Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 04/24/19 in all areas

  1. 2 points
    Lmarco

    [35e journée] Brest-Lens

    Brest reçoit Lens pour la 35e journée de Ligue ce samedi à 15h. Deuxième au classement à quatre points de Metz, Brest peut encore espérer terminer champion mais pourrait surtout assurer mathématiquement sa montée en Ligue 1 en cas de victoire (si Troyes perd dans le même temps), un niveau auquel ils n'ont plus évolué depuis la saison 2012-2013. Actuellement sixième, Lens voit Le Havre revenir fort à un petit point. Les Sang et Or pourront se souvenir de la victoire 2-1 à Francis Le Blé en octobre 2016 (buts de Cvetinovic et Lopez). Avant le déplacement à Ajaccio, le Stade Brestois réalisait déjà la meilleure de ses six saisons en Ligue 2 depuis la descente en 2013 : son meilleur total de points (65), son plus grand nombre de victoires (18), le plus faible de défaites (4), son plus grand nombre de buts (57) et sa meilleure référence à domicile (11 victoires en 17 matchs). On notera d'ailleurs la stat suivante : "Jamais depuis 1998, dans la Ligue 2/Division 2 moderne à 20 clubs, une équipe qui comptait 65 points après 33 matchs n’a fini plus bas que la deuxième place." A noter que Brest a procédé à une large revue d'effectif mardi à Ajaccio avec sept changements. Feris N'Goma devrait reprendre avec le groupe vendredi mais sera sans doute trop juste pour la rencontre de samedi. Toujours en rééducation, Julien Faussurier sera absent. En vrac : - Brest est 2e depuis la 13e journée - La dernière défaite de Brest remonte à la réception de Valenciennes (2-5 lors de la 28e journée) - Les Bretons comptent une seule défaite sur la phase retour avec 30 points pris en 15 matchs dont 8 victoires (24 buts pour ; 15 buts contre) - Brest possède le meilleur bilan à domicile de Ligue 2 cette saison (37 pts en 17 matchs, 11 victoires et 2 défaites) - Lens est la 9e équipe à l'extérieur - Les Sang et Or alignent la 3e défense de Ligue 2 (24 buts encaissés) - Lens n'a pas réussi à marquer lors de 5 de ses 6 derniers matchs et même 6 de ses 8 derniers matchs ; à l'inverse, Lens n'a encaissé qu'un but sur les 5 derniers matchs et seulement 4 buts sur les 8 derniers - Lens a perdu chaque match où il encaissé un but lors des 8 dernières journées, n'inscrivant aucun but à chaque fois que l'adversaire marquait
  2. 1 point
    Adjo

    [34e journée] Lens-Lorient

    Vous pouvez donner les noms que vous voulez, mais le foot n'est pas une science exacte. Un entraîneur peut être bon à un endroit et mauvais dans un autre. Comme dans toute entreprise, il doit se sentir bien dans son environnement, avec ses collègues, ses joueurs, les infrastructures, le climat, la pression, leq supporters etc... Pour caricaturer, Guardiola pourrait faire une dépression dans la région et ne pas réussir à se donner à fond. On cite des noms comme Lair ou Furlan ou Pelissier parce qu'ils ont réussi a Niort ( 4 mois ) ou en féminines (lol), Brest ou Amiens. Mais ont-ils toujours réussi avant? Réussiraient-ils dans un autre contexte? Laurey réussit des exploits à Strasbourg mais qui en aurait voulu sur ce forum quand il descendait avec Ajaccio et se faisait virer? Hervé Renard a galéré en CFA à Draguignan ou à Cherbourg, puis est devenu une légende en Afrique. Il a été performant à Sochaux, moins à Lille. Guy Roux a été un mythe à Auxerre et on a vu la suite chez nous Montanier a réussi à Boulogne et VA puis Sociedad. Mais a foiré à Nottingham et Rennes. Tout ça pour dire que la qualité d'un coach est difficile à mesurer, et émettre un jugement à un instant T n'est pas toujours la réalité. Là où ça a un sens, c'est de vouloir un gars pour son style de jeu, ses idées, son discours etc... et ça peut donc aussi être un parfait inconnu, un coach d'une équipe en difficulté ou encore une solution interne. Certains voulaient Montanier, aujourd'hui ils n'en veulent plus. Furlan a connu ses échecs aussi...Hantz se brouille souvent avec ses dirigents. Bref, ce qui compte, c'est de trouver le mec qui colle a l'équipe et à l'esprit du club. Et Montanier nous laissait espérer mieux.
  3. 1 point
    manico

    [34e journée] Lens-Lorient

    Exactement. Comment peut-on occulter à ce point notre manière de jouer? Certes, ce sont les joueurs qui sont sur le terrain, nous sommes d'accord. Ils sont limités, voire très limités? Admettons, quoique je suis plus que convaincu que l'on peut faire beaucoup mieux avec cet effectif (quand on voit la gestion du turn-over qui est juste épouvantable, comment garder des joueurs concernés et motivés quand ils disparaissent de la circulation pendant des mois). Mais le style de jeu, la composition, le placement des joueurs (à leur poste ou pas), la tactique adoptée, même le discours qui leur est transmis (qui doit être le même qui nous est servi depuis le début), il vient de qui? Sans même parler de résultats ou de classement, on a le droit de perdre en ayant proposé quelque chose quand même, en ayant tenté, en jouant au foot quoi. Une équipe comme Orléans est derrière nous au classement (pour l'instant) mais leurs supporters on vu beaucoup plus de jeu avec leur équipe que l'on en a vu nous cette année avec la notre. Je ne suis pas favorable à ce qu'on change d'entraîneur chaque année, mais encore faut-il ne pas se tromper dans le profil de celui que l'on choisi. Il nous faut peut-être plus un profil d'entraîneur "formateur" qu'un entraîneur "manager" type Montanier ou Casanova, dits ou auto-proclamés de L1. Comment expliquer si ce n'est par la qualité du coach les performances réalisées par Niort avec Patrice Lair avec un effectif fortement reconstruit comme le notre et plus faible que le notre. Lair est parti après 17 Journées, nous avons joué 17 autres Journées depuis son départ, ça tombe bien pour pouvoir comparer. Niort avec lui, après la 17ème Journée donc, était 5ème ex-aequo avec Lorient avec 30 point (9 V, 3 N, 5 D). Sans lui, sur les 17 Journées suivantes et le MEME EFFECTIF, Niort est 20ème avec 0 victoire, 10 nuls, et 7 défaites. En résumé, Niort doit clairement son maintien en L2 à Lair. Avec lui, Niort était potentiellement en play-off, sans lui Niort descendait en National. Cela montre bien que le choix d'un coach est primordial, et qu'avec un même groupe 2 entraîneurs peuvent avoir des résultats bien différents. Mais bon, allons-y, continuons avec Montanier, ses tactiques de rêve et son franc-parler...
  4. 1 point
    sheva77

    [34e journée] Lens-Lorient

    Mais non... le plus gros budget peut être mais les charges immenses aussi ! faut arrêter avec cette rengaine... pfffffffffffffffff
  5. 1 point
    jean claude dusse

    La saison 2018-2019 du RC Lens

    Mais tellement ! Quand je disais qu'on était aussi nul que l'année dernière on me riait au nez !! Le bon début de saison est le cure-dent qui cache la forêt
  6. 1 point
    Y_chti

    [34e journée] Lens-Lorient

    Pour moi, le staff a bien merdé en ne prenant pas Frédéric Antonetti, libre en mai 2018. A mon sens, c'était le seul coach capable de bouger cette bande de branleurs confortablement installés à la Gaillette.
  7. 1 point
    LeTarnais

    [34e journée] Lens-Lorient

    Et on revoit la copie de Montanier que font 'ils à l'entrainement, pourquoi remet'on toujours les mêmes joueurs sur chaque feuille de match , t'a certains joueurs pas au niveau ils dégagent point, merde on à un paquet de contrats professionnels, une réserve et quelques 19 et on arrive pas à faite quelque chose de cohérent?? bordel!!!!!!
  8. 1 point
    vince

    [34e journée] Lens-Lorient

    Tu peux mettre qui tu veux, ce qui compte au dessus de tout, c’est le coach. l’animation, l’envie de jouer et d’attaquer....
  9. 1 point
    LeTarnais

    [34e journée] Lens-Lorient

    Tu parles de talent je te sors l'actuel mais j'ai poussé à l'extrême effectivement , j'ai été éducateur dans le foot des 13 ans et 15 ans ça n'a certes pas à voir avec le haut niveau mais quand on voit le match d'hier soir comment veux tu voir une parodie pareille, les bases même du football sont bafouées, je m'en pose la question . Pas capable de faire un une deux correctement en jouant simple, et je me répète un bloc amorphe et comme je l'ai dis depuis longtemps on marque sur du l'individuel peu sur du collectif, et je pense que Montanier à quand même été largement épargné car depuis que cette purge dure , bref..........................
  10. 1 point
    LeTarnais

    [34e journée] Lens-Lorient

    On peut se poser aussi une autre question, ou serait 'on au classement si on avait raté notre début de saison car c'est elle qui nous sauve la saison.
  11. 1 point
    RiDeR

    [34e journée] Lens-Lorient

    Toute facon aucun interet de jouer les barrages, on est incapable de battre des concurrents direct.
×
×
  • Create New...