-match] Arles-Avignon 3-0 Lens


Morgan
 Share

Recommended Posts

Une bonne tarte dans la gueule, pour rappeler à certains illuminés séduits par la perspective de retrouver le trio de tête dès ce week-end, que nous ne sommes qu'au début du combat.

 

Les absences, nos limites du moments dans le jeu auraient pu suffire face à cette médiocre équipe d'Avignon qui n'avait à proposer que du jeu long et des transversales vers le très remuant Draman.

 

Mais si on se permet d'ajouter des fautes de marquage indignes du niveau pro, et un manque de discipline défensive inacceptable, comment envisager autre chose que de se faire gentiment renvoyer à ses études ?

 

Tous coupables.

 

Même s'il serait abusif de dresser un si noir tableau sans mentionner la réussite insolente de notre adversaire du jour (un Butelle en état de grâce, bondissant sur le coup-franc de Ben Saada suivi par Yahia et sur le péno de Ben Saada puis suppléé par sa barre devant le même Ben Saada, un pétard de 25m pleine lucarne de Rocchi qui venait d'entrer, un but de Pieroni... de Pieroni, quoi !!!), il est temps pour tous de se souvenir que la lumière ne viendra que d'un investissement total et permanent.

 

A commencer par vendredi prochain, face à Laval.

 

Côté individuel, on a vu pour la première fois le mauvais Ben Saada, très désinvolte sur le match d'hier, pas concerné. Pourtant son missile de 25m pleine barre a rappelé qu'il peut faire surgir l'étincelle à tout moment. Jean-Eudes est resté dans son registre habituel : inutile, avec des chevauchées improbables qui ont bien fait rire son monde et un joli petit plongeon sur le péno. Mathlouthi a montré à nouveau que sa seule vitesse de course et sa bonne volonté ne pouvaient compenser ses lacunes physiques et techniques (pourquoi l'avoir préféré à Pollet ??? Déjà qu'on était bien handicapés devant, je n'ai rien dans le fond contre une titularisation de Mathlouthi mais... ce n'est pas un avant-centre, et encore moins pour jouer seul un pointe devant un bloc qui ne parvient à accorder - pour l'instant - qu'un soutien limité... ça m'a eu tout l'air d'un envoi direct à la chambre à gaz, cette affaire ^^'), et toute l'arrière-garde est à jeter aux orties pour sa prestation effroyable. Cichero a échappé au naufrage par son absence : indice intéressant...

 

Autre détail notable : Bérenguer a porté le brassard après la sortie de Demont. Sans doute pas pour la dernière fois...

 

 

Ne fait pas semblant de ne pas comprendre stp , avec Eduardo qui joue plus bas et bien tu renforce ton milieu de terrain et tu laisse moins d'espace encore et tu le sais très bien D'ailleurs dans la réponse de Garcia tu le comprend très bien..

Je dirai plutôt qu'Eduardo a pour mission de briser le problème d'isolement des attaquants, en jouant un rôle de relai.

 

Garcia l'homme qui transcende soi-disant le beau jeu et le 4-4-2 ferait bien de retrouver un peu d'ambition dans ses choix...

A moins que ce ne soit à nous de faire preuve d'un peu d'humilité dans nos attentes...

 

Difficile d'être ambitieux dans le jeu lorsque tu as la moitié de tes attaquants à l'infirmerie.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 112
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Je pense qu'aligner Mathlouthi seul en pointe dans ce genre de configuration relève au mieux de l''attentisme pour miser sur sa vitesse en contre, au pire du suicide. Pas fan de Pollet, mais c'est déjà un point d'ancrage plus plausible et une vraie pointe. On a joué sans vrai attaquant de pointe, on a joué très bas (certes, Garcia ne l'a pas apprécié), on s'est fait punir... Rien de très surprenant. Ce qui l'est, c'est que ça ne semble révolter personne au sein de ce groupe qui parle de podium mais n'a aucune rage et idée directrice depuis le début de saison.

 

On alignait deux titulaires en puissance dans l'esprit de Garcia au niveau des milieux off (Ben Saada, Demont), Mathouti étant un choix de Garcia, il ne manquait tout au plus que Toudic (pas hyper à son aise jusque là néanmoins). Je pense qu'il ne faut pas confondre humilité et manque d'ambition. Le match d'hier était d'une indigence rare et fait suite à une longue litanie de matchs guère maîtrisés et balbutiés. On a déjà joué un quart du championnat, le mercato est fini depuis un moment et l'on a pris une tonne de joueurs, il serait temps de se montrer un minimum ambitieux et cohérents, surtout quand l'objectif est la montée, certains n'ayant pas manqué de le rappeler toute la semaine quand tout à coup le podium s'offre potentiellement à eux. Parler ils savent faire, Garcia n'étant pas le dernier, mais faut que les actes suivent, problème majeur de ce club depuis des saisons...

 

Enfin je m'en fous perso, je suis trop débordé pour avoir le temps de commenter la vie de ces guignols. Qu'on ne monte pas soit, perso je m'en fous c'est pas mon destin qui est en jeu, mais qu'on joue pour gagner et faire progresser le groupe alors, en dégageant les pieds carrés et qu'on envoie les sprinteurs du groupe se reconvertir à Liévin... On nous a vendu tout l'été un système à deux attaquants et certaines constantes techniques,c'est vite parti en fumée. Maintenant reste un match avant la trêve, on verra le résultat...

 

Je rejoins Doms en tout cas, on a un secteur offensif d'une faiblesse affolante, notamment techniquement. Heureusement qu'ils ont choppé Ben Saada. C'est là-dessus aussi que je trouve un manque d'ambition. On fait avec ce qu'on a pu avoir mais tout de même

Link to comment
Share on other sites

Queudrue : « Je ne sais pas ce qu'il s'est passé »

 

 

 

Lundi, 26 Septembre 2011 08:43

emailButton.png

 

Dans La Voix des Sports, le défenseur lensois revient sur le match contre Arles et ne comprend pas trop ce qui s'est passé dans les têtes lensoises.

« Nous n'avons pas été assez costauds et nous avons eu la chance d'atteindre la mi-temps à 0-0 sans être brillants. » « Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Après le penalty manqué, peut-être avons-nous inconsciemment baissé la tête. Et puis ce n'est pas facilement physiquement pour ceux qui ont répété les matchs ou d'autres qui, comme moi, effectuaient leur rentrée. On a payé cash en deuxième période. »

 

Ca y est on nous ressort le coup de la fatigue, bref faudrait changer de registre car là ça fait plusieurs années que l'on nous sort les excuses à 1 euro.

Toute les équipes que l'on rencontre ont le même soucis, ils ont fait autant de matchs que nous, et on voit que sur les buts, le premier Démont se fait jouer tranquillement alors que déjà une il est dos au joueur donc une faute technique, ensuite on laisse allégrement Pironi s'approcher tranquillement pour allumer une mine alors qu'un simple joueur en opposition aurait certainement contribué à déjoué ce joueur, ensuite sur le 3è même topo, bref que là ce ne sont pas du à des erreurs de physique mais bien de placements et d'intelligence de jeu, chose que nos clowns ont été incapables de faire.

Link to comment
Share on other sites

 

Je rejoins Doms en tout cas, on a un secteur offensif d'une faiblesse affolante, notamment techniquement. Heureusement qu'ils ont choppé Ben Saada.

 

Je pense qu'on sera tous d'accord sur ce point. A chaque match raté j'en vois qui réclament un tel ou un tel à la place de untel qui a raté son match mais faut pas se leurrer : tous nos attaquants sont sérieusement limités. Après selon leur état de forme du jour ils évoluent soit au niveau de gars de national soit de joueur de milieu de tableau de ligue2 ce qui est insuffisant (et nous ferait à nouveau repartir sur un sacré chantier de recrutement au cas où on remonterait). Il n'y a plus guère que Toudic dont j'espère encore vraiment un plus mais tout simplement parce que je ne l'ai pas encore vu beaucoup jouer et non sur ce qu'on a pu percevoir de sa valeur.

Link to comment
Share on other sites

Y'a quand même un truc qu'on remarque à chaque fois mais qui a l'air de pas porter ses fruits : on voit JLG debout quasiment tout le match en train de gueuler ! Alors merde quoi, le mec donne les consignes mais c'est pas appliqué vu qu'il gueule, encore et encore, et qu'il fait des gestes de dépit etc... Et puis Eduardo ?? JLG lui demande de jouer bas pour "consolider" le milieu de terrain et ainsi mieux repartir de l'avant à la récupération du ballon ? C'est vraiment ça la consigne ? Je sais pas c'est Doms qui en a parlé mais ça me semble plus que bizarre non ? Du coup on a qu'une seule pointe qui passe son temps à courir pour rien parce qu'on balance devant, à partir de la défense.

 

C'est là que je me pose encore plus de questions. Puisque les déf centraux allongent vers Mathlouti, à quoi sert Eduardo qui descend bas ? A quoi servent, de manière générale, les milieux de terrain ? A la mi-temps contre Arles, je pensais que JLG avait passé un savon aux déf centraux et leurs missiles tout pourris. Et qu'est-ce qu'on voit en 2ème mi-temps ? Queudrue et Yahia qui balancent encore ! On en conclut quoi ?? Que JLG avait misé à fond sur des longs ballons en espérant que Mathlou se démerde et passe au moins une fois son déf pour aller marquer ? Et le manque de mouvements autour du porteur ? C'est juste ridicule / honteux / à la limite de la faute professionnelle. On dirait que personne ne veut la balle ! J'aurai bien aimé être dans le vestiaire lensois pour entendre les consignes de JLG. Car quand vous lisez sa réaction sur le site off, il nous parle du manque de caractère de ses joueurs, du manque de fraîcheur physique etc... mais jamais il n'a expliqué ses choix de jeu, sa tactique quoi, jamais il nous a expliqué son système sur ce match...

Link to comment
Share on other sites

vous caricaturez quand même un peu trop a mon gout le jeu de lens, en s'appuyant sur ce match lui meme trop gros...

 

kondogbia et berrenger sont régulièrement cités dans les meilleurs joueurs des matchs mais en fait ils touchent jamais le ballon, c'est ca?

 

Ben... ce dernier match résume plutôt bien notre début de saison en fait. La relance de nos défenseurs est à chier, et quand elle ne l'est pas, nos milieux ont la balle mais une fois sur deux c'est "passe à l'adversaire". Sauf, et je dis bien sauf, quand l'équipe d'en face est repliée jusqu'à sa surface de réparation (ex : boulogne), où là on avait l'impression d'une maîtrise totale du ballon alors que l'adversaire nous attendait pour partir en contre (ce match ça aurait du faire plus que 2-0 d'ailleurs).

 

On va quand même pas se masturber devant le jeu de notre équipe, si ? Bérenguer et Kondo sont des durs à la récup' ça c'est évident, et Bérenguer se montre de plus en plus dans un rôle de leader mental. Seulement, à part Ben Saada, on a personne d'assez technique pour garder le ballon, j'en veux pour preuve encore une fois le nombre extravagant (et je pèse mes mots) de ballons perdus au milieu de terrain à chaque match. Sans compter aussi que les déplacements autour du porteur sont... quasiment nuls. Alors ok on arrive par moments à jouer au sol en passes courtes, ça fait de belles séquences de jeu mais on voit ça combien de fois par match ? une ou deux ?

 

Désolé les gars mais le jeu du Racing est trop stéréotypé et les adversaires l'ont bien compris, effectuant un pressing systématiquement très haut pour pousser nos déf et milieux à la faute...

Link to comment
Share on other sites

 

Ben... ce dernier match résume plutôt bien notre début de saison en fait. La relance de nos défenseurs est à chier, et quand elle ne l'est pas, nos milieux ont la balle mais une fois sur deux c'est "passe à l'adversaire". Sauf, et je dis bien sauf, quand l'équipe d'en face est repliée jusqu'à sa surface de réparation (ex : boulogne), où là on avait l'impression d'une maîtrise totale du ballon alors que l'adversaire nous attendait pour partir en contre (ce match ça aurait du faire plus que 2-0 d'ailleurs).

 

donc on a raison de ballancer en fait

Link to comment
Share on other sites

 

donc on a raison de ballancer en fait

 

C'est un raccourci un peu simple et c'est pas ce que j'voulais dire. En fait les déf balancent devant car le pressing de l'adversaire est vraiment haut, je m'en aperçois de la Delacourt 1 où jpeux clairement constater que c'est du harcélement constant sur nos déf et nos milieux. Donc soit on a des mecs qui se bougent le cul autour du porteur pour justement "éviter" ce pressing, soit on balance devant... plus par dépit que par espoir de voir Mathlou ou Pollet prendre un ballon de la tête... Combien de fois as-t-on vu Yahia ou Queudrue arriver quasiment balle au pied à la ligne médiane et tergiversant, ne sachant pas à qui la donner faute de déplacement autour de lui ? La solution est là : plus de mouvements autour du porteur, c'est pourtant pas compliqué, et ils ont déjà montré qu'ils savaient le faire. Parce que bon là les joueurs sont comme des larves sur le terrain, embourbés dans la pelouse.

Link to comment
Share on other sites

J'ai la désagréable envie de foutre un peu tout sur le dos de JLG...

Le problème des relances merdiques de yahia et queudrue : soit c'est voulu et c'est de la merde, soit c'est pas voulu et alors fallait taper du poing sur la table.

La titularisation de Maurice/Demont avec Ben Saada placé en soutien de l'attaquant, c'est aussi une erreur. J'en avais déjà parlé, mais je trouve dommage de se priver d'un attanquant (un "vrai", un de nos 4 vainqueurs, quel qu'il soit)... Etant donné que devant, on n'a pas benzema, faut ABSOLUMENT mettre 2 de nos vainqueurs (même eduardo s'il le faut).

Ben Saada est notre joueur le plus technique, probabalement notre meilleur joueur tout court : on doit lui filer des ballons, et on doit lui offrir des possibilités. Il ne doit pas faire parti des 2 attaquants !!!! C'est se tirer une balle dans le pieds, offensivement. A la limite, ce serait jouable si notre ligne offensive maurice / Mathlouthi (ou edu, ou pollet) / Demont en était vraiment une ! Mais ce ne sont pas des Malouda / Govou de la grande époque. Ils sont pas capable d'être décisif. ce sont de "bons" milieux de terrain très classiques... pas plus.

 

Bref je trouvais le 4-4-2 très prometteur, et là, on (re)tombe lamentablement dans un shcéma de 4-2-3-1 tout pourrave, simplement parce que notre ligne de "3" est un fake ! Alors on le voyait venir avec un eduardo très bas, mais là, on est definitivement du côté obscure.

 

 

IL FAUT (attention, leçon de coachig) :

 

Le retour de Cichero : (facile à dire quand le gars et blessé, mais je m'en fous) il balançait, mais on ne s'en prennait pas 3.

 

Que JLG gueulle pour qu'on arrête de balancer de l'arrière : un def central balance ? tu le sors ! Avec un coup de pied au cul en passant.

 

Réinstaurer la concurrence chez les latéraux : Berdgdych, c'était quand même plus funkie ! Pour Demont à droite, bah oui, je le dis, ça ferait peut être du bien à Aurier de revenir un peu sur terre !

 

Que Ben Saada retourne à gauche !

 

A droite, Maurice/Demont, au choix... Pourquoi pas un Hazard même.

 

Et enfin, devant, tu mets un petit papier "mathlouthi", "pollet", "toudic", "eduardo", tu tires au sort, y a 2 places à prendre et voila !

Link to comment
Share on other sites

un def central ballance, tu le sorts?

lol,

ca serait plutôt pour moi, les milieux se plaquent derriere les adversaires, tu shots

sinon le central c'est passe en retrait pour le gardien et ça ohh mon dieux, pour bollaert c'est pas bien du tout, même si c'est pour changer le jeu et repartir sur un lateral

Link to comment
Share on other sites

un def central ballance, tu le sorts?

lol,

ca serait plutôt pour moi, les milieux se plaquent derriere les adversaires, tu shots

sinon le central c'est passe en retrait pour le gardien et ça ohh mon dieux, pour bollaert c'est pas bien du tout, même si c'est pour changer le jeu et repartir sur un lateral

 

Qu'ils le fassent 2-3 fois en match, on peut comprendre. Mais à chaque remontée de balle c'est quasi systématique. T'as Yahia/Queudrue/Cichero qui se font des passes, desfois ça retourne à Fabre/Kasraoui et après boom devant... Tu dis que si les milieux se planquent alors les déf ont raison de balancer. Ben... sur ce coup j'suis d'accord avec toi. Seulement, nos milieux sont souvent 4 voire 5 à demander potentiellement le ballon : Bérenguer, Kondogbia, Démont, Ben Saada, Eduardo (JLG le fait descendre). Potientellement ce sont des mecs expérimentés pour savoir qu'il faut bouger et se démarquer pour demander le ballon. Ou alors, c'est qu'ils jouent vraiment avec le trouillométre à zéro pour être aussi immobiles sur le terrain. Moi perso je pense que JLG fait du bricolage pour le moment, et demande à ses joueurs de faire comme ils peuvent, car y'a aucun système, aucun fond de jeu. Du coup ça fait que personne ne sait vraiment comment se placer sur le terrain.

 

Je rajoute un bémol cependant pour Bérenguer. Depuis qu'il est arrivé on dirait qu'il joue à Lens depuis 10 ans, ce mec dégage vraiment quelquechose. On peut le comparer à Kova mais c'est plus que ça, je pense qu'il peut beaucoup nous apporter tant physiquement que mentalement. Je serai 100% d'accord si le brassard de capitaine était donné à Bérenguer :35:

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share


×
×
  • Create New...