Aller au contenu


Tour de France 2009


  • Please log in to reply
114 replies to this topic

#21 Lmarco

Lmarco

    Balzac milien

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 21 602 Messages :
  • Localisation:Paris

Posté 23 juillet 2009 - 19:03

"Libération" dit :

Des robots distancés par des extraterrestres

Par ANTOINE VAYER

Avec Fred Portoleau, nos écrans étaient en mode veille technique cette semaine. Semaine avalée à une allure diesel d’enfer, sûrement pour ménager le vieux lion de 37 ans avec ses sept Tour de France à la ceinture et ses injecteurs un peu bouchés.

Après 15 étapes, la Grande Boucle estivale fonce à 40,783 kilomètres/heure de moyenne. On a toujours à l’esprit le record historique du Giro cette année, dont le profil était bien plus accidenté et difficile que celui du Tour : le tour d’Italie 2009 a été couru à la vitesse record de 40,14 kilomètres par heure. Un directeur sportif français (dont les coureurs gagnent) affirme que ces vitesses sont réalisées grâce aux vents d’ouest quand le parcours suit les aiguilles d’une montre. Hé-hé, le vent vient de l’est cette année, comme avec Sergueï Ivanov, son équipe Katusha et ses missiles russes. Le vent du levant qui souffle est celui des hormones de croissance, des EPO bio-similaires et des produits nouveaux dits «neurosensibles». Le Giro complètement toqué présageait le spectacle de juillet, qui ne l’est pas moins.

Raid splendide. Le Tour ? Un spectacle grandiose, mais je maintiens qu’il ne s’agit pas de sport car les règles sont tronquées par un doping organisé. Vous me direz : c’est pas nouveau ! Ce qui l’est, c’est que la traque aux dopés semble affaiblie. Vendredi, dans l’étape Vittel-Colmar, trente robots depuis Sonderbach, au pied du Platzerwasel, ont avalé à une vitesse infernale les 8,6 kilomètres d’ascension à 7,48 % de pente moyenne : 21,46 kilomètre/heure en poussant 420 watts, ce que je considère comme un dopage collectif avéré. De plus, ces trente robots ont été distancés par un extraterrestre, auteur d’un raid splendide : l’Allemand Heinrich Haussler, vainqueur ce jour-là à l’issu d’une échappée solitaire digne de celui de Tyler Hamilton (suspendu pour dopage) en 2003 à Bayonne ou de Michael Rasmussen (exclu du Tour 2007 pour avoir joué à cache-cache avec l’agence antidopage) sur le Ballon d’Alsace en 2005. Dès lors, on pouvait pressentir le pire.

Mais parlons de Verbier. Alberto Contador a été merveilleux avant-hier. Il a escaladé Verbier en 20’55’’, à 24,38 kilomètre/heure de moyenne depuis le Châble sur 8,5 kilomètres à 7,6 % de dénivelé moyen. Soit 490 watts en puissance étalon… après cinq heures de vélo. La montée valaisane, relativement courte, pondère certes l’exploit. C’est à Bjarne Riis (aujourd’hui patron de la Saxo Bank des frères Schleck) et sa montée sur Hautacam en 1996 de 480 watts qu’appartient le record du monde du dopage. Le Riis d’Hautacam, c’est encore mieux qu’Armstrong du temps de sa splendeur. Et Lance ? Juste en dessous de ses meilleurs tours. A Verbier, entre lui et Contador, il y a sept autres extraterrestres. Dont les frères Schleck. Derrière, l’usage nouvellement légalisé des bons vieux corticoïdes permet à des gars de faire bonne figure à 425 watts plutôt que de finir comme à leur habitude dans le ventre mou. Un directeur technique national m’avait glissé il y a vingt ans qu’il fallait cela pour ne pas qu’«ils» passent aux produits «lourds», genre EPO.

Côté physio, on est gâté. Pour Contador : avec un effort de vingt minutes à 90 % de VO2max, son poids de 62 kilos, sa puissance maximale aérobie serait de 493 watts, ce qui donne une consommation d’oxygène de 6,17 litres/minutes : 99,5 ml/min/kg ! Et le pied de la montée de Verbier a été torché après un «échauffement» de 200 kilomètres à 27 km/h. Des «repères» égaux à ceux de l’Anglais Bradley Wiggins, champion olympique de poursuite… sur un anneau plat et pendant quatre kilomètres seulement. Renversant.

«Un doigt». Et côté stigmates ? Les garçons arrivent sur les podiums frais comme des gardons, avec des petites grimaces pour nous rappeler qu’ils sentent tout de même un peu leurs jambes. On va vous donner quand mêmes quelques débuts d’explications. Qui tiennent à l’usage collectif de cocktails à base de neuroleptiques extrêmement puissants utilisés pour les syndromes maniaco-dépressifs. Notons l’usage d’anticonvulsivants, de médicaments hypertenseurs qui «régulent» la pression artérielle, mise à rude épreuve par les transfusions qui changent les volumes sanguins. Les preuves sont indirectes, comme peuvent l’être les watts. Mon ancien collègue prof d’EPS Manolo Saiz, en quittant le Tour avec les équipes espagnoles en 1998, avait dit : «On a mis un doigt, un doigt au cul du Tour.» Ce père spirituel de Laurent Jalabert et de Contador a ensuite pensé une bonne partie du cyclisme tel qu’il est aujourd’hui à travers le «Pro Tour». Avant d’être bêtement arrêté par les stups dans l’opération Puerto. Moi si j’étais sur Twitter comme Lance, j’écrirais par exemple : «Fist-fucking for doping-agency and police» (1).

(1) Approximativement : «J’encule les agences de lutte contre le dopage et la police.» * Professeur d’EPS et ancien entraîneur de Festina, Antoine Vayer dirige AlternatiV, cellule de recherche sur la performance.

Contador avec une conso d'oxygène estimée, donc, à 99,5 ml/min/kg  :lol: :lol: :lol:   Je crois que de mémoire la limite humaine est déterminée à 95, et jugée inaccessible, LOL.

#22 Lmarco

Lmarco

    Balzac milien

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 21 602 Messages :
  • Localisation:Paris

Posté 23 juillet 2009 - 19:15

"Le Monde" dit :

Alberto, prouve-moi qu'on peut croire en toi, par Greg LeMond

Dimanche 19 juillet, lors de l'ascension vers Verbier, Alberto Contador a établi un record de vitesse : il a parcouru les 8,5 km de montée (7,5 % de pente moyenne) en 20 min 55. Jamais un coureur du Tour n'avait grimpé aussi vite. Comment expliquer une telle performance ? Selon les dernières données publiées par l'ancien entraîneur de Festina et spécialiste reconnu de la performance, Antoine Vayer, dans Libération, le coureur espagnol aurait eu besoin d'une VO2 max (consommation maximale d'oxygène) de 99,5ml / mn / kg pour produire cet effort.

A ma connaissance, c'est un chiffre qui n'a jamais été atteint par aucun athlète, dans aucun sport. C'est un peu comme si une belle Mercedes sortant d'un salon automobile s'alignait sur un circuit de Formule 1 et remportait la course. Il y a quelque chose qui cloche. Il serait intéressant de savoir ce qu'il y a sous le capot. Un coureur roulant à l'eau claire peut-il atteindre la vitesse d'ascension et la puissance produite à Verbier ? Peut-être. Si les études menées par Antoine Vayer sont correctes, Alberto Contador serait alors le premier être humain à atteindre un tel palier de performance.

En admettant la validité des tests physiologiques de l'effort, de la VO2 max et de diverses équations mathématiques qui traduisent sans état d'âme la valeur sportive, la charge revient alors à Alberto Contador de prouver qu'il est physiquement capable d'accomplir cette prouesse sans recourir à des produits améliorant les performances. En raison de l'histoire récente de notre sport, le doute est de rigueur. Et devrait nous conduire à nous interroger sur ces performances extraordinaires. C'est pourquoi le sceptique que je suis devenu a envie de demander à Alberto Contador de nous convaincre.

DUBITATIF

Je voudrais connaître sa réelle référence en matière de VO2 max. En le sachant, on pourrait alors expliquer ce résultat qui fait de lui le grimpeur le plus rapide de l'histoire du Tour. L'avenir des contrôles antidopage ne passe pas seulement par des méthodes de détection sanguine et urinaire mais par l'évaluation des paramètres physiologiques de chaque individu. Pour établir un profil fiable, il faudrait commencer cette évaluation dès les premiers coups de pédale chez les juniors.

A l'instar du passeport sanguin qui permet de suivre dans la durée l'évolution des paramètres hématologiques d'un coureur, elle permettrait de surveiller l'évolution de la VO2 max. En mesurant la puissance développée par les coureurs et leur VO2 max, on parviendrait à établir l'équivalent des fichiers ADN utilisés pour confondre un criminel. Je ne connais pas les vraies valeurs d'Alberto Contador comme je ne connais pas les conditions météorologiques (le vent, notamment) lors de l'étape de Verbier. Je ne porterai donc ici aucun jugement sans davantage d'informations.

Lors du procès Festina, en 2000, à Lille, des témoignages avaient fait valoir que des coureurs avec des VO2 max dans les 70 étaient capables de les porter à environ 90. Ce saut de performance a été si important qu'aucun coureur propre n'a pu ensuite rivaliser. Si on avait utilisé la méthode d'évaluation de la V02 Max, on aurait pu constater l'usage intensif de l'EPO et des transfusions sanguines dans le peloton bien avant que ces pratiques ne soient aussi profondément ancrées dans notre sport. C'est pourquoi je reste dubitatif face à toute performance qui paraît trop bonne pour être vraie.


#23 Ronaldinho

Ronaldinho

    Barcelonista

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPip
  • 3 218 Messages :
  • Localisation:Privezac
  • Intérêts/passions:Le gras et le jambon

Posté 23 juillet 2009 - 19:20

Tyb : Pantani c'est en 2000 il etait arrivé en haut avec Armstrong mais il avait laisse gagner l'italien et en 2002 c'etait virenque !

#24 Tyb-O27

Tyb-O27

    Titre personnalisé

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 9 246 Messages :
  • Localisation:Paris

Posté 23 juillet 2009 - 19:48

Voir le messageRonaldinho, le Jeudi 23 Juillet - 20:20, dit :

Tyb : Pantani c'est en 2000 il etait arrivé en haut avec Armstrong mais il avait laisse gagner l'italien et en 2002 c'etait virenque !
ok merci ;)

La vache, on commence à se faire vieux ... :( :mellow:

#25 Scouser

Scouser

    L'homme sans coeur.

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 16 362 Messages :
  • Localisation:Aix en Provence

Posté 23 juillet 2009 - 20:25

Les ptits Scheck se sont bien défendu aujourd'hui, même s'ils concèdent pas mal de temps sur le robot (ou Extra terrestre d'après certains.)
Vivement samedi de voir les schleck lâcher tout le monde (sauf contador évidemment) et reprendre la 3ème place en même temps!^

Sinon Di luca contrôlé positif lors du Giro, les têtes tombent tout les ans  ^_^

#26 Valens

Valens

    Ballon de plomb

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 25 972 Messages :

Posté 23 juillet 2009 - 20:28

Oué, vivement que CONTADOR tombe d'ailleurs !  :whistling: :whistling:

#27 Lmarco

Lmarco

    Balzac milien

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 21 602 Messages :
  • Localisation:Paris

Posté 23 juillet 2009 - 21:02

Voir le messageScouser, le Jeudi 23 Juillet - 21:25, dit :

Les ptits Scheck se sont bien défendu aujourd'hui, même s'ils concèdent pas mal de temps sur le robot (ou Extra terrestre d'après certains.)
Vivement samedi de voir les schleck lâcher tout le monde (sauf contador évidemment) et reprendre la 3ème place en même temps!^

Sinon Di luca contrôlé positif lors du Giro, les têtes tombent tout les ans  ^_^

Bof, tu sais tu peux en mettre au moins 50 dans la catégorie extra-terrestres très douteux... Je lisais que pour l'étape conclue à Verbier (qui fait tant parler sur les capacités physiologiques improbables de Contador,) Sorensen qui finit 37e et lessivé à 5 mns de Contador, a quand même réussi à développer 433 watts dans la montée de Verbier... A 34 ans avec plus de 70 kg à traîner, alors bon... A simple titre de comparaison, Armstrong lors de ses 7 victoires dans le tour n'a jamais fait plus en moyenne (certes, en moyenne) lors des étapes de montagne que 430 watts. Et lors des années de grosses affaires de dopage, seule une quinzaine de coureurs se montraient capables d'atteindre les 400 watts.

Toutes ces perf sont quand même extrêmement douteuses, ci-dessous un tableau qui est certes difficile à juger sans la connaissance physiologique de l'athlète, mais quand même :

Image IPB


Là encore, un mec comme Vayer est intéressant (il parlait pas de la même étape) :

Antoine Vayer : 410-420 Watts pour un gabarit de 78 kg avec vélo c'est déjà inhumain ! pour une étape de 3 cols de 1ère catégorie ou hors-catégorie dont le dernier fait plus de 30 minutes d'ascension. Ou bien c'est admettre que la fatigue musculaire et générale est un concept obsolète. Pour les cols plus courts, c'est un peu plus. Pour les cols plus longs et étapes plus dures, c'est moins de 400. Cela dépend aussi des circonstances de course et de la météo. Mais ces fourchettes sont bonnes. 490 Watts ramenés à un gabarit de 78 kg ce n'est pas encore arrivé en fin d'étape. Il y a juste Ullrich en contre-la-montre en côte (Croix de Chaubouret pendant 29'02) qui l'a dépassé (494 watts) en 1997. Cela ne gênait personne à l'époque.

Mais ne désespérons pas, 490 watts cela peut venir puisqu'on fait confiance à l'AMA, "au dessus de tout et de rien ", pour régler le problème... Le vélo, c'est parfois, au vu et au sus de tous, l'équivalent de 100 mètres qui se courent en moins de 9" sans que personne ne cille ni ne bouge d'une oreille. Evidemment un moyen (l'extrapolation des watts) met cela en lumière et mesure. Cela énerve, forcément.

#28 Scouser

Scouser

    L'homme sans coeur.

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 16 362 Messages :
  • Localisation:Aix en Provence

Posté 23 juillet 2009 - 21:48

J'y comprends rien moi au tableau et à cette histoire de Watts  ^_^
Est-ce vraiment fiable? Prouvé?

#29 Ronaldinho

Ronaldinho

    Barcelonista

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPip
  • 3 218 Messages :
  • Localisation:Privezac
  • Intérêts/passions:Le gras et le jambon

Posté 23 juillet 2009 - 21:54

Et le 100m de Bolt ça fait combien en watt pour comparaison du vélo. ?

#30 Scouser

Scouser

    L'homme sans coeur.

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 16 362 Messages :
  • Localisation:Aix en Provence

Posté 23 juillet 2009 - 22:09

Et les frappes de Nadal au bout de 4h30 de match?
Et la course de Messi à la 94ème minutes du match?

Etc  ^_^

#31 Valens

Valens

    Ballon de plomb

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 25 972 Messages :

Posté 23 juillet 2009 - 22:15

Mais lol, comparer un match de fou 90 minutes où ils ont des périodes de récupération (MESSI fait pas du sprint 90min no stop ;)) et 5h de vélo sans s'arrêter !  :lol:

#32 Scouser

Scouser

    L'homme sans coeur.

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 16 362 Messages :
  • Localisation:Aix en Provence

Posté 23 juillet 2009 - 22:20

Voir le messageVaLens, le Jeudi 23 Juillet - 23:15, dit :

Mais lol, comparer un match de fou 90 minutes où ils ont des périodes de récupération (MESSI fait pas du sprint 90min no stop ;)) et 5h de vélo sans s'arrêter !  :lol:


Je peux rouler 3h et être moins fatigué qu'après un match de foot  ^_^
Bon après j'suis pas un pro  :D

Ce message a été modifié par Scouser - 23 juillet 2009 - 22:21.


#33 Valens

Valens

    Ballon de plomb

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 25 972 Messages :

Posté 23 juillet 2009 - 22:24

Voilà toute la différence ! Tu vas pas me faire croire que faire du cyclisme toute l'après-midi est moins physique qu'un match de foot !

#34 Scouser

Scouser

    L'homme sans coeur.

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 16 362 Messages :
  • Localisation:Aix en Provence

Posté 23 juillet 2009 - 22:26

Voir le messageVaLens, le Jeudi 23 Juillet - 23:24, dit :

Voilà toute la différence ! Tu vas pas me faire croire que faire du cyclisme toute l'après-midi est moins physique qu'un match de foot !

C'est pas pareil!

J'ai plus de mal à tenir un mach de foot que de rouler...

#35 Valens

Valens

    Ballon de plomb

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 25 972 Messages :

Posté 23 juillet 2009 - 22:33

N'oublie pas que c'est ce que tu fais le plus niveau sport...Je peux aussi tenir 3h au tennis mais 1h de foot me fatiguerait plus ou tout autant...

#36 tenuo

tenuo

    Asiatrique

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPip
  • 3 529 Messages :
  • Localisation:Je voyage autour du monde, tout en restant chez moi.
  • Intérêts/passions:Miya...
  • Humeur :xD

Posté 23 juillet 2009 - 22:33

Il est interessant ce tableau. Je vais m'acheter quelques velo d'appartement accompagné chacun d'1 chinois pour mes besoin en électricité.

Une parodie des guignol d'il y'a quelques années et repassée il y'a peu de temps :



#37 Lmarco

Lmarco

    Balzac milien

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 21 602 Messages :
  • Localisation:Paris

Posté 23 juillet 2009 - 22:44

Voir le messageScouser, le Jeudi 23 Juillet - 22:48, dit :

J'y comprends rien moi au tableau et à cette histoire de Watts  ^_^
Est-ce vraiment fiable? Prouvé?

Ce sont des projections, forcément. Mais basées sur des méthodes fiables effectivement, scientifiques et concrètes.

En résumé, on prend un coureur dont on raméne le poids à 70 kg + 8 kg d'équipement pour que tout le monde ait un chiffre basé sur la même échelle de valeur, et on calcule la puissance que le coureur développe lorsqu'il est à 100% de sa capacité respiratoire utilisée, en théorie (et qui ne peut durer chez un humain qu'une poignée de minutes, ça retombe en-dessous de 100% ensuite).

Le chiffre te donne la puissance estimée développée lors de cet effort, en somme l'énergie qu'il utilise.  Ca dépend aussi du vent et du terrain en vélo, forcément. C'est un calcul presque purement mathématique, sur le poids, la résistance à l'air, la vitesse, etc.

Vayer qui a bossé pour pas mal d'équipes pros le fait avec un logiciel utilisé dans le milieu, qu'honnêtement je ne connais pas, mais qui est jugé très pointu et produit ces tableaux aussi.

On estime qu'au-delà de 400 watts en montagne, on atteint déjà des seuils peu communs si ce n'est peu humains pour certains, vu leur profil physiologique et ce qu'ils ont pris dans la gueule dans la journée avant l'ascension concernée. Vayer juge qu'au-delà de 400-410 watts en fin de course dans des grosses étapes de montagne et en pleine ascension, c'est presque humainement impossible. Après, c'est toujours sujet à débat, j'ai aussi lu un mec de l'INSEP dont une partie du bouquin tentait de prouver que la puissance développée par Armstrong pouvait l'être "naturellement" à l'époque ;)

L'intérêt c'est qu'on peut ramener l'énergie estimée à ce qu'il lui faudra consommer (en oxygène) pour performer cet effort. Et là encore on voit apparaître des chiffres surréalistes... ces mecs me laissent dubitatifs quand même.

#38 lolorcl

lolorcl

    Libre arbitre

  • Équipe MiL
  • 8 959 Messages :
  • Localisation:Pas-de-Calais (62)

Posté 24 juillet 2009 - 18:28

Cavendish qui gagne encore -_-

#39 Scouser

Scouser

    L'homme sans coeur.

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 16 362 Messages :
  • Localisation:Aix en Provence

Posté 24 juillet 2009 - 18:45

Voir le messagelolorcl, le Vendredi 24 Juillet - 19:28, dit :

Cavendish qui gagne encore -_-

Avec un braquet de minime, impressionnant son rythme de pédalage sur le Sprint  :mellow:

Le mevel reprend la 9ème place à Astarloza, qui finit 4 secondes derrière lui. Demain le mont ventoux pour décider du podium final!

#40 Valens

Valens

    Ballon de plomb

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 25 972 Messages :

Posté 24 juillet 2009 - 18:48

CAVENDISH pour chaanger !  :lol: :lol:




1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 members, 1 guests, 0 anonymous users