Aller au contenu


C+, Canalsat Sport, beIN Sport, Altice que faut-il comme abonnement ?


  • Please log in to reply
114 replies to this topic

#21 mArT

mArT

    Pom-pom girl

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 148 Messages :

Posté 01 juin 2016 - 20:49

Voir le messageJeff, le 01 juin 2016 - 20:25, dit :

Pour info, pour avoir résilié mon abonnement à canal plus en janvier, et pour pouvoir bénéficier de l'offre canal + avec beIN sport à 30€ pendant un an, il faut attendre 6 mois, donc en août. Et l'offre actuelle ne sera plus valable ou plus au même prix.

Nouvel abo avec un autre nom :13:

#22 flame62

flame62

    ex-Bidasse en folie

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 987 Messages :
  • Localisation:Prigonrieux (24)

Posté 01 juin 2016 - 21:53

Voir le messagemArT, le 01 juin 2016 - 20:48, dit :


En citant dans la pub, la Ligue des Champions & la L1 et pas uniquement l'EURO. Normal, non ? :141:

Ouais j'ai revu, j'avais pas tout suivi au début, comme en ce moment on n'entend parler que de l'euro :wacko:

#23 Lmarco

Lmarco

    Balzac milien

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 21 835 Messages :
  • Localisation:Paris

Posté 03 juin 2016 - 19:46

Laurent Salvaudon quitte Canal+ et notamment la rédaction en chef de J+1. Il prendrait la tête de la direction des rédactions SFR Sport, avec en vue le lancement de la Premier League.

Sinon lu sur Challenges :

Citation

SFR proposera aussi une verticale « news » qui rassemblera les chaines d’Altice comme la chaine d’information israélienne i24News, celles de son partenaire le groupe NextradioTV (BFM TV, BFM Business) ou la nouvelle chaine BFM Sport, qui sera réservée, elle, aux abonnés de SFR et de Numéricable. Alimentée par les 80 journalistes sportifs de NextradioTV, elle démarrera le 7 juin, le jour du coup d’envoi de l’Euro de football. BFM Sport proposera une tranche d’information toutes les 30 minutes entièrement consacrée à l’euro, des décryptages, des coulisses, des rencontres ou des enquêtes. Tout, sauf les images des matches dont les droits ont été acquis par BeInSport, TF1 et M6.

Enfin, SFR proposera dans ses forfaits les plus chers les matchs de la Premier League anglaise, dont le groupe de Patrick Drahi a acquis les droits et une offre de films issus des grands studios de cinéma avec lesquels le groupe a passé des accords.

Les nouveaux éléments de différenciation ne seront pas réservés aux abonnés actuels ou futurs de l’opérateur mais les Français non abonnés à SFR paieront ce service à un coût élevé.

L’opérateur va disposer avec ces éléments de leviers puissants pour décliner ses campagnes de marketing. La fameuse convergence entre média et télécoms prend corps, enfin. Reste à savoir si elle offrira à terme aux professionnels de la presse, du cinéma ou de la télévision un bol d’air en chiffre d’affaires ou si cet apport restera marginal.


#24 Scouser

Scouser

    L'homme sans coeur.

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 16 391 Messages :
  • Localisation:Aix en Provence

Posté 03 juin 2016 - 19:59

Vivement que l'on sache les tarifs, etc. Mais j'ai bien peur que le pack avec la PL soit un peu trop elevé pour me faire abandonner le streaming.

#25 Jeff

Jeff

    Sur la vague et sur le net

  • MiL Reporter
  • 7 009 Messages :
  • Humeur :Le RCL me désole tout comme le temps !

Posté 04 juin 2016 - 06:54

Un accord exclusif de distribution entre beIN Sports et Canal+ poserait plusieurs problèmes de concurrence, estime le CSA dans un avis confidentiel transmis à l'Autorité de la Concurrence, révélé vendredi par BFM Business.

L'Autorité de la concurrence doit rendre ces prochains jours son avis sur le projet d'accord prévoyant que les chaînes beIN Sports en France soient distribuées en exclusivité par Canal+. L'Autorité a bien reçu l'avis du CSA en avril, a confirmé à l'AFP sa porte-parole, sans commenter son contenu. Le CSA s'est abstenu de tout commentaire.

Il est tenu d’une part au respect du secret des affaires et d’autre part à son engagement auprès de l’Autorité de la Concurrence de ne pas s'exprimer sur son avis avant qu’elle ait rendu sa décision", selon une porte-parole du CSA.

Dans cet avis confidentiel, le CSA craint trois conséquences, selon BFM Business. D'une part que les deux alliés s'entendent lors des futures attributions de droits sportifs. Cet accord "pourrait comporter un risque d'incitation à la collusion", indique l'avis cité par BFM.

D'autre part, le CSA estime que beIN, auquel l'accord devrait rapporter "près de 400 millions par an", aura moins d'incitation à revendre des droits à des chaînes gratuites -- ce qu'elle a fait par exemple pour l'Euro -- au détriment des téléspectateurs.

Enfin le régulateur s'inquiète pour les fournisseurs d'accès qui faute de pouvoir proposer beIN verraient leur activité de distribution de chaines "fragilisée"

Juridiquement, en 2012, l'Autorité de la concurrence avait interdit à Canal+ de distribuer en exclusivité pendant 5 ans des chaînes premium, et le groupe a donc demandé la levée anticipée de cette interdiction, ce que le CSA estime insuffisamment justifié.

Les dirigeants de Canal+ jugent eux cet accord crucial pour l'avenir de Canal+ en France, qui perdra 408 millions cette année et 475 millions d'euros en 2017, à cause des droits sportifs qui lui coûtent 822 millions par an, la moitié de ses coûts de grilles.

Mardi, devant des députés, le n°2 de Canal+ Maxime Saada a voulu rassurer: il a déclaré que son groupe "s'est engagé auprès de l'Autorité de la Concurrence à continuer à proposer beIN en offre toute seule, un produit qui est aujourd'hui en fonction des plateformes vendu 13 ou 14 euros, sans obliger les gens à passer par Canal+ ou CanalSat".

Il a aussi assuré que "l'accord ne vise pas à baisser les coûts des droits" et que "de toutes façons il n'y a pas d'échéance proche de gros droits dans les 4 ou 5 ans en France".

Pour lui, l'accord est une question de survie pour les deux groupes: "beIN, selon nos estimations, est en perte de 300 millions d'euros" par an, une perte insupportable "même quand on a du pétrole", après avoir conquis 2,5 millions d'abonnés au prix de "500 millions d'euros de droits sportifs". "Le risque potentiel est que les deux disparaissent, le pire qui puisse arriver pour les consommateurs et les fédérations sportives", a t-il plaidé.

#26 Lmarco

Lmarco

    Balzac milien

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 21 835 Messages :
  • Localisation:Paris

Posté 04 juin 2016 - 22:08

D'après Cheleman dans Le Monde, suppression de toutes les émissions "Les spécialistes" de C+Sport à la rentrée, dont probablement la Data Room, remplacées par un magazine du lundi au jeudi avec Astrid Bard. Fin également de L'Equipe du Dimanche, arrivée le dimanche sur Canal après le match de L1 de J+1 avec Tourriol / Lorenzo et Cazarre. Et Ménès gagnerait une émission le vendredi avec une animatrice de la chaîne, autour du match du vendredi soir. Ca devient triste quand même cette fuite en avant éditoriale.

SInon sur LCP :

Citation

Maxime Saada, le directeur général du groupe Canal+, explique qu'"à la rentrée", il y aura "sans doute de nouvelles offres" : "C'est compliqué de ne proposer qu'une offre monobloc aujourd'hui à 40 euros (par mois)..."


#27 dede62137

dede62137

    Coupeur d'oranges

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9 473 Messages :

Posté 04 juin 2016 - 22:18

Pour ce que c'était devenu l'équipe du dimanche... ça va pas manquer... Pour le reste, les spécialistes ligue 1, c'est dommage mais bon... La qualité des émissions s'était clairement casser la gueule... Puis ménes qui a son émission... Attendons de voir mais bon...

#28 Tagota

Tagota

    Poulet grillé

  • Équipe MiL
  • 8 388 607 Messages :
  • Intérêts/passions:la Renault Fuego, la poésie et bouffer le cul d'une pute

Posté 06 juin 2016 - 20:15

Vivement que l'on puisse voir la Ligue 1 Orange via SFR :aron:

#29 Lmarco

Lmarco

    Balzac milien

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 21 835 Messages :
  • Localisation:Paris

Posté 06 juin 2016 - 20:46

Voir le messageTagota, le 06 juin 2016 - 20:15, dit :

Vivement que l'on puisse voir la Ligue 1 Orange via SFR :aron:

Le naming d'Orange a été stoppé depuis 2012 ;)

Sinon Bolloré continue son entreprise de démolition, Enquêtes de Foot serait également arrêté.

#30 Tagota

Tagota

    Poulet grillé

  • Équipe MiL
  • 8 388 607 Messages :
  • Intérêts/passions:la Renault Fuego, la poésie et bouffer le cul d'une pute

Posté 06 juin 2016 - 20:55

Voir le messageLmarco, le 06 juin 2016 - 20:46, dit :

Le naming d'Orange a été stoppé depuis 2012 ;)

ma vie s'est arrêtée avec la première descente en Ligue 2. Wanadoooooooo

#31 Jeff

Jeff

    Sur la vague et sur le net

  • MiL Reporter
  • 7 009 Messages :
  • Humeur :Le RCL me désole tout comme le temps !

Posté 06 juin 2016 - 21:27

On laisse sous entendre quand même que si c+ ne devient pas le diffuseur unique de beIN, les deux chaînes pourraient mettre la clé sous la porte. Ce qui serait fort dommage.

#32 Scouser

Scouser

    L'homme sans coeur.

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 16 391 Messages :
  • Localisation:Aix en Provence

Posté 07 juin 2016 - 18:41

Dugarry quitte canal également.
Ils vont mettre des stagiaires a ce rythme

#33 BarcaFan

BarcaFan

    Stadier

  • Membres
  • PipPipPip
  • 404 Messages :

Posté 07 juin 2016 - 19:22

Par contre Stéphane Guy et Pierre Menès resterons jusqu'au bout j'ai l'impression, de quoi garantir une bonne diarrhée chaque week-end.

#34 Jeff

Jeff

    Sur la vague et sur le net

  • MiL Reporter
  • 7 009 Messages :
  • Humeur :Le RCL me désole tout comme le temps !

Posté 08 juin 2016 - 11:58

L'Autorité de la concurrence devrait "(imposer) des conditions difficiles à accepter" pour Canal+, dévoilent ce lundi Les Échos.

Le projet de distribution exclusive des chaînes beIN Sports par Canal+ risque d'échouer en raison des conditions imposées par l'Autorité de la concurrence, rapporte ce lundi le site web des Échos.

Le quotidien précise que le gendarme de la concurrence devrait rendre en milieu de semaine "un verdict imposant des conditions difficiles à accepter" pour Canal+, filiale de Vivendi, qui a justifié en février son accord avec beIN Sports par les pertes du numéro un français de la télévision payante.

"L'alliance pose un véritable risque"
"Bien que Canal estime que le paysage audiovisuel français a évolué avec l'arrivée de nouveaux concurrents comme SFR ou Netflix, l'alliance du numéro un et du numéro deux dans les droits sportifs pose, selon l'antitrust, un véritable risque pour les consommateurs, ses concurrents et les vendeurs de droits comme les ligues de football et de rugby", précisent Les Échos.

L'Autorité aurait notamment suggéré que Canal+ propose des prix de revente en gros de ses contenus beIN à ses concurrents pour "favoriser l'installation de contre-pouvoirs" à la chaîne dans les contenus premium, "afin que les Orange, SFR, Free ou Bouygues Telecom puissent faire jouer la concurrence", ajoute le journal.

#35 Jeff

Jeff

    Sur la vague et sur le net

  • MiL Reporter
  • 7 009 Messages :
  • Humeur :Le RCL me désole tout comme le temps !

Posté 08 juin 2016 - 16:00

L'Autorité de la concurrence rendra ce jeudi sa décision sur l'accord exclusif de distribution passé entre beIN Sports et Canal+.

Le groupe Canal+ saura jeudi à 14h30 s'il est autorisé à établir un accord de distribution crucial avec BeIN Sports. L'Autorité de concurrence rendra à cette date sa décision dans cette affaire, a indiqué une porte-parole de cette instance mercredi.

La chaîne cryptée, qui voit le nombre de ses abonnés baisser en France depuis 2012 et a perdu la diffusion de la Premier League (championnat anglais) de football à partir de la saison prochaine, tente de trouver des solutions pour séduire à nouveau les fans de sport, principal pilier de son offre avec le cinéma. Le groupe a dévoilé en février un projet d'accord sur cinq ans prévoyant que les chaînes beIN Sports en France soient disponibles en exclusivité dans les offres du groupe Canal+. Mais cet accord est soumis à l'accord de l'Autorité de la concurrence.

#36 Scouser

Scouser

    L'homme sans coeur.

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 16 391 Messages :
  • Localisation:Aix en Provence

Posté 08 juin 2016 - 18:00

J'espère que cet accord va etre refusé, ca fera bien chier le Bolloré qui aura réussi a flinguer canal.

#37 Jeff

Jeff

    Sur la vague et sur le net

  • MiL Reporter
  • 7 009 Messages :
  • Humeur :Le RCL me désole tout comme le temps !

Posté 08 juin 2016 - 18:31

Si pas d'accord, canal peut-il fermer boutique ? Ce serait beIN qui aurait toute la ligue 1 et 2 de ce fait ?

#38 Scouser

Scouser

    L'homme sans coeur.

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 16 391 Messages :
  • Localisation:Aix en Provence

Posté 08 juin 2016 - 19:44

Je suppose qu'il y aurait un nouvel appel d'offre si jamais ca venait à arriver.
On n'en est pas encore la quand même.

#39 Jeff

Jeff

    Sur la vague et sur le net

  • MiL Reporter
  • 7 009 Messages :
  • Humeur :Le RCL me désole tout comme le temps !

Posté 08 juin 2016 - 19:55

Voir le messageScouser, le 08 juin 2016 - 19:44, dit :

Je suppose qu'il y aurait un nouvel appel d'offre si jamais ca venait à arriver.
On n'en est pas encore la quand même.
Info ou intox mais Canal à l'air de penser que C+ et beIN pourrait s'arrêter si pas d'accord !

Mardi, devant des députés, le n°2 de Canal+ Maxime Saada a voulu rassurer: il a déclaré que son groupe "s'est engagé auprès de l'Autorité de la Concurrence à continuer à proposer beIN en offre toute seule, un produit qui est aujourd'hui en fonction des plateformes vendu 13 ou 14 euros, sans obliger les gens à passer par Canal+ ou CanalSat".

Il a aussi assuré que "l'accord ne vise pas à baisser les coûts des droits" et que "de toutes façons il n'y a pas d'échéance proche de gros droits dans les 4 ou 5 ans en France".

Pour lui, l'accord est une question de survie pour les deux groupes: "beIN, selon nos estimations, est en perte de 300 millions d'euros" par an, une perte insupportable "même quand on a du pétrole", après avoir conquis 2,5 millions d'abonnés au prix de "500 millions d'euros de droits sportifs". "Le risque potentiel est que les deux disparaissent, le pire qui puisse arriver pour les consommateurs et les fédérations sportives", a t-il plaidé.

#40 Eduardo62470

Eduardo62470

    Vendeur de fricadelles

  • Membres
  • PipPip
  • 245 Messages :

Posté 08 juin 2016 - 20:58

Voir le messageTagota, le 06 juin 2016 - 20:15, dit :

Vivement que l'on puisse voir la Ligue 1 Orange via SFR :aron:

A mon avis, ca ne continuera pas toujours comme ca pour Drahi.

Vivre à crédit, à un moment ca se cassera la figure.




2 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 members, 2 guests, 0 anonymous users